nuance

Le clonage permet de rajeunir les cellules

Des chercheurs américains rapportent dans le dernier numéro de Science que les cellules de 6 vaches issues d'un clonage ne présentent aucun signe de viellissement et apparaissent même plus jeunes que les "cellules mères" qui ont servi à ce clonage. Ce résultat, en contradiction avec les études menées sur la brebis Dolly, indique qu'il est possible "d'effacer la mémoire des cellules". Cependant, les processus biologiques à l'origine de cette remise à zéro sont pour l'instant inconnus.

L'équipe du Dr Lanza d'Advanced Cell Technologies (Worcester, Massachusetts) précise qu'il est à l'heure actuelle impossible de savoir si ces 6 vaches auront une espérance de vie supérieure à la normale. Cependant, "la possibilité de régénérer des animaux et des cellules pourrait avoir d'importantes applications en médecine (transplantation de tissus de substitution chez l'homme) et dans l'étude du vieillissement des mammifères".

Au total, 1.896 ovocytes bovins ont été reconstruits en y introduisant le noyau de fibroblastes prélevés sur un fœtus femelle. La particularité de cette méthode réside dans le nombre de divisions déjà réalisées par ces fibroblastes avant la le transfert de leur noyau dans les ovocytes. En effet, ces fibroblastes mis en culture avaient déjà accompli environ 95 % de leur nombre maximal de mitoses (divisions cellulaires) : l'équipe du Dr Lanza a utilisé des cellules donneuses sénescentes alors que la technique employée dans le cas de Dolly faisait appel à des cellules quiescentes (au repos).

Six vaches sont nées de ce clonage. L'analyse des fibroblastes de ces vaches a montré, par différentes techniques, que ces cellules avaient rajeuni.

L'étude de l'expression d'un gène "âge-dépendant" était plus élevé (multiplié par 3,5 à 5) chez ces vaches clonés que chez des vaches contrôles du même âge ce qui suggère un rajeunissement cellulaire.

Les auteurs ont confirmé ce résultat en montrant que les fibroblastes des vaches clonées étaient capables de se diviser environ 90 fois alors que les fibroblastes donneurs pouvaient au maximum réaliser 4 mitoses.

Un autre fait marquant est la longueur des télomères chez ces vaches clonées. Les télomères sont les extrémités des chromosomes. A chaque division cellulaire, ces télomères sont endommagés et raccourcis. Leur longueur est donc un marqueur de l'âge des cellules. La brebis Dolly présentait des télomères plus courts que ceux d'un animal du même âge, ce qui laissait supposer qu'elle avait hérité de l'âge de sa mère. En revanche, le profil chromosomes des vaches clonées est totalement différent : leurs télomères sont plus longs que ceux de veaux nouveau-nés et que ceux d'animaux contrôles du même âge.

Les vaches clonées présentent toutes les caractéristiques d'un rajeunissement cellulaire. Il est impossible d'évaluer l'effet de ce rajeunissement cellulaire sur l'espérance de vie de ces animaux, présise le Dr Lanza. Si les mécanismes cellulaires restent à déterminer, on sait désormais que les cellules possèdent naturellement l'information génétique nécessaire à l'accomplissement de ce rajeunissement.

Les auteurs présentent quelques hypothèses pour expliquer ces différences entre Dolly et ces 6 vaches. "Des études précédentes indiquent qu'il pourrait y avoir une variation dans la façon dont les différents types de cellules réparent les télomères, ce qui pourrait faire du choix des cellules donneuses un facteur important", souligne de Dr Lanza. Dans le cas de Dolly, les cellules utilisées étaient des cellules mammaires quiescentes alors que l'équipe de d'Advanced Cell Technologies a utilisé des cellules sénescentes.

Les chercheurs continuent leurs recherches afin de lever le voile sur les mécanismes cellulaires sous-jacents. Une des applications potentielles de cette découverte en biotechnologie concerne la culture de tissus de substitution pour l'homme. Augmenter le nombre de divisions de cellules en cultures permettrait de disposer de beaucoup plus de cellules de substition. Selon le Dr Lanza, "Ceci pourrait avoir des ramifications profondes sur la pénurie actuelle des donneurs d'organes".

Source : Science 2000:288;665-669. communiqué de presse de Science

Descripteur MESH : Cellules , Processus biologiques , Mères , Mémoire , Fibroblastes , Rajeunissement , Animaux , Espérance de vie , Tissus , Chromosomes , Vie , Ovocytes , Transplantation , Transfert , Science , Repos , Accomplissement , Vieillissement , Médecine , Massachusetts , Mammifères , Génétique , Division cellulaire , Bovins , Biotechnologie

nuance

Recherche scientifique: Les +