nuance

Les entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques se connectent au réseau de recherche intégré de Singapour

ATLANTA, May 19 /PRNewswire/ -- Les entreprises leaders des secteurs pharmaceutique et de la biotechnologie utilisent le réseau intégré d'instituts académiques et d'organismes publics du Singapour afin de renforcer leur productivité en R&D, de tirer profit des connaissances académiques et de diversifier les risques. Situé au coeur de l'Asie, fort d'une population représentative des principaux groupes ethniques asiatiques, Singapour fournit une base d'innovation qui permet aux entreprises de tester et développer de nouvelles solutions pour l'Asie et le reste du monde.

Parmi les récentes annonces de partenariats publics-privés (PPP) nous pouvons compter l'annonce de GlaxoSmithKline Biologicals d'investir 1,3 millions USD dans le développement de vaccins et de processus en collaboration avec l'Institut de technologie de biotraitement de Singapour (Bioprocessing Technology Institute, BTI) ; le partenariat du Centre Lilly de Singapour pour la découverte de médicaments (Lilly Singapore Centre for Drug Discovery, LSCDD) avec l'Institut national de neurosciences de Singapour (National Neuroscience Institute, NNI), et l'Institut de Singapour pour les sciences cliniques (Singapore Institute for Clinical Sciences, SICS) pour stimuler la découverte de médicaments en utilisant des cellules souches de tumeur cérébrale sur adulte.

AstraZeneca a annoncé sa collaboration avec le centre national du cancer du Singapour (National Cancer Centre, NCCS) et l'hôpital universitaire national (National University Hospital, NUH) dans le cadre des activités de développement précliniques et cliniques de composés anticancéreux visant à renforcer les capacités de mise au point de médicaments des laboratoires AstraZeneca en Asie ; Le réseau d'immunologie de Singapour (Singapore Immunology Network, SigN) s'est associé à des entreprises de biotechnologie européennes telles que Humalys SAS et Cytos Biotechnology Ltd en vue de développer des anticorps pour combattre et contrôler des virus répandus en Asie, notamment les virus à l'origine du syndrome pieds-mains-bouche.

FORMA Therapeutics, une société de biotechnologie basée dans le Massachusetts, a également établi son premier laboratoire à l'étranger au sein de l'Université technologique de Nanyang (Nanyang Technological University, NTU) de Singapour. Jeune entreprise biotechnologique, Forma cherche à intégrer les nouvelles avancées importantes réalisées dans les domaines de la biologie et la chimie afin de déverrouiller les meilleurs cibles et les meilleures voies que la médecine génomique ait révélées. FORMA collaborera avec le Centre thérapeutique expérimental (Experimental Therapeutics Centre, ETC) de Singapour en vue d'une découverte conjointe de traitements novateurs.

« Il ne fait aucun doute que l'Asie sera bientôt le nouveau centre de gravité de l'industrie pharmaceutique mondiale. Le marché asiatique, divers, offre des opportunités exceptionnelles, mais surmonter les complexités de la région et profiter de ses opportunités n'en reste pas moins un défi. Singapour est l'un des meilleurs emplacements en Asie, ce qui nous permettrait de mener à bien nos recherches ciblées, de collaborer avec des institutions publiques et de profiter des capacités régionales afin de complémenter nos activités », a déclaré le Dr Steven Tregay, président directeur général de FORMA Therapeutics.

Des ressources du secteur public permettent la réalisation d'activités de bout en bout

Alors que les entreprises cherchent, partout dans le monde, à développer de nouveaux traitements et diagnostics pour étendre leur gamme de produits novateurs, les partenariats publics-privés représentent un moyen effectif pour ces entreprises de renforcer leur productivité en R&D et d'accélérer leurs efforts de commercialisation.

L'infrastructure de recherche avancée de Singapour, qui accueille plus de 2 800 chercheurs du secteur public, et ses politiques économiques pro-entreprises favorisent la croissance rapide des PPP dans les sciences biomédicales. Les entreprises peuvent profiter des ressources étendues de Singapour et des compétences des différentes institutions afin de mener à bien des projets de recherche translationnelle complexes du laboratoire au lit du malade (bench-to-bed) et vice-versa. Ces ressources comprennent notamment des installations spécifiques pour la recherche en bio-imagerie clinique, en biosécurité et des installations pour les essais de phase préliminaire. Les entreprises peuvent également bénéficier des modèles précliniques prédictifs de maladie et des technologies de plate-forme en génomique et bio-imagerie disponibles à Singapour.

M. Yeoh Keat Chuan, directeur exécutif de la division Sciences biomédicales du Conseil de développement économique de Singapour (Economic Development Board, EDB) a déclaré : « L'EDB fournit un centre unique qui permet aux entreprises de se connecter à notre réseau intégré d'organismes de recherche et d'instituts médicaux du secteur public. Singapour bénéficie également d'une situation stratégique, en plein coeur de l'Asie, ce qui fait de nous une tour de contrôle idéale pour superviser les activités de recherche et développement menées dans l'ensemble de ce paysage hétérogène en Asie, en particulier dans le domaine de la médecine translationnelle et des maladies asiatiques. Grâce à nos politiques pro-entreprises et à nos efforts axés sur la préparation de l'avenir, Singapour bénéficie d'une situation idéale pour devenir un partenaire de recherche stratégique pour l'industrie et un centre pour l'innovation en Asie. »

Le complexe Biopolis de Singapour : centre asiatique pour la recherche et le développement

Biopolis, un campus de recherche de 2,4 millions de pieds carrés, symbolise l'essor de Singapour dans les sciences biomédicales. Accueillant les unités de recherche de firmes internationales aux côtés d'instituts de recherche financés par le secteur public, le complexe Biopolis est habité par un esprit académique qui aspire à faire progresser la science et les soins de santé par le biais de collaborations publiques-privées multidisciplinaires.

Reconnaissant cet avantage substantiel, de nombreuses entreprises ont choisi d'établir leurs unités asiatiques de R&D sur le campus Biopolis. De jeunes entreprises biotechnologiques telles que PharmaLogicals et SGAUSTRIA (anciennement Austrianova) côtoient les plus importantes compagnies pharmaceutiques. La Phase 2 de Biopolis, un projet d'expansion de près de 400 000 pieds carrés lancé en 2006, affiche déjà complet. Une autre extension de près de 440 000 pieds carrés d'espace de recherche est en cours de réalisation et sera prête d'ici 2010.

À propos du Conseil de développement économique de Singapour (Economic Development Board, EDB)

L'EDB est la principale agence gouvernementale pour la planification et la mise en oeuvre de stratégies destinées à renforcer la position de Singapour en tant que centre d'affaires international et à développer l'économie du pays. Nous imaginons, concevons et fournissons des solutions génératrices de valeur pour les investisseurs et les entreprises de Singapour. Ce faisant, nous attirons des opportunités économiques, créons des emplois pour les habitants de Singapour et contribuons ainsi au développement de l'avenir économique de notre pays.

Pour plus d'informations sur l'aide que l'EDB peut offrir dans le cadre de la promotion du secteur des sciences médicales et des investissements, veuillez visiter le site http://www.biomed-singapore.com.

©2009 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Réseau , Recherche , Singapour , Asie , Organismes , Coeur , Population , Solutions , Secteur public , Conseil , Médecine , Développement économique , Virus , Investissements , Soins , Science , Syndrome , Technologie , Thérapeutique , Vaccins , Neurosciences , Maladie , Adulte , Industrie pharmaceutique , Industrie , Génomique , Essais , Économie , Croissance , Chimie , Cellules souches , Cellules , Bouche , Biotechnologie , Biologie , Anticorps

nuance

Recherche scientifique: Les +