Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Mortalité

1130 résultats triés par date
affichage des articles n° 73 à 91

Forum mondial sur la nicotine : les experts appellent à l'accès mondial à une nicotine plus sûre afin de réduire la mortalité liée au tabagisme

Forum mondial sur la nicotine : les experts appellent à l'accès mondial à une nicotine plus sûre afin de réduire la mortalité liée au tabagisme

KAC Communications, le 16 juin 2021 : LIVERPOOL (Royaume-Uni), le 16 juin 2021 /PRNewswire/ -- Les spécialistes internationaux de la santé publique, scientifiques, médecins, experts et consommateurs engagés dans la lutte contre le tabagisme se réuniront à l'occasion du Forum mondial sur la nicotine 2021 (#GFN21), qui se tiendra les 17 et 18 juin à Liverpool (Royaume-Uni) et sera retransmis gratuitement en streaming. L'objectif de ce colloque est de souligner le rôle vital que jouent les produits nicotiniques plus sûrs dans la lutte contre la mortalité et les maladies liées au tabagisme à l'échelle mondiale. […].

Le stress au travail double le risque de mortalité cardio-vasculaire!

Caducee.net, le 22 octobre 2002 : Selon une étude finlandaise prospective réalisée entre 1973 et 2001, les personnes ayant un travail stressant possèdent un risque fortement augmenté d’accidents cardiovasculaires. Les contraintes de travail et le sentiment de n’être pas reconnu à sa propre valeur dans l’entreprise semblent plus que doubler le risque de mortalité cardiovasculaire. Les résultats sont présentés dans la dernière livraison du British Medical Journal. […].

Aspirine et mortalité liée au pontage aorto-coronaire

Caducee.net, le 25 octobre 2002 : Les risques hémorragiques limitent souvent la prise d’aspirine pendant la période qui entoure le pontage aorto-coronaire. Une large étude d’observation publiée le 24 octobre dans le New England Journal of Medicine montre au contraire que l’aspirine initiée dans les 48 heures après l’intervention est associée à une réduction de la mortalité des complications ischémiques, sans qu’un excès d’épisodes hémorragiques ne soit observé. […].

Un lien entre la numération des leucocytes et la mortalité par cancer

Caducee.net, le 26 janvier 2006 : La numération des leucocytes est un marqueur reconnu de l’inflammation. Une nouvelle étude vient de montrer que la numération des leucocytes chez des sujets non cancéreux est positivement associée à la mortalité par cancer dans les années suivantes. […].

Sida : toujours la première cause de mortalité pour les femmes dans le monde

Sida : toujours la première cause de mortalité pour les femmes dans le monde

AIDES, le 06 mars 2019 : 51% des personnes vivant avec le VIH dans le monde sont des femmes. En 2019, le sida est toujours la première cause de mortalité pour les femmes de 15 à 49 ans. A l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, AIDES et Coalition PLUS interpellent Emmanuel Macron sur la situation des femmes face au VIH dans le monde et sur la nécessité d’accroitre l’aide internationale. […].

UNE ÉTUDE CLÉ APPUYÉE PAR MEDTRONIC DÉMONTRE QUE LE DÉFIBRILLATEUR DE RESYNCHRONISATION CARDIAQUE A RÉDUIT DE 29 POUR CENT LE TAUX DE MORTALITÉ CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D’INSUFFISANCE CARDIAQUE LÉGÈREMENT SYMPTOMATIQUE

Businesswire, le 14 novembre 2010 : « Ces résultats novateurs démontrent qu’une intervention plus hâtive à l’aide d’un défibrillateur de resynchronisation cardiaque en concomitance avec des traitements médicaux et par DCI conformément aux lignes directrices permet de sauver des vies chez ce groupe de patients » a déclaré Anthony Tang, M.D., principal expert clinique de l’essai RAFT, professeur de médecine à l’Université de la Colombie-Britannique et professeur auxiliaire de médecine à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, au Canada. « Il a été démontré que la thérapie de resynchronisation cardiaque ralentit la progression de l’insuffisance cardiaque et réduit le nombre d’hospitalisations associées même chez les patients dont la maladie ne cause pas de restrictions majeures. » […].

Une consommation modérée d’alcool peut réduire la mortalité après un infarctus

Caducee.net, le 18 avril 2001 : Après un infarctus aigu du myocarde, ceux qui avaient l’habitude dans l’année précédant leur accident cardiaque de consommer modérément de l’alcool présentent un risque de décès plus faible, comparé à ceux qui n’en consommaient pas. Ce sont les résultats d'une étude américaine parue dans le Journal of the American Medical Association. […].

Le traitement des patients cardiaques souffrant d’apnée du sommeil avec une thérapie par pression positive réduit la mortalité jusqu’à 38 %

ResMed, le 31 août 2014 : « L’apnée du sommeil est une comorbidité très fréquente, aussi bien dans la maladie cardiovasculaire que dans l’insuffisance cardiaque, elle reste toutefois fréquemment non diagnostiquée et de ce fait mal traitée », a déclaré Michael Böhm, Professeur de cardiologie à l’Université de la Sarre, à Homburg, en Allemagne, et coauteur de l’analyse. « Les résultats de cette analyse soulignent l’importance que peut avoir l’identification et le traitement adéquat de cette condition, non seulement afin d’améliorer la qualité de vie, mais également la survie du patient. Il est vital que les cardiologues, en tant que communauté, fassent davantage d’efforts pour reconnaître cela et explorent les manières nous permettant d’assurer que les patients reçoivent un traitement avec dispositif respiratoire lorsqu’ils en ont besoin. » […].

Une étude indépendante confirme la réduction de la mortalité et des saignements associés à la bivalirudine chez les patients atteints de syndrome coronarien aigu à risque élevé subissant une ICP

The Medicines Company, le 18 mars 2015 : MATRIX est un essai multicentrique international randomisé dont la conception incluait des comparaisons directes des sites d'accès (radial contre fémoral) et des stratégies anti-thrombotiques (bivalirudine versus héparine) chez plus de 7.200 patients. Le principal élément de comparaison entre la bivalirudine et l'héparine était que les événements cardiovasculaires majeurs (ÉCM) et les événements cliniques indésirables nets (NACE) ne parviennent pas à une différence statistique, sur la base de taux égaux d'infarctus du myocarde et d'attaque cérébrale observés avec les deux traitements - une observation constante lors de tous les traitements précédents. Et surtout, cet essai n'a pas montré de différences significatives entre la bivalirudine et l'héparine pour ce qui est des résultats individuels. […].

La mortalité cancéreuse US des noirs est légèrement supérieure à celle des blancs

Caducee.net, le 24 avril 2002 : Beaucoup d’études sur la survie après un cancer selon l’origine ethnique ou selon la race suggèrent des différences biologiques entre blancs et noirs, à traitements égaux. Une méta-étude publiée dans le JAMA a compilé les enquêtes relatives aux taux de survie entre blancs et noirs après un cancer et pour un même traitement et a abouti à une légère différence en défaveur des noirs, qui semblerait plutôt s’expliquer par d’autres facteurs que ceux d’origine purement biologiques. […].

Mortuary Response Solutions développe des installations mobiles d’entreposage de corps pour faire face à la mortalité de masse

Businesswire, le 12 septembre 2009 : Les Centres américains de contrôle des maladies (Centers for Disease Control, CDC) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fournissent de très nombreuses informations mises à jour et fréquentes sur la grippe saisonnière et le H1N1 aux officiels nationaux et fédéraux. Des conseils et des interventions sont proposés. Des points d’eau pour se laver les mains sont installés à chaque coin des campus universitaires. Les pharmacies font des stocks de doses supplémentaires de Tamiflu. Une campagne de vaccination contre le H1N1 est prévue à la fin octobre. Malgré la prise de toutes ces mesures, les décès pourraient s’avérer encore plus soudains et nombreux que prévus et tout le monde se pose une autre question : SOMMES-NOUS PRÊTS ? Les médecins légistes, les morgues des hôpitaux et les experts médico-légaux sont-ils prêts pour faire face aux victimes attendues ou imprévues ? […].

Pontage aorto-coronaire : une différence de mortalité selon le sexe

Caducee.net, le 18 février 2002 : Le risque de décès pendant ou juste après un pontage aorto-coronaire pourrait être jusqu'à deux fois plus élevé pour les femmes que pour les hommes, révèle une étude publiée dans la revue Circulation. […].

Un taux élevé d'acide urique est associé à une augmentation de la mortalité par maladie cardiovasculaire

Caducee.net, le 10 mai 2000 : Une uricémie élevée semble bien liée à une augmentation du risque de décès par maladie cardiovasculaire. Bien que cette relation ait déjà été mise en évidence, elle restait incertaine en raison de résultats contradictoires. […].

Cancer du sein : réduction de la mortalité en Grande-Bretagne depuis la mise en place d'un programme de dépistage

Caducee.net, le 18 septembre 2000 : Chez les femmes âgées de 55 à 69 ans, le nombre de décès imputables aux cancers du sein a diminué de 21,3 % entre la période 1971-1989 et 1990-1998. Deux raisons essentielles expliquent cette réduction : l'amélioration des traitements et la mise en place d'un programme de dépistage en Angleterre et au Pays de Galles. […].

La mortalité infantile à méningocoque en Grande-Bretagne.

Caducee.net, le 22 octobre 2001 : Deux études qui paraissent aujourd’hui dans la revue Archives of Diseases in Childhood montrent que les décès infantiles en Grande Bretagne provoqués par des méningites à méningocoques de type C sont en nette régression depuis une dizaine d’années. Cette réduction serait due à une meilleure prise en charge des malades depuis l’ouverture en 1992 d’unités spécialisées de soins pédiatriques intensifs (USSPI). […].

Naissances prématurées des jumeaux et baisse de la mortalité néonatale

Caducee.net, le 08 novembre 2001 : Une étude canadienne publiée dans la revue Pediatrics montre que l’augmentation ces dernières années des naissances avant terme des jumeaux est associée à une baisse sensible des taux de mort-nés parmi les jumeaux nés aux alentours de la fin de la grossesse. […].

Evaluation de la mortalité liée au VHC chez les personnes co-infectées par le VIH

Caducee.net, le 06 avril 2001 : Chez les personnes porteuses du VIH, le nombre de décès liés à l'infection par le virus de l'hépatite C était peu élevé en France pour les années 1995 et 1997. Les résultats de deux études rétrospectives françaises indiquent que les cirrhoses et les carcinomes hépato-cellulaires dus au VHC ont causé le décès d'environ 0,06 % des patients infectés par le VIH pour ces deux années. […].

Espace mort respiratoire (EMR) et mortalité dans le syndrome de détresse respiratoire (SDR)

Caducee.net, le 25 avril 2002 : Un EMR élevé constitue un risque de décès chez les patients atteints d’un SDR aigu, d’après une étude de l’institut de recherche cardiovasculaire de l’université de Californie publiée dans la revue médicale The New England Journal of Medicine. […].

Les plus