nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Réanimation

319 résultats triés par date
affichage des articles n° 37 à 55

Une nouvelle méthode de refroidissement en arrêt cardiaque pourrait contribuer à la préservation des cellules cérébrales

PR Newswire, le 16 novembre 2009 : ORLANDO, Floride, November 16 /PRNewswire/ -- La première étude randomisée de refroidissement en arrêt cardiaque utilisant une méthode de refroidissement intranasal a démontré un refroidissement beaucoup plus rapide chez les patients ayant bénéficié de ce traitement, ainsi qu'un taux de survie neurologique au rejet considérablement plus élevé. L'étude intitulée « Pre-Resuscitation Intra-Nasal Cooling Effectiveness » (PRINCE) (efficacité du refroidissement intranasal pré-réanimatoire) a été réalisée sur 200 patients dans 15 services médicaux d'urgence (SMU) en Belgique, en Allemagne, en Italie, en République tchèque et en Suède. L'objectif consistait à déterminer l'innocuité et l'efficacité du refroidissement intranasal pendant les manoeuvres de réanimation continues des patients en arrêt cardiaque, avant même le retour à une circulation spontanée (ROSC). […].

#COVID19 : le point de situation épidémiologique en Bourgogne Franche Comté sur le #coronavirus SARS-CoV-2

#COVID19 : le point de situation épidémiologique en Bourgogne Franche Comté sur le #coronavirus SARS-CoV-2

ARS, le 20 mars 2020 : Le 19 mars 2020, le secteur hospitalier, qui accueille ce jour 192 patients, dont 60, en réanimation, poursuit sa préparation pour prendre en charge de plus en plus de cas graves dans une logique de solidarité entre établissements, hôpitaux et cliniques, publics et privés. […].

#COVID19 : les réanimateurs du monde entier se réunissent en e-congrès exceptionnel ce samedi 28 mars

#COVID19 : les réanimateurs du monde entier se réunissent en e-congrès exceptionnel ce samedi 28 mars

ESICM, le 28 mars 2020 : Devant l’urgence et l’état de pandémie de COVID-19 qui se propage dans le monde qui met nos sociétés modernes face à de grandes difficultés, l’ESICM, La Société Savante Européenne de Réanimation se mobilise et organise ce samedi 28 mars le premier e-congrès en multiplex live. […].

SFAR 2015 – Medasys met en valeur son expertise dans le domaine de l’Anesthésie- Réanimation

MEDASYS, le 15 septembre 2015 : Medasys dévoilera sur le stand n°59 les dernières évolutions de sa suite logicielle de gestion des Soins Critiques intégrant le Bloc opératoire et l’Anesthésie- Réanimation, pour une gestion optimale et simplifiée du circuit opératoire. […].

Les médecins urgentistes appellent le gouvernement à adopter la bonne stratégie pour gagner la « guerre sanitaire »

Les médecins urgentistes appellent le gouvernement à adopter la bonne stratégie pour gagner la « guerre sanitaire »

AMUF, le 28 mars 2020 : Les médecins urgentistes de l’AMUF refusent d’avoir à choisir entre les malades qui auront une chance de survivre en réanimation et ceux qu’il faudra laisser mourir par manque de moyens. Ils ont lancé ce samedi un appel solennel à la mobilisation de l’ensemble de l’économie pour gagner la « guerre sanitaire ».   […].

L’ONI appelle à renforcer le rôle des infirmiers pour lutter contre la Covid

L’ONI appelle à renforcer le rôle des infirmiers pour lutter contre la Covid

ONI, le 25 septembre 2020 : Santé Publique France recense environ 10 000 nouveaux cas de contamination au Covid19 chaque jour. Les hospitalisations et entrées en réanimation augmentent significativement dans de nombreux départements. Le gouvernement vient de prendre de nouvelles mesures restrictives pour limiter davantage la propagation du virus. Il est aujourd’hui clair que nous faisons face à une nouvelle phase de l’épidémie. Le marathon sanitaire continue. […].

#covid19 : l’académie de médecine milite pour un changement de stratégie

#covid19 : l’académie de médecine milite pour un changement de stratégie

Académie de Médecine, le 23 octobre 2020 : L’accélération de l’épidémie de Covid-19, identifiée en France depuis plusieurs semaines, n’a pas été contrôlée, d’où la nécessité de recourir à un confinement partiel : de nombreux départements et de grandes agglomérations urbaines sont placés en état d’urgence sanitaire avec couvre-feu. Cette décision nécessaire s’est appuyée sur 3 indicateurs récemment définis : (i) un taux d’incidence supérieur à 250 pour 100 000 habitants (ii) un taux d’incidence chez les plus de 65 ans supérieur à 100 cas pour 100 000 habitants et (iii) un taux d’occupation des lits de réanimation par des patients atteints de Covid-19 dépassant 30 %. […].

 Test de télésuivi au CHU de Bordeaux en chirurgie ambulatoire : Satelia optimise le lien patient-hôpital

Test de télésuivi au CHU de Bordeaux en chirurgie ambulatoire : Satelia optimise le lien patient-hôpital

SATELIA, le 19 avril 2018 : Lancée en novembre 2017 après un an et demi de réflexion par Nicolas Pagès, interne en anesthésie-réanimation, et Paul Tiba, directeur d'une compagnie aérienne de rapatriements sanitaires, Satelia est une entreprise bordelaise qui propose d'accompagner les patients en dehors des murs de l'hôpital. La solution est actuellement en test auprès des patients du CHU de Bordeaux avec lequel Satelia est partenaire. […].

Covid-19 et soins critiques : le recours à la ventilation mécanique invasive a diminué au profit de techniques non invasives

Covid-19 et soins critiques : le recours à la ventilation mécanique invasive a diminué au profit de techniques non invasives

DREES, le 18 mars 2022 : La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), en collaboration avec la société de réanimation de langue française (SRLF), publie les résultats d’une étude sur la prise en charge des patients atteints de Covid-19 dans les unités de soins critiques au cours des trois premières vagues de l’épidémie. […].

L’hypothermie modérée apporte un bénéfice après un arrêt cardiaque

Caducee.net, le 21 février 2002 : Deux études, une autrichienne l’autre australienne, qui paraissent aujourd’hui dans le New England Journal of Medicine, font état d’une amélioration de l’état neurologique ainsi que de la survie de patients placés sous hypothermie modérée après une réanimation consécutive à un arrêt cardiaque. […].

Un test simple pour déterminer si un patient est conscient ou non

Caducee.net, le 09 février 2009 : Est-il possible de déterminer si un individu est conscient en observant l'activité de son cerveau ? Cette épineuse question scientifique est également cruciale pour les cliniciens qui prennent en charge des malades non communicants en réanimation ou des patients qui émergent d'états inconscients tels que le coma ou l'état végétatif. Une équipe française de l'Inserm et du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris) dirigée par le Dr Lionel Naccache, associant le Dr Tristan Bekinschtein, neuroscientifique post-doctorant argentin, et le Pr Stanislas Dehaene, directeur de l'unité Inserm/CEA "Neuroimagerie cognitive" à Neurospin vient de mettre au point un test combinant les principes de la psychologie de la perception auditive avec l'enregistrement de l'activité cérébrale. Il permet de détecter l'existence d'une vie mentale consciente sans reposer sur les signes souvent limités de l'examen clinique. […].

Omicron : les premiers enseignements de la situation à Londres sont encourageants

Omicron : les premiers enseignements de la situation à Londres sont encourageants

Caducee.net, le 07 janvier 2022 : En dépit d’un nombre impressionnant de contaminations par le variant Omicron, le nombre de lits de réanimation occupés par les cas de Covid-19 a peu augmenté dans la capitale anglaise. […].

Automédication d’hydroxychloroquine : l’ARS signale des cas de toxicité cardiaque en Nouvelle-Aquitaine

Automédication d’hydroxychloroquine : l’ARS signale des cas de toxicité cardiaque en Nouvelle-Aquitaine

ARS, le 30 mars 2020 : Des cas de toxicité cardiaque ont été signalés en Nouvelle-Aquitaine suite à des prises en automédication de Plaquenil® (hydroxychloroquine). Certains cas ont nécessité une prise en charge en réanimation. L’ARS Nouvelle-Aquitaine rappelle qu’en aucun cas l’hydroxychloroquine ne devrait être prise sans avis médical. […].

L’association d’une contusion pulmonaire à un traumatisme crânien grave aggrave le pronostic chez l’enfant de moins de 15 ans

Caducee.net, le 17 avril 2000 : L’association d’une contusion pulmonaire à un traumatisme crânien grave est un facteur de gravité chez l’enfant, responsable d’une détérioration du pronostic à court et à moyen terme. Cette aggravation pourrait être, au moins en partie, secondaire à la fréquence plus élevée de l’hypoxémie, indique une étude de réanimateurs du groupe hospitalier parisien Necker-Enfants Malades dans les Annales Française d’Anesthésie Réanimation. […].

Les recommandations et référentiels : sites

A. Jordan-Meille, Dr L. Labreze, le 15 mai 2002 : ANAES (Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé) L'ANAES est chargée d'établir l'état des connaissances en matière de stratégies diagnostiques et thérapeutiques en médecine, et de contribuer à l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins à l'hôpital et en médecine libérale. L'ANAES organise des "Recommandations pour la Pratique Clinique" et des "Conférences de Consensus" sur des grands thèmes cliniques, diagnostiques et thérapeutiques. Elle mène, dans les établissements de santé et dans le milieu de la médecine libérale, des actions d'évaluation des pratiques professionnelles, de formation à l'audit clinique, des programmes d'amélioration de la qualité. L'ANAES contribue aussi à évaluer les actions et les programmes de santé publique.Voir le document Publications disponibles par spécialité à l'adresse suivante : Voir le document […].

Les médecins hospitaliers 2 fois moins payés que les médecins intérimaires : le SNPHARE se mobilise

Les médecins hospitaliers 2 fois moins payés que les médecins intérimaires : le SNPHARE se mobilise

Caducee.net, le 20 avril 2018 : Si le Syndicat national des praticiens hospitaliers en anesthésie et réanimation (SNPHARE) se félicite de l'entreprise de moralisation du marché de l'Intérim médical mise en place par le gouvernement, il constate que pour le même travail, les médecins hospitaliers sont rémunérés 2 fois moins que les médecins intérimaires et milite pour que cet écart soit réduit de façon significative. […].

Recommandations de l’Académie Nationale de Médecine concernant la prise en charge extrahospitalière de l’arrêt cardiocirculatoire

Académie de Médecine, le 30 janvier 2007 : Les arrêts cardiocirculatoires inopinés sont responsables d’environ 50 000 morts subites par an en France. Plus de la moitié d’entre eux sont liés à une fibrillation ventriculaire. Le taux de survie observé à 1 mois est actuellement inférieur à 3%. Un appel immédiat aux unités mobiles de secours, des manœuvres simples de réanimation à la portée de tous (massage cardiaque externe en particulier), une défibrillation cardiaque très précoce, devraient pouvoir faire passer ce taux de survie à plus de 30%. L’apparition des défibrillateurs entièrement automatiques doit permettre leur utilisation par l’ensemble de la population informée. […].

Réalisation de la manœuvre de Heimlich sur instructions téléphoniques du Samu

Caducee.net, le 29 février 2000 : Des urgentistes du Samu 93 rapportent dans le dernier numéro de Annales Française d’Anesthésie et Réanimation le cas d’une femme qui a appelé le Samu pour sa mère en état d’asphyxie suite à une fausse route. Une manœuvre de Heimlich, salvatrice, a été réalisée sur les instructions téléphoniques du médecin régulateur du Samu. Selon le Dr F. Lapostolle et ses collègues de Bobigny, une telle expérience n’avait pas encore été rapportée à ce jour. […].

nuance

Les plus