nuance

St. Jude Medical applaudit l’étude MADIT-CRT

L’étude, menée par Arthur J. Moss, docteur en médecine, chercheur principal et professeur de médecine au centre médical de l’Université de Rochester, a démontré que le traitement par resynchronisation cardiaque permet d’obtenir une réduction significative de 29 % (p=0.003) des décès ou des interventions liés à l’insuffisance cardiaque par rapport au traitement traditionnel avec défibrillateur automatique implantable (DAI) chez des patients présentant un niveau de risque élevé, asymptomatiques ou faiblement symptomatiques, de classes I et II de la New York Heart Association (NYHA).

Les résultats préliminaires de l’étude montrent que le traitement par resynchronisation peut empêcher l’aggravation de l’insuffisance cardiaque dans ses premiers stades

St. Jude Medical, Inc. (NYSE : STJ) a applaudi aujourd’hui le travail des chercheurs de l’étude Multicenter Automatic Defibrillator Implantation Trial with Cardiac Resynchronization Therapy (MADIT-CRT). Les premiers résultats de cette étude montrent qu’une intervention précoce avec un traitement CRT-D peut ralentir l’évolution du patient du premier stade de l’insuffisance cardiaque (de classe I-II de la NYHA, New York Heart Association) au dernier stade de l’insuffisance cardiaque (de classe III-IV de la NYHA).

L’étude, menée par Arthur J. Moss, docteur en médecine, chercheur principal et professeur de médecine au centre médical de l’Université de Rochester, a démontré que le traitement par resynchronisation cardiaque permet d’obtenir une réduction significative de 29 % (p=0.003) des décès ou des interventions liés à l’insuffisance cardiaque par rapport au traitement traditionnel avec défibrillateur automatique implantable (DAI) chez des patients présentant un niveau de risque élevé, asymptomatiques ou faiblement symptomatiques, de classes I et II de la New York Heart Association (NYHA).

Selon l’American Heart Association, près de 5 millions d’Américains souffrent d’insuffisance cardiaque et 550 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Actuellement, les patients reçoivent généralement un CRT-D seulement lorsqu’ils ont atteint les classes III ou IV d’insuffisance cardiaque de la NYHA, un stade bien plus avancé de la maladie. Des indications plus nombreuses pour les dispositifs CRT-D sur la base des données MADIT-CRT amélioreraient la santé de nombreux patients souffrant d’insuffisance cardiaque aux premiers stades (de classes I et II de la NYHA) en leur permettant de recevoir un dispositif CRT-D.

« L’étude MADIT-CRT a démontré que si l’intervention était pratiquée suffisamment tôt, le résultat pour le patient serait meilleur dans le temps », a déclaré Mark Carlson, docteur en médecine et médecin chef de la division Gestion du rythme cardiaque de St. Jude Medical. « Nous devons maintenant nous assurer que les médecins et les patients sont conscients de l’efficacité prouvée cliniquement de ce traitement et qu’ils bénéficient des traitements par resynchronisation cardiaque actuellement disponibles. »

St. Jude Medical possède un important portefeuille de produits qui permettent aux médecins de disposer de nombreuses solutions pour traiter les patients insuffisants cardiaques. Les dispositifs liés à l’insuffisance cardiaque de St. Jude Medical comprennent notamment :

  • CRT-D Promote Accel™, un dispositif CRT-D conçu pour adapter le traitement aux besoins spécifiques de chaque patient, qui comprend des fonctions telles que les alertes AT/AF et une confirmation de capture des trois chambres.
  • QuickFlex® Micro sonde ventriculaire gauche, une sonde française de nouvelle génération ultra fine 4, conçue pour permettre aux médecins d’implanter la sonde dans le ventricule gauche inférieur du cœur, caractérisée par une courbe en forme de S pour la stabilité et une extrémité souple et dirigeable.
  • Émetteur Merlin@home™, un système de gestion à distance qui envoie automatiquement les données du patient et du dispositif de la maison du patient à son médecin via Merlin.net™ Patient Care Network (PCN), un référentiel de données pour les données des dispositifs qui peuvent être facilement transférées dans le dossier médical informatisé du patient.

On a recours au traitement par resynchronisation cardiaque pour traiter les symptômes et les complications associés à certains types d’insuffisance cardiaque. Le CRT est géré à l’aide d’un stimulateur cardiaque, appelé CRT-P, ou d’un DAI avec des capacités d’entraînement, appelé CRT-D. Un CRT-D a la possibilité supplémentaire de défibriller le cœur d’un patient dont la vie risque d’être mise en danger par une arythmie. Le CRT stimule les deux chambres inférieures du cœur afin qu’elles soient « synchronisées » et qu’elles pompent plus efficacement le sang dans le corps. La stimulation se fait par un générateur d’impulsions (le DAI ou stimulateur cardiaque) et des sondes d’entraînement, qui sont placées près du tissu du cœur et qui émettent des impulsions électriques vers le cœur.

À propos de St. Jude Medical

St. Jude Medical développe une technologie et des services médicaux visant à élargir les moyens dont disposent ceux qui soignent les patients souffrants de maladies cardiaques, neurologiques et chroniques dans le monde. La société se consacre à faire avancer la pratique médicale tout en réduisant les risques à chaque fois que cela est possible. Elle travaille également à contribuer à des résultats positifs pour chaque patient. St. Jude Medical, dont le siège social est situé à St Paul, dans le Minnesota, emploie environ 14 000 personnes dans le monde. La société se concentre sur quatre domaines principaux qui sont : la gestion du rythme cardiaque, la fibrillation auriculaire, le risque cardio-vasculaire et la neuromodulation. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site Web www.sjm.com.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs, au sens de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995, qui sous-entendent des risques et des incertitudes. Ces énoncés prospectifs incluent les attentes, plans et perspectives de la société, notamment les succès cliniques éventuels, les autorisations réglementaires attendues et les futurs lancements de produit, et les revenus projetés, marges, recettes et parts de marché. Les énoncés formulés par la société sont basés sur les attentes actuelles de la direction et soumis à des risques et des incertitudes susceptibles de faire varier sensiblement les résultats réels de ceux évoqués dans ces énoncés prospectifs. Parmi ces risques et ces incertitudes, citons les conjonctures du marché et d’autres facteurs échappant au contrôle de la société et les facteurs de risque et autres mises en garde décrits dans les documents déposés par la société auprès de la SEC, notamment ceux décrits dans les rubriques « Risk Factors » et « Cautionary Statements » du rapport trimestriel de la société sur Formulaire 10-Q pour le trimestre fiscal clos le 4 avril 2009. La société ne s’engage aucunement à actualiser ces énoncés, ni à fournir une quelconque mise à jour dans aucune circonstance.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

St. Jude Medical, Inc.Angela Craig, +1 651 756 2191Relations avec les investisseursacraig@sjm.comouAmy Jo Meyer, +1 651 756 3029Relations avec les médiasameyer@sjm.com

© 2009 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Médecine , Patients , Risque , Association , New York , Médecins , Traduction , Rythme cardiaque , Vie , Travail , Technologie , Solutions , Santé , Sang , Personnes , Minnesota , Maladie , Langue , Jurisprudence , Fibrillation auriculaire , Facteurs de risque

nuance

Pratique médicale: Les +