nuance

Oxford Immunotec : Une étude indépendante évaluée par des pairs démontre que le test T-SPOT®.TB est plus performant que le test cutané à la tuberculine pour diagnostiquer la tuberculose

Concevoir des études montrant la valeur prédictive d’essais pour le développement ultérieur d’une TB active présente des difficultés pratiques importante. Ces études nécessitent des cohortes de population présentant des taux élevés d’infection tuberculeuse, des taux élevés de conversion en TB active et l’absence de traitement préventif pour l’infection tuberculeuse.

Les auteurs d’une étude récente1 publiée dans le « American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine » a conclu que le test T-SPOT.TB était plus efficace que le test cutané à la tuberculine (TST) pour diagnostiquer les patients qui développeront une TB active.

Concevoir des études montrant la valeur prédictive d’essais pour le développement ultérieur d’une TB active présente des difficultés pratiques importante. Ces études nécessitent des cohortes de population présentant des taux élevés d’infection tuberculeuse, des taux élevés de conversion en TB active et l’absence de traitement préventif pour l’infection tuberculeuse.

Cette étude qui fera date a dépassé ces difficultés en examinant une seule cohorte de patients atteints de silicose et qui présentent un risque élevé de développer une TB active2,3, et en excluant ceux qui ont bénéficié d’un traitement préventif.

L’étude a comparé la valeur prédictive des résultats du test T-SPOT.TB et du TST pour le développement d’une TB active sur plus de 300 sujets, sur une période de 4 ans.

Le test T-SPOT.TB a montré qu’il était plus sensible que le TST pour identifier les sujets qui allaient ultérieurement développer une TB active. Une forte proportion (7,9%) des personnes présentant une réaction positive au test T-SPOT.TB ont développé une TB même pendant la période d’observation. Le test T-SPOT.TB a seulement manqué un sujet, qui a été ultérieurement diagnostiqué comme tuberculeux actif bien que le diagnostic n’ait pas été confirmé par la culture ou l’histologie. Par contraste, le TST s’est révélé négatif (même en recourant au cut-off de 5 mm, le plus sensible) pour quatre sujets qui ont développé une TB active durant la période d’observation. La TB a été confirmée pour deux d’entre eux par la culture ou l’histologie. L’analyse statistique de ces résultats a montré qu’un test T-SPOT.TB positif prévoyait le développement ultérieur d’une TB active alors que ce n’était pas le cas pour le TST.

Étant donné que quelques sujets seulement avaient reçu une vaccination BCG, les performances supérieures du test T-SPOT.TB n’étaient pas uniquement liées à la plus grande spécificité du test. Plus important : la plus grande discrimination du test T-SPOT.TB était due dans une large mesure à la sensibilité supérieure de ce test par rapport au TST.

Commentent ces résultats, le Dr Peter Wrighton-Smith, PDG d’Oxford Immunotec, a déclaré : « Ce document qui fait date est la première étude importante à être publiée sur la valeur prédictive du test T-SPOT.TB . Il est bien connu que le test T-SPOT.TB est à la fois plus sensible et plus spécifique que le TST. Cette étude a confirmé que cette précision plus élevée se traduit par une valeur prédictive supérieure du test T-SPOT.TB comparé au TST ». Il a poursuivi : « L’utilisation du test T-SPOT.TB à la place du TST pour identifier les personnes infectées ayant le plus de risques de développer une TB active devrait augmenter grandement l’efficacité et la rentabilité des programmes de contrôle de la tuberculose à l’échelle mondiale ».

Remarques aux responsables rédactionnels :

A propos d'Oxford Immunotec

www.oxfordimmunotec.com

Oxford Immunotec Ltd., est une entreprise de mesure des lymphocytes T sise près d'Oxford, au Royaume-Uni ; ses activités américaines sont basées à Marlborough, dans le Massachusetts. L'entreprise développe et vend des produits de diagnostic cliniques basés sur sa technologie T-SPOT® brevetée, la première méthode approuvée par la FDA pour quantifier directement les lymphocytes T spécifiques des antigènes.

La technologie T-SPOT est une méthode simple et extrêmement facile d'examen de la réponse immunitaire cellulaire d'une personne à l'infection qui peut être appliquée pour diagnostiquer et surveiller les principales maladies véhiculées par une réponse des lymphocytes T.

À propos du test T-SPOT®.TB

Le test T-SPOT.TB est un test de mesure des lymphocytes T in vitro utilisé pour le diagnostic de la tuberculose et des infections tuberculeuses latentes. Il s'agit du premier produit d'Oxford Immunotec qui utilise la technologie T-SPOT. Le produit offre une sensibilité inégalée et des résultats qui ne sont pas affectés par l'état immunitaire du patient. Le test T-SPOT.TB, agréé pour la vente en Europe, aux États-Unis, au Canada et dans plus de 40 autres pays dans le monde, est conçu pour remplacer le test cutané à la tuberculine inventé il y a 115 ans. Il constitue un outil bien plus précis et efficace pour contrôler la propagation de la tuberculose, sur un marché qui dépasse le milliard de dollars.

T-SPOT et le logo d'Oxford Immunotec sont des marques commerciales d'Oxford Immunotec Ltd.

1 Leung CC, Yam WC, Yew WW, Ho PL, Tam CM, Law WS, Au KF, Tsui PW. Le test T-Spot.TB est plus performant que le test cutané à la tuberculine pour diagnostiquer la tuberculose. Epub 27 mai 2010 as doi:10.1164/rccm.200912-1875OC AJRCCM 2010

2 Hong Kong Chest Service/ Tuberculosis Research Centre, Madras/ British Medical Research Council. Un essai clinique en double aveugle contrôlé par placebo de trois chimioprophylaxies antituberculeuses sur des patients atteints de silicose à Hong-Kong. Am Rev Respir Dis 1992; 145: 36 – 41

3 Chang KC, Leung CC, Tam CM. Facteurs de risques tuberculeux dans une cohorte de silicotiques à Hong-Kong. Int J Tuberc Lung Dis. 2001; 5:177-84

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

Chez Oxford Immunotec :Dr Peter Wrighton-Smith, PDGTél.: +44 (0)1235 442780Fax : +44 (0)1235 442781E-mail : info@oxfordimmunotec.com

Oxford Immunotec94C Milton ParkAbingdonOxfordshire OX14 4RY, Royaume-Uni

Oxford Immunotec, Inc,2 Mount Royal Avenue,Marlborough,MA 01752 USA

© 2010 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Tuberculine , Population , Tuberculose , Diagnostic , Hong Kong , Technologie , Lymphocytes , Lymphocytes T , Patients , Traduction , Silicose , Personnes , Vaccination , Antigènes , Risque , Programmes , Précis , Placebo , Massachusetts , Langue , Jurisprudence , Infection , Europe , Essai clinique , Canada

nuance

Médicaments: Les +