nuance

EpiStem conclut avec succès sa première année d'essais sur la mucosite dans le cadre du programme de défense biologique du NIH

LONDRES et MANCHESTER, Angleterre, September 20 /PRNewswire/ -- EpiStem (LSE : EHP) a annoncé aujourd'hui avoir complété sa première année d'essais portant sur l'efficacité de médicaments potentiels de défense biologique contre la mucosite, et qu'elle était sur le point d'entreprendre un vaste programme de recherche de médicaments au cours de l'année à venir.

Le programme de mesures de prévention contre les menaces radiologiques et nucléaires (Medical Countermeasures against Radiological and Nuclear Threats ou « MCART ») des National Institutes of Health (NIH) fait partie des efforts déployés par les Etats-Unis en vue de mettre au point des traitements contre le mal des rayons en cas d'une éventuelle attaque nucléaire terroriste. EpiStem est un important fournisseur de services visant à identifier de nouveaux médicaments susceptibles d'améliorer la réparation du tractus gastro-intestinal (GI) à la suite d'une exposition aux rayonnements. À l'heure actuelle, il n'existe aucun traitement approuvé par la FDA pour traiter ce syndrome. EpiStem est un fournisseur reconnu d'essais GI similaires pour les soins oncologiques de soutien. Ces essais fournissent les données quantitatives et mécanistes nécessaires afin d'évaluer l'efficacité de nouveaux candidats-médicaments, permettant ainsi aux sociétés de prendre des décisions éclairées concernant la progression de leurs produits en cours de mise au point préclinique.

Le Dr Tom MacVittie, qui coordonne le programme à la faculté de médecine de l'Université du Maryland, a déclaré : « Le syndrome aigu d'irradiation gastro-intestinal (GI-ARS) est un trouble grave qui résulte d'une exposition à des doses massives de rayonnements, et pour lequel il n'existe aucun traitement actuellement. Or, les agents capables d'en réduire les effets pourraient permettre de traiter la maladie et, avec un peu de chance, prévenir les cas de décès. Les tests réalisés par EpiStem sont également susceptibles d'identifier des agents ayant des applications en matière de soins oncologiques de soutien. Ainsi, ces agents atténueraient les problèmes sévères d'ulcérations et de diarrhées (mucosite) rencontrés par les patients qui doivent subir une radiothérapie ou une chimiothérapie. »

Le Dr Catherine Booth, responsable de la division Contract Research Services d'EpiStem, souligne pour sa part : « Après avoir complété une série d'essais de validation, nous venons d'achever avec succès les premières études portant sur les trois premiers tests de médicaments. Environ 10 autres tests seront effectués au cours de la prochaine année, lesquels pourraient générer des revenus approximatifs de 0,75 million de dollars américains pour la société. Le programme devrait s'étendre sur les trois années à venir. De plus, EpiStem travaille actuellement à obtenir la conformité aux bonnes pratiques de laboratoire pour la prochaine phase de son projet, de manière à aider le consortium à mettre au point des médicaments qui seront approuvés par la FDA dans les années à venir. »

Parmi les autres membres du Consortium figurent l'Université du Maryland (Baltimore), l'Université de l'Illinois (Chicago), l'Université d'Indiana (Indianapolis), l'Armed Forces Radiobiology Research Institute (Bethesda), Fast Track Drugs and Biologics LLC, Aotech, LLC et Information Management Consultants, Inc.

Renseignements supplémentaires

EpiStem est une société de biotechnologie qui se spécialise dans la commercialisation de cellules souches somatiques dans le domaine de l'oncologie, des maladies gastro-intestinales et des applications cosméceutiques. EpiStem met au point des traitements et des biomarqueurs diagnostiques novateurs en plus de fournir des services de recherche sous contrat aux sociétés de développement de médicaments. Le Groupe met l'accent sur la régulation des cellules souches somatiques situées dans les tissus épithéliaux, notamment le tractus gastro-intestinal, la peau, le follicule pileux, les seins et la prostate. EpiStem n'effectue pas de recherche dans le domaine des cellules souches embryonnaires ou de la transplantation des cellules souches.

EpiStem exploite deux divisions commerciales distinctes, Contract Research Services et Novel Therapies.

Contract Research Services

Contract Research Services fournit des tests d'efficacité précliniques spécialisés essentiellement à des sociétés de développement de médicaments sous la formule de rémunération à l'acte. En plus de générer des revenus et d'être rentable, cette division autonome fournit depuis cinq ans des services d'essais à plus de 72 sociétés clientes internationales provenant principalement d'Europe et des Etats-Unis.

Novel Therapies

Novel Therapies est axée sur la mise au point de ses propres traitements et biomarqueurs diagnostiques novateurs. Par le biais de sa plateforme de découverte, Novel Therapies a réussi jusqu'à présent à identifier 250 candidats-médicaments potentiels. Un sous-ensemble de ces candidats-médicaments fera d'ailleurs l'objet d'une évaluation plus approfondie à titre de régulateur de cellules souches pour les médicaments émergents du groupe qui sont en cours de mise au point. Novel Therapies s'affère également à développer sa propre technologie des biomarqueurs diagnostiques.

Modèle de gestion combiné

Le Groupe s'appuie sur son modèle de gestion combiné afin d'entreprendre les dernières phases de développement préclinique de ses candidats-médicaments. Ce modèle de gestion intègre les efforts de découverte de Novel Therapies dans les essais d'efficacité menés par sa division Contract Research Services de manière à identifier et à caractériser de nouveaux candidats-médicaments. Les revenus générés par Contract Research Services aideront à subvenir aux besoins de Novel Therapies en matière d'investissement pour la découverte et la mise au point de nouveaux traitements. En février 2007, EpiStem a accordé une licence d'exploitation de son premier candidat-médicament à une société de développement clinique. Avec la validation de la plateforme de découverte de Novel Therapies et le franchissement d'étapes de découverte importantes, les dirigeants croient par ailleurs que d'autres partenariats de licence seront conclus au début de 2008 concernant les traitements, les tests diagnostiques et les produits cosméceutiques.

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Essais , Recherche , Angleterre , Cellules , Cellules souches , Sociétés , Syndrome , Maryland , Transplantation , Technologie , Soins , Rémunération , Radiothérapie , Prostate , Peau , Membres , Maladie , Illinois , Europe , Chicago , Cellules souches embryonnaires , Biotechnologie , Baltimore

nuance

Médicaments: Les +