nuance

Le 6ème Prix Communication et Régulation Endocrinienne de la Fondation Ipsen est attribué à William F. Crowley

Le Professeur William F. Crowley a participé de façon exemplaire à l’émergence de la médecine translationnelle qui fait le lien entre la recherche fondamentale et les applications cliniques. William F. Crowley a contribué à définir la physiologie de la GnRH chez l’homme et à mettre au point son administration pulsée pour déclencher la puberté et l’ovulation chez les patients déficients en GnRH. Il a également déterminé la capacité paradoxale des agonistes de la GnRH à désensibiliser le récepteur de cette dernière. Fort de cette découverte, William F. Crowley a été le pionnier des traitements par agonistes de la GnRH. Ceci a conduit à l’approbation du premier traitement par GnRH chez l’enfant présentant une puberté précoce - traitement encore utilisé à ce jour. Se basant sur des approches génétiques, son équipe a identifié plusieurs gènes clés de l’ontogenèse des neurones à GnRH et de la puberté. Mis en évidence à l’aide de ces approches, le récepteur GPR54 et son ligand, la métastine, la prokinéticine 2 et son récepteur, et la voie de signalisation FGFR1 sont tous des éléments déterminants pour l’intégrité des neurones humains à GnRH. William F. Crowley a été Président de l’Endocrine Society, dont il a reçu le prix scientifique le plus important : le Fred Conrad Koch Award. Il a également été lauréat des prix de la recherche clinique du NIH et de l’Endocrine Society.

Harvard Medical School,Massachusetts General Hospital, Boston, USA

Le jury international réuni sous la Présidence de Iain Robinson (National Institute for Medical Research, Londres, Royaume-Uni),a remis le Prix Communication et Régulation Endocrinienne de la Fondation Ipsen à William F. Crowley (Harvard Medical School, Massachussetts General Hospital, Boston USA) pour ses travaux pionniers sur les traitements hormonaux, en particulier sur le GnRH (Gonadotropin-Releasing Hormone). Cette hormone peptidique secrétée par lhypothalamus intervient dans le développement sexuel humain. Ce prix dun montant de 20 000 lui a été remis le 17 octobre dernier à lissue de la cérémonie douverture de lEuropean Neuroendocrine Association Meeting à Antalya (Turquie).

Le Professeur William F. Crowley a participé de façon exemplaire à lémergence de la médecine translationnelle qui fait le lien entre la recherche fondamentale et les applications cliniques. William F. Crowley a contribué à définir la physiologie de la GnRH chez lhomme et à mettre au point son administration pulsée pour déclencher la puberté et lovulation chez les patients déficients en GnRH. Il a également déterminé la capacité paradoxale des agonistes de la GnRH à désensibiliser le récepteur de cette dernière. Fort de cette découverte, William F. Crowley a été le pionnier des traitements par agonistes de la GnRH. Ceci a conduit à lapprobation du premier traitement par GnRH chez lenfant présentant une puberté précoce - traitement encore utilisé à ce jour. Se basant sur des approches génétiques, son équipe a identifié plusieurs gènes clés de lontogenèse des neurones à GnRH et de la puberté. Mis en évidence à laide de ces approches, le récepteur GPR54 et son ligand, la métastine, la prokinéticine 2 et son récepteur, et la voie de signalisation FGFR1 sont tous des éléments déterminants pour lintégrité des neurones humains à GnRH. William F. Crowley a été Président de lEndocrine Society, dont il a reçu le prix scientifique le plus important : le Fred Conrad Koch Award. Il a également été lauréat des prix de la recherche clinique du NIH et de lEndocrine Society.

Créé en 2002, ce prix de la Fondation Ipsen a été décerné à des spécialistes de renom, dont Wylie Vale (2002), Robert Lefkowitz (2003), Pierre Chambon (2004), Thomas Hökfelt (2005) et Roger Cone (2006). Le jury du prix est composé de : Iain Robinson (National Institute for Medical Research, Londres, Royaume-Uni), Président, Xavier Bertagna (Hôpital Cochin, Paris, France), Michael Conn (ORPRC, Beaverton, USA), Rolf Gaillard (Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, Lausanne, Suisse), Ezio Ghigo (Ospedale Molinette, Turin, Italie), Florian Holsboer (Max-Planck-Institut für Psychiatrie, Munich, Allemagne), Ilpo Huhtaniemi (Imperial College Faculty of Medicine, Londres, Royaume-Uni), Philippe Jaquet (Université de la Méditerranée, Marseille, France), Paul Kelly (Faculté de Médecine Necker Enfants Malades, Paris, France), Steven Lamberts (Erasmus University, Rotterdam, Pays-Bas), Stafford Lightman (University of Bristol, Bristol, Royaume-Uni), Robert Steiner (University of Washington, Seattle, USA) et Richard Weiner (University of California, San Francisco, USA).

La Fondation Ipsen

Créée en 1983 sous l'égide de la Fondation de France, La Fondation Ipsen a pour vocation de contribuer au développement et à la diffusion des connaissances scientifiques. Inscrite dans la durée, l'action de la Fondation Ipsen vise à favoriser les interactions entre chercheurs et cliniciens, échanges indispensables en raison de l'extrême spécialisation de ces professions. L'ambition de la Fondation Ipsen n'est pas de proposer des connaissances définitives, mais d'initier une réflexion sur les grands enjeux scientifiques des années à venir. La Fondation Ipsen a développé un important réseau international d'experts scientifiques quelle réunit régulièrement dans le cadre de Colloques Médecine et Recherche, consacrées à six grands thèmes: la maladie d'Alzheimer, les neurosciences, la longévité, l'endocrinologie, l'arbre vasculaire et le cancer. En 2007, La Fondation Ipsen a initié trois nouvelles séries de réunions en partenariat: dune part avec le Salk Institute et la revue Nature sur le thème de la complexité biologique; deuxièmement, avec la revue Nature sur le thème « Émergence et Convergence »; et troisièmement, avec la revue Cell et le Massachusetts General Hospital sur le thème « Exciting Biologies ». Depuis sa création, La Fondation Ipsen a organisé plus de 100 conférences internationales, publié 67 ouvrages chez des éditeurs de renom et plus de 200 numéros de Alzheimer Actualités. Elle a également attribué plus dune centaine de prix et bourses.

CONTACT:

Pour plus dinformationIsabelle de Segonzac, Image SeptE-mail : isegonzac@image7.frTél. : +33 (0)1 53 70 74 70

© 2008 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Communication , Puberté , Recherche , Neurones , Médecine , Gènes , Physiologie , Patients , Puberté précoce , Éléments , France , Londres , Maladie d'Alzheimer , Boston , Paris , Réseau , Washington , San Francisco , Spécialisation , Suisse , Psychiatrie , Turquie , Actualités , Professions , Neurosciences , Maladie , Longévité , Italie , Endocrinologie , Diffusion , Développement sexuel , Conférences , Association , Allemagne

nuance

Actualités professionnelles: Les +