Prise en charge des patients COVID-19 à domicile : BORA Connect détecte les complications respiratoires

illustrationDésengorger les hôpitaux tout en assurant une prise en charge en toute sécurité des patients COVID reste une priorité en ce début d’année 2021. Une jeune entreprise rennaise a développé le dispositif connecté BORA ConnectTM qui permet de mesurer en continu la fréquence respiratoire, le taux d’oxygène dans le sang, la fréquence cardiaque, la température cutanée et l’activité du patient. 

Ce dispositif médical a obtenu le marquage CE de classe 2a. Plus de 200 patients insuffisants respiratoires chroniques et patient COVID en sortie d’hôpital ont déjà pu bénéficier de cette solution.

Un bracelet intégrant des capteurs connectés, un téléphone mobile, et voilà un ensemble de paramètres du patient suivis en continu par les professionnels de santé. Ce dispositif médical innovant, développé et fabriqué en France par l’entreprise BiOSENCY, est ainsi capable de mesurer la fréquence respiratoire du patient, son taux d’oxygène dans le sang, sa fréquence cardiaque ainsi que son activité et sa température cutanée. Un dispositif qui montre tout son intérêt en pleine épidémie COVID, où un des enjeux majeurs est de pouvoir libérer des lits au sein des établissements hospitaliers et de continuer à suivre à distance et à domicile les malades chroniques. Actuellement, plus de 70 médecins utilisent la solution BORA ConnectTM, déployée dans 50 centres et suivent plus de 200 patients, dont plusieurs dizaines de patients COVID.

« Nous manquons de données représentatives du quotidien du patient insuffisant respiratoire pour améliorer son suivi et sa prise en charge. Le dispositif médical connecté qui peut nous apporter ces données a toute sa place dans le parcours de soins. Dans le contexte épidémique actuel c’est un allié précieux pour la surveillance à domicile et la prise de décision médicale », détaille le Pr Ari Chaouat, service de pneumologie, du CHRU de Nancy.

Une prise en charge remboursée mais encore méconnue

Dans le cadre de l’urgence sanitaire et afin de faire face à l’épidémie de COVID-19, le ministère des solidarités et de la santé a publié un arrêté en date du 30 janvier 2021 pour préciser les mesures d’organisation et de prise en charge des patients nécessitant une oxygénothérapie à court terme à domicile. Le forfait a été fixé à 99€/ semaine. Or pour l’instant, il reste très peu utilisé, alors que les hôpitaux sont plus que jamais sous tension.

BORA ConnectTM est la solution de télésuivi adaptée à cette prise en charge nécessitant un suivi de l’oxymétrie dans un cadre pluriprofessionnel. Le suivi du patient à domicile et de façon continue rassure les patients et renforce le confort de prise en charge.

métrage personnalisé du seuil de vigilance du taux d’oxygène dans le sang (SpO2).

Les professionnels de santé accèdent en temps réel aux paramètres cardio-respiratoires du patients à travers une plateforme web sécurisée. Cette accessibilité facilite la prise en charge coordonnée des patients entre les professionnels de santé.

Une innovation remarquée avec l’obtention de plusieurs prix

Protégée par 4 brevets, le développement de la solution de BiOSENCY a été soutenu par différents concours d’innovation (i-Lab, i-Nov, e-Meuse Santé). En 2020, BiOSENCY a été lauréat de la Coalition Innovation Santé et à ce titre bénéficie d’un soutien institutionnel des laboratoires pharmaceutiques AstraZeneca et GSK pour déployer BORA ConnectTM auprès des professionnels de santé.

« Notre technologie et nos solutions digitales ont été validées cliniquement. Le marquage CE de classe 2a porte sur l’ensemble de la solution de télésuivi BORA ConnectTM, à savoir bracelet et plateforme. Nous souhaitons accélérer le déploiement de notre solution BORA ConnectTM d’abord pour le télésuivi des insuffisants respiratoires, liés à la COVID ou chroniques, mais aussi pour le télésuivi des insuffisants cardiaques chroniques et des personnes âgées polypathologiques sévères », conclut Marie Pirotais, co-fondatrice et présidente de BiOSENCY.

A propos de BiOSENCY

BiOSENCY a été créée en juillet 2017 pour pallier à l’absence de dispositifs médicaux de télésuivi notamment dans la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), une maladie identifiée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme la troisième cause de mortalité dans le monde à l’horizon 2030, Afin de répondre à cet enjeu, BiOSENCY a développé et commercialisé BORA ConnectTMun dispositif médical de télésuivi dédié aux insuffisants respiratoires chroniques, avec pour objectif de devenir un acteur majeur du télésuivi et du diagnostic prédictif pour les patients BPCO., L’équipe de BiOSENCY est composée de 23 personnes et entourée d’un conseil scientifique de 6 pneumologues. Le bracelet BORAbandTM conçu par BiOSENCY est fabriqué en France. Les données de santé de la plateforme BORAconnectTM sont hébergées en France.

Pour en savoir plus : https://biosency.com

 

Descripteur MESH : Patients , Sang , Hôpitaux , Fréquence respiratoire , Température cutanée , Température , Sécurité des patients , Sécurité , Santé , France , Personnes , Médecins , Face , Brevets , Maladie , Solutions , Laboratoires , Diagnostic , Oxygénothérapie , Mortalité , Conseil , Téléphone , Technologie , Soins , Pneumologie , Lits , Temps , Prise de décision

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +

Doctolib se lance en Italie et rachète Dottori.it

Lancement du nouveau dispositif MolecuLightDX™ pour placer l'imagerie au lieu d'intervention lors de la prise en charge de blessures dans de nouveaux segments de marché en expansion

ResMed passe la barre des 100 000 patients français équipés avec l’orthèse Narval CC indiquée dans le traitement du ronflement et de l’apnée obstructive du sommeil

PLFSS 2022/Innovation en santé : L’APIDIM renouvelle ses propositions pour accélérer l’accès à l’innovation en France

Esaote entre dans le monde de l'IRM corps entier avec le Magnifico Open

Purifier l’air des écoles pour protéger élèves et personnel éducatif

Mel-Mont Medical annonce la validation de sa technologie brevetée d'auto-prélèvement, Mía by XytoTest®, pour le dépistage moléculaire utilisant l'ADN-HPV et l'ARNm de type 7 E6/E7

Adagio Medical fait état de 85 % d'absence de fibrillation auriculaire à 12 mois après une seule procédure d'ablation chez des patients souffrant de fibrillation auriculaire persistante et présente les récents développements de la technologie de cryoablation à champ pulsé

Echosens met en lumière les nouvelles directives de l’EASL pour la pratique clinique : une recommandation sans précédent pour la gestion des soins et des FibroScan non invasifs

LumiThera annonce que les traitements Valeda améliorent la vision et la fonction rétinienne dans les données de base de l'étude pilote ELECTROLIGHT chez les patients atteints de DMLA sèche