nuance

NaviFUS commence un essai clinique sur le traitement FUS combiné à la radiothérapie pour le traitement des tumeurs cérébrales primaires terminales

Cet essai clinique est financé par la Focused Ultrasound Foundation.

 

TAIPEI, 5 août 2021 /PRNewswire/ -- La Taiwan Food and Drug Administration (TFDA) a récemment approuvé l'utilisation du système de traitement par ultrasons focalisés (FUS) de NaviFUS (NaviFUS®) dans un nouvel essai clinique. Il sera lancé prochainement au Linkou Chang Gung Memorial Hospital. L'essai étudiera la « synergie » que l'ouverture de la barrière hémato-encéphalique (BHE) par les FUS a sur l'amélioration de l'effet thérapeutique du traitement de radiothérapie chez les patients présentant une tumeur cérébrale primaire terminale. En dépit des interventions chirurgicales et des séances de radiothérapie et de chimiothérapie répétées, la plupart de ces patients finiront par être confrontés à une récidive tumorale. À l'heure actuelle, même s'il n'existe pas de traitement efficace garanti pour prolonger la survie, NaviFUS espère que cet essai clinique à venir permettra de créer une nouvelle option à faible risque et « conviviale pour les patients », pour ceux qui ont déjà épuisé les traitements de première et deuxième intention ou dont le traitement de radiothérapie a échoué. Si ce traitement combiné peut améliorer en toute sécurité l'effet de la radiothérapie, NaviFUS estime que ce traitement peut également être étendu aux tumeurs du cerveau métastatiques provenant du cancer du poumon, du cancer du sein, etc. Le potentiel du marché pour ce traitement devrait être de plus de 2 milliards de dollars américains.

Le principe qui sous-tend la « synergie » de ce traitement combiné repose sur la constatation que le flux sanguin et la concentration en oxygène dans la zone tumorale sont souvent insuffisants en raison de la prolifération rapide des cellules tumorales. En raison de ces conditions hypoxiques, les radicaux libres ne sont pas facilement générés pendant le traitement de radiothérapie, ce qui entraîne une faible efficacité de la radiothérapie ; l'ouverture de la barrière hémato-encéphalique devrait changer le micro-environnement de la tumeur en améliorant le flux sanguin et la teneur en oxygène des tissus tumoraux, ce qui favorise la formation de radicaux libres et produit un effet de radiosensibilisation, de sorte que la même dose de radiothérapie peut apporter de meilleurs résultats sans ajouter d'effets secondaires négatifs.

NaviFUS a publié successivement des recherches sur la façon dont l'ouverture de la BHE peut améliorer l'effet thérapeutique de la radiothérapie, l'année dernière au Symposium international sur l'échographie ciblée de la Focused Ultrasound Foundation, et cette année, au Symposium international sur l'échographie thérapeutique (ISTU 2021). Les résultats préliminaires d'études précliniques ont confirmé que la teneur en oxygène des tissus cérébraux était significativement augmentée après l'ouverture de la BHE, ce qui permet d'optimiser les effets de la radiothérapie et favorise un effet inhibiteur de la tumeur. Dans ces conditions, de faibles doses de radiothérapie peuvent produire des effets thérapeutiques comme si les doses administrées étaient élevées et réduire considérablement les effets secondaires graves attribués à la radiothérapie à forte dose.

Dans le même temps, NaviFUS mène un essai clinique au Linkou Chang Gung Memorial Hospital sur l'ouverture de la BHE par FUS combinée à l'administration de bévacizumab (Avastin®). Après l'ouverture répétée de la BHE et le traitement à long terme avec Avastin, les résultats préliminaires ont montré les signes positifs d'un contrôle de la progression tumorale supérieur au niveau des sites de traitement de la tumeur chez les patients ; NaviFUS prévoit de mener un essai similaire simultanément à l'Université de Stanford, qui devrait être approuvé par l'examen IDE de la FDA américaine avant la fin de l'année.

Le Dr Arthur Lung, PDG de NaviFUS, se dit très optimiste quant au potentiel thérapeutique du système NaviFUS®. « Si ces deux traitements non invasifs contre les tumeurs du cerveau peuvent être mis au point avec succès, ils peuvent offrir des options de traitement non invasives avec une efficacité améliorée et des effets secondaires minimes. » Alors que le système NaviFUS® poursuit le développement de traitements de nouvelle génération sur sa plateforme, il a suscité beaucoup d'intérêt dans le monde entier et s'est associé à des organisations menant des recherches cliniques ou universitaires sur le FUS au moyen de son dispositif FUS Research-Only. Pour plus d'informations sur ce modèle, veuillez contacter directement NaviFUS.

 

Descripteur MESH : Essai clinique , Radiothérapie , Tumeurs , Thérapeutique , Oxygène , Échographie , Patients , Radicaux libres , Tumeurs du cerveau , Tissus , Cerveau , Récidive , Poumon , Tumeurs du sein , Cellules , Risque , Intention , Temps , Environnement , Survie , Sécurité

nuance

Recherche scientifique: Les +

Un nouveau rapport de l'IFPA révèle le lien entre la maladie psoriasique et la santé mentale

Une IA pour détecter précocement les maladies pancréatiques lors des écho-endoscopies

La DNDi et BenevolentAI collaborent pour accélérer la recherche de médicaments vitaux contre la dengue

La FDA a accordé la désignation de procédure accélérée au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique ou du cancer de jonction gastro-œsophagienne non résécable ou métastatique qui ont rechuté et/ou qui sont réfractaires aux thérapies approuvées

ASICS - STATE OF MIND INDEX : UNE ÉTUDE MONDIALE SOULIGNE L'IMPACT POSITIF DU SPORT SUR LA SANTÉ MENTALE

La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin au CMG901 pour le traitement du cancer gastrique et de l'adénocarcinome de jonction gastro-œsophagienne

Jubilant Therapeutics Inc. annonce que des inhibiteurs isoformes sélectifs de la PAD4 présentent une sélectivité et une puissance in vitro, une biodisponibilité orale et une activité antitumorale in vivo élevées

Personalis publie de nouvelles données prouvant la capacité d’un algorithme hautement sensible à détecter la perte d’hétérozygotie du gène HLA

La Patient Safety Movement Foundation annonce les dates et la liste des intervenants du 8e Sommet mondial annuel sur la sécurité des patients, la science et la technologie

Traitement de l'APDS : Pharming présente des données positives de l'essai de phase II/III sur le leniolisib