nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Placebo

981 résultats triés par date
affichage des articles n° 145 à 163

La thérapie hormonale substitutive augmente également la densité minérale osseuse du maxillaire

Caducee.net, le 24 juin 2002 : Une large étude randomisée avec placebo, montre le bénéfice apporté en terme de minéralisation osseuse de la mâchoire, chez les femmes ménopausées sous thérapie hormonale substitutive (THS) à base d’œstrogènes et de suppléments en calcium plus vitamine D. Les résultats sont présentés dans la dernière édition des Archives of Internal Medicine. […].

Un supplément nutritionnel prénatal en zinc pourrait avoir un effet négatif sur le développement intellectuel de l’enfant

Caducee.net, le 26 juillet 2002 : Telles sont les conclusions d’une étude publiée dans le Lancet de demain sur l’effet d’un apport nutritionnel en zinc donné à des femmes du Bangladesh, sur le développement mental de leurs enfants. Si le régime à base de zinc n’a pas montré d’effets sur la croissance, en revanche les tests intellectuels ont présenté des scores moins élevés chez les enfants de mères supplémentées au zinc, comparés à ceux de mères à qui on a donné un placebo. […].

Une nouvelle molécule pour le trouble de l'hyperactivité ?

Caducee.net, le 19 novembre 2001 : L'atomoxétine est un médicament non stimulant qui pourrait être utilisé dans le traitement du trouble de l'hyperactivité avec déficit de l'attention (THADA), indique un essai randomisé récent. L'atomoxétine s'est révélée plus efficace que le placebo, a été bien tolérée et les investigateurs estiment qu'elle constituerait une bonne alternative aux autres traitements en raison de son action non stimulante. […].

La toxine botulique de type A pour traiter la spasticité post-AVC

Caducee.net, le 09 août 2002 : D’après les résultats d’une large étude multicentrique randomisée avec placebo, une injection intramusculaire unique de toxine botulique de type A (Botox) permet de réduire la spasticité des mains et des poignets consécutives à un accident vasculaire cérébral (AVC), ainsi que les handicaps associés. […].

Le rimonabant pour la perte de poids

Caducee.net, le 15 février 2006 : Le rimonabant, un inhibiteur sélectif du récepteur cannabinoïde de type 1, a été évalué dans un essai randomisé multicentrique. Il est apparu plus efficace que le placebo en termes de réduction de poids et de facteurs de risque cardiovasculaires. […].

Evaluation du baclofène dans le traitement de la maladie de Gilles de la Tourette

Caducee.net, le 13 mars 2001 : Un essai randomisé avec contrôle placebo indique que le baclofène permet une amélioration globale des symptômes de la maladie. Publiée dans le dernier numéro de la revue Neurology, cette étude montre néanmoins que cette amélioration générale n'est pas liée à un meilleur contrôle des tics. […].

Merck Serono a accompli la phase de recrutement des patients dans l'essai clinique REFLEX évaluant Rebif(R) chez des patients à risque de développer une sclérose en plaques

PR Newswire, le 17 septembre 2008 : GENÈVE, Suisse, September 17 /PRNewswire/ -- Merck Serono, une division of Merck KGaA, Darmstadt, Allemagne, a annoncé aujourd'hui avoir accompli la phase de recrutement des patients dans l'essai clinique REFLEX (REbif FLEXible dosing in early multiple sclerosis). Cet essai international de Phase III, randomisé, en double aveugle, contre placebo, est destiné à évaluer le bénéfice thérapeutique de Rebif(R) (interféron bêta-1a) sur le temps écoulé jusqu'à la conversion en sclérose en plaques chez des sujets présentant un premier événement clinique évoquant la maladie. […].

Protea et Mayoly-Spindler annoncent l'achèvement d'un essai clinique chez l'homme pour un nouveau produit biopharmaceutique

Businesswire, le 26 mai 2011 : Cet essai clinique randomisé, conduit en double aveugle contre placebo a été réalisé à l'hôpital de la Timone à Marseille, en France. L'objectif de cet essai clinique était principalement d'évaluer le profil de sécurité et secondairement de prouver en amont l'activité clinique de la lipase recombinante MS1819 chez les patients souffrant d'un syndrome de malabsorption à cause d'une insuffisance pancréatique exocrine résultant d'une pancréatite chronique. […].

Les données de phase III du darusentan de Gilead Sciences acceptées dans une présentation de dernière minute à l’ASH 2009

Businesswire, le 13 avril 2009 : Le résumé, intitulé « Comparaison du darusentan en doses fixes au placebo dans le traitement de l’hypertension » (présentation n° LB-OR-06), sera présenté par Michael A. Weber, MD, professeur de médecine au SUNY Downstate Medical College of Medicine de Brooklyn, à New York, à 16 h 30 PDT, le vendredi 8 mai pendant la séance des essais cliniques de dernière minute. […].

Traiter la migraine avec le dropéridol

Caducee.net, le 29 janvier 2003 : Selon un essai contre placebo publié dans Neurology, le dropéridol permet de traiter la migraine. Une dose de 2,5mg en intramusculaire a permis de traiter efficacement 87 % des patients, indiquent Silberstein et al dans leur article. […].

La société de biotechnologie BIOCAD annonce le lancement d'essais cliniques Phase 2 de son médicament innovant pour traiter le psoriasis sévère.

BIOCAD, le 13 octobre 2016 : L'objectif principal de l'étude internationale multicentre, en double aveugle, contrôlée par placebo, est d'évaluer l'efficacité de diverses doses sous-cutanées de BCD-085 chez les patients atteints de psoriasis sévère. L'objectif secondaire est d'évaluer l'innocuité du médicament et la pharmacocinétique. […].

Plusieurs études de Phase III confirment le bénéfice clinique statistiquement significatif d'un traitement continu avec REVLIMID chez les patients atteints de myélome multiple lors d'un séminaire international sur le myélome

Businesswire, le 09 mai 2011 : Les résultats actualisés provenaient de quatre études de phase III du REVLIMID (lénalidomide), soit en tant que thérapie continue après une dose élevée de melphalan et une thérapie à base de cellules souches autologues, une thérapie continue après l'induction par melphalan, prednisone et lénalidomide chez des patients récemment diagnostiqués comme atteints du myélome multiple, ou en tant que thérapie à base de lénalidomide plus déxaméthasone comme induction suivie par une thérapie continue à base de lénalidomide chez des patients atteints de myélome multiple asymptomatique. Une analyse de sécurité rétrospective de 11 essais cliniques sponsorisés par Celgene, évaluant le lénalidomide plus le déxaméthasone chez les patients atteints de la forme de rechute/réfractaire du myélome multiple, a également été présentée. […].

Les inhibiteurs de la COX-2 sont associés à une augmentation de pression sanguine

Caducee.net, le 16 février 2005 : Une méta-analyse vient d'établir que les inhibiteurs de la clyclooxygénase-2 (COX-2) sont associés à une augmentation de la pression artérielle comparés à un placebo ou à d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens. […].

Traumatisme crânien : les corticoïdes ne réduisent pas la mortalité, au contraire

Caducee.net, le 19 octobre 2004 : Une étude randomisée en double aveugle a déterminé l'effet de 48 heures de perfusion de corticoïdes sur la mortalité de patients adultes avec un traumatisme crânien avec altération de la conscience. Par rapport au placebo, les corticoïdes (méthylprednisolone) n'ont pas montré de réduction de la mortalité dans les 14 jours qui suivent le traumatisme. Au contraire, on note une augmentation du risque de décès. […].

Janssen annonce que la Commission européenne approuve l'utilisation élargie de Erleada®▼ (apalutamide) pour le traitement des patients atteints d'un cancer de la prostate métastatique hormono-sensible

Janssen annonce que la Commission européenne approuve l'utilisation élargie de Erleada®▼ (apalutamide) pour le traitement des patients atteints d'un cancer de la prostate métastatique hormono-sensible

Janssen, le 30 janvier 2020 : « Le cancer de la prostate est la forme de cancer la plus répandue chez les hommes dans toute l'Europe, et l'approbation élargie de l'apalutamide représente une avancée significative pour les personnes vivant avec le CPmHS », a déclaré le Prof. Axel S. Merseburger, président du département d'urologie, Campus de Lübeck, Hôpital universitaire du Schleswig-Holstein à Kiel, en Allemagne. « Dans le traitement du cancer de la prostate, notre objectif premier est de toujours retarder la progression de la maladie et de prolonger la survie, afin de garantir les meilleurs résultats possibles pour les patients. Les nouvelles d'aujourd'hui sont donc encourageantes pour les patients en Europe, pour lesquels l'importance d'une option de traitement supplémentaire pouvant à la fois retarder la progression de la maladie et prolonger la survie ne peut être sous-estimée ». […].

Magnésium et infarctus du myocarde: l’étude MAGIC met un terme au débat

Caducee.net, le 21 octobre 2002 : Malgré les résultats prometteurs sur l’animal, il semble d’après cette large étude randomisée avec placebo, que l’administration intraveineuse de magnésium donnée aux patients juste après un infarctus de myocarde aigu avec un sus-décalage du segment ST (IDM-ST), n’a aucun effet positif sur la mortalité à 30 jours. Les résultats sont présentés dans la revue médicale du Lancet par les investigateurs de l’étude MAGIC (The Magnesium in Coronaries). […].

Jevtana® et Zytiga® : un progrès thérapeutique modéré pour certains cancers métastatiques de la prostate

M. Christophe MENAUD, le 19 février 2013 : Jevtana® (cabazitaxel) est un taxane et Zytiga® (abiratérone) est un inhibiteur de la biosynthèse des androgènes. Ils ont l’AMM, en association à la prednisone ou à la prednisolone, dans le traitement du cancer métastatique de la prostate résistant à la castration, chez les hommes dont la maladie a progressé pendant ou après une chimio- thérapie à base de docétaxel. […].

Déclaration de la société pharmaceutique Schwabe à propos des résultats de l’étude GEM (Ginkgo Evaluation of Memory) publiés dans le Journal of the American Medical Association: l'étude GEM laisse certaines questions sans réponse.

Businesswire, le 18 novembre 2008 : GEM est l’une des cinq études qui s’intéressent ou se sont intéressées à l’effet de l’extrait de ginkgo normalisé dans la prévention de la démence. L’étude GEM a évalué la probabilité de développer une démence chez 3069 sujets (âgés en moyenne de 79 ans lors de leur inclusion) recevant quotidiennement 240 mg d’EGb 761® ou un placebo. Au cours des 6 années qu'a duré la période de traitement, l'observance est tombée à 60 % seulement. […].

nuance

Les plus