nuance

BIO-Europe 2008 : participation en force des sociétés pharmaceutiques de premier rang mondial, à la recherche de partenariats et à la découverte de nouvelles stratégies pour renforcer la valeur des transactions

Cette année, BIO-Europe 2008 confiera la très attendue session plénière d'ouverture à plusieurs des esprits les plus perspicaces de l'industrie biotechnologique lors une session intitulée « Repenser la R-D : Les grandes entreprises pharmaceutiques peuvent-elles s'employer à résoudre les écarts de productivité au moyen de collaborations engagées à un stade précoce ? ». En s'efforçant de mettre en lumière la façon de profiter de marchés conclus à un stade précoce, Vaughn M. Kailian, associé gérant de MPM Capital, mènera la discussion en compagnie du Dr. Ted Torphy, Corporate Office of Science and Technology, responsable de la recherche externe et du développement de produits à un stade précoce chez Johnson & Johnson Pharmaceuticals, le Dr. Bernhard Kirschbaum, vice-président exécutif et membre du conseil d'administration de Merck Serono, Barbara Yanni, vice-présidente et Chief Licensing Officer chez Merck & Co, ainsi que d'autres cadres de R-D visionnaires des grandes entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques qui ont conclu d'importantes transactions de création de plateformes ou de transactions à un stade précoce avec des partenaires ou des acquéreurs issus des grandes entreprises pharmaceutiques.

À mesure que les transactions de partenariat sont négociées à un rythme dépassant tous les records et que la tendance de l'industrie est toujours marquée par la conclusion de nombreux contrats, la question cruciale que les grandes entreprises pharmaceutiques doivent résoudre n'est pas de savoir si elles doivent se rallier à cette pratique de passation de contrats à un stade précoce, mais plutôt comment elles peuvent le mieux en tirer parti. Alors que les 20 plus grandes sociétés pharmaceutiques se préparent à la manifestation BIO-Europe 2008 à Mannheim/Heidelberg qui se tiendra en Allemagne du 17 au 19 novembre, elles débattront, entre autres questions, de ces enjeux d'importance cruciale pour l'industrie à l'occasion d'une série de discussions d'experts et ateliers englobant tous ses aspects.

Cette année, BIO-Europe 2008 confiera la très attendue session plénière d'ouverture à plusieurs des esprits les plus perspicaces de l'industrie biotechnologique lors une session intitulée « Repenser la R-D : Les grandes entreprises pharmaceutiques peuvent-elles s'employer à résoudre les écarts de productivité au moyen de collaborations engagées à un stade précoce ? ». En s'efforçant de mettre en lumière la façon de profiter de marchés conclus à un stade précoce, Vaughn M. Kailian, associé gérant de MPM Capital, mènera la discussion en compagnie du Dr. Ted Torphy, Corporate Office of Science and Technology, responsable de la recherche externe et du développement de produits à un stade précoce chez Johnson & Johnson Pharmaceuticals, le Dr. Bernhard Kirschbaum, vice-président exécutif et membre du conseil d'administration de Merck Serono, Barbara Yanni, vice-présidente et Chief Licensing Officer chez Merck & Co, ainsi que d'autres cadres de R-D visionnaires des grandes entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques qui ont conclu d'importantes transactions de création de plateformes ou de transactions à un stade précoce avec des partenaires ou des acquéreurs issus des grandes entreprises pharmaceutiques.

Autres moments marquants de la conférence :

  • Financement des entreprises / Expansion des entreprises Deux faces d'une même pièce ou deux monnaies différentes ?

Animée par le Dr. Siegfried Bialojan, expert-conseil en biotechnologie chez Ernst &Young Allemagne, cette session examinera la tension inhérente qui existe entre les longs délais de développement et les besoins de financement.

La plupart des investisseurs feraient valoir que la meilleure façon de prendre en compte les risques et de s'assurer une conclusion profitable est de « développer de solides entreprises ». Toutefois, les investisseurs en capital-risqueparticulièrement en

Europeéprouvent des difficultés à lever des fonds et se voient obligés de produire des « rendements financiers » à courte échéance. En conséquence, le développement de solides entreprises en vue d'obtenir des succès financiers à long-terme est souvent sacrifié sur l'autel des actions nécessaires à obtenir des résultats à court terme, bien qu'il soit bien compris que le développement de robustes entreprises est essentiel à une solide industrie biotechnologique en Europe ainsi qu'à une confiance durable de la part des investisseurs.

  • Démontrer la valeur des nouveaux médicaments

L'une des tâches les plus délicates à laquelle doit faire face l'industrie biopharmaceutique est d'expliquer la valeur des nouveaux médicaments à un large éventail de groupes concernés avec lesquels elle collabore, lesquels ont tout intérêt à minimiser la valeur des nouveaux médicaments pour le système. Pour l'industrie, il est d'importance vitale de réussir à démontrer la valeur de ces nouveaux médicaments si elle compte obtenir un retour sur investissement convenable pour ses produits. Malgré cela, le climat d'affaires dans lequel le secteur opère continue de dresser de nouveaux obstacles : la FDA met de plus en plus l'accent sur l'innocuité, en réaction aux pressions de nature politique ; il existe une focalisation croissante sur l'efficacité comparative et l'utilité comparative ; par ailleurs, il y a toujours la possibilité qu'un nouveau président des États-Unis soit moins bien disposé envers l'industrie. Animé par le Dr. Karen Bernstein, présidente et directrice de la rédaction de BioCentury Publications, ce groupe d'experts examinera comment les entreprises peuvent naviguer dans ces eaux troubles.

  • Ce que les acquéreurs veulent : comprendre ce que les grandes entreprises pharmaceutiques attendent des dossiers de concession dune licence dexploitation dune technologie à des tiers (« out-licensing »)

Alors que les chiffres varient selon l'importance d'un domaine thérapeutique en question, les spécialistes du développement d'entreprise de la plupart des dix sociétés de pointe du secteur pharmaceutique et biotechnologique examinent chaque année des centaines de dossiers non confidentiels afin d'évaluer le potentiel de l'acquisition dune licence dexploitation dune technologie dun tiers (« in-licensing ») ayant trait à des composés. Les entreprises accordant les licences investissent beaucoup, en temps et en ressources, dans l'élaboration de dossiers non confidentiels pour parvenir à démontrer les qualités de leurs produits, dans l'espoir de décrocher des marchés sur lesquels elles comptent tant. Par contre, dans un produit ou une entreprise, quelles sont les caractéristiques essentielles qui suggèrent aux experts en évaluation des licences de passer à la phase des discussions confidentielles ?

Ben Bonifant, vice-président du développement d'entreprise chez Campbell Alliance, dirigera cette table ronde interactive, avec les objectifs suivants :

        -- Faire part des résultats d'une enquête au cours de laquelle on a demandé à des cadres chargés de la concession de licence au sein de grandes entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques quelles informations ils découvrent--et s'attendent à découvrir--dans les dossiers liés à la concession de licence
-- Fournir une analyse coûts/avantages détaillée centrée sur la manière de recueillir et de diffuser les informations essentielles à un dossier de concession de licence en mesure d'emporter adhésion
-- Présenter, au cours d'une session dirigée de questions et réponses, des exemples de cas de première main expliquant ce qu'ils préfèrent voir figurer dans un document de concession de licence

Remarques aux rédacteurs :

L'entrée à BIO-Europe 2008 est libre pour les médias, et comprend l'accès sans restrictions au système de partenariat, aux sessions, aux conférences de presse, aux ateliers et aux réunions de partenariat programmées à l'avance. Consultez le

site Internet de la conférence BIO-Europe à l'adresse http://www.ebdgroup.com/bioeurope pour obtenir des informations détaillées sur la conférence de cette année et pour vous inscrire en ligne. Lors de votre inscription en ligne, veuillez préciser dans le champ de commentaires que vous demandez une accréditation de presse à titre gratuit. Veuillez adresser par fax une copie de votre carte de presse pour obtenir votre accréditation de presse gratuite au numéro de fax suivant +49 89 23 88 756 - 55.

À propos de BIO-Europe

BIO-Europe est la plus grande conférence autonome sur le partenariat dans l'industrie de la biotechnologie. Des délégués provenant de toute la chaîne de valeur du domaine de la biotechnologie participent à la conférence BIO-Europe afin d'identifier, d'initier et de former des relations stratégiques indispensables au développement de leurs entreprises. La conférence annuelle de partenariat de BIO-Europe attire, au cours de trois journées intensives d'établissement de contacts, 2200 participants de l'industrie de plus de 50 pays, représentant plus de 1250 entreprises. BIO-Europe est organisée par le groupe EBD avec le soutien de la BIO (Association pour l'industrie des biotechnologies) et de l'association Entreprises Biopharmaceutiques Européennes.

A propos du Groupe EBD

EBD est l'entreprise phare du partenariat dans le secteur mondial des sciences de la vie. Depuis 1993, les entreprises biotechnologiques, pharmaceutiques et médicales ont mis à profit les conférences de partenariat, la technologie et les services du groupe EBD, dans le but didentifier des perspectives d'affaires et de développer des relations stratégiques essentielles à leurs succès.

Les conférences du groupe EBD sont organisées avec le soutien de sociétés et d'associations professionnelles internationales de premier plan parmi lesquelles on peut citer :

       

-- BIO-Europe et BIO-Europe Spring®, les plus importantes conférences mondiales autonomes de partenariat dans les sciences de la vie, sont soutenues par l'Organisation de l'industrie biotechnologique (BIO)

-- BioPharm America, la manifestation nord-américaine de partenariat du groupe EBD

-- EuroMedtech, la nouvelle manifestation de partenariat du groupe EBD pour l'industrie des technologies médicales innovantes

-- Bioequity Europe, la conférence des investisseurs co-organisée par BioCentury Publications et la BIO

Le logiciel perfectionné de partenariat en ligne du groupe EBD, partneringONE, est également utilisé comme catalyseur de partenariats dans de nombreux autres événements à travers le monde. En dehors des conférences, les consultants du groupe EBD offrent une assistance pratique aux entreprises qui sont à la recherche de concessions ou d'acquisitions de licences ayant trait à divers produits ou technologies.

Le groupe EBD est implanté aux États-Unis et en Europe.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site www.ebdgroup.com.

À propos de BIO

La BIO représente plus de 1200 sociétés de biotechnologie, institutions universitaires, centres de biotechnologie des États et organisations connexes à travers les États-Unis et dans 30 autres pays. Les membres de la BIO jouent un rôle actif dans la recherche et le développement de produits biotechnologiques dans les domaines de la santé, de l'agriculture, de l'industrie et de l'environnement. BIO organise également la Convention internationale de la BIO, le plus vaste rassemblement au monde de l'industrie biotechnologique, parallèlement à des réunions de partenariat et des réunions destinées à des investisseurs de poids de l'industrie venant du monde entier.

Le texte du communiqué issu dune traduction ne doit daucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue dorigine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

EBD Group<br/>Constantine Theodoropulos, +1 617-292-7319ctheodoropulos@ebdgroup.com

© 2008 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Europe , Recherche , Sociétés , Industrie , Conseil , Science , Lumière , Biotechnologie , Conférences , Technologie , Allemagne , Vie , Traduction , Publications , Association , Contrats , Environnement , Agriculture , Thérapeutique , Temps , Climat , Confiance , Consultants , Santé , Rôle , Internet , Politique , Objectifs , Nature , Membres , Main , Face , Logiciel , Langue , Jurisprudence

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +