nuance

La fortification de la farine à faible coût économise des millions en dollars de soins de santé

Le traitement des enfants souffrant de spina bifida est onéreux. L'hôpital de Wellington en Nouvelle Zélande a découvert qu'un nouveau né atteint de spina bifida subissait des interventions chirurgicales s'élevant à 552 000 dollars avant son deuxième anniversaire. Mais 50 à 70 % de ces anomalies congénitales de naissance peuvent être évitées si les femmes ingèrent au moins 400 microgrammes d'acide folique par jour avant la conception.

Cette année marque le 15e anniversaire de la farine fortifiée en acide folique pour prévenir les anomalies congénitales du cerveau et de la colonne vertébrale, dont la plus courante est la spina bifida. L'ajout d'acide folique dans la farine prévient 22 000 de ces anomalies congénitales annuellement et économise des millions de dollars en dépenses de soins de santé.

Le traitement des enfants souffrant de spina bifida est onéreux. L'hôpital de Wellington en Nouvelle Zélande a découvert qu'un nouveau né atteint de spina bifida subissait des interventions chirurgicales s'élevant à 552 000 dollars avant son deuxième anniversaire. Mais 50 à 70 % de ces anomalies congénitales de naissance peuvent être évitées si les femmes ingèrent au moins 400 microgrammes d'acide folique par jour avant la conception.

Actuellement, l'ajout d'acide folique dans la farine est obligatoire dans 57 pays. On estime que cela évite 22 000 anomalies congénitales par an ou 60 par jour. Le nombre d'enfants atteints de ces anomalies congénitales a baissé de 30 à 70 % dans les pays qui fortifient la farine.

« La fortification de la farine est efficace parce qu'elle fournit l'acide folique supplémentaire sans besoin de modifier les comportements », a déclaré Godfrey Oakley, professeur et chercheur en épidémiologie à l'école de santé publique Rollins de l'Université Emory d'Atlanta, en Géorgie. « Le complément d'acide folique n'atteint qu’environ 50 % des femmes susceptibles de tomber enceintes, mais la fortification de la farine atteint toutes les personnes mangeant du pain, des pâtes, de la pâte à pizza et n'importe quel aliment parmi les dizaines de produits alimentaires fabriqués avec de la farine fortifiée. »

Aux États-Unis, la fortification coûte environ 3 millions de dollars par an. Les frais médicaux directs évités sont de 145 millions de dollars par an, soit un rapport coût-bénéfice de 1:48. Au Chili, le rapport coût-bénéfice est de 1:12. En Afrique du Sud, il est de 1:30.

« Même si nous nous réjouissons des progrès réalisés, nous sommes malgré tout conscients qu'un plus grand nombre de ces anomalies congénitales pourraient être évitées », a déclaré Scott Montgomery, directeur de l'initiative Fortification de la farine, un réseau de partenaires multisectoriels qui tente de faire de la fortification de la farine une pratique courante de mouture au niveau international. « Le nombre d'anomalies congénitales aujourd'hui évitées par la farine fortifiée représente seulement 9 % des anomalies congénitales qui pourraient être évitées si davantage de pays ajoutaient les quantités appropriées d'acide folique à leur farine. »

À propos de FFI : La FFI (Flour Fortification Initiative) est un réseau de partenaires qui travaillent ensemble pour faire de la fortification de la farine une pratique courante de mouture, afin que les gens dans le monde entier soient plus intelligents, plus forts et plus sains. FFI établit des alliances entre les gouvernements et les agences internationales, les industries du blé et de la farine, les consommateurs et les organisations civiles. Voir http://bit.ly/FortifyLife

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

Pour FFISarah Zimmerman, 1+404-727-5477szimme2@emory.edu

© 2011 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Farine , Soins , Acide folique , Femmes , Traduction , Santé , Réseau , Jurisprudence , Santé publique , Personnes , Pain , Langue , Géorgie , Épidémiologie , Chili , Cerveau , Agences internationales , Afrique

nuance

Actualités professionnelles: Les +