nuance

Vous êtes dans : Accueil > Actualités médicales >

Génétique

967 résultats triés par date
affichage des articles n° 307 à 325

Origines génétiques de l’athérosclérose

Caducee.net, le 29 octobre 2001 : Le cardiologue Pascal Goldschmidt du Duke University Medical Center à San Francisco (EU) discute aujourd’hui à la conférence de presse de l’American Medical Association’s Science des bases génétiques des maladies cardiovasculaires. Il relate notamment le cas de Sergei Grinkov, un patineur artistique champion olympique, mort subitement le 20 novembre 1995 à l’âge de 28 ans d’un infarctus massif du myocarde. L’analyse sanguine du patineur a révélé une variation génétique du gène P1A2 portée par 20% de la population. Le gène P1A2 normal est impliqué dans la formation plaquettaire. […].

Un gène manquant impliqué dans la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob

Caducee.net, le 15 novembre 2001 : Une étude génétique publiée dans la revue Nature semblerait suggérer que les personnes souffrant de la nouvelle variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vMCJ) serait trois fois plus nombreuses à avoir un gène manquant que la population normale. Ce gène, appelé DQ7, fait partie des protéines du complexe majeur d’histocompatibilité de type II, qui participent à la présentation des antigènes au système immunitaire. […].

Des accès fébriles répétés imputables au récepteur du TNF

Caducee.net, le 12 novembre 2001 : Dans la dernière édition des Archives of Internal Medicine des médecins néerlandais décrivent le cas de deux patients qui présentaient des accès fébriles non expliqués. Une analyse génétique a permis de diagnostiquer un "TRAPS" ou TNF receptor-associated periodic syndrome. […].

Syndrome du QT long et noyade : la preuve par la biologie moléculaire

Caducee.net, le 07 octobre 1999 : Le syndrome du QT long, trouble du rythme cardiaque d’origine génétique, pourrait être la cause de nombreuses noyades inexpliquées, révèle une étude de chercheurs américains publiée dans le dernier numéro du New England Journal of Medicine. […].

Clonage : naissance d'un chat ''copie conforme''

Caducee.net, le 15 février 2002 : Cette femelle clonée a maintenant deux mois et paraît être en bonne santé. Elle a été nommée "Cc:" pour copie conforme ou carbon copy en anglais, abréviation notamment utilisée pour définir les champs des destinataires d'un courrier électronique. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser entendre, sa robe diffère quelque peu de celle de l'animal utilisé pour le clonage, c'est à dire sa jumelle génétique. […].

Léiomyomes utérins : le gène de la fumarate hydratase mis en cause

Caducee.net, le 25 février 2002 : Les léiomyomes utérins ou fibromes utérins sont des tumeurs bénignes fréquentes. Un article paru dans la revue Nature Genetics pose les bases de son origine génétique. En effet, l'étude de cas familiaux d'un syndrome associant léiomyomes utérins et cutanés met en cause des mutations du gène de la fumarate hydratase. […].

Une mutation, un système immunitaire et un effet sur le risque de cancer

Caducee.net, le 23 avril 2007 : Une variation génétique qui affecte la région promotrice du gène de la caspase 8 est associée à une diminution de la susceptibilité à divers cancers, montrent des résultats publiés aujourd’hui dans la revue Nature Genetics. […].

Identification de nouveaux gènes dans le cancer du sein

Caducee.net, le 28 mai 2007 : Quatre nouveaux gènes de susceptibilité au cancer du sein ont été découverts dans une vaste étude génétique sur plusieurs milliers de cas et de contrôles. Les données suggèrent que d’autres allèles pourraient être identifiés par cette méthode. […].

ApoE4 et vieillissement neurocellulaire

Caducee.net, le 26 février 2002 : Nous ne serions pas égaux devant le vieillissement cérébral et notamment la perte de mémoire, d’après une étude présentée par des chercheurs de l’université de Duke (EU) lors du 15th annual meeting of the American Association for Geriatric Psychiatry (Orlando, Floride, EU). Nous serions environ 25% porteur d’une forme variante du gène de l’apolipoprotéine 4 (ApoE4), qui serait liée à un risque de perte de mémoire plus rapide que la population non porteuse de ce variant génétique de ApoE4. […].

Neuroblastome : les délétions 1p et 11q de plus mauvais pronostic

Caducee.net, le 24 novembre 2005 : Les délétions de matériel génétique sur les loci 1p36 et 11q23 sont liées à des neuroblastomes de plus mauvais pronostic, montre une étude qui a comparé plus de 900 de ces tumeurs. Les résultats ont fait l’objet d’une publication dans la dernière livraison du New England Journal of Medicine. […].

Le chancelier Schroeder envisage de prendre d’importantes décisions sur les biotechnologies dans les années à venir

Caducee.net, le 26 juillet 2000 : Le chancelier allemand Gerhard Schroeder a déclaré mardi qu’il prévoyait que son gouvernement prenne des décisions majeures dans le secteur des biotechnologies dans des deux ans à venir pour favoriser concrêtement à la réalisation des récentes avancées de biologie moléculaire et de la génétique. […].

COVID-19 : Menarini lance un test antigène mesurant la charge virale

COVID-19 : Menarini lance un test antigène mesurant la charge virale

PRNEWSWIRE, le 17 septembre 2020 : Ces tests diffèrent des tests de biologie moléculaire car, bien qu'un tampon de prélèvement nasopharyngé soit également utilisé pour prendre l'échantillon, les tests antigènes ne cherchent pas à analyser le matériel génétique provenant du virus. […].

Polyarthrite rhumatoïde juvénile : un traitement par étanercept permet d’obtenir une amélioration clinique significative

Caducee.net, le 16 mars 2000 : Protéine de fusion obtenue par génie génétique (Enbrel, Immunex), l’étanercept permet d’obtenir une amélioration significative chez des patients présentant une polyarthrite rhumatoïde juvénile polyarticulaire active, qui ne toléraient pas le méthotrexate ou qui présentaient une réponse insuffisante. C’est la conclusion d’une étude multicentrique, randomisée, double aveugle, publiée dans le New England Journal of Medicine, réalisée par le Dr Daniel Lowell et ses collaborateurs du Children’s Hospital Medical Center de Cincinnati (Ohio, USA) sous l’égide du Pediatric Rheumatology Collaborative Study Group. […].

Légionellose : les génomes des souches Paris et Lens séquencées

INSERM, Institut Pasteur, CNRS, le 29 septembre 2004 : L'équipe de Carmen Buchrieser, du laboratoire de Génomique des Microorganismes Pathogènes de l'Institut Pasteur (dirigé par Frank Kunst et Philippe Glaser) et associé au CNRS (Unité Génétique des génomes), en collaboration avec la Génopole® Pasteur et le Centre National de Référence des Légionelles (dirigé par Jérôme Etienne, Inserm E-0230, Faculté de Médecine, Lyon), a entrepris de décrypter et de comparer les génomes de deux souches de Legionella : l'une isolée de l'épidémie nosocomiale survenue à l'Hôpital Georges Pompidou en 2000 (souche dénommée « Paris »), l'autre responsable d'une épidémie grave ayant touché 86 personnes et provoqué 17 décès dans le Nord pendant l'hiver 2003-2004 (souche dénommée « Lens »). Les chercheurs visaient ainsi à caractériser les bases génétiques de la virulence de Legionella et à comprendre ce qui différenciait ces souches, qui appartiennent au même sérogroupe, responsable à lui seul de 84 % des cas de légionellose constatés. […].

Out of Mesopotamia : histoire évolutive de la tuberculose

Caducee.net, le 13 octobre 2008 : La tuberculose est l'une des principales maladies infectieuses humaines et des études récentes révèlent un regain inquiétant d'épidémies dues à des souches multi-résistantes. Le bacille de Koch a ainsi fait plus de 1,7 millions de victimes en 2004, selon l'OMS. Bien que funestement célèbre, peu d'informations relatives à l'origine, l'âge et la dispersion des souches appartenant au complexe Mycobacterium tuberculosis sont disponibles. Les travaux de Thierry Wirth, Professeur au Muséum (EPHE) dans l'équipe de génétique des populations de l'UMR « Origines, structure, évolution de la biodiversité » (CNRS/MNHN/EPHE) et de Philip Supply directeur de recherche (CNRS) à l'institut Pasteur de Lille, publiés récemment dans la revue Plos Pathogens apportent des réponses. À l'heure où la tuberculose redevient un fléau menaçant, la compréhension de sa coévolution avec l'homme depuis les temps préhistoriques est importante. […].

Diabète de type 2 : la découverte d’une mutation rare ouvre la voie à une nouvelle approche thérapeutique

Caducee.net, le 23 décembre 1999 : Des chercheurs britanniques rapportent avoir détecté la présence d’une mutation germinale chez trois personnes présentant une résistance sévère à l’insuline, avec apparition précoce d’un diabète de type 2 et d’une hypertension artérielle. Cette mutation entraîne une perte de fonction du récepteur nucléaire PPAR gamma. Bien que cette anomalie génétique soit rare, cette découverte a d’importantes implications. Elle permet en effet de penser que des agents présentant une forte affinité pour PPAR gamma pourraient être de puissants agents anti-diabétiques. […].

La génomique dans la lutte contre la Covid-19

La génomique dans la lutte contre la Covid-19

SFMPP, le 25 septembre 2020 : Le séquençage du génome complet du SARS-CoV-2 par les équipes chinoises et mis à disposition en accès libre à l’ensemble de la communauté scientifique internationale a permis de développer très rapidement des tests diagnostiques. Le partage des données génomiques permet aujourd’hui de constater la grande stabilité de ce virus, qui n’est ni moins virulent, ni moins pathogène, ni moins contagieux qu’au début de l’épidémie. La génétique a aussi ouvert la voie au développement de vaccins, dont certains très innovants. […].

Génétique : 1,7 fois plus de mutations chez les hommes que chez les femmes

Caducee.net, le 10 août 2000 : Des chercheurs du Howard Hughes Medical Institute de Cambridge (Massachusetts) ont démontré que la fréquence des mutations est 1,7 fois plus élevée dans les cellules germinales masculines que dans leur équivalent féminin. On estimait jusqu'à présent que le taux de mutation était, chez les primates, 5 fois plus élevé chez les individus de sexe masculin. Selon le chercheur D. Page, cette nouvelle estimation pourrait modifier notre approche de la génétique médicale. […].

nuance

Les plus