nuance

Cameron Health démarre l’essai clinique du défibrillateur implantable entièrement sous-cutané et minimalement invasif pour le traitement de l’arrêt cardiaque subit

Les DCI habituels exigent le positionnement d’un ou plusieurs raccordements dans ou sur le cœur. Plus fréquemment, ces raccordements, qui sont faits de fils fins et isolés, sont passés dans une veine et ensuite placés à l’intérieur du cœur. Ces raccordements transveineux permettent de sentir le rythme du cœur et de fournir un choc électrique qui sauve la vie lorsqu’une arythmie dangereuse est détectée. Le positionnement chirurgical et la présence de ces raccordements transveineux dans le cœur du patient sont liés à une grande proportion des complications provenant de cette thérapie hautement efficace et bien établie. En revanche, le système S-ICD de Cameron Health se trouve juste sous la peau et évite ainsi potentiellement bon nombre des complications liées à la procédure d’implantation traditionnelle et à la performance sur le long terme. Le système S-ICD est également conçu pour la facilité du positionnement et du retrait tout en raccourcissant la durée de la procédure chirurgicale. Une fois approuvé, le système S-ICD sera le premier défibrillateur implantable entièrement sous-cutané pour le traitement des arrêts cardiaques subits.

Cameron Health, Inc. annonce les premiers implants d’essai CE en Europe et en Nouvelle-Zélande pour le système de défibrillation implantable sous-cutané de Cameron (S-ICD®). Le système S-ICD minimalement invasif est indiqué chez les patients courant un risque d’arrêt cardiaque subit. Le système est unique en son genre dans le sens où l’implantation du système est entièrement sous-cutanée, sans raccordement dans ou sur le cœur. En outre, aucun matériel d’imagerie n’est nécessaire pour le positionnement du système S-ICD, dans la mesure où tous les composants peuvent être placés à l’aide de points de repère anatomiques.

Les DCI habituels exigent le positionnement d’un ou plusieurs raccordements dans ou sur le cœur. Plus fréquemment, ces raccordements, qui sont faits de fils fins et isolés, sont passés dans une veine et ensuite placés à l’intérieur du cœur. Ces raccordements transveineux permettent de sentir le rythme du cœur et de fournir un choc électrique qui sauve la vie lorsqu’une arythmie dangereuse est détectée. Le positionnement chirurgical et la présence de ces raccordements transveineux dans le cœur du patient sont liés à une grande proportion des complications provenant de cette thérapie hautement efficace et bien établie. En revanche, le système S-ICD de Cameron Health se trouve juste sous la peau et évite ainsi potentiellement bon nombre des complications liées à la procédure d’implantation traditionnelle et à la performance sur le long terme. Le système S-ICD est également conçu pour la facilité du positionnement et du retrait tout en raccourcissant la durée de la procédure chirurgicale. Une fois approuvé, le système S-ICD sera le premier défibrillateur implantable entièrement sous-cutané pour le traitement des arrêts cardiaques subits.

Jay Warren, PDG de Cameron Health, Inc., explique : « les avancées technologiques du système S-ICD de Cameron Health sont conçues pour fournir aux patients une alternative sûre et minimalement invasive aux DCI traditionnels. Puisque le système S-ICD de Cameron Health se place à l’aide de repères anatomiques, pas besoin de matériel d’imagerie coûteux. »

Quatorze patients ont reçu un système S-ICD dans le cadre d’un essai CE qui impliquera jusqu’à 55 patients répartis dans 10 centres en Europe et en Nouvelle-Zélande. Les implants placés en Nouvelle-Zélande ont été faits par le Dr Margaret Hood à l’Auckland City Hospital et par le Dr Ian Crozier à l’hôpital de Christchurch. Les implants initiaux en Europe étaient sous la direction du Dr Riccardo Cappato à Policlinico San Donato Milanese en Italie et le Professeur Luc Jordaens du centre médical Erasmus aux Pays-Bas.

En parlant de l’essai clinique et du premier patient de l’essai CE à recevoir le système S-ICD en Nouvelle-Zélande, le Dr Hood a expliqué : « notre expérience initiale avec cette nouvelle technologie a apporté des résultats positifs. La procédure toute entière est simple d’un point de vue chirurgical. Une fois implanté, le système S-ICD peut être programmé automatiquement de manière à optimiser automatiquement les paramètres de l’appareil pour le suivi du rythme cardiaque tout en se débarrassant de la complexité qui est celle des systèmes traditionnels. Le fait de ne pas avoir à porter de tablier de plomb pour éviter l’exposition aux radiations lors de la procédure était agréable. Tous les patients ont repris leur vie de tous les jours et se portent bien. »

Darryl Ward, l’un des premiers patients à recevoir le système S-ICD de Cameron Health a noté : « j’ai de la chance que cette nouvelle technologie soit à ma disposition parce que mon DCI traditionnel ne fonctionnait plus. J’aime tout simplement l’idée que rien ne doit plus être dans mon cœur. »

À propos du système S-ICD®

Les composants du système S-ICD de Cameron Health comprennent le générateur de pouls SQ-RX™, l’électrode sous-cutanée Q-TRAK™, l’outil d’insertion de l’électrode Q-GUIDE™ et le programmeur Q-TECH™. Le système S-ICD est implanté de manière sous-cutanée (juste sous la peau) avec l’électrode positionnée de manière parallèle et légèrement à gauche du sternum. Alors que la plupart des fonctions sont automatiques, les ajustements et la récupération des données peuvent se faire facilement par le biais d’un système de programmation intégré hautement avancé développé précisément pour le système S-ICD. Le programmeur Q-TECH est une des unités les plus petites du secteur, pesant moins de 1,38 kg. L’unité portative légère est capable de communiquer sans fil avec le générateur de pouls SQ-RX.

À propos de l’arrêt cardiaque subit

L’arrêt cardiaque subit est une perte subite et abrupte de la fonction cardiaque. La plupart des cas d’arrêts cardiaques subits sont causés par l’activité rapide et/ou chaotique du cœur que l’on appelle tachycardie ou fibrillation ventriculaire. De récentes estimations montrent que près de 850 000 personnes aux États-Unis risquent un arrêt cardiaque subit et ont besoin d’un appareil DCI, mais restent sans protection. En effet, moins de 35 % des patients ayant besoin d’un DCI en reçoivent un. L’arrêt cardiaque subit n’est pas la même chose qu’une crise cardiaque. Une crise cardiaque est un mauvais fonctionnement causé par le blocage d’un vaisseau qui approvisionne le cœur en sang et peut endommager le cœur de manière permanente. Un arrêt cardiaque subit est un mauvais fonctionnement « électrique » du cœur qui fait que le flux de sang vers le cerveau et le corps est arrêté. Dans 95 % des cas, l’arrêt cardiaque subit non traité est mortel. Les DCI se sont montrés efficaces à 98 % pour le traitement des risques cardiaques dangereux qui peuvent causer un arrêt cardiaque subit.

À propos de Cameron Health, Inc.

Cameron Health, Inc. (www.cameronhealth.com), dont le siège se trouve à San Clemente, en Californie, est pionnier dans le développement, la fabrication et la distribution de la nouvelle génération de défibrillateurs implantables.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

Cameron Health, Inc.Richard Sanders, +1 949 940 4039

© 2009 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Peau , Vie , Choc , Patients , Europe , Arrêt cardiaque , Traduction , Technologie , Sang , Pouls , Californie , Cerveau , Tachycardie , Sternum , Rythme cardiaque , Risque , Repères anatomiques , Plomb , Personnes , Langue , Jurisprudence , Italie , Fibrillation ventriculaire , Défibrillation , Défibrillateurs implantables , Défibrillateurs

nuance

Pratique médicale: Les +