nuance

Asthme : le Tiotropium Respimat, en traitement additionnel, permet d'améliorer la fonction pulmonaire des enfants

illustrationBoehringer Ingelheim a présenté aujourd’hui les nouveaux résultats de l’essai de Phase III CanoTinA-asthma®, lors de l’ERS 2016 à Londres. Ces résultats ont montré que l’ajout de Tiotropium Respimat® à un traitement continu dans l’asthme améliore significativement la fonction pulmonaire (VEMS1(0-3h)), des enfants âgés de 6 à 11 ans, par rapport au placebo (p

Cette étude a évalué l’ajout de Tiotropium Respimat® chez les enfants de 6 à 11 ans traités par corticoïdes inhalés seuls ou associés à un autre traitement continu.1,2

La sécurité d’emploi et la tolérance de Tiotropium Respimat® sont comparables au placebo.

  « L’asthme est la maladie chronique la plus fréquente chez les enfants, mais beaucoup d’entre eux continuent encore à présenter des symptômes d’asthme bien qu’ils prennent d’autres traitements continus » a déclaré le Professeur Christian Vogelberg de l’Hôpital universitaire pour enfants de Dresde en Allemagne.  

Une nouvelle analyse poolée des trois études, VivaTinA-asthma®, RubaTinA-asthma® et PensieTinA-asthma®, également présentée lors du Congrès de l’ERS, a montré que l’ajout de Tiotropium Respimat® à un traitement continu chez les enfants âgés de 6 à 17 ans, présentait un profil de tolérance comparable à celui du placebo.3  

De plus, cette analyse a montré que Tiotropium Respimat® en traitement additionnel améliore significativement le débit expiratoire maximal (DEM), une mesure courante et sensible du contrôle de l’asthme.4,6 « Ces nouveaux résultats montrent des améliorations significatives de la fonction pulmonaire chez les enfants atteints d’asthme et confirment que le profil de tolérance de Tiotropium Respimat® chez les enfants de six ans et plus est comparable au      placebo », a déclaré le Professeur Vogelberg.  

Dans le sous-groupe important d’enfants entre 1 et 5 ans, une nouvelle analyse post-hoc présentée à partir de l’essai NinoTinA-asthma® a montré que l’ajout de Tiotropium  Respimat® à un traitement continu présente un profil de tolérance conforme à celui trouvé chez les enfants plus âgés et les adultes.5   

Les essais CanoTinA-asthma®, NinoTinA-asthma®, VivaTinA-asthma®, RubaTinA-asthma® et PensieTinA-asthma® font partie des 18 études du programme de développement clinique UniTinA-asthma® de Phase II et de Phase III, incluant plus de 6 000 patients, dont plus de 1 800 enfants et adolescents âgés de 1 à 17 ans, répartis dans plus de 150 centres dans le monde.  

« Chez Boehringer Ingelheim, nous sommes fortement engagés dans la recherche scientifique en vue d’améliorer la prise en charge des patients atteints de maladies respiratoires graves comme l’asthme » a déclaré le Dr William Mezzanotte, Vice-Président et Directeur Médical Respiratoire chez Boehringer Ingelheim. « Les données de ces études s’ajoutent à l’ensemble des preuves dont bénéficient Tiotropium Respimat® en tant que traitement additionnel dans l’asthme.»  

SPIRIVA® Respimat®  5µg est indiqué en Europe en tant que traitement bronchodilatateur additionnel continu chez des patients adultes asthmatiques traités en continu par une association de corticostéroïdes inhalés (CSI) ( =800µg de budésonide/jour ou équivalent) et de bêta-2-agonistes de longue durée d’action (LABA), et qui ont présenté au cours de l’année précédente une ou plusieurs exacerbations sévères d’asthme.7 Le tiotropium est un antagoniste spécifique des récepteurs muscariniques inhalé de longue durée d’action. Il agit en ouvrant les voies respiratoires et permet d’obtenir une bronchodilatation prolongée sur 24 heures. 

 SPIRIVA® Respimat® n’est actuellement PAS AUTORISÉ pour une utilisation chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans dans l’Union Européenne, ou chez les enfants de moins de 12 ans aux États-Unis. SPIRIVA® Respimat® a été approuvé pour une utilisation dans l’asthme uniquement chez l'adulte dans plus de 50 pays, y compris l’UE, les États-Unis et le Japon. Les indications varient d’un pays à l’autre.

Pour plus d’informations, veuillez consulter les résumés des caractéristiques du produit locaux. Notes aux éditeurs  

À propos de l’asthme 

L’asthme est l’une des maladies les plus fréquentes chez les enfants, mais les traitements disponibles pour l’enfant sont limités.8 Des inquiétudes persistent concernant la tolérance des médicaments chez les enfants. Très peu de traitements dans l’asthme ont été suffisamment étudiés chez les patients jeunes.

L’asthme n’est pas vaincu. Environ 1 patient sur 2 reste symptomatique malgré la prise d’un traitement continu (corticoïdes inhalées/LABA).9, 10, 11 Ces symptômes ont un effet délétère sur leur travail, leur scolarité, leur sommeil, leur vie sociale et relationnelle. De plus, les symptômes multiplient par six le risque de crises d’asthme potentiellement mortelles, au cours des prochaines semaines, après la survenue des symptômes.12

Heureusement, des traitements sont disponibles permettant à la plupart des patients de bien gérer leurs symptômes, réduisant ainsi le risque de futures crises d’asthme.8

 À propos de Boehringer Ingelheim 

Boehringer Ingelheim, groupe pharmaceutique, dont le siège se situe à Ingelheim en Allemagne, figure parmi les 20 premières entreprises du médicament au monde. Nous sommes présents dans le monde entier grâce à 145 filiales et environ 47 500 collaborateurs. Depuis 1885, notre entreprise indépendante, à capitaux privés, s’est engagée dans la R&D, la fabrication et la commercialisation de nouveaux traitements d’intérêt thérapeutique majeur, à usage humain et vétérinaire.   

Partager des valeurs de responsabilité sociale fait partie intégrante de la culture d’entreprise. Etre engagé mondialement dans des projets sociétaux comme celui de « Making More Health », rester attentif à ses collaborateurs, sont les engagements de Boehringer Ingelheim. Respect et égalité des chances, juste équilibre entre vie professionnelle et vie privée sont le socle d’une coopération mutuelle. Environnement et développement durable sont toujours au cœur des engagements de l’entreprise. 

 En 2015, Boehringer Ingelheim a enregistré un chiffre d’affaires net de 14,8 milliards d’euros et a consacré 20,3 % du chiffre d’affaires net à la R&D.  Vous trouverez des informations complémentaires concernant Boehringer Ingelheim à l’adresse : www.boehringer-ingelheim.com.  

Références  1

1. Schmidt, O. et al. (2016). Once-daily tiotropium Respimat® add-on therapy improves lung function in children with moderate symptomatic asthma. Study 205.445 (CanoTinA-asthma®) late-breaking efficacy abstract for ERS 2016.
2. Vogelberg, C. et al. (2016). Safety and tolerability of once-daily tiotropium Respimat® add-on therapy in children with moderate symptomatic asthma. Study 205.445 (CanoTinA-asthma®) late- breaking safety abstract for ERS 2016.
3. Vogelberg, C. et al. (2016). Safety of tiotropium Respimat® add-on therapy in patients aged 6-17 years with symptomatic asthma. Study 205.444 (RubaTinA-asthma®), 205.456 (PensieTinA-asthma®), 205.446 (VivaTinA-asthma®) safety abstract for ERS 2016.
4. Hamelmann, E. et al. (2016). Once-daily tiotropium Respimat® add-on therapy improves PEF in participants aged 6-17 years with symptomatic asthma. Study 205.456, 444 and 446 PEF abstract for ERS 2016. .
5. Bisgaard, H. et al. (2016). Safety of tiotropium in pre-school children with symptomatic persistent asthma. NinoTinA-asthma® safety and exacerbation abstract for ERS 2016..
6. Medicine.net. Définition du débit expiratoire maximal. Disponible sur : http://www.medicinenet.com/script/main/art.asp?articlekey=24656.

Consulté pour la dernière fois en août 2016..
7. Spiriva® Respimat® Summary of Product Characteristics. Disponible sur :

https://www.medicines.org.uk/emc/medicine/20134l. Consulté pour la dernière fois en août 2016..
8. WHO. (2016). Asthma. À retrouver sur : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs307/en/. Consulté pour la dernière fois en août 2016..

9. Bateman ED, Boushey HA, Bousquet J, et al. GOAL Investigators Group. Can guideline-defined asthma control be achieved? The Gaining Optimal Asthma ControL study. Am J Respir Crit Care Med. 2004; 170 (8): 836-44.
10. Partridge MR, Dal Negro RW , Olivieri D, et al. Understanding patients with asthma and COPD: insights from a European study. Prim Care Respir J 2011; 20 (3): 315-323..
11. Demoly P, Paggiaro P, Plaza V, et al. Prevalence of asthma control among adults in France, Germany, Italy, Spain and the UK. Eur Respir Rev 2009; 18: (112): 105–112.
12. Bateman ED, Reddel HK, Eriksson G, et al. Overall asthma control: the relationship between current control and future risk. J Allergy Clin Immunol. 2010;125(3):600-8.
Affiches importantes présentées lors du Congrès 2016 de l’ERS :

1. Bisgaard et al. Safety of tiotropium in pre-school children with symptomatic persistent asthma. PA315, 4 Sept, 08:30-10:30..
2. Vogelberg et al. Safety of tiotropium Respimat® add-on therapy in patients aged 6-17 years with symptomatic asthma. PA1251, 4 Sept 12:50- 14:40..
3. Hammelman et al. Once-daily tiotropium Respimat® add-on therapy improves PEF in participants aged 6-17 years with symptomatic asthma. PA1241, 4 Sept 12:40-14:40..
4. Schmidt et al. Once-daily tiotropium Respimat® add-on therapy improves lung function in children with moderate symptomatic asthma. PA4398, 6 Sept 12:50-14:40..
5. Vogelberg et al. Safety and tolerability of once-daily tiotropium Respimat® add-on therapy in children with moderate symptomatic asthma. PA4399, 6 Sept 12:50-14:40.

Descripteur MESH : Placebo , Londres , Patients , Vie , Allemagne , Débit expiratoire maximal , Risque , Vie privée , Adulte , Travail , Thérapeutique , Sommeil , Sécurité , Responsabilité sociale , Recherche , Maladie chronique , Maladie , Japon , France , Europe , Essais , Environnement , Coopération , Association

nuance

Médicaments: Les +