nuance

Fuld & Co : le secteur de la biotechnologie investit moins dans les programmes de veille concurrentielle que le secteur des télécommunications

Les spécialistes de la veille concurrentielle, Fuld & Co, basés au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, ont réalisé leur deuxième enquête annuelle auprès des sociétés internationales pour étudier leurs habitudes en matière de programmes de veille concurrentielle. A partir de cette enquête, ils ont produit une base de données de référence mondiale, qui contient des informations concernant plus de 500 sociétés à travers le monde.

Comme l'illustre un renversement étonnant des classements, le secteur biotechnologique/pharmaceutique chute à la troisième place, derrière les télécommunications et la technologie, en termes d'investissements dans des programmes de veille concurrentielle.

Les spécialistes de la veille concurrentielle, Fuld & Co, basés au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, ont réalisé leur deuxième enquête annuelle auprès des sociétés internationales pour étudier leurs habitudes en matière de programmes de veille concurrentielle. A partir de cette enquête, ils ont produit une base de données de référence mondiale, qui contient des informations concernant plus de 500 sociétés à travers le monde.

Les trois premiers investisseurs par secteur restent la technologie, les télécommunications et l'industrie pharmaceutique. Toutefois, cette année, l'enquête révèle que le secteur des télécommunications (incluant ici aussi bien des sociétés de matériel comme Cisco et Nokia que des fournisseurs de services comme Orange) a dépassé le secteur pharmaceutique en devenant le secteur ayant le pourcentage le plus élevé de programmes de veille internationale.

Les services de veille concurrentielle sont souvent utilisés par le secteur pharmaceutique pour trouver une technologie de développement qui correspond étroitement à leurs ambitions en termes de risques et de développement de produits. Les entreprises biotechnologiques utilisent cependant de plus en plus la veille concurrentielle pour montrer plus précisément leur potentiel d'investissement aux plus importantes sociétés pharmaceutiques mondiales.

Antony Nagle, directeur général de Fuld & Co au Royaume-Uni, Europe, a déclaré : "Même si au cours des années 2007/2008 les secteurs des télécommunications et de la technologie ont augmenté leurs investissements dans les programmes de veille concurrentielle, les dépenses des secteurs biotechnologique et pharmaceutique dans ce domaine, au cours de la dernière décennie, ont en moyenne progressé de plus de 15% par an".

Pour consulter l'intégralité du rapport de référence global sur la veille concurrentielle 2008, rendez-vous sur le site www.fuld.com et cliquez sur "Benchmark Your CI Program".

Fuld & Co       Fuld & Co
22 Conduit Street 126 Charles Street
London W1S 2XW Cambridge
Massachusetts 02141-2130

Le texte du communiqué issu dune traduction ne doit daucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue dorigine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

à propos pour Fuld & CoJane Martin020 8996 1760jane@a-propos.co.uk

© 2008 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Programmes , Biotechnologie , Sociétés , Base de données , Habitudes , Technologie , Télécommunications , Investissements , Traduction , Europe , Industrie , Industrie pharmaceutique , Jurisprudence , Langue , Massachusetts

nuance

Actualités professionnelles: Les +