nuance

Ipsen : Chiffre d’affaires au 31 décembre 2008

Croissance robuste de la médicine de spécialité : +13.9% hors effets de changeCroissance soutenue à l’international: +13.9% hors effets de changePerformance des opérations Américaines en ligne avec les attentes

  • Croissance du chiffre d’affaires 2008 supérieure aux objectifs : +8.2% sur base comparable (1)

Regulatory News:

  • Croissance robuste de la médicine de spécialité : +13.9% hors effets de change
  • Croissance soutenue à l’international: +13.9% hors effets de change
  • Performance des opérations Américaines en ligne avec les attentes

Ipsen (Paris:IPN) a annoncé aujourd’hui son chiffre d’affaires pour le quatrième trimestre 2008 et l’année 2008.

Chiffre d’affaires consolidé IFRS du quatrième trimestre et de l’année 2008 (non audité)

(en millions d'euros)   4ème trimestre   12 mois
       
2008(2)2007(2)% change2008(2)2007(2)% change
 
CROISSANCE DU CHIFFRE D'AFFAIRES GROUPE SUR BASE COMPARABLE(1)+8,2%
 
CHIFFRE D'AFFAIRES PAR ZONE GEOGRAPHIQUE
Principaux pays d'Europe de l'Ouest 145,0 145,3 - 0,2% 559,5 564,3 - 0,8%
Autres pays d'Europe 51,0 50,4 +1,1% 236,2 208,1 +13,5%
Reste du monde 40,0 37,5 +6,5% 175,3 148,1 +18,4%

dont Amerique du nord

7,0 0,5 ns 11,2 0,4 ns
Chiffre d'affaires Groupe235,9233,2+1,2%971,0920,5+5,5%
 
CHIFFRE D'AFFAIRES PAR DOMAINE THERAPEUTIQUE
Médecine de spécialité 135,8 128,4 +5,8% 553,1 493,6 +12,0%
Médecine générale 94,7 96,8 - 2,1% 383,1 393,2 - 2,6%
Chiffre d'affaires total médicaments230,6225,22,4%936,2886,8+5,6%
Activités liées aux médicaments 15,48,0- 33,1%34,833,7+3,4%
Chiffre d'affaires Groupe235,9233,2+1,2%971,0920,5+5,5%

NOTE 1. “Croissance du chiffre d’affaires Groupe sur une base comparable” correspond à la croissance du chiffre d’affaires consolidé du Groupe à taux de change constant, hors ventes consolidées des acquisitions américaines en endocrinologie et en neurologie et en excluant les ventes de Ginkor Fort ®, cédé le 1er Janvier 2008.

NOTE 2. Le chiffre d’affaires en 2007 comprend l’intégralité des ventes de Ginkor Fort®, cédé le 1er janvier 2008, alors qu’en 2008 il comprend principalement la fourniture de produit au distributeur OTC.

Commentant la performance de l’année 2008, Jean-Luc Bélingard, Président du Groupe Ipsen a declaré : « Nous sommes très satisfaits de la performance de l’année 2008. Une fois de plus, Ipsen a atteint ses objectifs. Ce bon résultat, significativement au dessus de la moyenne de l’industrie illustre la robustesse du positionnement de nos activités de médecine de spécialité dans un environnement difficile. » Jean-Luc Bélingard a ajouté :« L’intégration de nos récentes acquisitions en Amérique du Nord se déroule comme prévu. En effet les performances au quatrième trimestre de Somatuline® Depot, Increlex® et Apokyn® sont en ligne avec nos attentes. A terme, nous pensons que nos opérations américaines bénéficieront de l’expertise globale du Groupe et renforceront leurs positions concurrentielles et leurs parts de marché aux Etats-Unis.”

Revue du chiffre d’affaires de 2008

Le chiffre d’affaires du Groupe sur une base comparable (hors ventes consolidées des acquisitions nord-américaines, hors ventes de Ginkor Fort®, cédé le 1er Janvier 2008, et à taux de change constant) a fortement progressé de 8.2% d’une année sur l’autre.

Les ventes consolidées du Groupe ont atteint 971,0 millions d’euros pour l’année 2008, en hausse de 5,5% par rapport à la même période l’année dernière. Cette croissance a été tirée notamment par la forte performance des produits des domaines de l’endocrinologie et de la neurologie, en hausse de 23,7% et 12,5% respectivement sur la période.

Les ventes dans les Principaux Pays d’Europe de l’Ouest se sont élevées à 559,5 millions d’euros, en baisse de 0,8% d’une année sur l’autre. Hors ventes de Ginkor Fort®, le chiffre d’affaires a crû de 3,3% sur la période reflétant une bonne performance de tous les produits du Groupe dans la zone, excepté de Tanakan® en France dont le prix a été réduit de 10% le 1er juillet 2007. Les ventes du Groupe dans les Principaux Pays d’Europe de l’Ouest ont représenté 57,6% du chiffre d’affaires consolidé, comparé à 61,3% un an auparavant.

Les ventes générées dans les autres pays d’Europe se sont élevées à 236,2 millions d’euros, en croissance de 13,5% sur la période, grâce, notamment à de fortes croissances de Dysport® en Russie, Grèce, Pologne et République Tchèque ; Somatuline® aux Pays Bas, Scandinavie et Roumanie ; Tanakan® en Russie et pays d’Europe de l’Est, ainsi que de NutropinAq® en Roumanie. Les ventes du Groupe dans les autres pays d’Europe ont représenté 24,3% du chiffre d’affaires consolidé contre 22,6% un an plus tôt.

Les ventes générées en Amérique du Nord ont atteint 11,2 millions d’euros grâce aux ventes de Somatuline® et Increlex®. Tercica Inc. a généré 26,6 millions de dollars de ventes nettes pour l’année 2008, dont 8,3 millions de dollars (soit 5,7 millions d’euros) ont été consolidés dans le chiffre d’affaires du Groupe. A la suite de l’acquisition de sa plateforme commerciale nord américaine en Neurologie le 1er Juillet 2008 le groupe à consolidé 2,4 millions d’euros de ventes d’Apokyn®.

Les ventes générées dans le Reste du Monde hors Amerique du Nord ont atteint 164,1 millions d’euros, en hausse de 11,1% sur la période, favorisées par une bonne performance en volume de Decapeptyl® en Chine et en Algérie, de Somatuline® en Australie ou de Smecta® en Chine.

Pour l’année 2008, le chiffre d’affaires dans le Reste du Monde a atteint 175,3 millions d’euros, en hausse de 18,4% sur la période. Les ventes dans le Reste du Monde ont représenté 18,1% des ventes totales consolidées du Groupe, contre 16,1% un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires des produits de medicine de spécialité ont atteint 553,1 millions d’euros en croissance de 12,0% d’une année sur l’autre ou en hausse de 13,9% hors effets de changes. Il represente 57,0% du chiffre d’affaires consolidé du Groupe contre 53,6% en 2007. Le chiffre d’affaires des produits de médecine générale a atteint 383,1 millions d’euros en baisse de 2,6% d’une année sur l’autre. Il représente 39,5% du chiffre d’affaires consolidé du Groupe contre 42,7% en 2007. Hors ventes de Ginkor Fort®, cédé le 1er janvier 2008, les ventes ont progressé de 3,5% d’une année sur l’autre. Les ventes réalisées en France représentent 59,1% de l’ensemble des ventes en médecine générale du Groupe contre 63,9% en 2007.

A propos d'Ipsen

Ipsen est un groupe pharmaceutique international spécialisé, tourné vers l’innovation, qui commercialise actuellement plus de 20 médicaments et rassemble près de 4 000 collaborateurs dans le monde. Sa stratégie de développement repose sur une complémentarité entre les produits de spécialité, moteurs de sa croissance, issus des domaines thérapeutiques qu’il cible (oncologie, endocrinologie et désordres neuromusculaires), et les produits de médecine générale qui contribuent notamment au financement de sa recherche. La localisation de ses quatre centres de Recherche et Développement (Paris, Boston, Barcelone, Londres) et sa plate-forme d’ingénierie des peptides et des protéines lui permettent d’être en relation avec les meilleures équipes universitaires et d’accéder à un personnel de grande qualité. Plus de 700 personnes sont affectées aux activités de R&D, avec pour mission la découverte et le développement de médicaments innovants au service des patients. Cette stratégie est également soutenue par une politique active de partenariats. En 2007, les dépenses de R&D ont atteint environ 185 millions d’euros, soit plus de 20% du chiffre d’affaires consolidé, qui s’est élevé à 920,5 millions d’euros. Le produit des activités ordinaires s’est établi à 993,8 millions d’euros au terme du même exercice. Les actions Ipsen sont négociées sur le compartiment A d’Euronext Paris (mnémonique : IPN, code ISIN : FR0010259150). Ipsen est membre du SRD (« Service de Règlement Différé ») et fait partie du SBF 120. Le site Internet d'Ipsen est www.ipsen.com.

Avertissement

Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. De plus, les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors d’éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier ces paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe et dépendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire à l’avenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non pas exclusivement de données historiques. Les résultats réels pourraient s’avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu’un nouveau produit peut paraître prometteur au cours d’une phase préparatoire de développement ou après des essais cliniques, mais n’être jamais commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux, notamment pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Le Groupe doit faire face ou est susceptible d’avoir à faire face à la concurrence des produits génériques qui pourrait se traduire par des pertes de parts de marché. En outre, le processus de recherche et développement comprend plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important que le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et qu’il soit conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais précliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné, ou que les autorités réglementaires se satisferont des données et informations présentées par le Groupe. Sous réserve des dispositions légales en vigueur, le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées. L'activité du Groupe est soumise à des facteurs de risque qui sont décrits dans ses documents d'information enregistrés auprès de l'Autorité des marchés financiers.

Pour plus d’informations :

ANNEXES

Facteurs de risque

Le Groupe exerce son activité dans un environnement qui connaît une évolution rapide et fait naître pour le Groupe de nombreux risques dont certains échappent à son contrôle. Les risques et incertitudes présentés ci-dessous ne sont pas les seuls auxquels le Groupe doit faire face et le lecteur est invité à prendre connaissance du Document de Référence 2007 du Groupe, disponible sur son site web (www.ipsen.com).

  • Le Groupe dépend de la fixation du prix des médicaments et est exposé au possible retrait de certains médicaments de la liste des produits remboursables par les gouvernements et par les autorités réglementaires compétentes des pays où le Groupe opère.
  • Le Groupe dépend de tiers pour développer et commercialiser certains de ses produits, ce qui génère ou est susceptible de générer d’importantes redevances à son profit, mais ces tiers pourraient avoir des comportements portant préjudice aux activités du Groupe. Le Groupe ne peut être certain que ses partenaires tiendront leurs engagements . A ce titre, le Groupe pourrait ne pas être en mesure de bénéficier de ces accords. Une défaillance d’un de ses partenaires pourrait engendrer une baisse de revenu non attendue. De telles situations pourraient avoir un impact négatif sur l’activité du Groupe, sa situation financière ou ses résultats.
  • Les résultats du Groupe pourraient ne pas atteindre les objectifs établis par le management si un produit apparaissant comme prometteur pendant les phases de développement ou après les essais cliniques n’est pas lancé ou lancé mais ne se vend pas pour des raisons competitives ou réglementaires.
  • Les concurrents du Groupe pourraient contrefaire ses brevets ou les contourner par des innovations dans la conception. Pour empêcher la contrefaçon, le Groupe peut engager des poursuites en contrefaçon qui sont onéreuses et consommatrices de temps. Il est difficile de contrôler l’usage non autorisé des droits de propriété intellectuelle du Groupe et celui-ci pourrait ne pas être en mesure d’empêcher l’appropriation illicite de ses droits de propriété intellectuelle.
  • Le Groupe doit faire face ou est susceptible d’avoir à faire face à la concurrence (i) des produits génériques, notamment concernant les produits du Groupe qui ne sont pas protégés par des brevets comme Forlax® ou Smecta® par exemple (ii) de produits qui, bien que n’étant pas strictement identiques aux produits du Groupe ou n’ayant pas démontré leur bioéquivalence, ont obtenu ou sont susceptibles d’obtenir une autorisation de mise sur le marché pour des indications similaires à celles des produits du Groupe en vertu de la procédure réglementaire dite par référence bibliographique (usage médical bien établi) et ce avant l’expiration des brevets couvrant les produits qu’il exploite, notamment Tanakan® et (iii) des produits vendus pour des usages non autorisés à l’expiration de la période de protection dont bénéficient les produits du Groupe et ceux de ses concurrents en vertu du droit des brevets. Une telle éventualité pourrait entraîner pour le Groupe une perte de part de marché qui pourrait affecter le maintien de son niveau actuel de croissance de chiffre d’affaires ou de rentabilité. Pour éviter une telle éventualité ou en diminuer les conséquences, le Groupe pourrait initier des actions judiciaires à l’encontre des contrefacteurs à l’effet de protéger ses droits.
  • En conséquence de ses acquisitions en Amérique du Nord, et notamment Tercica Inc., dont la clôture a eu lieu le 16 octobre 2008, le Groupe pourrait avoir à passer des écritures comptables, relatives à l’allocation du prix d’acquisition par exemple, ou certains coûts de restructurations et autres charges exceptionnelles, qui pourraient avoir un impact sur sa situation financière.
  • Des tiers pourraient revendiquer des bénéfices liés à la propriété intellectuelle sur les innovations du Groupe. Le Groupe partage avec les tiers avec qui il travaille (incluant les universités et autres entités publiques ou privées) différentes formes d’informations et de données en lien avec la recherche, le développement, la production et la mise sur le marché de ses produits. Malgré les précautions, notamment contractuelles, prises par le Groupe envers ces différentes entités, ces dernières (ou certains de leurs membres) pourraient revendiquer la propriété intelectuelle des essais réalisés par leurs employés ou tout autre droit de propiété intellectuelle en lien avec les produits du Groupe.

Faits marquants :

Au cours du quatrième trimestre 2008, les faits marquants liés au développement incluent :

  • Le 29 décembre 2008, le groupe a annoncé que les autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA) ont rendu une Lettre de Réponse Complète (Complete Response Letter) pour la demande d’autorisation de mise sur le marché (Biologics License Application, BLA) de sa toxine Botulique de Type A, Dysport®.
  • Le 17 décembre 2008, le Groupe a annoncé qu’il confiait à la société Natixis Securities, conformément à un avenant au contrat de liquidité signé le 19 février 2007, un montant additionnel de 1 000 000 d’euros au compte du contrat de liquidité.
  • Le 12 décembre 2008, le Conseil d’Administration du Groupe s’est réuni et a pris connaissance des recommandations AFEP/MEDEF du 6 octobre 2008 sur les rémunérations des dirigeants mandataires sociaux des sociétés cotées. Le Conseil considère que ces recommandations s’inscrivent dans la démarche de gouvernement d’entreprise de la Société.
  • Le 17 octobre 2008, le Groupe a annoncé que les actionnaires de Tercica, Inc., réunis en assemblée générale extraordinaire le 16 octobre 2008 à Brisbane (Californie) se sont prononcés sur l’approbation de l’acquisition déjà annoncée de Tercica, Inc. par Ipsen. Plus de 90% des 68,5 millions d’actions à droit de vote ont été exprimés en faveur de l’opération. A l’issue de l’assemblée, l’opération a été finalisée, le certificat de fusion enregistré et la fusion est devenue effective le 16 octobre 2008.
  • Le 10 octobre 2008, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (« afssaps ») a informé le Groupe qu’elle avait accordé une autorisation de mise sur le marché à un générique de Forlax® en France.

A la date de publication de ce communiqué, les faits marquants incluaient :

  • Le 28 janvier 2009, le Groupe a annoncé qu’il avait conclu un accord avec Novartis pour la co-promotion de l’antihypertenseur Exforge®
  • Le 7 janvier 2009, le Groupe a annoncé que les autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA) lui ont notifié que la date pour la décision relative à l’autorisation de mise sur le marché de Reloxin® (toxine botulique de type A) en médecine esthétique (rides de la glabelle) a été étendue au 13 avril 2009.
  • Le 8 janvier 2009, le Groupe a organisé sa première Journée Investisseurs. La Direction du Groupe actualise son pipeline de R&D et décrit le panorama de sa franchise de médecine spécialisée, en particulier aux Etats-Unis, ainsi que les opportunités potentielles au sein de ses domaines thérapeutiques et de ses zones géographiques

Point sur les litiges en cours

  • Le 31 décembre 2008, le Groupe a assigné Bayer Healthcare LLC pour inexécution de contrat, agissement de mauvaise foi, et enrichissement sans cause en relation avec la licence exclusive accordée de longue date par le Groupe à Bayer pour la fabrication et la distribution du Konegate® et des produits anti-hémophiliques associés. Le Groupe estime que cette licence n'expirera qu'en juin 2009. La plainte a été déposée auprès de la Cour Suprême de l'Etat de Californie dans le comté d'Alameda le 24 Novembre 2008 et notifiée le 31 décembre 2008.
  • Le 8 décembre 2008, une filiale du Groupe Ipsen, Biomeasure (basée à Milford, MA, Etats-Unis) a été assignée en Louisiane (Etats-Unis) par les Administrateurs de « Tulane Educational Fund » (Université de Tulane) et par le Dr David H. Coy, lesquels allèguent une inéxecution contractuelle par Biomeasure et que le Dr David H. Coy est un inventeur de certains des brevets relatifs à l'analogue du GLP-1 que le Groupe a donné en licence à Roche Holding AG en juillet 2006. Biomeasure évalue actuellement ce dossier.

Comparaison des ventes consolidées des quatrièmes trimestres et années complètes de 2008 et 2007 :

Répartition géographique du chiffre d’affaires

Pour les quatrièmes trimestres et années complètes de 2008 et 2007, la répartition géographique du chiffre d’affaires du Groupe se présente comme suit :

  4ème trimestre   12 mois
       
(en milliers d'euros)20082007% variation20082007% variation
 
France 92 660 92 764 - 0,1% 334 106 353 894 - 5,6%
Espagne 13 754 14 325 - 4,0% 57 929 55 604 4,2%
Italie 16 723 15 896 5,2% 69 908 65 312 7,0%
Allemagne 10 953 11 429 - 4,2% 54 332 48 026 13,1%
Royaume-Uni 10 880 10 888 - 0,1% 43 238 41 426 4,4%
Principaux pays d'Europe de l'Ouest144 970145 302- 0,2%559 513564 263- 0,8%
 
Autres pays d'Europe50 97650 4061,1%236 238208 12113,5%
 
Asie 15 994 17 690 - 9,6% 84 850 77 988 8,8%
Autres pays du reste du monde 16 965 19 376 - 12,4% 79 202 69 684 13,7%
Sous total 32 959 37 066 - 11,1% 164 052 147 671 11,1%
Amérique du Nord 7 032 469 ns 11 220 420 ns
Reste du monde39 99137 5356,5%175 271148 09118,4%
 
Chiffre d'affaires Groupe235 937233 2441,2%971 022920 4755,5%

Au quatrième trimestre 2008, les ventes dans les Principaux Pays d’Europe de l’Ouest se sont élevées à 145,0 millions d’euros, en retrait de 0,2% sur la période (quatrième trimestre 2007, 145,3 millions d’euros) et en hausse de 3,7% hors ventes de Ginkor Fort, cédé le 1er janvier 2008. Pour l’année 2008, les ventes dans les Principaux Pays d’Europe de l’Ouest se sont élevées à 559,5 millions d’euros, en retrait de 0,8% sur la période (année complète 2007, 564,3 millions d’euros). Le chiffre d’affaires du Groupe hors Ginkor Fort® a progressé de 3,3% sur la période, grâce à une forte croissance en Allemagne, en Italie, au Royaume-Uni et en Espagne en dépit d’un effet de change négatif au Royaume-Uni (où la croissance à taux de change a atteint 21,1%), et d’une baisse des ventes de Tanakan® en France, suite à la baisse de prix de 10% mise en place au 1er juillet 2007, ainsi qu’au durcissement de l’environnement concurrentiel. Les ventes dans cette région ont représenté 57,6% des ventes totales de l’année 2008, comparées à 61,3% un an plus tôt.

France – Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires a atteint 92,7 millions d’euros, en retrait de 0,1% sur la période (quatrième trimestre 2007, 92,8 millions d’euros), impacté par le désinvestissement de Ginkor Fort® à compter du 1er janvier 2008 et par le renforcement de l’environnement concurrentiel de Tanakan®. Au cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires a atteint 334,1 millions d’euros, en retrait de 5,6% sur la période (année complète 2007, 353,9 millions d’euros), soutenu par de bonnes perfomances notamment d’Adrovance®, NutropinAq®, Nisis® & Nisisco®, Somatuline® et Forlax®. Ces bonnes performances ont été plus que compensées par la cession des droits relatifs à Ginkor Fort® pour la France, Monaco et Andorre à compter du 1er janvier 2008 et par la baisse de prix de Tanakan®. Le poids des ventes consolidées en France représente 34,4% des ventes totales du Groupe au cours de l’année 2008, contre 38,4% un an plus tôt.

Espagne – Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires a atteint 13,8 millions d’euros, en retrait de 4,0% sur la période (quatrième trimestre 2007, 14,3 millions d’euros) impacté par un renforcement de l’environnement concurrentiel pour Decapeptyl®. Au cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires a atteint 57,9 millions d’euros, en hausse de 4,2% sur la période (année complète 2007, 55,6 millions d’euros) grâce à une forte croissance des ventes de Somatuline® et NutropinAq®, en dépit d’un environnement concurrentiel renforcé pour Décapeptyl®. Le poids de l’Espagne dans les ventes consolidées du Groupe est resté stable à environ 6,0% des ventes totales du groupe.

Italie – Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires a atteint 16,7 millions d’euros, en hausse de 5,2% sur la période (quatrième trimestre 2007, 15,9 millions d’euros), du fait notamment d’une forte croissance des ventes de Somatuline® et NutropinAq®. Au cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires a atteint 69,9 millions d’euros, en hausse de 7,0% sur la période (année complète 2007, 65,3 millions d’euros) alimenté par une forte croissance de NutropinAq® et Somatuline®.

Allemagne – Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires a atteint 11,0 millions d’euros, en retrait de 4,2% sur la période (quatrième trimestre 2007, 11,4 millions d’euros) dû à un certain retrait des ventes d’activités liées aux médicaments (vente de principes actifs et de matières premières) en recul de 77,0% sur la période suite à la constitution de stock au cours des trimestres précédents. et en dépit d’une croissance à deux chiffres de Dysport®, Decapeptyl®, Somatuline®, et du lancement d’Increlex®. Au cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires a atteint 54,3 millions d’euros, en hausse de 13,1% sur la période (année complète 2007, 48,0 millions d’euros) grâce à de fortes croissances des ventes de Decapeptyl®, Somatuline®, Dysport® et Increlex®. Le poids de l’Allemagne dans le chiffre d’affaires consolidé du Groupe atteint 5,6% contre 5,2% un an plus tôt.

Royaume-Uni – Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires a atteint 10,9 millions d’euros, en retrait de 0,1% sur la période (quatrième trimestre 2007, 10,9 millions d’euros), grâce à une forte croissance de l’ensemble des produits de spécialité, en dépit d’un impact change négatif. Ainsi, à taux de change constant, le chiffre d’affaires du Royaume-Uni a cru d’environ 17,2% sur la période. Au cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires a atteint 43,2 millions d’euros, en progression de 4,4% sur la période (année complète 2007, 41,4 millions d’euros) ou 21,1% à taux de change constant, grâce à de fortes ventes de Decapeptyl®, NutropinAq®, Dysport® et Somatuline®.

Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires généré dans les autres pays d’Europe a atteint 51,0 millions d’euros, en hausse de 1,1% sur la période (quatrième trimestre 2007, 50,4 millions d’euros), pénalisé par un effet de stockage au cours du troisième trimestre, notamment de Tanakan® et Smecta® en Russie. Au cours de l’année 2008, les ventes générées dans les autres pays d’Europe ont atteint 236,2 millions d’euros, en hausse de 13,5% sur la période (année complète 2007, 208,1 millions d’euros), soutenues par une forte croissance des ventes de Dysport® en Russie, en Grèce, en Pologne et en République Tchèque, de Somatuline® aux Pays-Bas, en Scandinavie et en Roumanie, de Tanakan® en Russie et dans les pays de l’est, ainsi que de NutropinAq® en Roumanie. Au cours de l’année 2008, les ventes dans cette région représentaient 24,3% des ventes totales consolidées du Groupe, contre 22,6% un an plus tôt.

Au cours du quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires généré en Amérique du Nord a atteint 7,0 millions d’euros, comparé à 0,5 million d’euros l’an passé, reflétant la consolidation des acquisitions du Groupe aux Etats-Unis. Au cours de l’année 2008, les ventes générées en Amérique du Nord ont atteint 11,2 millions d’euros grâce aux ventes de Somatuline® et Increlex®. Tercica Inc. a généré 26,6 millions de dollars, dont 8,3 millions de dollars (soit 5,7 millions d’euros) ont été consolidés dans le chiffre d’affaires du Groupe. A la suite de l’acquisition de sa plateforme commerciale nord américaine en Neurologie le 1er Juillet 2008 le groupe à consolidé 2,4 millions d’euros de ventes d’Apokyn.

Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires dans le Reste du Monde, hors Amérique du Nord, a atteint 33,0 millions d’euros, en retrait de 11,1% sur la période (quatrième trimestre 2007, 37,1 millions d’euros) pénalisé par un effet de stockage au cours du troisième trimestre, notamment pour Dysport® au Brésil et de Decapeptyl® en Chine. Au cours de l’année 2008, les ventes générées dans le Reste du Monde, hors Amérique du Nord, ont atteint 164,1 millions d’euros, en hausse de 11,1% sur la période, favorisées par une bonne performance de Decapeptyl® en Chine et en Algérie, de Somatuline® en Australie ou de Smecta® en Chine.

Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires dans le Reste du Monde a atteint 40,0 millions d’euros, en hausse de 6,5% sur la période (quatrième trimestre 2007, 37,5 millions d’euros).

Pour l’année 2008, le chiffre d’affaires dans le Reste du Monde a atteint 175,3 millions d’euros, en hausse de 18,4% sur la période. Les ventes dans le Reste du Monde ont représenté 18,1% des ventes totales consolidées du Groupe, contre 16,1% un an plus tôt.

Ventes par domaines thérapeutiques et par produits

Le tableau suivant présente le chiffre d’affaires par produits et domaines thérapeutiques pour les quatrièmes trimestres et années complètes de 2008 et 2007:

    4ème trimestre   12 mois
       
(en milliers d'euros)20082007% variation20082007% variation
 
Oncologie 57 779 60 759 - 4,9% 247 789 235 164 5,4%
dontDecapeptyl® (1)57 77560 755- 4,9%247 778235 1415,4%
Endocrinologie 45 133 34 685 30,1% 160 458 129 755 23,7%
dontSomatuline® (1)30 68627 78310,4%120 636103 62216,4%
NutropinAq® (1)9 8646 12361,1%32 48523 68837,1%
Increlex® (1)4 071190ns5 253193ns
Neurologie 32 926 33 004 - 0,2% 144 841 128 699 12,5%
dontApokyn® (1)912ns2 352ns
    Dysport® (1)   32 015   33 004   - 3,0%   142 489   128 699   10,7%
Médecine de spécialité   135 839   128 448   5,8%   553 087   493 618   12,0%
 
Gastro-entérologie 43 599 41 148 6,0% 182 488 171 852 6,2%
dontSmecta®21 67120 8993,7%93 19088 8894,8%
Forlax®13 94413 2255,4%53 78851 8433,8%
Troubles cognitifs 27 305 29 201 - 6,5% 109 233 119 347 - 8,5%
dontTanakan®27 30529 201- 6,5%109 233119 347- 8,5%
Cardio-vasculaire 19 325 23 692 - 18,4% 77 273 95 245 - 18,9%
dontNisis® et Nisisco®15 78915 4062,5%57 70053 6947,5%
Ginkor Fort®2 1577 541- 71,4%14 31436 891- 61,2%
Autres Médicaments 4 510 2 741 64,5% 14 104 6 731 109,6%
dont   Adrovance   2 806   1 010   177,9%   9 543   2 609   265,8%
Médecine générale   94 739   96 783   - 2,1%   383 098   393 174   - 2,6%
 
Chiffre d'affaires total médicaments230 578225 2312,4%936 185886 7925,6%
Activités liées aux médicaments5 3598 013- 33,1%34 83733 6843,4%
Chiffre d'affaires Groupe235 937233 2441,2%971 022920 4755,5%
(1) produits à base de peptides ou de protéines

Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires des produits de médecine de spécialité a atteint 135,8 millions d’euros, en hausse de 5,8% sur la période (quatrième trimestre 2007, 128,4 millions d’euros) impacté par un effet saisonnier de stockage en Chine et en Russie au cours du troisième trimestre. Au cours de l’année 2008, les ventes ont atteint 553,1 millions d’euros, en hausse de 12,0% sur la période ou en hausse de 13,9% hors effets de change. Les ventes de produits de médecine de spécialité ont représenté 57,0% des ventes consolidées du Groupe, contre 53,6% un an plus tôt.

  • En oncologie, les ventes de Décapeptyl® ont atteint 57,8 millions d’euros au quatrième trimestre 2008, en retrait de 4,9% sur la période, pénalisées par des effets saisonniers de stockage en Chine au cours du troisième trimestre et d’un ralentissement en Espagne dû au renforcement du contexte concurrentiel. Au cours de l’année 2008, les ventes de Décapeptyl® ont affiché une croissance de 5,4%, alimentées par un niveau de ventes élevé en Chine, en Allemagne, en Algérie et au Royaume-Uni, en dépit d’un certain recul au Moyen-Orient, en Pologne et en Espagne.
  • En endocrinologie, le chiffre d’affaires a atteint 45,1 millions d’euros au quatrième trimestre 2008, en hausse de 30,1% sur la période (quatrième trimestre 2007, 34,7 millions d’euros), tiré par la forte croissance des ventes de Somatuline® et NutropinAq® sur tous les marchés et par la consolidation des ventes lié à l’acquisition de Terica Inc. aux Etats-Unis le 1er octobre 2008. Au cours de l’année 2008, les ventes en endocrinologie représentaient 16,5% des ventes totales du Groupe contre 14,1% un an plus tôt.

Somatuline®Au cours du quatrième trimestre 2008, les ventes ont atteint 30,7 millions d’euros, en progression de 10,4% sur la période (quatrième trimestre 2007, 27,8 millions d’euros). L’acquisition de Tercica Inc. a renforcé les ventes de la franchise à hauteur de 2,1 millions d’euros grâce aux ventes de Somatuline. Au cours de l’année 2008, les ventes de Somatuline® se sont élevées à 120,6 millions d’euros, en progression de 16,4% sur la période (ou en hausse de 18,8% hors effet de change), grâce à une forte croissance des ventes en Espagne, en Allemagne, en Scandinavie, en France et en Italie ainsi qu’au lancement réussi de Somatuline® Depot aux Etats-Unis dont le Groupe a enregistré des ventes à Tercica Inc. ainsi que des ventes locales depuis l’acquisition de Tercica Inc. pour un montant total de 4,9 millions d’euros.

NutropinAq® Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires a atteint 9,9 millions d’euros, en hausse de 61,1% sur la période (quatrième trimestre 2007, 6,1 millions d’euros). Au cours de l’année 2008, les ventes de NutropinAq® se sont élevées à 32,5 millions d’euros, en progression de 37,1% sur la période grâce à une croissance soutenue dans tous les pays et plus particulièrement en France, en Italie, en Espagne et en Roumanie.

Increlex® Au cours du quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires d’Increlex® a atteint 4,1 million d’euros, dont 3,5 millions d’euros en Amérique du Nord. En dehors de l’Amérique du Nord, Increlex® a été lancé en Allemagne, en Autriche, au Royaume-Uni, en Scandinavie, en Hongrie et en République Tchèque fin 2007 puis en France, en Espagne, en Pologne, en Italie, en Grèce, au Portugal et en Belgique en 2008. Au cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires d’Increlex® a atteint 5,3 millions d’euros dont 3,5 millions d’euros ont été réalisés aux Etats-Unis, affichant ainsi une forte croissance par rapport à 2007, qui n’incluait aucune vente aux Etats-Unis.

  • En neurologie, les ventes ont atteint 32,9 millions d’euros, stables sur la période (quatrième trimestre 2007, 33,0 millions d’euros). Au cours de l’année 2008, les ventes en neurologie ont représentées 14,9% des ventes totales du Groupe contre 14,0% un an plus tôt.

Dysport® – Au cours du quatrième trimestre, les ventes ont atteint 32,0 millions d’euros 2008, en retrait de 3,0% sur la période (quatrième trimestre 2007, 33,0 millions d’euros), pénalisées par un effet saisionnier de stockage en Russie et au Brésil au cours du troisième trimestre et par un effet de change négatif, notamment au Royaume-Uni. Au cours de l’année 2008, les ventes ont atteint 142,5 millions d’euros, en hausse de 10,7% sur la période (soit 14,9% à taux de change constant), reflétant de fortes ventes, notamment en Russie, en Ukraine, en Pologne, en République Tchèque et en France et soutenues par le lancement du partenariat avec Galderma dans les indications cosmétiques au Brésil.

Apokyn® – Suite à la finalisation de l'acquisition des droits d'Apokyn® et des opérations commerciales de Vernalis aux Etats-Unis en Juillet 2008, le Groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 2,4 millions d’euros sur l’année 2008.

Au quatrième trimestre 2008, les ventes de produits de Médecine générale ont atteint 94,7 millions d’euros, en retrait de 2,1% sur la période (quatrième trimestre 2007, 96,8 millions d’euros). Le chiffre d’affaires des produits de Médecine générale hors Ginkor Fort® a progressé de 3,7% sur la période. Au cours de l’année 2008, les ventes de produits de Médecine générale ont atteint 383,1 millions d’euros, en retrait de 2,6% sur la période (année complète 2007, 393,2 millions d’euros), représentant 39,5% des ventes consolidées du Groupe, contre 42,7% un an plus tôt. Le chiffre d’affaires des produits de Médecine générale hors Ginkor Fort® a progressé de 3,5% sur cette même période. Au cours de l’année 2008, les ventes de produits de Médecine générale en France ont représenté 59,1% des ventes totales de médecine générale contre 63,9% un an plus tôt.

  • En gastro-entérologie, le chiffre d’affaires s’est élevé à 43,6 millions d’euros, en progression de 6,0% sur la période (quatrième trimestre 2007, 41,1 millions d’euros).

Smecta®Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires s’est élevé à 21,7 millions d’euros, en hausse de 3,7% sur la période (quatrième trimestre 2007, 20,9 millions d’euros), alimenté par une forte croissance des ventes en Chine, en Algérie et en Italie. Au cours de l’année 2008, les ventes de Smecta® se sont élevées à 93,2 millions d’euros, en hausse de 4,8%. Les ventes de Smecta® hors de France ont représenté 68,3% du chiffre d’affaires total du produit au cours de l’année 2008, contre 67,1% un an plus tôt.

Forlax®Au quatrième trimestre 2008, les ventes ont atteint 13,9 millions d’euros, en hausse de 5,4% sur la période. Au cours de l‘année 2008, le chiffre d’affaires de Forlax® s’est élevé à 53,8 millions d’euros, en hausse de 3,8% sur la période. Les ventes de Forlax® en France représentaient 75,6% du chiffre d’affaires total du produit au cours de l’année 2008 contre 76,0% l’année précédente. Le Groupe suivra attentivement ses ventes de Forlax® en 2009, dans un environnement concurrentiel potentiellement accru en France.

  • Dans le domaine du traitement des troubles cognitifs, le chiffre d’affaires de Tanakan® s’est élevé à 27,3 millions d’euros au quatrième trimestre 2008, en retrait de 6,5% d’une année sur l’autre (quatrième trimestre 2007, 29,2 millions d’euros) dû au renforcement de la pression de l’environnement concurrentiel en France. Au cours de l’année 2008, les ventes de Tanakan® se sont élevées à 109,2 millions d’euros, en retrait de 8,5% sur la période, pénalisées par la baisse de prix en France effective depuis le 1er juillet 2007et ce malgré une croissance solide de 12,9% hors de France. Les ventes de Tanakan® en France représentaient 57,8% des ventes totales du produit au 31 décembre 2008 contre 65,8% un an plus tôt.
  • Dans le domaine cardio-vasculaire, le chiffre d’affaires a atteint 19,3 millions d’euros au quatrième trimestre 2008, en retrait de 18,4% sur la période (quatrième trimestre 2007, 23,7 millions d’euros). Au cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires a atteint 77,3 millions d’euros, en repli de 18,9% sur la période, principalement lié au désinvestissement de Ginkor Fort® à compter de janvier 2008.

Nisis® et Nisisco® Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires a atteint 15,8 millions d’euros en hausse de 2,5% sur la période (quatrième trimestre 2007, 15,4 millions d’euros), en partie lié à un effet de destockage. Au cours de l’année 2008, les ventes ont atteint 57,7 millions d’euros, en hausse de 7,5% sur la période.

Ginkor Fort® (cédé en janvier 2008) Au quatrième trimestre 2008, les ventes de Ginkor Fort® - principalement au distributeur OTC - ont atteint 2,2 millions d’euros. Au cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires s’est élevé à 14,3 millions d’euros.

  • Les autres produits de médecine générale ont généré un chiffre d’affaires de 4,5 millions d’euros au quatrième trimestre, contre 2,7 millions d’euros l’année précédente grâce aux ventes, en France, d’Adrovance®, à partir d’avril 2007, générant 2,8 millions d’euros de ventes sur le quatrième trimestre. Au cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires des autres produits de médecine générale a atteint 14,1 millions d’euros, avec des ventes d’Adrovance® atteignant 9,5 millions d’euros.

Au quatrième trimestre 2008, le chiffre d’affaires de l’activité liée aux medicaments(vente de principes actifs et de matières premières) a atteint 5,4 millions d’euros, en retrait de 33,1% sur la période dû à un deuxième semestre plus faible en Allemagne, impacté par un effet de stockage au premier semestre. Au cours de l’année 2008, le chiffre d’affaires de l’activité liée aux médicaments s’est élevé à 34,8 millions d’euros, en hausse de 3,4% sur la période. La croissance a été principalement alimentée par de fortes ventes saisonnières d’extrait de Ginkgo biloba en Allemagne et de ventes d’autres principes actifs en Suisse.

CONTACT:

IpsenDidier VéronDirecteur des Affaires Publiques et de la CommunicationTel. : +33 (0)1 58 33 51 16Fax : +33 (0)1 58 33 50 58E-mail : didier.veron@ipsen.comouDavid SchilanskyDirecteur des Relations InvestisseursTel. : +33 (0)1 58 33 51 30Fax : +33 (0)1 58 33 50 63E-mail : david.schilansky@ipsen.com

© 2009 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Croissance , France , Médecine , Objectifs , Chine , Russie , Allemagne , Médecine générale , Espagne , Amérique du Nord , Neurologie , Essais , Italie , Brevets , Pologne , Face , Endocrinologie , Roumanie , Algérie , Propriété , Scandinavie , Environnement , Recherche , Grèce , République tchèque , Brésil , Protéines , Propriété intellectuelle , Paris , Peptides , Conseil , Californie , Connaissance , Troubles cognitifs , Australie , Europe , Risque , Santé , Temps , Sécurité , Revenu , Pression , Portugal , Ukraine , Suisse , Universités , Sociétés , Politique , Ginkgo biloba , Andorre

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +