Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Prostate

342 résultats triés par date
affichage des articles n° 91 à 109

Un quart des cancers prostatiques US ne sont pas diagnostiqués lors de la première biopsie

Caducee.net, le 03 juin 2002 : Une étude américaine réalisée sur une cohorte d’hommes avec un risque de cancer de la prostate (PSA élevé et toucher rectal suspect), révèle qu’il faut au moins procéder à une série de quatre biopsies consécutives pour dépister un cancer de la prostate. Les résultats sont publiés dans la revue Journal of Urology. […].

Un nouveau traceur de TEP pour le diagnostic précoce du cancer de la prostate

Caducee.net, le 18 février 2002 : Des médecins japonais ont montré, sur 22 patients atteints d’un cancer de la prostate, que la tomographie par émission de positons (TEP) peut permettre le diagnostic du cancer de la prostate avec une sensibilité de 100%, et également suivre son évolution métastatique, en utilisant le traceur 11C-acétate plutôt que le 18F-FDG. Ces résultats sont présentés dans le numéro de février de Journal of Nuclear Medicine. […].

Nucletron et le Centre de cancérologie d'Irlande du Nord annoncent le premier traitement RCMI de l'essai clinique CHHiP avec le système Oncentra(R) MasterPlan

PR Newswire, le 04 février 2008 : VEENENDAAL, Pays-Bas, Ferbuary 4 /PRNewswire/ -- Nucletron BV et les médecins cliniciens du Centre de cancérologie d'Irlande du Nord (The Cancer Centre), sont fiers d'annoncer le premier traitement clinique RCMI au sein de l'essai clinique CHHiP (radiothérapie de conformation avec modulation d'intensité à forte dose de rayonnement hypofractionné ou conventionnel pour le cancer de la prostate) en utilisant le système Oncentra(R) MasterPlan de Nucletron. L'essai CHHiP, faisant partie du portefeuille NCRN/NCRI des essais anticancéreux et parrainé par l'Institut de recherche contre le cancer (Institute of Cancer Research), est un essai national de phase III, multicentrique et aléatoire, pour le traitement du cancer de la prostate en utilisant la radiothérapie à faisceau externe. […].

La photothérapie dynamique : un traitement qui pourrait révolutionner la prise en charge du cancer de la prostate

Caducee.net, le 09 février 2009 : Alors que le cancer de la prostate est le premier cancer chez l'homme,le CHU d'Angers est l'un des 4 centres au monde à mettre au point unetechnique porteuse d'espoirs pour les patients : la photothérapiedynamique de la prostate. […].

NeoTract, Inc. annonce la transmission réussie d'un cas réel lors de la conférence AUA 2015

NeoTract, Inc., le 19 mai 2015 : « Le système UroLift offre une option importante pour les hommes atteints d'HBP », a déclaré Daniel B. Rukstalis, M.D., urologue à la Wake Forest Baptist Health, qui a procédé à l'intervention sur le cas réel. « Comme l'a montré notre cas, l'intervention n'implique pas de découpe, de chauffage ou de prélèvement de tissu de la prostate. Mieux encore, les patients constatent des effets immédiats, avec un soulagement rapide des symptômes, un prompt rétablissent après la procédure et une reprise de leurs activités habituelles après un temps d'indisponibilité minimal. Je suis ravi des résultats obtenus auprès des patients que j'ai traités avec le système UroLift. » […].

Philips et Profound Medical collaborent pour faire progresser le traitement du cancer de la prostate

Royal Philips, le 21 juillet 2015 : La technologie TULSA de Profound Medical est une nouvelle méthode non effractive d’ablation de la prostate entière. Cette intervention en une seule séance peut potentiellement donner des résultats comparables aux meilleures options de traitement actuellement offertes, mais est accompagnée de moins d’effets indésirables et d’une meilleure qualité de vie pour les patients. […].

Jevtana® et Zytiga® : un progrès thérapeutique modéré pour certains cancers métastatiques de la prostate

M. Christophe MENAUD, le 19 février 2013 : Jevtana® (cabazitaxel) est un taxane et Zytiga® (abiratérone) est un inhibiteur de la biosynthèse des androgènes. Ils ont l’AMM, en association à la prednisone ou à la prednisolone, dans le traitement du cancer métastatique de la prostate résistant à la castration, chez les hommes dont la maladie a progressé pendant ou après une chimio- thérapie à base de docétaxel. […].

Les puces à ADN pour le dépistage du cancer de la prostate

Caducee.net, le 23 août 2001 : La technique des puces à ADN ou "DNA microarrays" est en plein essor, notamment comme outil diagnostique et pronostique en cancérologie. Des chercheurs américains décrivent dans la dernière parution de la revue Nature comment ce procédé peut être utilisé dans le cancer de la prostate pour différencier les tissus sains des tumeurs malignes. […].

L'activité physique : des effets positifs possibles sur le cancer de la prostate

Caducee.net, le 14 mai 2005 : Une activité physique soutenue pourrait ralentir la progression du cancer de la prostate et réduire le risque de décès, d'après une étude parue dans les Archives of Internal Medicine. […].

Le CHUGA investit dans deux nouvelles technologies pour le diagnostic et le traitement du cancer de la prostate

Le CHUGA investit dans deux nouvelles technologies pour le diagnostic et le traitement du cancer de la prostate

Caducee.net, le 21 février 2017 : Déjà performant dans la prise en charge du cancer de la prostate, le Centre Hospitalier Universitaire Grenoble-Alpes (CHUGA) vient de faire l’acquisition de deux nouvelles technologies lui permettant aujourd’hui de figurer parmi les seuls établissements de santé de la région à offrir à ses patients une offre complète de la prise en charge de la maladie, du diagnostic aux différents traitements. […].

Le Décapeptyl® 6 mois d’Ipsen vient de recevoir l’autorisation de mise sur le marché en France pour le traitement du cancer localement avancé ou métastatique de la prostate

Businesswire, le 13 novembre 2009 : Ipsen (Paris:IPN), Groupe pharmaceutique mondial spécialisé tourné vers l’innovation, annonce que les autorités réglementaires françaises (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, AFSSAPS) ont aujourd’hui accordé l’autorisation de mise sur le marché pour la formulation sur 6 mois de Décapeptyl® (triptoréline embonate1 22,5 mg) pour le traitement du cancer localement avancé ou métastatique de la prostate. Le lancement en France de Décapeptyl® 6 mois devrait avoir lieu durant le premier semestre 2010. […].

Ferring Pharmaceuticals a obtenu l'autorisation de la Commission européenne pour le FIRMAGON(R) (degarelix) dans le traitement du cancer de la prostate

PR Newswire, le 19 février 2009 : SAINT-PREX, Suisse, February 19 /PRNewswire/ -- Ferring Pharmaceuticals a annoncé aujourd'hui qu'elle avait reçu l'autorisation de la Commission européenne pour la commercialisation de FIRMAGON(R) (degarelix), un nouvel antagoniste du récepteur de la GnRH indiqué pour le traitement du cancer de la prostate avancé et hormonodépendant. […].

Les puces à ADN pour étudier l’hypertrophie bénigne de la prostate

Caducee.net, le 29 mai 2002 : Une équipe de chercheurs vient de mettre en évidence des différences dans les signatures génétiques de différentes formes d’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP). Ces travaux apportent de nouveaux éléments sur la génétique de l’HBP et pourraient fournir de nouvelles approches dans la prise en charge de cette pathologie, estiment les chercheurs. […].

Lancement d'un nouveau site Web éducatif de l'EAU : http://www.urologyweek.org

PR Newswire, le 17 juillet 2008 : ARNHEM, Pays-Bas, July 17 /PRNewswire/ -- L'Association européenne d'urologie (European Association of Urology - EAU) a lancé récemment un nouveau site Web comme plate-forme pour les activités promotionnelles de la première Semaine européenne de l'urologie, qui se tiendra du 15 au 19 septembre. Le http://www.urologyweek.org est un site consacré au grand public qui devrait fournir à la population une multitude de renseignements sur les maladies urologiques et le moment auquel il est nécessaire de consulter un urologue. Le site comprend déjà des données sur trois pathologies importantes, soit les maladies de la prostate, l'incontinence urinaire et la dysfonction érectile, sous la forme d'entrevues avec des patients et des spécialistes, de séquences vidéo, d'articles de documentation, etc. Tous les détails concernant les activités nationales organisées dans le cadre de la Semaine de l'urologie seront également rendus publics et mis à jour continuellement, y compris les renseignements sur les associations nationales d'urologie participantes. […].

Ipsen annonce le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché en Europe de la formulation 6 mois de Décapeptyl® pour le traitement du cancer localement avancé ou métastatique de la prostate

Businesswire, le 25 septembre 2008 : Ipsen (Euronext : FR0010259150; Paris:IPN) annonce aujourd’hui le début du processus d’enregistrement en Europe de la formulation à libération prolongée sur 6 mois de Décapeptyl®, agoniste de la LHRH (luteinizing hormone releasing hormone) développée par Debiopharm, pour le traitement localement avancé ou métastatique du cancer hormono-dépendant de la prostate. […].

Un mélange à base de plantes aurait une action bénéfique sur le cancer de la prostate

Caducee.net, le 31 octobre 2000 : Une étude américaine parue dans Journal of Clinical Oncology montre qu’un traitement à base de plantes (PC-SPES) semble avoir une activité sur le traitement de patients souffrant d’un cancer de la prostate androgèno-dépendant ou androgèno-indépendant. PC-SPES agirait en abaissant le niveau d’antigène prostatique spécifique. Cependant, des études complémentaires sont nécessaires afin de déterminer si les effets sont supérieurs à ceux attendus par la thérapie aux œstrogènes. […].

La Semaine de l'urologie, du 15 au 19 septembre, attire l'attention sur les troubles urologiques

PR Newswire, le 09 septembre 2008 : ARNHEM, Pays-Bas, September 9 /PRNewswire/ -- Chaque année, 346 000 nouveaux cas de cancer de la prostate sont détectés en Europe, 240 hommes décèdent chaque jour de cette maladie. Au moins 1 personne sur 10, âgée de 65 ans ou plus, souffre d'une incontinence urinaire, la perte involontaire d'urine. Et les données épidémiologiques indiquent que le dysfonctionnement érectile (DE) est un problème important parmi les hommes du monde entier. Selon les prévisions, près de 42,8 millions d'hommes souffriront de DE en 2025, en Europe seulement. La honte et les symptômes non déclarés font partie des principales raisons pour lesquelles de nombreux Européens négligent le recours à une aide médicale lorsqu'ils ont des troubles. L'Association européenne d'urologie (EAU - European Association of Urology) souhaiterait attirer l'attention publique sur les troubles urologiques et le travail des urologues. La semaine de l'urologie se tiendra du 15 au 19 septembre 2008. […].

L'alpha-méthylacyl Coenzyme A Racémase (AMACR) : un nouveau marqueur du cancer de la prostate

Caducee.net, le 03 avril 2002 : Dans un article publié aujourd'hui dans le JAMA, Rubin et al démontrent qu'il existe une association entre l'expression de la protéine AMACR et le cancer de la prostate dans des biopsies de tissu prostatique. Cette protéine pourrait donc être utilisée pour affiner le diagnostic, expliquent les auteurs. […].

Les plus