nuance

Cartographier les allergènes dans le monde au Congrès annuel de l'EAACI 2019

LISBONNE, Portugal, 4 juin 2019 /PRNewswire/ -- Le congrès annuel de l'Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique (EAACI) présente de nouvelles voies pour lutter contre la rhinite et l'asthme allergiques grâce aux technologies de santé mobile (mHealth) et met en évidence leur rôle dans le suivi et la prévision du traitement curatif de maladies allergiques par immunothérapie allergénique.

 

Nous vivons dans un monde de plus en plus numérisé, où le nombre de numéros de téléphone mobile a dépassé celui d'humains et où une multitude d'applications mobiles nous aident dans tous les aspects de notre vie quotidienne. Le secteur de l'allergie sera affecté par l'avènement des technologies de santé mobile, qui offrent aux allergologues et à leurs patients des moyens sans précédent de communiquer, et révolutionnent le domaine de l'épidémiologie, des soins et de la recherche en ouvrant la voie à la médecine personnalisée et de précision.

Les journaux des patients et les questionnaires numériques permettent de surveiller la gravité d'une maladie et son effet sur la qualité de vie au fil du temps, permettent aux patients de gérer leur maladie et fournissent aux médecins des données longitudinales utiles sur l'évolution de la maladie et les effets du traitement. Ces outils peuvent également inclure des informations ludiques pour les enfants, des recommandations en matière de gestion, des vidéos et des récits de patients.

Les opportunités pour toutes les maladies allergiques sont vastes et à quelques clics de souris allant du Mobile Airways Sentinel Network, dont l'échelle visuelle analogique fait correspondre les symptômes allergiques du nez, des yeux et de l'asthme à une incapacité professionnelle ; des prévisions de pollen qui, en fonction de la saison et de la présence de particules aérobiologiques, permettent de dépister d'éventuelles allergies au pollen ou de prévoir une aggravation des symptômes ; des systèmes de télésurveillance, des itinéraires de soins intégrés et des systèmes de soutien clinique utilisés comme outils d'aide à la prise de décision en immunothérapie allergénique ; aux applications qui mesurent l'impact des maladies allergiques sur la qualité du sommeil, fournissent des rappels de prise de médicaments ou aident les patients affectés à choisir des produits sans allergènes alimentaires.

« Les applications offrent une aide immédiate, ce dont les personnes souffrant d'allergies sévères ont besoin. Nous avons en effet malheureusement constaté que ces dernières ne peuvent pas toujours compter sur les restaurants et les cafés pour garantir leur sécurité. Une application redonnerait ainsi le contrôle au patient. », a déclaré Leah Ryz, 38 ans, de Hove, au Royaume-Uni, qui utilise une application mobile pour identifier des aliments sans allergènes.

Toutefois, à mesure que de nouvelles technologies apparaissent chaque jour sur le marché, un besoin de contrôle de la qualité et de réglementation apparaît, comme le soulignent l'Organisation mondiale de la Santé, l'Union européenne, les gouvernements et les associations médicales. Les applications doivent respecter les récentes règles établies au niveau européen ainsi que leurs mises à niveau futures, en sus de celles spécifiques à chaque pays.

Dans cette optique, l'EAACI a reconnu le potentiel des technologies mobiles et contribue à leur développement de manière proactive via la création d'un groupe de travail sur « la santé mobile et l'allergie » dans le cadre d'un plan d'action biennal (2018-2020).

« Il sera très important de réglementer ce secteur en expansion et de distinguer rapidement les bons des mauvais services. Tout ce qui est nouveau ne sera pas automatiquement efficace et fiable. L'EAACI jouera un rôle dans ce mouvement et aidera les systèmes de santé publique et les allergologues à guider et encadrer ce processus », a déclaré Paolo Matricardi, de l'hôpital universitaire de la Charité de Berlin et le président du groupe de travail de l'EAACI sur la santé mobile.

À propos de l'EAACI :

Fondée en 1956, l'Académie européenne d'allergologie et d'immunologie clinique (EAACI) est composée de cliniciens, de chercheurs et de professionnels de la santé. L'EAACI se consacre à l'amélioration de la santé des personnes atteintes de maladies allergiques. Comptant plus de 11 000 membres issus de 122 pays et plus de 75 sociétés nationales d'allergologie, l'EAACI est la principale source d'expertise en Europe pour tous les aspects liés aux allergies.

Contact:
Siège de l'EAACI
Chiara Hartmann
41-799561865
www.eaaci.org

 

Descripteur MESH : Allergènes , Santé , Asthme , Immunothérapie , Rôle , Portugal , Rhinite , Prévision , Patients , Maladie , Pollen , Personnes , Vie , Travail , Soins , Sommeil , Nez , Sécurité , Organisation mondiale de la santé , Évolution de la maladie , Questionnaires , Médecins , Prise de décision , Téléphone , Journaux , Médecine , Aliments , Temps , Expertise , Qualité de vie , Union européenne , Mouvement , Recherche , Épidémiologie , Santé publique

nuance

Recherche scientifique: Les +