nuance

Le surpoids de l'enfant est lié au profil de croissance au cours des premiers mois

Une prise de poids rapide pendant les quatre premiers mois de vie est associée à un risque d'obésité plus élevé à l'âge de sept ans. Cette relation est indépendante du poids à la naissance et du poids à l'âge de un an.

L'épidémie croissante d'obésité chez les enfants suscite aujourd'hui un grand intérêt aussi bien dans la recherche de ses causes que des moyens de prévention à mettre en œuvre pour enrayer la tendance.

Dans une étude parue dans la revue Pediatrics de février, Nicolas Stettler (Hôpital pour enfants de Philadelphie) et ses collaborateurs ont examiné le profil de croissance de 19.397 enfants entre la naissance et sept ans. Ces enfants étaient nés à terme entre 1959 et 1965.

"La petite enfance semble être une période critique pour le développement de l'obésité", commente Stettler. "Les bébés doublent leur poids de naissance durant les quatre premiers ou six mois, ce qui pourrait être une période particulière pour la mise en place de la régulation du poids".

Pour leur analyse, Stettler et ses confrères ont défini le surpoids à 7 ans par un indice de masse corporelle supérieur à celui de 95 % de la population du même âge.

Ils ont ainsi montré que 5,4 % des enfants étudiés étaient en surpoids à l'âge de sept ans. La vitesse de la prise de poids dans les premiers mois jouerait un rôle important pour le risque de surpoids à sept ans.

En effet, même une prise de poids de 100 g/mois en plus par rapport à la normale pendant les quatre premiers mois est associée à une augmentation du risque de surpoids à l'âge de sept ans.

"Cette association existait dans chaque quintile de poids à la naissance et restait significative après ajustement pour le poids atteint à l'âge de un an (odds ratio = 1,17; IC 95 % = 1,11-1,24)", écrivent les auteurs.

L'impact que peut avoir une prise de poids rapide dans les quatre premiers mois peut s'expliquer par la mise en place à cette période des mécanismes biologiques qui régulent le poids. Les auteurs soulignent qu'on ne peut complètement écarter l'hypothèse que l'association retrouvée ne reflète que l'influence d'une prédisposition génétique au surpoids, et non pas l'influence de facteurs environnementaux et nutritionnels qui pourraient être modifiés.

Source : Pediatrics 2002;109(2):194-99

Descripteur MESH : Surpoids , Croissance , Enfant , Prise de poids , Obésité , Risque , Vie , Association , Génétique , Indice de masse corporelle , Philadelphie , Poids de naissance , Population , Recherche , Rôle

nuance

Recherche scientifique: Les +