nuance

Merck Serono lance SETTLE, le second essai clinique de Phase III portent sur safinamide dans la maladie de Parkinson à un stade avancé

GENEVE, Suisse, May 7 /PRNewswire/ -- Merck Serono, division du groupe Merck KGaA, Darmstadt (Allemagne), et son partenaire Newron Pharmaceuticals SpA. (SWX : NWRN) ont annoncé aujourd'hui la mise en place de l'étude SETTLE.(1) Dans cette étude, seront évaluées par comparaison avec un placebo l'efficacité et la tolérance de différentes posologies de safinamide (50 à 100 mg, en une seule prise quotidienne), administrées en complément d'une dose fixe de lévodopa chez des patients ayant une maladie de Parkinson à un stade d'évolution intermédiaire à avancé avec fluctuations motrices.

L'étude SETTLE est l'un des essais de Phase III du programme de développement clinique de safinamide, conçu pour soutenir une demande d'autorisation de mise sur le marché comme il en a été préalablement discuté avec les autorités de santé. L'étude SETTLE est une étude clinique internationale de Phase III randomisée, en double aveugle d'une durée de 6 mois (24 semaines). Cette étude portera sur plus de 450 patients ayant une maladie de Parkinson idiopathique à un stade d'évolution intermédiaire à avancé (maladie évoluant depuis plus de 5 ans), traités par une dose fixe de lévodopa depuis au moins 4 semaines, et présentant des fluctuations motrices avec une période « OFF »(2) en journée de plus d'une heure et demie. Les patients pourront également recevoir un traitement concomitant par une dose fixe d'un agoniste dopaminergique, d'un inhibiteur de la COMT, d'un anticholinergique et/ou d'amantadine. Après une phase de quatre semaines de stabilisation de la dose de lévodopa, les participants à l'étude seront randomisés dans l'un des deux bras de l'étude (1:1) pour recevoir soit safinamide soit des comprimés de placebo d'aspect identique, en complément de leur traitement par lévodopa.

Le critère principal d'évaluation est l'augmentation de la durée de la période « ON » entre l'état initial et la semaine 24, évaluée d'après les informations consignées par chaque patient dans son carnet de suivi quotidien, après une formation préalable. Les critères secondaires comprennent l'évolution des changements dans les activités quotidiennes, l'état clinique global et la qualité de vie en rapport avec l'état de santé.

« Contrôler les fluctuations motrices et raccourcir les périodes dites « OFF », périodes durant lesquelles les médicaments anti-parkinsoniens ne sont plus actifs et les symptômes réapparaissent, constituent un besoin médical encore non satisfait pour les patients ayant une maladie de Parkinson d'évolution intermédiaire à avancé », a déclaré Bernhard Kirschbaum, responsable de la Recherche et du Développement de Merck Serono. «Au vu des résultats encourageants observés dans l'étude 016, notre objectif est de confirmer l'efficacité de safinamide comme traitement complémentaire d'un traitement par lévodopa en utilisant différentes doses. »

Résultats complémentaires de l'étude 016

Des résultats complémentaires de l'étude 016 sont maintenant disponibles (les principaux résultats de cette étude rapportés précédemment montraient que le safinamide améliorait de manière significative les fonctions motrices chez les patients souffrant d'une maladie de Parkinson à un stade avancé). Ils seront présentés en détail lors du 13eme congrès international de la Movement Disorder Society prévu en juin à Paris. Ces résultats ont mis en évidence un effet bénéfique significatif de safinamide, avec les deux doses de 50 mg et 100 mg, sur les fluctuations motrices (augmentation de la durée de la période « ON », diminution de la période « OFF ») sans augmentation de la durée de la période « ON » s'accompagnant de dyskinésies gênantes. Une diminution significative du score évalué selon la section IV de l'échelle UPDRS(3) a été notée aux deux doses. A la dose de 100 mg, une amélioration a été observée dans les symptômes de type dépressifs, tels que mesurés par le score total sur l'échelle GRID-HAMD(4) dans cette population de patients ne souffrant pas de dépression vraie, et dans le bien-être émotionnel évalué selon une sous-échelle du PDQ-39.(5)

« Les résultats complémentaires de l'étude 016 sont encourageants car ils montrent que les bénéfices de safinamide s'étendent au-delà des effets sur les symptômes moteurs, les fluctuations motrices et les activités quotidiennes. L'allongement de la durée de la période « ON » sans augmentation des dyskinésies est un élément critique pour les patients et les médecins, » a déclaré Ravi Anand, Directeur Médical de Newron. « Les symptômes dépressifs représentent un aspect important de la maladie de Parkinson, et la capacité de safinamide à améliorer certains de ces symptômes en plus de ses autres bénéfices prometteurs, justifie le développement de safinamide en tant que nouveau traitement thérapeutique potentiel.»

Selon l'accord conclu avec Newron en octobre 2006, Merck Serono détient l'exclusivité mondiale des droits de développement, de production et de commercialisation de safinamide dans le traitement de la maladie de Parkinson et de la maladie d'Alzheimer, ainsi que pour d'autres applications thérapeutiques.

A propos de safinamide

Le safinamide est un dérivé alpha-aminoamide administré par voie orale et actuellement développé par Merck Serono et Newron comme traitement complémentaire aux modalités thérapeutiques actuelles de la maladie de Parkinson. Le safinamide possèderait un mode d'action original reposant à la fois sur l'amplification des fonctions dopaminergiques (par inhibition puissante et réversible de la mono-oxydase B (MAO-B) et de la recapture de la dopamine) et sur la diminution de l'activité glutamatergique, par inhibition de la libération de glutamate.

A propos de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie dégénérative du système nerveux central qui affecte souvent les capacités motrices et l'élocution des personnes qui en sont atteintes. La maladie de Parkinson fait partie d'un groupe d'affections appelées troubles de la motricité. Elle se caractérise par une rigidité musculaire, des tremblements, un ralentissement des mouvements (bradykinésie) voire, dans les cas les plus graves, la disparition des mouvements (akinésie). Ses principaux symptômes résultent d'une diminution de la stimulation du cortex moteur par le noyau caudé (basal ganglia), en raison d'une insuffisance de synthèse et d'activité de la dopamine, normalement secrétée par les neurones cérébraux dopaminergiques. Des troubles importants de la mémoire et des difficultés d'élocution comptent parmi les symptômes secondaires. La maladie de Parkinson est une maladie chronique, d'évolution progressive. Le nombre de personnes souffrant d'une maladie de Parkinson dans les pays industrialisés est estimé à 3 millions.

A propos de Merck Serono

Merck Serono est la division de Merck, groupe pharmaceutique et chimique mondial, spécialisée dans les médicaments de prescription innovants. Merck Serono, dont le siège est basé à Genève (Suisse), recherche, développe, produit et commercialise des médicaments innovants visant à répondre à des besoins médicaux non satisfaits. En Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada), les activités de Merck Serono sont effectuées sous la dénomination EMD Serono.

Merck Serono met à la disposition des patients des médicaments phares dans les domaines de l'oncologie (Erbitux(R), cetuximab), de la sclérose en plaques (Rebif(R), interféron bêta-1a), de l'infertilité (Gonal-f(R), follitropine alpha), des troubles endocriniens et métaboliques (Saizen(R) et Serostim(R), somatropine), (Kuvan(R), dichlorhydrate de saproptérine), ainsi que les maladies cardiométaboliques (Glucophage(R), metformine), (Concor(R), bisoprolol), (Euthyrox(R), lévothyroxine). Les produits ne sont pas tous disponibles sur tous les marchés.

Avec un investissement annuel de 1 milliard d'euros en R&D, Merck Serono s'est engagé à poursuivre la croissance de ses activités dans des domaines thérapeutiques spécialisés tels que les maladies neurodégénératives, l'oncologie, les troubles de la fertilité et l'endocrinologie ainsi que dans de nouveaux domaines thérapeutiques tels que les maladies auto-immunes et inflammatoires.

A propos de Merck

Merck est un groupe pharmaceutique et chimique mondial, dont les ventes se sont élevées à 7,6 milliards d'euros en 2008. Fort d'une histoire qui a commencé en 1668, Merck construit son avenir grâce à ses 32 700 employés répartis dans 60 pays. L'une des clés de sa réussite tient au sens de l'innovation de ses employés. Les activités de Merck sont chapeautées par la société Merck KGaA, dont le capital est détenu à hauteur d'environ 70% par la famille Merck et à hauteur d'environ 30% par des actionnaires extérieurs. La filiale américaine Merck & Co. a été expropriée en 1917, et n'a depuis plus aucun lien avec le groupe Merck Serono.

Pour obtenir des informations complémentaires, veuillez consulter les sites http://www.merckserono.com ou http://www.merck.de

Notes

(1) SETTLE: SafinamidE Treatment as add-on To LEvodopa in idiopathic Parkinson's disease with motor fluctuations, traitement par safinamide en complément de la lévodopa dans la maladie de Parkinson idiopathique avec fluctuations motrices.

(2) La « période off » fait référence à une période au cours de laquelle les patients souffrant d'une maladie de Parkinson présentent une diminution de leur capacité motrice (hypomobilité) et d'autres symptômes qui gênent l'élocution, la marche, la réalisation d'activités quotidiennes comme le simple fait de se lever d'une chaise. Les « épisodes off » surviennent lorsque la dose nécessaire de lévodopa pour le patient est épuisée ou a cessé brutalement de produire ses effets.

(3) L'échelle UDPRS (Unified Parkinson's Disease Rating Scale) est l'une des échelles d'évaluation les plus utilisées pour suivre la progression de la maladie de Parkinson. Elle comprend 44 items, notés chacun de 0 à 4, explorant le statut mental individuel de chaque patient, ses activités quotidiennes, ses capacités motrices et les complications liées aux traitements. Chacun de ces items est évalué lors d'un entretien et d'un examen clinique. La section IV est consacrée aux complications du traitement. Elle comprend plusieurs questions portant sur la durée et la sévérité des dyskinésies et des fluctuations motrices.

(4) Le GRID-HAMD est une amélioration de l'échelle HAMD (Hamilton Rating Scale for Depression), qui est de facto l'échelle de référence internationale pour l'évaluation de la dépression. Le GRID-HAMD a été développé dans le but de fournir des directives explicites de notation standardisées et un guide d'entretien structuré pour la conduite et la notation du HAMD.

(5) Le PDQ-39 (Parkinson's Disease Questionnaire) est l 'échelle de mesure de l'état de santé spécifique à la maladie de Parkinson la plus utilisée. Elle comporte 39 questions couvrant huit aspects de la qualité de vie. Cet outil a été développé à partir d'entretiens réalisés avec des personnes souffrant de cette maladie. Elle a largement été validée et traduite dans plus de 50 langues.

©2009 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Maladie de Parkinson , Maladie , Essai clinique de phase III , Essai clinique , Lévodopa , Suisse , Placebo , Allemagne , Patients , Santé , Entretien , État de santé , Personnes , Dyskinésies , Dépression , Recherche , Vie , Population , Qualité de vie , Thérapeutique , Paris , Troubles de la motricité , Noyau caudé , Neurones , Mémoire , Médecins , Maladie d'Alzheimer , Famille , Essais , Endocrinologie , Dopamine , Directives , Croissance , Comprimés , Canada , Bras , Bisoprolol , Amantadine

nuance

Médicaments: Les +