nuance

Service sanitaire obligatoire : le gouvernement lance la conscription au service de la prévention

illustrationFrédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur et Agnès Buzyn, ministre de la santé ont dévoilé les contours du service sanitaire obligatoire que devront effectuer les 47 000 étudiants en santé dès l'automne 2018. Si le développement de la prévention primaire est le principal objectif de ce programme inédit en Europe et pour le moins ambitieux, le décloisonnement des filières santé et la lutte contre les inégalités territoriales sont des opportunités que le gouvernement entend bien saisir à cette occasion. Le rapport souligne que le succès de cette vaste réforme repose sur la mobilisation des acteurs locaux, la motivation des étudiants et l'accompagnement au changement.

C'était une promesse du candidat Macron qui voulait rééquilibrer un système de santé qui dépense trop peu pour la prévention et l'éducation en santé. C'est désormais un vaste programme dont l'ampleur est inédite. Initier à la formation primaire et mettre en œuvre des actions concrètes pour près de 50 000 étudiants est un défi pédagogique, organisationnel et logistique à ne pas prendre à la légère sous peine d'obtenir un fiasco qui pourrait bien entacher le quinquennat présidentiel.

Pour maximiser les chances de succès de cette réforme, le rapport préconise un maximum de souplesse et de décentralisation afin de mobiliser les acteurs locaux et d'emporter l'adhésion des étudiants sans qui rien ne se fera.

Si la durée du service sanitaire sera de 3 mois à mi temps pour tous les étudiants en santé, les modalités seront laissées à l'appréciation des universités qui décideront du moment dans le cursus où il sera réalisé et de son intensité : un mi temps pendant 3 mois ou 6 semaines à plein temps, ou au contraire un jour ou deux demi journée par semaine pendant 1 ou 2 ans.

Si le service sanitaire est obligatoire pour l'obtention du diplôme, il n'est pas prévu pour autant de rallonger le cursus universitaire. Il devra donc être intégré dans le cursus normal avec des objectifs pédagogiques et des évaluations. Les actions de prévention devront se dérouler dans des lieux préalablement agréés et être encadrés à la fois par un référent universitaire et un référent local du lieu où se déroule l'action de prévention.

En terme de cible, le rapport préconise de privilégier les lieux d'éducation comme les écoles, les collèges, les lycées et les universités ainsi que les EHPAD mais n'exclue nullement les entreprises qui en ferait la demande, ou encore à terme les crèches, les PMI, les centres d‘hébergement et de réinsertion sociale, les lieux de prise en charge judiciaire et les lieux de privation de liberté.

Pour la rentrée universitaire 2019, quatre thématiques devraient être privilégiées : l’alimentation, l’activité physique, les addictions (alcool, tabac, cannabis, autres drogues illicites) ainsi que l’activité et la vie sexuelle, intégrant la contraception. Ce qui n'empêchera pas les initiatives locales. Selon les priorités des uns ou des autres, la sensibilisation à la vaccination ou à certains dépistages, la promotion de l’activité physique, les troubles du sommeil, les écrans, .. ou encore les gestes de premiers secours sont autant de thématiques qui peuvent avoir toute leur place dans le cadre du service sanitaire.

Les organisations étudiantes accueillent cette réforme avec un certain enthousiasme sous réserve que le caractère pédagogique du service sanitaire ne soit pas oublié et qu'il n'en coute rien aux nouveaux conscrits de la prévention médicale.

L'ANEMF salue, avec les autres filières de santé, l'arrivée de la prévention comme un pan important de la formation des professionnels de santé de demain, grâce au service sanitaire. Toutefois, nous serons vigilants sur la mise en place de cette mesure ambitieuse qui ne doit pas se trouver vidée de sa pertinence par une mise en place bâclée.

Voir le rapport

Descripteur MESH : Gouvernement , Santé , Étudiants , Europe , Lutte , Motivation , Prévention primaire , Temps , Universités , Éducation , Physique , Vaccination , Troubles du sommeil , Vie , Tabac , Souplesse , Objectifs , Sommeil , Premiers secours , Cannabis , Liberté , Gestes , Crèches , Contraception , Caractère

nuance

Actualités professionnelles: Les +