nuance

Médicaments avec une activité directe sur les reins

De nombreux médicaments ont une action directe sur les reins. Voyons grâce à ce tableau leurs actions.

EFFET SUR LE REIN

MEDICAMENTS EN CAUSE

INSUFFISANCE RENALE FONCTIONNELLE

 

 

Hypoperfusion rénale par hypovolémie

 

 

DIURETIQUES

 

Hypoperfusion rénale par vasoconstriction

afférente

 

 Anticalcineurines: par augmentation synthèse endothéline + thromboxane A2

AINS: par diminution de la synthèse de prostaglandines

INSUFFISANCE RENALE

ORGANIQUE

 

Nécrose tubulaire aiguë d’origine

médicamenteuse par effet toxique direct

  • Aminosides: liaison à la bordure en brosse des cellules tubulaires proximales d’où endocytose puis altération du fonctionnement intracellulaire
  • AINS: altération de la microcirculation rénale
  • Céphalosporine
  • Analgésiques : métabolites non complexés par le glutathion = toxiques pour cellules tubulaires
  • Antitumoraux : néphrotoxiques (cisplatine,carboplatine, streptozocine, méthotrexate)
  • Produits de contraste iodés: Vasoconstriction rénale = hypoxie tubulaire ou Toxicité cellulaire directe

Nécrose tubulaire aiguë secondaire à hémolyse aiguë et rhabdomyolyse

Accumulation Hb et myoglobine dans cellules tubulaires = précipitation = effet

cytotoxique direct

o Hémolyse médicamenteuse aiguë:

– Essentiellement de mécanisme immunoallergique

ATB et analgésiques

o Rhabdomyolyse par myotoxicité directe de médicament

– Rare : statines, neuroleptiques

Nécrose tubulaire aiguë secondaire à

néphrose osmotique

Réabsorption tubulaire de :

o Mannitol à 10 ou 20%

o Saccharose, solvant des Ig polyvalentes IV

Appel d’eau intracellulaire = ballonisation et vacuolisation cellulaire = nécrose

Néphrites Tubulo-Interstitielle

médicamenteuses

  • Par effet cytotoxique direct:

Inflammation du parenchyme = production cytokines stimulant les fibroblastes = fibrose

Médicaments : Polymyxine E, Amphotericine B ++, Lithium, Ciclosporine, Syndrome de Fanconi (métaux lourds, ténofovir)

 

 

 

  • Par Immunoallergie (peu fréquent) :

 Inflammation du parenchyme + formation granulome

Médicaments : AINS ++, anti-H2, IPP, inhibiteurs synthèse acide urique (allopurinol), fluoroquinolones

Autres IR aiguës médicamenteuses

–       IRA glomérulaires (mécanismes immunoallergiques ou toxicité directe)

–       IRA vasculaires (essentiellement microangiopathies thrombotiques)

Ex: ciclosporine, tacrolimus…

–       IRA par obstacle intrarénal (par cristallurie), très rare

Ex: sulfadiazine, aciclovir, lithium

–       IRA par nécrose papillaire, exceptionnel,

Ex: aspirine et AINS (secondaire à vasoconstriction)

Descripteur MESH : Cellules , Vasoconstriction , Hémolyse , Lithium , Toxiques , Syndrome de Fanconi , Syndrome , Streptozocine , Rhabdomyolyse , Nécrose , Myoglobine , Microcirculation , Microangiopathies thrombotiques , Méthotrexate , Aciclovir , Glutathion , Fibroblastes , Endocytose , Cytokines , Cisplatine , Ciclosporine , Carboplatine , Allopurinol , Acide urique

nuance

Médicaments: Les +