nuance

Géolocalisation

  • Départements
  • Ain (01)
  • Aisne (02)
  • Allier (03)
  • Alpes-de-Haute-Provence (04)
  • Hautes-Alpes (05)
  • Alpes-Maritimes (06)
  • Ardèche (07)
  • Ardennes (08)
  • Ariège (09)
  • Aube (10)
  • Aude (11)
  • Aveyron (12)
  • Bouches-du-Rhône (13)
  • Calvados (14)
  • Cantal (15)
  • Charente (16)
  • Charente-Maritime (17)
  • Cher (18)
  • Corrèze (19)
  • Corse (20)
  • Côte-d'or (21)
  • Côtes-d'armor (22)
  • Creuse (23)
  • Dordogne (24)
  • Doubs (25)
  • Drôme (26)
  • Eure (27)
  • Eure-et-Loir (28)
  • Finistère (29)
  • Gard (30)
  • Haute-Garonne (31)
  • Gers (32)
  • Gironde (33)
  • Hérault (34)
  • Ille-et-Vilaine (35)
  • Indre (36)
  • Indre-et-Loire (37)
  • Isère (38)
  • Jura (39)
  • Landes (40)
  • Loir-et-Cher (41)
  • Loire (42)
  • Haute-Loire (43)
  • Loire-Atlantique (44)
  • Loiret (45)
  • Lot (46)
  • Lot-et-Garonne (47)
  • Lozère (48)
  • Maine-et-Loire (49)
  • Manche (50)
  • Marne (51)
  • Haute-Marne (52)
  • Mayenne (53)
  • Meurthe-et-Moselle (54)
  • Morbihan (56)
  • Moselle (57)
  • Nièvre (58)
  • Nord (59)
  • Oise (60)
  • Orne (61)
  • Pas-de-Calais (62)
  • Puy-de-Dôme (63)
  • Pyrénées-Atlantiques (64)
  • Hautes-Pyrénées (65)
  • Pyrénées-Orientales (66)
  • Bas-Rhin (67)
  • Haut-Rhin (68)
  • Rhône (69)
  • Haute-Saône (70)
  • Saône-et-Loire (71)
  • Sarthe (72)
  • Savoie (73)
  • Haute-Savoie (74)
  • Paris (75)
  • Seine-Maritime (76)
  • Seine-et-Marne (77)
  • Yvelines (78)
  • Deux-Sèvres (79)
  • Somme (80)
  • Tarn (81)
  • Tarn-et-Garonne (82)
  • Var (83)
  • Vaucluse (84)
  • Vendée (85)
  • Vienne (86)
  • Haute-Vienne (87)
  • Vosges (88)
  • Yonne (89)
  • Territoire de Belfort (90)
  • Essonne (91)
  • Hauts-de-Seine (92)
  • Seine-Saint-Denis (93)
  • Val-de-Marne (94)
  • Val-d’oise (95)
  • Guadeloupe (971)
  • Martinique (972)
  • Guyane (973)
  • La Réunion (974)
  • Mayotte (976)
  • Polynésie Française (987)
  • Nouvelle-Calédonie (988)
  • Régions
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Hauts-de-France
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Grand-Est
  • Occitanie
  • Normandie
  • Nouvelle Aquitaine
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Bourgogne-Franche-Comté
  • Bretagne
  • Pays de la Loire
  • Ile-de-France
  • Guadeloupe
  • Martinique
  • Guyane
  • La Réunion
  • Mayotte
  • DOM-TOM

Spécialités médicales

  • Acupuncture
  • Addictologie
  • Aide médicale urgente/SOS médecins
  • Allergologie
  • Anatomie & cytologie pathologique
  • Andrologie
  • Anesthésiologie & réanimation chirurgicale
  • Angéiologie & médecine vasculaire
  • Biologie médicale
  • Cancérologie - oncologie médicale
  • Cardiologie & affections cardiovasculaires
  • Cardiologie interventionnelle
  • Chirurgie de la face et du cou
  • Chirurgie générale
  • Chirurgie infantile
  • Chirurgie maxillo-faciale
  • Chirurgie orthopédique & traumatologique
  • Chirurgie plastique reconstructrice et esthétique
  • Chirurgie thoracique et cardiovasculaire
  • Chirurgie urologique
  • Chirurgie vasculaire
  • Chirurgie viscérale
  • Dentiste
  • Dermatologie & vénéréologie
  • Diabétologie - nutrition
  • Echographie
  • Endocrinologie & métabolisme
  • Evaluation & traitement de la douleur
  • Gastroentérologie & hépatologie
  • Génétique médicale
  • Gériatrie-gérontologie
  • Gynécologie
  • Hématologie
  • Hémobiologie - transfusion sanguine
  • Homéopathie
  • Hygiène
  • Immunologie & immunopathologie
  • Informatique médicale hospitalière (DIM)
  • Interne
  • Médecin des armées (service de santé des armées)
  • Médecine & biologie du sport
  • Médecine action sanitaire et sociale (DASS)
  • Médecine aéronautique & aérospatiale
  • Médecine d'urgence
  • Médecine de catastrophe
  • Médecine de contrôle (médecin conseil)
  • Médecine de la reproduction & gynécologie
  • Médecine de prévention (pmi & planning familial)
  • Médecine du travail
  • Médecine générale
  • Médecine humanitaire
  • Médecine interne
  • Médecine légale & expertises médicales
  • Médecine manuelle-ostéopathie
  • Médecine nucléaire
  • Médecine pénitentiaire
  • Médecine physique & réadaptation
  • Médecine Polyvalente
  • Médecine scolaire
  • Médecine thermale-hydrologie & climatologie
  • Médecine tropicale
  • Néphrologie
  • Neurochirurgie
  • Neurologie
  • Nutrition
  • Odontologie
  • Oncologie médicale
  • Ophtalmologie
  • Orthopédie dento-maxillo-faciale
  • Otorhinolaryngologie
  • Pathologie infectieuse & tropicale
  • Pédiatrie
  • Phoniatrie
  • Pneumologie
  • Psychiatrie
  • Psychiatrie de l'enfant & de l'adolescence
  • Radiologie - radiodiagnostic & imagerie
  • Radiothérapie - oncologie option radiotherapie
  • Réanimation médicale
  • Réanimation polyvalente
  • Réparation juridique du dommage corporel
  • Rhumatologie
  • Santé publique & médecine sociale
  • Sexologie
  • Soins palliatifs
  • Stomatologie
  • Toxicomanies & Alcoologie
  • Traumatologie du sport
  • Urologie
  • Virologie

Type de contrat

  • CDI (Salarié)
  • CDD (Salarié)
  • Intérim (Salarié)
  • Vacation (Salarié)
  • Remplacement (Libéral)
  • Cession (Libéral)
  • Installation (Libéral)
  • Collaboration (Libéral)
  • Mutation (Salarié)
  • PH temps plein (Salarié)
  • Assistant spécialiste (Salarié)
  • Attaché (Salarié)
  • Praticien contractuel (Salarié)
  • PH temps partiel (Salarié)
  • Interne (Salarié)
  • Attaché associé (Salarié)
  • Assistant spécialiste associé (Salarié)
  • Assistant généraliste (Salarié)
  • Assistant généraliste associé (Salarié)
  • Faisant fonction d'interne (FFI) (Salarié)
  • Remplaçant (Salarié)
  • AHU / CCU-AH (Salarié)
  • Praticien adjoint contractuel (PAC) (Salarié)
  • CCU-AH (Salarié)

Type d'annonce

  • Offre
  • Demande

26/11/2021 - MEDECIN PEDOPSYCHIATRE (Centre Hospitalier Nord Deux-Sèvres FAYE L'ABBESSE)

Le CH NDS recrute un médecin pédopsychiatre pour ses services de pédo-psychiatrie, secteur géographique de Bressuire et du Bocage Bressuirais.
- Possibilité de temps plein ou temps partiel
- Possibilité de temps partagé ville / hôpital
- Ouverture à tout autre projet de collaboration
- Travail en collaboration avec le médecin pédopsychiatre déjà en poste et présent sur Thouars
- Activité de consultation et coordination, auprès d’enfants et adolescents jusqu’à 18 ans
Les services de pédo-psychiatrie du Centre Hospitalier Nord Deux-Sèvres
- Une UMPEA sur Thouars
- Une UMPEA sur Bressuire
- Un hôpital de jour sur Bressuire (unité « petite enfance » et « enfance »)
- Un hôpital de jour sur Thouars (unité « petite enfance » et « enfance »)
- Une équipe mobile départementale de pédopsychiatrie
- Une Maison Des Adolescents avec des antennes présentes sur Thouars et Bressuire
Les atouts, les projets en cours
- Une équipe pluridisciplinaire dynamique et mobilisée
- Les collaborations internes et l’ancrage partenarial avec la médecine de ville, les institutions et les services médico-sociaux du territoire
- La mise en en place une consultation d’évaluation et d’orientation avec des professionnels dédiés
- Le développement d’un service d’hospitalisation de jour pour adolescents
- Un projet de restructuration immobilière des sites de Thouars et de Bressuire

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le vendredi 26 novembre 2021 à 16h46
Date limite des candidatures : vendredi 31 décembre 2021

Annonce n°136587 publiée le 26/11/2021 par un
établissement de santé

26/11/2021 - Recrutement d’un praticien hospitalier spécialisé en gériatrie (EHPAD Châteauroux)

Le Centre Départemental Gériatrique de l’Indre (CDGI), le Centre Hospitalier (CH) de VALENCAY et le Centre Hospitalier (CH) de Levroux sont depuis le 1er janvier 2013 en direction commune. L'Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes "Le Bois Rosier" de Vatan (EHPAD) a rejoint la direction commune le 1er juillet 2014.
Ces quatre établissements appartiennent au même territoire sanitaire et développent des activités dans des domaines identiques et/ou complémentaires : Soins de Suite et de Réadaptation, EHPAD et SSIAD pour les CH de Valençay et de Levroux, Soins de Longue Durée et EHPAD, pour le CDGI, EHPAD et SSIAD pour le site de Vatan. Ils sont impliqués dans la filière gériatrique et ont la volonté d’engager des coopérations, de partager des compétences et des projets. Ils ont adopté un logo commun afin de symboliser leurs valeurs en qualité d'Établissements Publics d'Accompagnement Gériatrique (EP'AGE 36).
Le Centre Départemental Gériatrique de l’Indre recherche, un praticien spécialisé en gériatrie, pour son équipe mobile gériatrique à vocation départementale et pour un temps complémentaire de médecin coordonnateur en EHPAD. - Participer aux astreintes de sécurité.

Liaisons professionnelles les plus fréquentes :

- Direction des soins et cadres de santé
- Equipe de Direction Commune
- Equipe de soins (équipes soignantes, kinésithérapeute, ergothérapeute, diététiciens…)
- Psychologues
- Médecins coordonnateurs
- Médecins hospitaliers, internes
- Médecins libéraux généraliste et spécialistes
- Auxiliaires médicaux libéraux
- Pharmacie à usage intérieur, Pharmacie d’officine

Diplômes requis :

Médecin inscrit au Conseil de l’Ordre des Médecins dans la spécialité demandée.

Docteur en médecine générale
DES, Capacité, DU ou DIU complémentaires liés à la spécialité précitée .


L'établissement ne reçoit pas de faisant fonction d'interne ou de stagiaire associé


Poste à pourvoir par voie statutaire (praticien hospitalier à temps plein ou à temps partiel) ou par voie contractuelle (praticien contractuel) ;
Poste à pourvoir à temps partiel (50%, 60%,…) ou à temps plein ;
Poste à pouvoir dès que possible ;

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le vendredi 26 novembre 2021 à 09h41
Date limite des candidatures : mardi 30 novembre 2021

Annonce n°11201 publiée le 26/11/2021 par un
établissement de santé

26/11/2021 - Psychiatres pour son service de Psychiatrie Adulte et son CMP (Centre hospitalier de Briey Briey)

Activité du service :
- 30 lits d'hospitalisation conventionnelle répartis de la façon suivante : 20 lits pour les soins psychiatriques libres et 10 lits prévus pour les soins sous contrainte (SPDT/SPDRE) qui sont actuellement fermés en attendant le recrutement de médecins.
- Activité de psychiatrie de liaison et d'urgence sur le site du CH de Briey
- 1 Hôpital de jour situé sur le site du CH de Briey (6 places)
- 1 équipe d'intervention mobile ambulatoire pluridisciplinaire
- CMP de Jarny (soins ambulatoires, CATTP, unité de thérapie familiale et systémique)


Équipe médicale actuelle de la psychiatrie adulte composée de 1,5 ETP.
Coopération étroite avec le CHR Metz-Thionville – Possibilité de temps partagé

Conditions de recrutement :
Poste à temps plein sur le CMP de Jarny ou en temps partagé sur l’hospitalisation et le CMP de Jarny – possibilité de temps partiel
Qualification souhaitée : DES en Psychiatrie
Service en astreintes opérationnelles (télé prescription, première ligne IDE de liaison)
Statut et rémunération selon profil du candidat
Possibilité de vacation (expertises judiciaires, AIG…)
Possibilité de logement temporaire
Date de prise de fonctions : le plus tôt possible

Situation géographique : 27 km à l’ouest de Thionville, 41 km de Metz, 90 km du CHU de Nancy ; à proximité du Luxembourg (Aéroport) / Belgique. Localisé idéalement sur l'axe autoroutier Paris/Strasbourg, Nancy/Luxembourg.
-Intérêt d'un travail dans un établissement MCO (accès au plateau technique : IRM, TDM, avis spécialisé).

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le vendredi 26 novembre 2021 à 09h51
Date limite des candidatures : lundi 31 janvier 2022

Annonce n°136544 publiée le 26/11/2021 par un
établissement de santé

26/11/2021 - Psychiatre (EPSM de la Sarthe ALLONNES)

L’établissement public de santé mentale de la Sarthe est situé à Allonnes. Cette ville fait partie de l’agglomération Le Mans Métropole (250 000 habitants), facilement accessible et à moins d’une heure de Paris.

L’EPSM de la Sarthe couvre la prise en charge en santé mentale de l’ensemble du département. La ville du Mans et le département sont divisés en 6 secteurs de psychiatrie adulte regroupés en 2 pôles, et 2 secteurs de psychiatrie infanto-juvénile regroupés en 1 pôle.
Un pôle Transversal regroupe quant à lui des équipes chargées de prises en charge spécifiques : addictologie, crise et urgences, prévention du suicide, psychiatrie de la personne âgée, précarité, maison d’arrêt, réhabilitation psychosociale.
Des activités de neuromodulation sont disponibles sur l’établissement, avec la possibilité de réaliser des ECT au Centre Hospitalier du Mans, et de la rTMS directement sur le site d’Allonnes.

L’établissement accueille des internes en psychiatrie et en médecine générale.

Actuellement, l’établissement met en œuvre un projet médical 2020-2024 tourné vers le développement des soins ambulatoires et des alternatives à l’hospitalisation. L’attractivité, la formation et le développement de la recherche en santé mentale constituent des priorités institutionnelles de ce nouveau projet médical.

Ainsi, l’EPSM de la Sarthe offre des possibilités d’exercice variées tant sur le plan clinique, que sur le plan pédagogique ou de la recherche.

Poste : Psychiatre
Spécialité recherchée Psychiatrie générale
Statut de recrutement - Praticien hospitalier titulaire ou contractuel
Temps plein ou temps partiel
Possibilité de percevoir les primes et indemnités afférentes au statut (indemnité sectorielle et de liaison, CESPE)
Rémunération du praticien contractuel basée sur le 4ème échelon + 10%
Ce poste peut émarger à la prime d’engagement dans la carrière hospitalière (PECH) avec le versement de 10 000€ à la signature de la convention.

L’exercice mixte inter-établissements ou intégrant une activité libérale est facilitée par l’EPSM de la Sarthe.

Lieu(x) d’exercice secteurs 3 et 5 du Pôle de psychiatrie adulte

Caractéristiques du lieu d’exercice
Le pôle dispose de
• 5 unités d’hospitalisation complète associées à des places en Accueil Thérapeutique Familial (AFT)
• 4 hôpitaux de jour et CATTP
• Structures ambulatoires en site urbains et périphériques (Le Mans, Mamers, la Ferté-Bernard, Sablé, Conlie)

Le pôle bénéficiera prochainement d’une équipe de soins à domicile (de soins intensifs et de réhabilitation).

Caractéristiques des fonctions

Le praticien viendra compléter une équipe médicale polaire actuellement dimensionnée à hauteur de 13,80 ETP médicaux. L’établissement s’inscrit dans une dynamique de recrutements dans le cadre du nouveau projet d’établissement.

En fonction des attentes du candidat, des missions entre différents modes d’exercice pourront être proposées (équipe mobile, activité ambulatoire en CMP ou en HJ, exercice en intra hospitalier, etc.).

Le poste ouvre des perspectives de prise de responsabilités institutionnelles à court terme en fonction des projets individuels, notamment sur des thématiques précises (télémédecine, prise en charge des jeunes adultes, etc.)

L’établissement étant engagé dans la formation des futurs médecins, le praticien participera à l’encadrement des internes dans le cadre de la réforme du 3éme cycle.
Conditions de travail

La quotité est idéalement à temps plein, mais une activité à temps réduit peut-être envisagée.

Le psychiatre participe à la permanence des soins. Celle-ci est actuellement organisée en 2 lignes d’astreinte opérationnelle de psychiatre : une astreinte à l’EPSM de la Sarthe, une astreinte au Centre Hospitalier du Mans (CHM) (urgences adultes et pédiatriques).
La participation à ces astreintes est en moyenne de 2 à 3 par mois.
Une garde à l’EPSM est assurée par les médecins généralistes et les internes de l’établissement de 17h à 9h.

Le psychiatre participe à la continuité de service en étant présent le samedi matin en alternance avec les praticiens des secteurs 3-5

Les activités d’enseignement et de recherche sont encouragées par l’établissement. L’accès à la formation professionnelle diplômante y est également favorisé.

La ville du Mans a mis à disposition des nouveaux praticiens un guichet unique, a sollicité autant que de besoins afin de faciliter leur installation et l’ensemble des démarches afférentes

Conditions de recrutement
Titulaire du DES en psychiatrie
ou DES de médecine générale avec un projet de qualification en psychiatrie

Inscription au Conseil de l'ordre des médecins

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le vendredi 26 novembre 2021 à 09h09
Date limite des candidatures : mercredi 29 décembre 2021

Annonce n°5396 publiée le 26/11/2021 par un
établissement de santé

26/11/2021 - Psychiatre des enfants et des adolescents au sein de l'unité de périnatalité et du centre Médico-psychologique urbain (EPSM de la Sarthe ALLONNES)

Le psychiatre travaille en équipe pluridisciplinaire composé de : psychologues, neuropsychologue, psychomotricien, orthophoniste, cadre de santé, infirmiers, éducateurs, assistante sociale, secrétaires médicales et administratives.

L’Unité de Périnatalité accueille les futurs parents et familles de bébés âgés entre 0 et 18 mois. L'unité se situe au sein du CMP Pablo Picasso et devrait rejoindre prochainement le Pôle Femme-Mère-Enfant du Centre Hospitalier du Mans afin de faciliter la rencontre des usagers et le travail avec nos partenaires (maternité, néonatologie...).

L’unité de périnatalité propose une variété de soins et de prises en charges :
- consultations ambulatoires avec un ou plusieurs professionnels
- soins à domicile
- prise en charge en psychomotricité
- activités en groupe
- consultations de liaison dans les services de psychiatrie adulte de l’EPSM de la Sarthe (à Allonnes) et au Pôle Femme-Mère-Enfant du Centre Hospitalier du Mans.

Le psychiatre/pédopsychiatre réalise des consultations seul ou en binôme pré et postnatales dans le cadre de thérapies parents-bébé, et participe à des groupes thérapeutiques.
Il est un partenaire privilégié des psychiatres de l’EPSM et psychiatres libéraux dans l’adaptation thérapeutique des traitements psychotropes durant la période périnatale (grossesse, allaitement maternel).
Il participe de façon active au staff médico-psycho-social de la maternité et anime le staff hebdomadaire de l’unité de périnatalité.
Il réalise des consultations de liaison au sein des différents services du Pôle Femme-Mère-Enfant et de l’EPSM afin de faciliter l’entrée dans les soins et le travail partenarial.


Le Centre Médico Psychologique urbain accueille les enfants âgés entre 0 et 12 ans et leur famille. Il se situe dans le centre ville du Mans afin de garantir une proximité avec la population mancelle.

.

Le CMP est étroitement lié au Centre d’Accueil Thérapeutique à Temps Partiel qui accueille les enfants âgés entre 0 et 12 ans pour participer à des groupes thérapeutiques (comptines, jeux moteurs, création histoires…).
En fonction des troubles de l’enfant, une prise en charge en CATTP-Renforcé peut être proposée.
Il propose également un groupe d’observation d’enfants afin d’affiner les éléments cliniques nécessaires à la démarche diagnostique et d’orienter l’enfant vers une prise en charge personnalisée.
Un groupe parent-enfant est également en cours d’élaboration.

Le psychiatre/pédopsychiatre réalise des consultations seul ou en binôme auprès des enfants et de leur famille dans un but thérapeutique et diagnostic.
Il anime la réunion de synthèse hebdomadaire du CMP et participe à la régulation des entretiens d’accueil, d’évaluation et d’orientation.
Il participe au repérage et au bilan diagnostic des troubles du spectre de l’autisme (passation de l’ADI, éventuellement de l’ADOS, synthèse pluri professionnelle et restitution).

Les activités d’enseignement et de recherche sont encouragées par l’établissement

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le vendredi 26 novembre 2021 à 09h09
Date limite des candidatures : mercredi 29 décembre 2021

Annonce n°2056 publiée le 26/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - MEDECIN DU TRAVAIL - Inscrit au Conseil de l'Ordre des Médecins (Centre hospitalier Aubenas)

Le Centre Hospitalier d’Ardèche Méridionale

Le site principal du centre hospitalier se trouve à Aubenas, en plein cœur de l’Ardèche du Sud dont elle est le principal rôle économique. A la fois proche de stations de ski et balnéaires, et à 2 heures de grands pôles urbains (Lyon, Marseille), la région albenassienne offre un environnement privilégié qui allie dynamisme, diversité, patrimoine et art de vivre. Son climat méditerranéen, son riche patrimoine et sa qualité de vie exceptionnelle font de l’Ardèche méridionale une région dynamique et accueillante.
Etablissement à taille humaine (723 lits), le centre hospitalier s’inscrit comme l’acteur de santé incontournable en Sud Ardèche. Il dessert un bassin de 100 000 habitants et comprend 4 sites.
Le CHArMe (Centre Hospitalier d’Ardèche Méridionale) propose une offre de soins polyvalente comportant principalement des activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique, d’accueil des urgences/SMUR/UHCD, d’hospitalisation à domicile, de soins de suite et de réadaptation, ainsi qu’un centre de santé et des EHPAD.

RECHERCHE
1 médecin du travail

Le service de santé au travail assure le suivi des 1400 salariés du Centre Hospitalier d’Ardèche Méridionale, ainsi que des agents d’hôpitaux locaux de proximité. Pour ce faire, le médecin du travail s’appuie sur une équipe qui comprend une infirmière et une secrétaire.

Missions :
 Coordonner les activités du service de Santé au travail
 Assurer la surveillance médicale et le suivi médico-professionnel de l’ensemble du personnel aux moyens d’examens appropriés
 Effectuer les visites médicales réglementaires (d’embauche, de suivi périodique…)
 Veiller à l’aptitude des salariés et à l’adéquation des postes de travail
 Dépister les risques d’accident du travail et maladies professionnelles
 Développer avec la DRH, la Direction des soins et les partenaires sociaux une politique de prévention des risques professionnels et psychosociaux et de suivi des professionnels en difficulté
 Animer la Commission de maintien et de retour à l’emploi
 Participer au Comité de pilotage des risques psychosociaux
 Proposer des mesures préventives permettant d’améliorer les conditions de vie et de travail
 Participer aux actions de prévention sanitaire et de conseil auprès du CHSCT et des représentants du personnel
 Contribuer en lien avec la DRH et la Direction des Soins à la mise à jour du Document unique et aux demandes de financement CLACT
 Assurer un rôle de conseil auprès de la Direction de l’établissement et des agents

Compétences souhaitées :
 Spécialisation en médecine du travail (CES ou DES)
 Connaissance de la règlementation spécifique à l’organisation de la médecine du travail dans la fonction publique hospitalière

Qualités attendues : Autonomie, discrétion, sens de l’organisation

Statut proposé : Praticien hospitalier ou contractuel

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 16h48
Date limite des candidatures : vendredi 31 décembre 2021

Annonce n°117411 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - Anesthésiste H/F pôle Femme-Enfant (Hôpitaux de Saint-Maurice Saint-Maurice)

Recherche médecin anesthésiste réanimateur temps plein ou temps partiel, activité de maternité, bloc opératoire gynécologie et consultation
35h par semaine, un médecin anesthésiste par secteur: 1 sur secteur naissance et 1 sur secteur bloc matin consultation après midi.
IADE 24h/24
dépôt de sang sur place
proximité immédiate de Paris et bois de Vincennes
équipe dynamique et bonne ambiance

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 14h21
Date limite des candidatures : vendredi 25 février 2022

Annonce n°5312 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - Médecin H/F (50%) (Foyer Départemental de l'Enfance du Bas-Rhin STRASBOURG)

Le Foyer Départemental de l'Enfance recrute un/e médecin H/F à temps partiel (50%).

A ce titre, la mission principale en qualité de médecin référent du programme PEGASE est le suivi de la santé des enfants confiés en établissements et en famille d’accueil inclus dans le programme. Il pourra s’appuyer sur les compétences du Pôle Santé du FDE pour réaliser ses missions.

Pour cela, le médecin référent devra :
• Coordonner et suivre le parcours de santé des enfants confiés au sein du programme PEGASE (bilan systématique et prise en charge des besoins spécifiques...),
• Contribuer à l’identification des différents professionnels intervenant dans leur domaine pour orienter les enfants pour des bilans systématiques ( pour les enfants hors du FDE) ou pour des bilans complémentaires ( psychologues, psychomotrice, orthophoniste, …)
• Apporter un conseil technique aux personnels du Pole Santé
• Entretenir un partenariat étroit avec le service départemental de Protection maternelle et infantile
• Participer à l’activité du Pôle santé pour des conseils ou des consultations


Profil recherché

• Docteur en médecine obligatoire avec expérience en santé de l’enfant souhaitée.
• Connaissance du cadre général de la DASE, du FDE et des missions de la CeA.
• Connaissance du programme PEGASE.
• Formation continue : notamment mise à jour des connaissances techniques et médicales.
• Posséder des capacités d’analyse et de synthèse.
• Gestion des priorités.
• Organisation.
• Sens de la communication et du contact.
• Sens du travail en équipe et du partenariat.
• Disponibilité.
• Diplomatie, sens de l’ouverture.
• Capacité à travailler en réseau


Statut et particularités liées au poste

• Recrutement statutaire, par voie contractuelle, ou par voie de détachement
• Poste à mi-temps (50%)
• Résidence administrative située à STRASBOURG avec quelques déplacements à prévoir.


Ouvert aux candidats éligibles au cumul emploi-retraite.

Rémunération selon grille de la fonction publique hospitalière

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 14h54
Date limite des candidatures : vendredi 31 décembre 2021

Annonce n°136475 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - Poste de Praticien Hospitalier vacant pour la filière psychiatrie en maison d'arrêt (Service Médico-Psychologique Régional AMIENS)

# CARACTERISTIQUES DE L’ETABLISSEMENT

L’EPSM de la Somme, (ex Centre Hospitalier Philippe PINEL), route de Paris - 80044 AMIENS Cedex 1.

L’EPSM de la Somme est situé au sud d’Amiens, ville universitaire, à 1h15 de Paris et de Lille, accessible par autoroute, train et TGV. Seul établissement public de santé mentale du département, il partage avec les secteurs de psychiatrie des CHG d’Abbeville et de Péronne la prise en charge de la population de la Somme (571 879 habitants). Ainsi en 2015, l’EPSM de la Somme accueillait 90 % de la file active psychiatrique des 3 établissements du département.

Depuis juin 2016, l’EPSM de la Somme est aussi membre du groupement hospitalier de territoire Somme Littoral Sud, organisé autour du centre hospitalier régional universitaire d’Amiens. Il en pilote les filières psychiatrie et santé mentale, addictologie et copilote la filière médecine des détenus au sein de laquelle se trouve le dispositif de soins psychiatriques de l’unité sanitaire en milieu pénitentiaire (DSP USMP).
Enfin, son activité depuis longtemps ancrée sur le territoire l’a conduit à développer des liens historiques avec de nombreux partenaires médicosociaux et sociaux. Ceux-ci trouvent une naturelle concrétisation dans le cadre de l’élaboration du PTSM dont il assure le pilotage.

Implanté sur un vaste terrain de 34 hectares, l’EPSM de la Somme est chargé de la prise en charge des maladies mentales dans les quatre secteurs adultes et les deux secteurs infanto-juvéniles, géographiques qui lui sont rattachés. Il assure les hospitalisations d’un cinquième secteur de psychiatrie adulte (en l’absence de structure d’hospitalisation propre au secteur psychiatrique de Montdidier) et l’ensemble des hospitalisations des adolescents du département.
Sa capacité est de 240 lits et de 134 places en extrahospitalier. Il s’agit d’un établissement qui emploie près de 1 000 équivalents temps plein (ETP) non médicaux et médicaux, et ses ressources avoisinent les 60 millions d’euros.
L’EPSM est organisé autour de quatre pôles (1 pôle de psychiatrie générale, 1 pôle filières et réhabilitation psychosociale, 1 pôle de psychiatrie infanto-juvénile, 1 pôle médico-pharmaceutique) et sert de support à un institut de formation en soins infirmiers (IFSI).
Dans le cadre de la politique de sectorisation, de nombreuses structures de soins externes pour adultes ou enfants œuvrent au plus près de la population : hôpitaux de jour (HDJ), centres médico-psychologiques (CMP), centres d’accueil thérapeutiques à temps partiel (CATTP).
Au-delà de la dynamique de secteur, des parcours plus spécifiques ont été développés : addictologie (hospitalisation complète, HDJ, consultations et équipe de liaison), psychogériatrie (hospitalisation complète, équipe de liaison, CMP et CATTP), anxio-dépression – prévention du suicide (hospitalisation complète et accueil de jour), précarité (équipe mobile), réhabilitation psychosociale et enfin psychiatrie au sein de la maison d’arrêt (DSP USMP).
L’EPSM met par ailleurs en œuvre un projet médical résolument tourné vers le développement de l'ambulatoire et les alternatives à l'hospitalisation favorisant la mobilité des équipes extra hospitalières et le développement d’équipes mobiles plus spécifiques comme les équipe mobile psychiatrique de soins intensifs à domicile (EMPSID), l’équipe de liaison vers les foyers de vie (ELFV), l’équipe mobile de psychogériatrie …, l’équipe opérationnelle pluri professionnelle pour les patients chroniques (EOPPC), l’équipe mobile psychiatrique de prévention et accès aux soins (EMPPAS), équipe de liaison et de soins en addictologie (ELSA) et l’équipe mobile de pédopsychiatrie (EMP).
Enfin, la formation des équipes médicales et paramédicales, ainsi que le déploiement de travaux de recherche médicale et para médicale constituent des priorités institutionnelles réaffirmées dans le projet médical 2018-2022.

PRESENTATION DU POLE FILIERES ET REHABILITATION

Responsable du pôle : Dr V YON

Le pôle filières et réhabilitation regroupe 4 filières et un dispositif de réhabilitation psychosociale 3R
- Filière psychogériatrie qui prend en charge la psychiatrie de la personne âgée et la psychogériatrie pour des patients de plus e 75 ans, voir dès 65 ans en cas de comorbidité. Cette filière est constituée d’une unité d’hospitalisation complète de 20 lits qui acceptent les prises en charge quel que soit le mode d’hospitalisation, une équipe de liaison vers les EHPAD qui travaillent en collaboration avec une petite quarantaine d’EHPAD, un CMP et un CATTP en cours de développement. Il faut noter un travail coordonné avec la gériatrie par la présence d’une gériatre à mi-temps dans ma filière et à mi-temps en gériatrie au CHU.
- Filière anxio dépression, prévention du suicide centrée sur la prise en charge en hospitalisation complète puis sur l’accueil de jour de patients majeurs consentants pour une symptomatologie anxio dépressive avec ou sans idée suicidaire avec ou sans passage à l’acte auto agressif récents ou anciens.
- Filière de soins en addictologie qui permet une prise en charge de type « intégrée » des situations de fortes comorbidités psychiatriques et addictologiques. Il comprend une unité de cure de 16 lits d’hospitalisation complète, une ELSA, un CMP, un HDJ et le Réseau Ville-Hôpital.
- Filières de soins psychiatriques aux détenus constituée du ‘un centre de consultations, d’un CATTP et du secteur 80P01 qui renvoie au service médico-psychologique régional (SMPR). L’EPSM assume la responsabilité du Dispositif de Soins Psychiatriques (DSP) avec une unité basée dans les locaux de la maison d’arrêt d’Amiens.
- Le Dispositif de Réhabilitation 3R pour réhabilitation psychosociale, réadaption, remédiation cognitive. Ce dispositif permet des prises en charge en individuel ou en groupe, au cours d’une hospitalisation ou en ambulatoire. Il assure un temps d’évaluation personnalisée par une équipe pluri professionnelle dont une neuropsychologue et une psychiatre avant une orientation vers la prise en charge la plus adaptée qui comprend un programme d’éducation thérapeutique validé par l’ARS. Les familles sont aussi accueillies et peuvent intégrer le programme Profamille.


# LE POSTE
Le poste proposé correspond à temps plein ou partiel de praticien hospitalier en psychiatrie au sein de la filière psychiatrie en maison d’arrêt de l’EPSM de la Somme.
Les fonctions s’exercent essentiellement au sein de la maison d’arrêt d’Amiens avec possibilité de consultations hors de la maison d’arrêt dans le cadre d’articulation des soins (consultations post-carcérales).
L’affectation s’accompagne aussi de temps de réunions internes au pôle et à son fonctionnement institutionnel ainsi qu’à celui de l’établissement. Ces réunions se passent le plus souvent au sein de l’EPSM de la Somme. Enfin, dans le cas d’un temps partiel supérieur à 50%, elle intègre la participation à la permanence des soins du territoire amiénois qui se déroulent sur place au sein de l’EPSM de la Somme.


# CARACTERISTIQUES DU LIEU D’EXERCICE : DSP USMP

Présentation de l’USMP-DSP
- Généralités
Responsable de la filière psychiatrie en milieu pénitentiaire: Dr. R. Jouin
L’USMP-DSP est basée au sein de la maison d’arrêt d’Amiens. Cet établissement pénitentiaire est destiné à recevoir :
- des personnes majeures de sexe masculin exclusivement
- en détention provisoire (avant jugement)
- ou des personnes dont la peine ou le reliquat de peine n’excédant pas 2 ans après jugement.
Dans ce type d’établissement, parfois surpeuplés, les conditions de vie sont susceptibles d’être gravement altérées. Les personnes incarcérées sont principalement issues d’une population marginalisée, souvent pauvre et désinsérée sur le plan économique, social et culturel. La prévalence des troubles mentaux avant l’incarcération est élevée dans cette population (40 à 70% de troubles psychiatriques en fonction des études). L’isolement social, relationnel, sensoriel et physique que représente l’incarcération va ainsi venir se surajouter à la vulnérabilité sociale et psychique préexistante. Proposer une offre étayante de soins apparait donc indispensable.
La politique de la filière vise à mettre en œuvre les moyens nécessaires au développement au sein de la maison d’arrêt d’une offre de soins psychiatriques ambulatoires (niveau I) et de niveau II (SMPR) à des personnes incarcérées de même qualité que celle proposée en population générale en tenant compte du contexte mais toujours dans le respect des principes déontologiques, du secret professionnel et de l’indépendance de la profession de psychiatre. Les soins doivent s’exercés dans les lieux dédiés aux soins par la maison d’arrêt et avec le consentement du patient.
- Organisation
L’USMP-DSP constitue le socle de la filière psychiatrie en milieu pénitentiaire. Il constitue avec le dispositif de soins somatiques en milieu pénitentiaire (USMP-DSS), la fédération interhospitalière (FIH) de la médecine des détenus du GHT Somme Littoral Sud.
Il propose 4 types de prise en charge : (1) une activité de consultation type CMP, (2) un Centre d’activité à temps partiel, (CATTP), (3) un Hôpital de jour (HDJ-SMPR) et (4) une Antenne Post-Carcérale (APC) de soins psychiatriques de courte durée
- CMP : Activité principale de l’unité. Ses missions sont larges ; elles regroupent la prévention, le dépistage, le diagnostic et le soin psychiatrique délivré aux patients détenus. C’est un centre de consultation pluridisciplinaire, faisant intervenir différents professionnels: psychiatres, psychologues, cadre de santé, IDE, assistante sociale, ASH, secrétaire, étudiants médicaux et paramédicaux, etc.
- CATTP : Service d’accueil de jour qui a ouvert en 2008. Ce service permet la mise en place d’activités thérapeutiques de médiation de groupe pour les patients détenus. Il s’agit d’une structure de niveau intermédiaire entre un séjour hospitalier et une prise en charge ambulatoire individuelle (CMP).
- HDJ : Ouvert en septembre 2012, il constitue le Service Médico-Psychologique Régional (SMPR). Il comporte 7 places. Il permet une prise en charge spécifique dans un lieu différencié de la détention, pour les patients présentant un trouble psychiatrique justifiant des soins soutenus.
- APC : Activité essentiellement de consultation visant à éviter les ruptures de parcours et de prise en charge dans la période à risque de la sortie d’incarcération.

- Composition actuelle de l’équipe
• 1,5 ETP de PH en psychiatrie (3 ETP souhaités au total) ; 0,1 ETP de PH en addictologie
• Psychologue : 2 postes psychologues pourvus à hauteur de 0,2 ETP et de 0,6 ETP, plus 1 ETP qui sera pourvu en juin 2021 (candidate recrutée), 1 ETP en cours de recrutement.
• Un cadre de santé 1 ETP, 0,5 ETP assistante sociale (passage à 1 ETP dans les mois qui viennent), IDE 12.2 ETP pourvus, 1 secrétaire 0.8 ETP, 1 ASH 0.6 ETP

- Missions principales
o Participer à une offre de soins psychiatriques graduée pour les patients détenus, avec pour objectif de déployer des soins identiques à ceux déployés en ville et offerts à la population générale
o Favoriser la prévention, le dépistage, le diagnostic, les prises en charge psychiatriques chez les patients détenus présentant des troubles mentaux ou/et des difficultés d’adaptation psychologique au cadre carcéral
o Collaborer avec l'ensemble des partenaires intra et extrahospitaliers, les acteurs sociaux, médico-sociaux, associatifs et judiciaires du territoire, au plus proche des besoins de la personne.
o Accompagner les usagers dans leur projet de soins et de vie, dans un objectif de réhabilitation psychosociale
o Spécificité de la prise en charge des auteurs de violences (AVS et autres violences) :
> aide à la reconnaissance des actes criminels ou délictuels, et mise en perspective (articulation du travail sur l’acte avec celui du sens)
> reconnaissance des fonctionnements pathologiques familiaux
> mobilisation du déni psychique
> gestion des émotions et reconstruction personnelle
- Remarques/Spécificités
o Travail en réseau : travail avec les autres intervenants du milieu pénitentiaire dans le respect de la déontologie de chacun, partenariat avec la FIH, avec Addictions France, le réseau ville-hôpital et le mail, avec le Service Pénitentiaire de Probation de d’Insertion (SPIP)
o Spécificité de la prise en charge en milieu carcéral :
-des troubles à expression différente (« tonalité carcérale »)
-marge de manœuvre réduite, fragilité accentuée
-un espace où l’aspect pénitentiaire prime sur l’aspect sanitaire
o Fréquence des troubles de personnalité, avec impulsivité, passage à l’acte, dysrégulation émotionnelle, difficultés interpersonnelles, trouble de l’attachement, vécu traumatique etc.
o Fréquence de co-morbidité addictologique

# SPECIALITE

- Psychiatrie Adulte, inscription au conseil de l’ordre des médecins

# POSITION DU PRATICIEN
- Intégration dans l’équipe médicale du pôle filières et réhabilitation comprenant 11 psychiatres titulaires dont 1.6 équivalent temps plein réservés pour la psychiatrie en milieu pénitentiaire.


# CARACTERISTIQUES DES FONCTIONS

Cliniques :

- Participer à l’organisation générale des unités de la filière avec l’équipe en concordance avec le projet médical de l’établissement.
- Participer à la gradation de l’offre de soins pour les patients détenus, avec pour objectif de déployer des soins identiques à ceux déployés en ville et offerts à la population générale : consultations, activités groupales possibles, réunions de transmission, cliniques, institutionnelles …
- Concourir à la prévention, au dépistage, au diagnostic, au soin psychiatrique chez les patients détenus présentant des troubles mentaux ou/et des difficultés d’adaptation psychologique au cadre carcéral
- Evaluer à l’admission l’état clinique et psychopathologique des patients qui le souhaite
- Evaluer en urgence les patients (présents sur la file active du praticien, ou sur celle d’une confrère si absent)
- Assurer le suivi régulier des patients de sa fille active
o Construire avec l’équipe un projet de soin personnalisé pour chaque patient.
o Instaurer un traitement pharmacologique et en assurer l’évaluation en efficacité et en tolérance.
- Porter une attention soutenue
o au risque suicidaire,
o aux comorbidités addictives,
o à la clinique spécifique des auteurs de violence sexuelle ou autres (aide à la reconnaissance des actes criminels ou délictuels, et mise en perspective, articulation du travail sur l’acte avec celui du sens, reconnaissance des fonctionnements pathologiques familiaux, mobilisation du déni psychique, gestion des émotions et reconstruction personnelle).
- Favoriser les liens institutionnels pour les fins de peine et les sortants.
- Assurer une dynamique d’équipe et une réflexion institutionnelle.
- Participer à la construction d’éventuels protocoles de soin et de qualité avec l’équipe puis les valider.
- Veiller à la bonne tenue des dossiers
- Collaborer avec l'ensemble des partenaires intra et extrahospitaliers, les acteurs sociaux, médico-sociaux et associatifs du territoire, au plus proche des besoins de la personne.
- Travail en réseau : travail avec les autres intervenants du milieu pénitentiaire dans le respect de la déontologie de chacun, partenariat avec la FIH, avec l’ANPAA 80, le réseau ville-hôpital et le mail, avec le Service Pénitentiaire de Probation de d’Insertion (SPIP)
- Remarques : la clinique en milieu carcéral est particulière de par :
o L’existence de troubles à expression différente (« tonalité carcérale »)
o Les marge de manœuvre réduites, les fragilités accentuées
o un espace où l’aspect pénitentiaire prime sur l’aspect sanitaire
o La fréquence des troubles de personnalité, avec impulsivité, passage à l’acte, dysrégulation émotionnelle, difficultés interpersonnelles, trouble de l’attachement, vécu traumatique etc.
o La fréquence de co-morbidité addictologique


Permanence des soins
- Participer aux astreintes de psychiatrie des Pôles de psychiatrie adulte les samedis matins, (environ 1 astreintes / mois). Ces astreintes se prennent sur place sur le site de l’EPSM de la Somme.
- Participer, sauf dérogation médicale, aux gardes de psychiatrie adulte du territoire amiénois. Ces gardes se prennent à l’UAO sur le site de l’EPSM de la Somme et peuvent nécessiter un déplacement pour avis psychiatrique aux urgences du CHU. (Environ 2 gardes / mois).


Enseignement/Formation :
- Participer à l’encadrement des internes.
- Assurer une formation théorique et pratique « au lit du malade ».

Recherche :
- Participer à la mise en place d’une politique de recherche et des protocoles de recherche en concordance avec le projet des unités.

Institutionnelles :
- Participer aux réunions institutionnelles des unités, de la filière et du pôle.
- S’impliquer dans les projets de la filière et du pôle

Dynamique qualité et sécurité
- Participer à la dynamique qualité et sécurité de l’établissement


# COMPETENCES COMPLEMENTAIRES SOUHAITEES

- Psychopathologie criminelle
- Psychothérapie individuelle ou de groupe
- Intérêt potentiel pour l’addictologie, pour l’ethnopsychiatrie, pour la construction de projet de recherche
- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire.
- Intérêt pour le travail de lien avec différents partenaires
- Compétences et expérience appréciées dans les domaines
o de l’évaluation des troubles psychiatriques en milieu carcérale (psychotiques incarcérés, stress carcérale chronique, somatisation, troubles de l’humeur, clinique du passage à l’acte et notions de dangerosité, pharmaco psychose et addiction)
o de l’évaluation du risque suicidaire
o du repérage des signes de décompensation chez l’adulte jeune
o de la prise en charge des auteurs de violence
- Attitude empathique et sécurisante
- Esprit d’initiative et de responsabilité, rigueur, disponibilité, assiduité, ponctualité, loyauté et respect mutuel


# STATUT DE RECRUTEMENT

▪ Praticien Hospitalier à temps plein – psychiatrie (titulaire d’un diplôme de médecin avec numéro RPPS et inscrit au conseil de l’Ordre des Médecins en tant que médecin psychiatre ou en voie de l’être), soit 10 demi-journées hebdomadaires, ou à temps partiel (à définir)
▪ Possibilité d’indemnité sectorielle et de liaison.
▪ Possibilité d’une à deux demies journées d’Activité d’Intérêt Général (si temps plein)

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 15h04
Date limite des candidatures : lundi 06 décembre 2021

Annonce n°124014 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - ADDICTOLOGUE (Centre hospitalier Aubenas)

Situé à Aubenas, au cœur de l’Ardèche du Sud, offre un environnement privilégié, à la fois proche de stations de ski et balnéaires, et à 2 heures de grandes villes (Lyon, Marseille). Son riche patrimoine et sa qualité de vie exceptionnelle font de l’Ardèche méridionale une région dynamique et accueillante, avec une forte densité touristique en été.
Etablissement à taille humaine (727 lits), le centre hospitalier s’inscrit comme l’acteur de santé incontournable en Sud Ardèche. Il dessert un bassin de 100 000 habitants et comprend 4 sites.

Activités de l’établissement :
 Spécialités médicales : cardiologie, neurologie, ophtalmologie, pneumologie, gastro-entérologie, médecine polyvalente, rhumatologie, urologie, …
 Urgences : 26 000 passages annuels au SAU + 750 sorties SMUR
 Plateau d’imagerie comprenant notamment TDM et IRM 24H/24, échographies endocriniennes et ponctions cytologiques thyroïdiennes
 Maternité de niveau 2A avec 850 accouchements en moyenne par an
 Bloc opératoire comprenant 4 salles de chirurgie et 1 salle d’endoscopie
Activité de chirurgie viscérale, orthopédique, gynéco-obstétrique, vasculaire, urologique, ophtalmologique, ORL, stomatologique
Activité technique interventionnelle : endoscopies digestives et bronchiques, cardiologie
 Unité de soins continus dotée de 8 lits
 HAD intégré à l’hôpital

Missions
- Activité médicale répartie entre le CSAPA, l’unité ELSA et la prise en charge de deux lits de sevrage en alcool (programmé)
- Assurer le suivi des patients présentant une addiction en alcoologie et en tabacologie dans le cadre d’un projet thérapeutique personnalisé
- Travail au sein d’une équipe pluridisciplinaire (Psychologue IDE, Assistante sociale). Suivi médico-psychosocial des patients
- Développer les consultations externes
- Maintenir la filière d’addictologie sur le territoire

Profil
Un praticien hospitalier addictologue / un médecin généraliste ayant une capacité en addictologie pour le Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA à gestion hospitalière) situé au Centre- ville d’AUBENAS (1 km de l’hôpital).
Poste peut convenir au médecin généraliste souhaitant être formé en addictologie.
Statut PH ou Praticien Contractuel. Inscription à l’Ordre des Médecins obligatoire.

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 16h48
Date limite des candidatures : vendredi 31 décembre 2021

Annonce n°117179 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - Pédiatre (Centre Hospitalier de Mayotte Mamoudzou)

Le service de pédiatrie du Centre Hospitalier de Mayotte recrute un pédiatre en qualité de PH,Praticien Contractuel ou d’assistant à temps plein.
Le service de Pédiatrie comprend 16 lits pour nourrissons, 18 lits pour Grands Enfants , 4 lits de soins continus et 4 lits d’hospitalisation de jour.

L’activité dans le service est très polyvalente : Epilepsie, asthme, néphrologie, endocrinologie, immunologie, rhumatologie, malnutritions, brûles…avec une prédominance des pathologies infectieuses (infections ostéo-articulaires, pleuro-pneumopathies, typhoïdes, RAA, Chorées de Sydenham, tuberculoses, lèpres…) et hématologiques (drépanocytoses, thalassémies, déficits en G6PD).

Au sein du service est intégré le Centre de Référence des Maladies Rares du Globule Rouge (CRMGR)
Nous assurons des consultations à raison d’une demi à une journée par semaine et par praticien.
La continuité des soins est assurée par des gardes sur place englobant les enfants hospitalisés dans le service de pédiatrie et celui des urgences pédiatriques sur appel du médecin urgentiste.
La fréquence des gardes est de 3 gardes de semaine et une garde de week-end par mois.
Notre équipe ,dynamique et fortement solidaire ,est constituée de dix praticiens ,et de sept à dix internes selon les promotions.


L’île de Mayotte est un des joyaux de l’Océan Indien avec un immense lagon ,splendide terrain d’aventures ,et un massif montagneux couvert de forêts propice aux randonnées.
Sa population ,entre Afrique de l’Est et Madagascar , entre Swahilis et sakalaves , est accueillante, chaleureuse, attachante.

Les contrats pour les médecins du CH Mayotte sont particulièrement attractifs.
Contacts :
- Dr Hervé APERE : h.apere@chmayotte.fr
- Dr Abdourahim Chamouine : a.chamouine1@chmayotte.fr

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 06h26
Date limite des candidatures : lundi 31 janvier 2022

Annonce n°2964 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - Gynécologue-Obstétricien (Centre Hospitalier de Mayotte Mamoudzou)

Le CHM recrute un gynécologue. Contrat de 3 mois à un an .
Rémunération attractive + majoration outre-mer.
Le voyage est pris en charge par l'établissement.
Le praticien est logé gratuitement pendant une durée de 3 mois et un véhicule de location est mis à sa disposition pendant la même durée.

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 06h30
Date limite des candidatures : lundi 31 janvier 2022

Annonce n°3740 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - L'Etablissement public de santé mentale (EPSM) de la Somme recrute 6 Praticiens Hospitaliers en Psychiatrie Adulte (Etablissement public de santé mentale (EPSM) de la Somme Amiens)

L'ETABLISSEMENT PUBLIC DE SANTE MENTALE DE LA SOMME RECRUTE DES MÉDECINS PSYCHIATRES h/f
PH titulaire à temps plein / partiel, contractuel ou FFI, Associé (PAE)

Établissement Public de Santé Mentale à Amiens, ville universitaire située dans le
département de la Somme (571 879 habitants), en région des Hauts-de-France - 1h15 de Paris et de Lille - accessible par autoroute, train et TGV.

Membre du GHT Somme Littoral Sud depuis juin 2016, l’établissement pilote les filières
psychiatrie et santé mentale, addictologie et co-pilote celle de la médecine des détenus. Chargé des maladies mentales, il accueille 90% de la file active psychiatrique et assure l’ensemble des hospitalisations des adolescents du département.

En addictologie, l'EPSM de la Somme dispose de 5 structures : une unité d’hospitalisation « Le Sésame » de 16 lits, un HDJ de 6 places, un CMP, une ELSA avec une spécificité de prise en charge de comorbidités addictologiques et psychiatriques et un réseau ville-hôpital.

L’établissement pilote la filière addictologie du GHT Somme Littoral Sud.


Implanté sur un vaste terrain de 34 hectares, l’établissement a une capacité de 238 lits et de 120 places en extra-hospitalier, emploie près de 1000 ETP non médicaux et médicaux, ses ressources avoisinent les 60 millions d’euros.

L’établissement est organisé autour de 4 pôles (2 pôles de psychiatrie adulte, 1 pôle de pédopsychiatrie, 1 pôle médico-pharmaceutique) et sert de support à un IFSI. Dans le cadre de la politique de sectorisation, des structures de soins externes adultes et enfants œuvrent au plus près de la population (HDJ, CMP, CATTP) ; au-delà, des parcours spécifiques ont été développés (addictologie, psychogériatrie, anxio-dépression, réhabilitation psychosociale, USMP).

Le projet médical est par ailleurs résolument tourné vers le développement de l’ambulatoire et les alternatives à l’hospitalisation favorisant la mobilité et le développement d’équipes mobiles spécifiques (EMPSID, ELFV, EMPASS, ELSA, EMP…).

Formation des équipes médicales et déploiement des travaux de recherche constituent enfin des priorités institutionnelles réaffirmées dans le projet médical 2018-2022.


DÉFINITION DU POSTE

#Spécialité
- Psychiatrie de secteur Adultes

#Statut de recrutement
- Praticien Hospitalier titulaire ou autre statut à temps plein, Psychiatre ;
- 10 demies journées hebdomadaires ;
- Possibilité d’indemnité d’activité sectorielle et de liaison ;
- Contractualisation du temps additionnel ;
- Compte Épargne Temps.

#Compétences supplémentaires souhaitées
- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire ;
- Intérêt pour la prise en charge psychiatrique de patients présentant des pathologies sévères ;
- Intérêt pour le travail de lien avec les services sociaux et médico-sociaux ;
- Connaissances législatives spécifiques à la pratique de la psychiatrie de secteur public.

# POSITION DU PRATICIEN

- Intégration dans une équipe de psychiatres titulaires ;
- Responsabilité partagée avec les autres praticiens de la prise en charge de patients en phase aigüe en pavillon d’entrée du Pôle de Psychiatrie ;
- Consultations en CMP ;
- Interventions ponctuelles dans les autres unités fonctionnelles du Pôle dans le cadre de la continuité des soins ;
- Possibilité de participation à la prise en charge dans les unités de moyenne et longue évolution ;

CARACTÉRISTIQUES DES FONCTIONS

# En intra-hospitalier
- Psychiatrie de secteur Adultes ;
- Prise en charge (diagnostic et traitement) au niveau de l’unité d’entrées du pôle de psychiatrie ;
- Participation à l’organisation générale du secteur, à l’organisation des soins avec l’équipe infirmière ;
- Réunions cliniques, réunions de synthèses sur cas ;
- Participation aux diverses réunions de praticiens, à des missions institutionnelles transversales et aux démarches qualités ;
- Participations aux services de garde des urgences de l’établissement (une à deux par mois, sur place avec un interne) ;
- Participation aux astreintes du samedi matin du pole de psychiatrie (une tout les deux mois) ;
- Remplacements des collègues lors des congés qui sont élaborés en équipe ;
- Participation à l’encadrement et la formation des étudiants hospitaliers et des internes ;
- Possibilité de participer à l’enseignement du DES de Psychiatrie et dans les IFSI des hôpitaux d’Amiens ;
- Possibilité d’activités de recherche au sein de l’établissement soit en recherche
fondamentale (équipe Inserm) soit en recherche psychopathologique ou neurocognitive (UPJV).

# En extra-hospitalier
- Consultations au CAPAS Centre Ambulatoire de Psychiatrie Adulte Sud qui comprend sur un même site CMP et CATTP ;
- Possibilités d’activités en psychiatrie de liaison au CHG de Corbie (service de
médecine générale) ;
- 2 Secteurs dans le Pôle, mi urbain, mi-rural (140000 habitants) ;

#Activités accessibles
- Psychiatrie de liaison ;
- Recherche ;
- Interventions à la faculté et à l’IFSI ;
- Remédiation cognitive ;
- Éducation thérapeutique.

OBJECTIFS ET ACTIONS
- Mettre en place et assurer la prise en charge des patients admis dans l’unité de soins ;
- Élaborer les projets de soins, coordonner les interventions soignantes dans le cadre d’une équipe pluri-disciplinaire ;
- Participer au parcours de soins du patient engagé dans un dispositif impliquant les
différentes équipes du secteur ;
- Assurer un travail de consultation en CMP, en lien étroit avec l’équipe pluridisciplinaire et les partenaires impliqués ;
- Assurer un travail de réflexion institutionnelle auprès des équipes.

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 15h01
Date limite des candidatures : lundi 06 décembre 2021

Annonce n°4106 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - PEDIATRE - inscrit au Conseil de l'Ordre des Médecins (Centre hospitalier Aubenas)

Le Centre Hospitalier d’Ardèche Méridionale
RECHERCHE DES PEDIATRES
Le site principal du centre hospitalier se trouve à Aubenas, en plein cœur de l’Ardèche du Sud dont elle est le principal rôle économique. A la fois proche de stations de ski et balnéaires, et à 2 heures de grands pôles urbains (Lyon, Marseille), la région albenassienne offre un environnement privilégié qui allie dynamisme, diversité, patrimoine et art de vivre. Son climat méditerranéen, son riche patrimoine et sa qualité de vie exceptionnelle font de l’Ardèche méridionale une région dynamique et accueillante.
Etablissement à taille humaine (723 lits), le centre hospitalier s’inscrit comme l’acteur de santé incontournable en Sud Ardèche. Il dessert un bassin de 100 000 habitants et comprend 4 sites.
Le CHArMe (Centre Hospitalier d’Ardèche Méridionale) propose une offre de soins polyvalente comportant principalement des activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique, d’accueil des urgences/SMUR/UHCD, d’hospitalisation à domicile, de soins de suite et de réadaptation, ainsi qu’un centre de santé et des EHPAD.
Activités de l’établissement :
 Chirurgie orthopédique, viscérale, urologique, ophtalmologique, ORL, orale, urologique…
 Médecine: cardiologie, gastro-entérologie, gériatrie, médecine polyvalente, neurologie, oncologie, ophtalmologie, pédiatrie, néonatalogie, pneumologie, rhumatologie, soins palliatifs, urologie, hospitalisation à domicile…
 Technique interventionnelle : endoscopies digestives et bronchiques, cardiologie
 Urgences : 28 000 passages annuels au SAU et 950 sorties SMUR + 6 lits en UHCD
 Plateau d’imagerie : TDM, IRM 24H/24, échographies endocriniennes et ponctions cytologiques
 Gynécologie-obstétrique : maternité de niveau 2A - 700 naissances en moyenne par an
 Unité de soins continus de 8 lits
 SSR gériatrique, diabétologie - cures thermales – rééducation : 144 lits et 5 places en hdj
 EHPAD : deux établissements – 335 lits au total
 Prise en charge de l’addictologie en hospitalisation au CHARME répartie entre le CSAPA, l’ELSA et la prise en charge de deux lits de sevrage en alcool (programmé)

Présentation du service :
Le service de pédiatrie compte dix lits et le service de néonatologie, rattaché à une maternité de niveau 2A, compte quatre lits. Sa restructuration complète permettra d’ici l’automne 2021 de disposer de deux lits de kangourou.
Le service de pédiatrie possède également une salle de jeux et une pièce de confidentialité pour les parents.

L’équipe médicale se compose de deux médecins. Deux internes de médecine générale participent aussi à l’activité hospitalière et aux consultations externes.
L’équipe paramédicale se compose d’un cadre de santé, de secrétaires, d’une équipe de puériculture (infirmières, puéricultrices, auxiliaires de puériculture et aides-soignantes).
Une collaboration étroite avec l’équipe de pédopsychiatrie du Centre médico-psychologique s’est mise en place avec le centre hospitalier.
Une unité Médico-Judiciaire s’est récemment ouverte.

Missions principales :
 Activité de pédiatrie polyvalente pour les 0-18 ans
 Activité de néonatologie
 Consultations externes
 Avis spécialisés
 Astreintes opérationnelles
 Participation aux actions d’évaluation et d’amélioration de la qualité et de la gestion des risques
Les fonctions peuvent évoluer en fonction des objectifs professionnels, des compétences et de la formation continue du candidat.

Profil recherché :
 Compétence en néonatologie (réanimation néonatale)
 Médecin titulaire du diplôme de spécialité en pédiatrie
 Inscription au Conseil de l’Ordre des Médecins (PH, contractuel, assistant partagé…)

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 16h48
Date limite des candidatures : vendredi 31 décembre 2021

Annonce n°117172 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - 1 Poste de Praticien Hospitalier vacant pour l'Unité Marcé Nord, unité d’entrées du Pôle de Psychiatrie Générale (Etablissement public de santé mentale (EPSM) de la Somme Amiens)

CARACTÉRISTIQUES CONCERNANT DE L’UNITÉ de PSYCHIATRIE ADULTE
- Structure
o Hospitalisation complète (20 lits) et 2 chambres d’isolement
o Soins soutenus et de courte durée
o Admissions en post urgences immédiates après évaluation de la nécessité d’une hospitalisation par l’équipe de l’Unité d’Accueil et d’Orientation de l’établissement
o Soins libres et soins sans consentement
o A partir de 18 ans (17-18 ans occasionnellement)
o Unité sectorisée, accueil des patients des secteurs 80 G04 et 80G08.

- Indications
o Toutes pathologies psychiatriques nécessitant un temps d’hospitalisation

- Composition de l’équipe
o 3 ETP de PH en psychiatrie, 3 internes de psychiatrie
o Un cadre de santé, 16 IDE, 3 AS, 6 ASHQ
o 1,75 psychologue, 2 assistants sociaux


SPECIALITE
Psychiatrie Adulte, inscription au conseil de l’ordre des médecins

POSITION DU PRATICIEN
- Intégration dans l’équipe médicale du pôle de psychiatrie générale.

CARACTERISTIQUES DES FONCTIONS
Cliniques :
- Participer à l’organisation générale de l’unité avec l’équipe en concordance avec le projet médical de l’établissement
- Interroger et si besoin réaménager avec l’équipe les règles de vie de l’unité en concordance avec le règlement intérieur de l’établissement
- Assurer une dynamique d’équipe et une réflexion institutionnelle
- Participer à la construction d’éventuels protocoles de soin et de qualité avec l’équipe puis les valider
- Evaluer, à l’admission et régulièrement au cours de l’hospitalisation, l’état clinique et psychopathologique de chaque patient
- Construire avec l’équipe un projet de soin personnalisé pour chaque patient
- Instaurer un traitement pharmacologique et en assurer l’évaluation en efficacité et en tolérance
- Evaluer régulièrement l’évolution de l’état clinique et psychopathologique du patient en réunion pluri professionnelle dite « réunion du matin » et réunion de synthèse
- Assurer des modalités de prises en charge plus spécifiques en fonction de la formation de chacun
- Participer à la mise en forme des conditions de sortie du patient, assurer d’éventuelles consultations relais en attendant une prise en charge effective sur les CMP ou auprès des confrères libéraux le cas échéant
- Harmoniser au mieux les échanges avec les structures extra hospitalières (CMP, HDJ, CATTP) afin de faciliter le bon déroulement de la prise en charge des patients
- Veiller à la bonne tenue des dossiers et assurer la bonne application de la Loi des soins sans consentement du 27 septembre 2013 notamment par la rédaction des certificats
- Participer aux astreintes de psychiatrie du Pôle nord les samedis matins (environ 1 astreinte / mois)
- Participation aux gardes de psychiatrie adulte du territoire amiénois. Ces gardes se prennent à l’UAO et peuvent nécessiter un déplacement pour avis psychiatrique aux urgences du CHU (environ 2 gardes / mois)

Enseignement/Formation :
- Encadrer les internes et les étudiants hospitaliers
- Assurer une formation théorique et pratique au lit du malade

Recherche :
- Participer à la mise en place d’une politique de recherche et des protocoles de recherche en concordance avec le projet de l’unité
A ce titre, il est important de préciser que les patients admis dans l’unité répondent régulièrement favorablement aux multiples sollicitations de participation à des protocoles de recherche en collaboration avec la Commission Recherche Clinique de l’établissement et/ ou avec le secteur Hospitalo-universitaire du CHU.

Institutionnelles :
- Participer aux réunions institutionnelles de l’unité et du pôle
- Implication dans les projets du pôle

Dynamique qualité et sécurité
- Participer à la dynamique qualité et sécurité de l’établissement

COMPETENCES COMPLEMENTAIRES SOUHAITEES
- Expérience de travail de secteur, voire de réseau avec toutes les structures sociales ou institutionnelles pouvant intervenir dans le soin et les projets thérapeutiques à conduire pour les patients
- Capacités d’écoute des patients et des familles
- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire
- Intérêt pour le travail de lien avec différents partenaires ; les services sectoriels, les psychiatres publics ou privés, les services sociaux
- Compétences et expérience appréciées dans les domaines de l’évaluation du diagnostic et de l’organisation de la prise en charge des troubles psychotiques, troubles de l’humeur et des troubles graves de la personnalité
- Attitude empathique et sécurisante
- En fonction du profil et des attentes du candidat, des missions entre différents modes d’exercice pourront être proposées (activité ambulatoire en CMP ou en HJ, équipe mobile…)

STATUT DE RECRUTEMENT
▪ Praticien Hospitalier à temps plein, Praticien Hospitalier Contractuel (PHC 4ème + 10%), Assistants spécialistes, Praticiens Attachés Associés (PAE)
▪ 10 demi-journées hebdomadaires
▪ Possibilité d’indemnité sectorielle et de liaison
▪ Possibilité d’une à deux demies journées d’Activité d’Intérêt Général

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 15h17
Date limite des candidatures : vendredi 03 décembre 2021

Annonce n°2935 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - ANESTHESISTES - REANIMATEURS + USC (Centre hospitalier Aubenas)

Le Centre Hospitalier d’Ardèche Méridionale

Situé à Aubenas, au coeur de l’Ardèche du Sud, offre un environnement privilégié, à la fois proche de stations de ski et balnéaires, et à 2 heures de grandes villes (Lyon, Marseille). Son riche patrimoine et sa qualité de vie exceptionnelle font de l’Ardèche méridionale une région dynamique et accueillante, avec une forte densité touristique en été.

Etablissement à taille humaine (727 lits), le centre hospitalier s’inscrit comme l’acteur de santé incontournable en Sud Ardèche. Il dessert un bassin de 100 000 habitants, 150 000 en période estivale, et comprend 4 sites.


Activités de l’établissement intéressant l’anesthésiste :
 Bloc opératoire comprenant 4 salles de chirurgie et 1 salle d’endoscopie
Activité de chirurgie viscérale, orthopédique, vasculaire, urologique, ophtalmologique, ORL, stomatologique
Activité gynéco-obstétricale : chirurgie réglée, urgences obstétricales, prise en charge de l’analgésie péridurale obstétricale
Activité technique interventionnelle : endoscopies digestives et bronchiques, cardiologie (cardioversion, pacemaker, reveal)
 SSPI équipée de 8 places
 Unité de chirurgie ambulatoire comprenant 8 lits
 Unité de soins continus dotée de 8 lits
 Maternité de niveau 2A avec 850 accouchements en moyenne par an
 Urgences : 26 000 passages annuels au SAU + 750 sorties SMUR + 6 lits en UHCD

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 16h48
Date limite des candidatures : vendredi 31 décembre 2021

Annonce n°1653 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - Médecin H/F MPR (Hôpitaux de Saint-Maurice Saint-Maurice)

Les Hôpitaux de Saint Maurice recherche un médecin MPR à orientation neurologique pour son service de Médecine Physique et de Réadaptation en hospitalisation complète
Compétences complémentaires souhaitées :
Expérience en MPR neurologique adulte
Compétence de suivi et de coordination de la prise en charge MPR
Bonnes capacités relationnelles (travail en équipe )

Position du Praticien dans la structure :
Responsable d'une Unité Fonctionnelle d’Hospitalisation complète dans un service de MPR à orientation neurologique comprenant 33 lits et 20 places d’HDJ

Statut du recrutement : Praticien Hospitalier ou Praticien Contractuel Temps Plein ou Assistant spécialiste

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 14h23
Date limite des candidatures : vendredi 25 février 2022

Annonce n°136451 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - poste de Praticien Hospitalier vacant en Réhabilitation Psychosociale (Etablissement public de santé mentale (EPSM) de la Somme Amiens)

IDENTIFICATION DU POSTE
Médecin psychiatre pour le Centre de réhabilitation 3R au sein du pôle filières et réhabilitation de l’EPSM de la Somme

CARACTERISTIQUES DE L’ETABLISSEMENT

L’EPSM de la somme, anciennement Centre Hospitalier Philippe PINEL, route de Paris - 80044 AMIENS Cedex 1.

L’établissement public de santé mentale de la Somme (EPSM de la somme) est situé au sud d’Amiens, ville universitaire, à 1h15 de Paris et de Lille, accessible par autoroute, train et TGV. Seul établissement public de santé mentale du département, il partage avec les secteurs de psychiatrie des CHG d’Abbeville et de Péronne la prise en charge de la population de la Somme (571 879 habitants). Ainsi en 2015, l’EPSM de la somme accueillait 90 % de la file active psychiatrique des 3 établissements du département.

Depuis juin 2016, l’EPSM de la somme est aussi membre du groupement hospitalier de territoire Somme Littoral Sud (GHT SLS), organisé autour du Centre Hospitalier Régional Universitaire d’Amiens. Il en pilote les filières (1) psychiatrie – psychiatrie infanto-juvénile et santé mentale, (2) addictologie et copilote la filière médecine des détenus.
Enfin, son activité depuis longtemps ancrée sur le territoire l’a conduit à développer des liens historiques avec de nombreux partenaires médicosociaux et sociaux. Ceux-ci trouvent une naturelle concrétisation dans le cadre de l’élaboration du PTSM dont il assure le pilotage.

Implanté sur un vaste terrain de 34 hectares, l’EPSM de la Somme est chargé de la prise en charge des maladies mentales dans les quatre secteurs adultes et les deux secteurs infanto-juvéniles, géographiques qui lui sont rattachés. Il assure les hospitalisations d’un cinquième secteur de psychiatrie adulte (en l’absence de structure d’hospitalisation propre au secteur psychiatrique de Montdidier) et l’ensemble des hospitalisations des adolescents du département.
Sa capacité est de 240 lits et de 134 places en extrahospitalier. Il s’agit d’un établissement qui emploie près de 1 000 équivalents temps plein (ETP) non médicaux et médicaux, et ses ressources avoisinent les 60 millions d’euros.
Le CHPP est organisé autour de quatre pôles (1 pôle de psychiatrie générale, 1 pôle filières et réhabilitation, 1 pôle de psychiatrie infanto-juvénile, 1 pôle médico-pharmaceutique) et sert de support à un institut de formation en soins infirmiers (IFSI).
Dans le cadre de la politique de sectorisation, de nombreuses structures de soins externes pour adultes ou enfants œuvrent au plus près de la population : hôpitaux de jour (HDJ), centres médico-psychologiques (CMP), centres d’accueil thérapeutiques à temps partiel (CATTP).
Au-delà de la dynamique de secteur, des parcours plus spécifiques ont été développés : addictologie (hospitalisation complète, HDJ, consultations et équipe de liaison), psychiatrie de la personne âgée - psychogériatrie (hospitalisation complète, équipe de liaison, CMP et CATTP), anxio-dépression – risque suicidaire (hospitalisation complète et accueil de jour), précarité (équipe mobile), psychiatrie au sein de la maison d’arrêt (USMP) et enfin réhabilitation psychosociale validé centre de proximité par l’ARS des Hauts de France depuis juin 2019.
L’EPSM de la Somme met par ailleurs en œuvre un projet médical résolument tourné vers le développement de l'ambulatoire et les alternatives à l'hospitalisation favorisant la mobilité des équipes extra hospitalières et le développement d’équipes mobiles plus spécifiques comme les équipe mobile psychiatrique de soins intensifs à domicile (EMPSID), l’équipe de liaison vers les foyers de vie (ELFV), l’équipe mobile de psychogériatrie …, l’équipe opérationnelle pluri professionnelle pour les patients chroniques (EOPPC), l’équipe mobile psychiatrique de prévention et accès aux soins (EMPPAS), équipe de liaison de soins en addictologie (ELSA) et l’équipe mobile de pédopsychiatrie (EMP).
Enfin, la formation des équipes médicales et paramédicales, ainsi que le déploiement de travaux de recherche médicale et para médicale constituent des priorités institutionnelles réaffirmées dans le projet médical 2018-2022.



PRESENTATION DU POLE FILIERES ET REHABILITATION

Le pôle filières et réhabilitation regroupe 4 filières et un dispositif de réhabilitation psychosociale 3R.

- Filière psychiatrie de la personne âgée - psychogériatrie qui prend en charge la psychiatrie de la personne âgée et la psychogériatrie pour des patients de plus de 75 ans voir dès 65 ans en cas de comorbidité. Cette filière est constituée d’une unité d’hospitalisation complète de 20 lits qui accepte les prises en charge quel que soit le mode d’hospitalisation, une équipe de liaison vers les EHPAD qui travaillent en collaboration avec une petite quarantaine d’EHPAD, un CMP et un CATTP en cours de développement. Il faut noter un travail coordonné avec la gériatrie par la présence d’une gériatre à mi-temps dans la filière et à mi-temps en gériatrie au CHU.

- Filière Anxiété – Dépression – Risque suicdaire centrée sur la prise en charge en hospitalisation complète puis sur l’accueil de jour de patients majeurs consentants pour une symptomatologie anxio dépressive avec ou sans idée suicidaire avec ou sans passage à l’acte auto agressif récents ou anciens.

- Filière de soins en addictologie qui permet une prise en charge de type « intégrée » des situations de fortes comorbidités psychiatriques et addictologiques. Il comprend une unité de cure de 16 lits d’hospitalisation complète, une ELSA, un CMP, un HDJ et le Réseau Ville-Hôpital.

- Filières de soins psychiatriques aux détenus constituée d‘un centre de consultations, d’un CATTP et du secteur 80P01 qui renvoie au service médico-psychologique régional (SMPR). L’EPSM de la somme assume la responsabilité du Dispositif de Soins Psychiatriques (DSP) avec une unité basée dans les locaux de la maison d’arrêt d’Amiens.

- Le Dispositif de Réhabilitation 3R pour réhabilitation psychosocial, réadaptions, remédiation cognitive. Ce dispositif permet des prises en charge en individuel ou en groupe, au cours d’une hospitalisation ou en ambulatoire. Il assure un temps d’évaluation personnalisée par une équipe pluri professionnelle dont une neuropsychologue et une psychiatre avant une orientation vers la prise en charge la plus adaptée qui comprend un programme d’éducation thérapeutique (« Vivre avec sa schizophrénie ») validé par l’ARS depuis janvier 2019. Les familles sont aussi accueillies et peuvent intégrer le programme Profamille.


Le poste proposé correspond à un équivalent temps plein au niveau du centre de réhabilitation psychosociale qui actuellement fonctionne avec le concours d’une psychiatre formée à al réhabilitation psychosociale mais présente à hauteur de 40% uniquement.


CARACTERISTIQUES DU CENTRE DE REHABILITATION 3R

- structure
o Le centre de Réhabilitation 3 R est constitué de plusieurs unités regroupés en 3 UF
- Une UF associant la remédiation cognitive, l’ETP, Profamille et l’évaluation en milieu écologique
- Une UF associant
• des ateliers de rééducation par l’activités physique et sportive adaptée.
• des ateliers de rééducation dédiés au usagers souffrants de troubles évoluant sur un mode déficitaire.
• des ateliers de rééducation en ergothérapie.
• des ateliers de réadaptation autour de la notion de travail en milieu ordinaire ou adapté.
- Une UF associant
• La cyno thérapie
• Le salon de coiffure
• La cafet


- Missions du centre
o Favoriser une perspective d’ailleurs pour chacun des usagers.
o Favoriser le rétablissement.
o Améliorer les conditions de vie des patients dans ou vers la cité, avec leur maladie.
o Favoriser l'autonomisation par la rééducation, la réadaptation et la réhabilitation
o Renforcer et/ou restaurer les habiletés sociales
o Collaborer avec l'ensemble des structures de l'établissement intra et extra hospitalières et les acteurs sociaux, médico-sociaux et associatifs du territoire, au plus proche des besoins de la personne.
o Favoriser l'insertion du patient dans la cité et/ou son maintien dans celle-ci.
o Accompagner les usagers dans leur projet de vie, y compris sur le champ professionnel en milieu ordinaire ou adapté.

- Indications
o Patients hospitalisés
o Patients suivis en externes par les CMP, CATTP, EMPSID (équipe mobile psychiatriques de soins intensifs au domicile)
o Patients externes avec suivi psychiatrique libérale
o Patients externes sans suivi psychiatrique



- Composition de l’équipe
o 0,4 ETP de PH en psychiatrie formé en réhabilitation psychosociale
o Un cadre de santé, 12 IDE, 7 ASH
o 1 ETP neuro psychologue en cours de recrutement, 4 ergothérapeutes, une psychomotricienne, un éducateur sportif, un conseiller technique sportif,

Remarques :
- 18 membres de l’équipe sont formés à la création et à l’animation de programmes d’ETP.
- 12 membres de l’équipe sont formés à la coordination des programmes d’ETP.
- 8 membres de l’équipe sont formés à différents programmes de remédiation cognitive (IPT-CRT-Tom Remed- Mickael’s game- Recos).
- 2 groupes de familles et aidants participent au programme Profamille en 2020.
- Des liens étroits existent avec des associations de représentants des usagers (UNAFAM, Espoir 80).


Diplômes Requis
- Diplôme d’état de médecine, diplôme de spécialité en psychiatrie, inscription au conseil de l’ordre des médecins,
- Formation à la réhabilitation psychosociale bienvenues


Pré requis
- Maitrise de l’informatique

Liaisons hiérarchiques
- Directeur
- Direction des affaires médicales



Liaisons fonctionnelles
- Equipe pluridisciplinaire du pôle,
- Direction
- Equipes médicales et para médicales
- Formation continue
- Partenaires de santé et médicosociaux intra et extra hospitaliers.


Missions
- Travail d’évaluation, de prises en charge thérapeutiques spécifiques aux principes de la réhabilitation psychosociale, de coordination et de formation


POSITION DU PRATICIEN
- Intégration dans l’équipe médicale du pôle filières et réhabilitation comprenant 12 psychiatres titulaires.


CARACTERISTIQUES DES FONCTIONS
Cliniques :

- Réalisations d’entretiens cliniques et d’évaluations
- Participation à l’élaboration du projet individualisé de réhabilitation psychosociale intégré au projet de soin personnalisé du patient
- Participation à la prise en charge individuelle et de groupe des aidants, liens avec Profamille
- Participer aux réunions cliniques et de synthèse

Enseignement/Formation :
- Participer activement à l’encadrement pédagogique des internes DES et les étudiants hospitaliers.
- S’informer régulièrement de l’évolution de l’enseignement et de son incidence sur les terrains de stage
- Participer à la formation continue proposée au sein de l’établissement voir auprès de différents partenaires hors établissement.

Recherche :
- Contribuer à la mise en place d’une politique de recherche et des protocoles de recherche en concordance avec le projet du dispositif 3R..

Institutionnelles :
- Participer au travail institutionnel et aux réunions institutionnelles des unités et du pôle.
- Implication dans les projets du pôle

Dynamique qualité et sécurité
- Participer à la dynamique qualité et sécurité de l’établissement
- Traçabilité des diverses activités réalisées
-
Réseau - territoire
- Contribuer au travail de réseau avec les différents partenaires du sanitaire privé et public, du médicosocial et du social
- S’inscrire dans une dynamique de territoire tant au niveau du GHT SLS que du PTSM de la Somme



COMPETENCES COMPLEMENTAIRES SOUHAITEES
- Capacités liées à la fonction de psychiatre : écoute, observation, sens relationnel, disponibilités, empathie, tact, diplomatie, analyses des situations pathologiques
- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire.
- Intérêt pour le travail de lien avec différents partenaires : les services sectoriels, les psychiatres publics ou privés, les services médicosociaux et sociaux.
- Savoir et apprécier de se situer dans une dynamique projet
- Compétences et expérience appréciées dans les domaines
o Bonnes compétences des pathologies psychiatriques : clinique, thérapeutiques, législation et principes de réhabilitation psychosociale et du rétablissement
o Formation en réhabilitation psychosociale, sensibilisation à la remédiation cognitive
o Orienter son travail dans une dynamique de rétablissement
o Capacités d’écoute des patients et des familles
o Souci d’actualiser ses connaissances
o Capacités d’organisation
- Attitude empathique et sécurisante
- Esprit d’initiative et de responsabilité, créativité, dynamisme, adaptation, rigueur, assiduité, ponctualité, loyauté et respect mutuel



STATUT DE RECRUTEMENT
▪ Praticien Hospitalier à temps plein – psychiatrie.
▪ 10 demi-journées hebdomadaires.
▪ Possibilité d’indemnité sectorielle et de liaison.
▪ Possibilité d’une à deux demies journées d’Activité d’Intérêt Général.

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 15h17
Date limite des candidatures : vendredi 03 décembre 2021

Annonce n°12408 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - 1 Poste de Praticien Hospitalier vacant pour l'Unité de Psychiatrie pour Adultes (UPA) (Etablissement public de santé mentale (EPSM) de la Somme Amiens)

CARACTERISTIQUES DE L’UNITE DE PSYCHIATRIE ADULTE

- Structure
o Hospitalisation complète (13 lits), hospitalisation de semaine (3 lits), activités de jour suite à l’hospitalisation
o Soins soutenus et de courte durée
o Admissions en post urgences immédiate ou sur un temps légèrement différé
o Soins libres
o A partir de 18 ans (17-18 ans occasionnellement)
o Unité non sectorisée

- Indications
o Syndromes anxio-dépressifs avec ou sans idée suicidaire, avec ou sans passage à l’acte récent ou ancien
o Etat anxieux majeur réactionnel à des évènements de vie
o Décompensation de troubles de la personnalité
o Patients suicidant ne nécessitant pas de surveillance médicale somatique et acceptant une hospitalisation de quelques jours dans une unité de psychiatrie
o Patient en état de crise, avec ou sans idées suicidaires, pour lequel une évaluation psychopathologique est indiquée

- Contre-indications
o Etat somatique non compatible avec une prise en charge en milieu psychiatrique
o Altération de la vigilance secondaire à une cause organique ou un abus de substance ou une prise de toxique
o Patient dont l’état psychique nécessite des soins psychiatriques de contrainte
o Troubles majeurs du comportement (agitation …)
o Pathologie addictive (toxicomanie, dépendance alcoolique) au premier plan

- Composition de l’équipe
o 2 ETP de PH en psychiatrie, 3 internes de psychiatrie, 1 interne de médecine générale
o Un cadre de santé, 15 IDE, 2 AS, 4 ASHQ
o 1 secrétaire, 1 psychologue, 1 assistant social


SPECIALITE
Psychiatrie Adulte, inscription au Conseil de l’Ordre des Médecins

POSITION DU PRATICIEN
Intégration dans l’équipe médicale du pôle filières et réhabilitation psychosociale comprenant 17 psychiatres
titulaires dont 2 équivalents temps plein réservés pour l’UPA


CARACTERISTIQUES DES FONCTIONS

Cliniques :
- Participer à l’organisation générale de l’unité avec l’équipe en concordance avec le projet médical de l’établissement
- Interroger et si besoin réaménager avec l’équipe les règles de vie de l’unité en concordance avec le règlement intérieur de l’établissement
- Assurer une dynamique d’équipe et une réflexion institutionnelle
- Participer à la construction d’éventuels protocoles de soin et de qualité avec l’équipe puis les valider
- Evaluer, à l’admission et régulièrement au cours de l’hospitalisation, l’état clinique et psychopathologique de chaque patient
- Construire avec l’équipe un projet de soin personnalisé pour chaque patient
- Instaurer un traitement pharmacologique et en assurer l’évaluation en efficacité et en tolérance
- Evaluer régulièrement l’évolution de l’état clinique et psychopathologique du patient en réunion pluri professionnelle dite « réunion du matin » et réunion de synthèse
- Assurer des modalités de prises en charge plus spécifiques en fonction de la formation de chacun. A noter : possibilités de travailler en collaboration avec le psychologue de l’unité formé aux thérapies familiales systémiques
- Participer à la mise en forme des conditions de sortie du patient, assurer d’éventuelles consultations relais en attendant une prise en charge effective sur les CMP ou auprès des confrères libéraux le cas échéant
- Veiller à la bonne tenue des dossiers
- Participer aux astreintes de psychiatrie du Pôle Nord les samedis matins (environ 1 astreinte / mois)
- Participation aux gardes de psychiatrie adulte du territoire amiénois (ces gardes se prennent à l’UAO et peuvent nécessiter un déplacement pour avis psychiatrique aux urgences du CHU. (environ 2 gardes / mois)
- En fonction du profil et des attentes du candidat, des missions entre différents modes d’exercice pourront être proposées (activité ambulatoire en CMP par exemple)


Enseignement/Formation :
- Encadrer les internes et les étudiants hospitaliers
- Assurer une formation théorique et pratique au lit du malade

Recherche :
- Participer à la mise en place d’une politique de recherche et des protocoles de recherche en concordance avec le projet de l’unité

A ce titre, il est important de préciser que les patients admis dans l’unité répondent régulièrement favorablement aux multiples sollicitations de participation à des protocoles de recherche en collaboration avec la Commission Recherche Clinique de l’établissement et/ ou avec le secteur Hospitalo-universitaire du CHU.

Institutionnelles :
- Participer aux réunions institutionnelles de l’unité et du pôle
- Implication dans les projets du pôle

Dynamique qualité et sécurité
- Participer à la dynamique qualité et sécurité de l’établissement


COMPETENCES COMPLEMENTAIRES SOUHAITEES

- Capacités d’écoute des patients et des familles
- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire
- Intérêt pour le travail de lien avec différents partenaires ; les services sectoriels, les psychiatres publics ou privés, les services sociaux
- Compétences et expérience appréciées dans les domaines de l’évaluation du risque suicidaire, du diagnostic et de l’organisation de la prise en charge des Troubles anxio-dépressifs, des troubles de l’humeur et des troubles de la personnalité
- Intérêts, compétences voire expériences en thérapie familiales systémiques, en thérapie interpersonnelles et/ou en hypno thérapie
- Attitude empathique et sécurisante

STATUT DE RECRUTEMENT

▪ Praticien Hospitalier à temps plein, Praticien Hospitalier Contractuel (PHC 4ème + 10%), Assistants spécialistes, Praticiens Attachés Associés (PAE)
▪ 10 demi-journées hebdomadaires
▪ Possibilité d’indemnité sectorielle et de liaison
▪ Possibilité d’une à deux demies journées d’Activité d’Intérêt Général

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 15h17
Date limite des candidatures : vendredi 03 décembre 2021

Annonce n°1730 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - L'Etablissement public de santé mentale (EPSM) de la Somme à Amiens (80044) recherche un PSYCHIATRE (Addictologie). PH Temps Plein (Etablissement public de santé mentale (EPSM) de la Somme Amiens)

Caractéristiques de l’établissement

L’EPSM de la Somme, anciennement Centre Hospitalier Philippe PINEL, route de Paris – 80044 AMIENS Cedex 1.

L’EPSM de la Somme est situé au sud d’Amiens, ville universitaire, à 1h15 de Paris et de Lille, accessible par autoroute, train et TGV. Seul établissement public de santé mentale du département, il partage avec les secteurs de psychiatrie des CHG d’Abbeville et de Péronne la prise en charge de la population de la Somme (571 879 habitants). Ainsi en 2015, l’EPSM de la Somme accueillait 90 % de la file active psychiatrique des 3 établissements du département.

Depuis juin 2016, l’EPSM de la Somme est aussi membre du groupement hospitalier de territoire Somme Littoral Sud, organisé autour du centre hospitalier régional universitaire d’Amiens. Il en pilote les filières psychiatrie et santé mentale, addictologie et copilote la filière médecine des détenus au sein de laquelle se trouve le dispositif de soins psychiatriques de l’unité sanitaire en milieu pénitentiaire (DSP USMP).
Enfin, son activité depuis longtemps ancrée sur le territoire l’a conduit à développer des liens historiques avec de nombreux partenaires médicosociaux et sociaux. Ceux-ci trouvent une naturelle concrétisation dans le cadre de l’élaboration du PTSM dont il assure le pilotage.

Implanté sur un vaste terrain de 34 hectares, l’EPSM de la Somme est chargé de la prise en charge des maladies mentales dans les quatre secteurs adultes et les deux secteurs infanto-juvéniles, géographiques qui lui sont rattachés. Il assure les hospitalisations d’un cinquième secteur de psychiatrie adulte (en l’absence de structure d’hospitalisation propre au secteur psychiatrique de Montdidier) et l’ensemble des hospitalisations des adolescents du département.
Sa capacité est de 240 lits et de 134 places en extrahospitalier. Il s’agit d’un établissement qui emploie près de 1 000 équivalents temps plein (ETP) non médicaux et médicaux, et ses ressources avoisinent les 60 millions d’euros.
L’EPSM est organisé autour de quatre pôles (1 pôle de psychiatrie générale, 1 pôle filières et réhabilitation psychosociale, 1 pôle de psychiatrie infanto-juvénile, 1 pôle médico-pharmaceutique) et sert de support à un institut de formation en soins infirmiers (IFSI).
Dans le cadre de la politique de sectorisation, de nombreuses structures de soins externes pour adultes ou enfants œuvrent au plus près de la population : hôpitaux de jour (HDJ), centres médico-psychologiques (CMP), centres d’accueil thérapeutiques à temps partiel (CATTP).
Au-delà de la dynamique de secteur, des parcours plus spécifiques ont été développés : addictologie (hospitalisation complète, HDJ, consultations et équipe de liaison), psychogériatrie (hospitalisation complète, équipe de liaison, CMP et CATTP), anxio-dépression – prévention du suicide (hospitalisation complète et accueil de jour), précarité (équipe mobile), réhabilitation psychosociale et enfin psychiatrie au sein de la maison d’arrêt (DSP USMP).
L’EPSM met par ailleurs en œuvre un projet médical résolument tourné vers le développement de l'ambulatoire et les alternatives à l'hospitalisation favorisant la mobilité des équipes extra hospitalières et le développement d’équipes mobiles plus spécifiques comme les équipe mobile psychiatrique de soins intensifs à domicile (EMPSID), l’équipe de liaison vers les foyers de vie (ELFV), l’équipe mobile de psychogériatrie …, l’équipe opérationnelle pluri professionnelle pour les patients chroniques (EOPPC), l’équipe mobile psychiatrique de prévention et accès aux soins (EMPPAS), équipe de liaison et de soins en addictologie (ELSA) et l’équipe mobile de pédopsychiatrie (EMP).
Enfin, la formation des équipes médicales et paramédicales, ainsi que le déploiement de travaux de recherche médicale et para médicale constituent des priorités institutionnelles réaffirmées dans le projet médical 2018-2022.

 Présentation du pôle filières et réhabilitation

Chef de pôle : Dr. Valérie YON

Le pôle filières et réhabilitation regroupe 4 filières et un dispositif de réhabilitation psychosociale 3R

- Filière psychiatrie de la personne âgée - psychogériatrie qui prend en charge la psychiatrie de la personne âgée et la psychogériatrie pour des patients de plus de 75 ans voir dès 65 ans en cas de comorbidité. Cette filière est constituée d’une unité d’hospitalisation complète de 20 lits qui accepte les prises en charge quel que soit le mode d’hospitalisation, une équipe de liaison vers les EHPA qui travaillent en collaboration avec une petite quarantaine d’EHPAD, un CMP et un CATTP en cours de développement. Il faut noter un travail coordonné avec la gériatrie par la présence d’une gériatre à mi-temps dans la filière et à mi-temps en gériatrie au CHU.

- Filière Anxiété –Dépression – Prévention du suicide centrée sur la prise en charge en hospitalisation complète puis sur l’accueil de jour de patients majeurs consentants pour une symptomatologie anxio dépressive avec ou sans idée suicidaire avec ou sans passage à l’acte auto agressif récents ou anciens.

- Filière de soins en addictologie qui permet une prise en charge de type « intégrée » des situations de fortes comorbidités psychiatriques et addictologiques. Il comprend une unité de cure de 16 lits d’hospitalisation complète, une ELSA, un CMP, un HDJ et le Réseau Ville-Hôpital.

- Filières de soins psychiatriques aux détenus constituée du ‘un centre de consultations, d’un CATTP et du secteur 80P01 qui renvoie au service médico-psychologique régional (SMPR). L’EPSM assume la responsabilité du Dispositif de Soins Psychiatriques (DSP) avec une unité basée dans les locaux de la maison d’arrêt d’Amiens.

- Le Dispositif de Réhabilitation 3R pour réhabilitation psychosocial, réadaptions, remédiation cognitive. Ce dispositif permet des prises en charge en individuel ou en groupe, au cours d’une hospitalisation ou en ambulatoire. Il assure un temps d’évaluation personnalisée par une équipe pluri professionnelle dont une neuropsychologue et une psychiatre avant une orientation vers la prise en charge la plus adaptée qui comprend un programme d’éducation thérapeutique (« Vivre avec sa schizophrénie ») validé par l’ARS depuis janvier 2019. Les familles sont aussi accueillies et peuvent intégrer le programme Profamille.

 L’UNITE
Le « Sésame », unité d’hospitalisation de 16 lits, qui assure les sevrages simples et complexes.

Equipe pluridisciplinaire : équipe médicale, cadre de santé, IDE, aide-Soignant, ASH, assistante sociale, psychologue clinicien, neuropsychologue, assistante médico-administrative

Le Sésame, structure reconnue niveau 2 en addictologie par l’ARS, travaille en collaboration avec :
 L’ensemble des partenaires sanitaires, médico-sociaux et sociaux du territoires (notamment par le biais de la filière addictologie du GHT Somme littoral sud)
 Les associations d’usagers du territoire
 l’unité de recherche INSERM dans le domaine de l’alcoologie, et le centre de recherche en psychologie de l’université de Picardie Jules Verne
 le RESPADD (le réseau de prévention des addictions)
 ELSA France


 LE POSTE

Le poste est disponible de suite, afin de pourvoir le 2ème poste de psychiatre addictologue au Sésame.

Le (la) candidat(e) psychiatre, doit être diplômé(e) en Addictologie ou possédant une bonne expérience dans ce domaine, ou très désireux (se) de se former.

MISSIONS
 avis sur la mise en place de sevrages simples ou complexes et postcure
 prise en charge thérapeutique des patients (évaluation, diagnostic, mise en place de traitement, réorientation)
 coordonner les soins avec les structures ou institutions partenaires (en interne avec les services de psychiatrie ; en externe avec les médecins traitants CSAPA, CAARUD…)
 participation aux réunions d’équipe pluridisciplinaire
 accompagnement, élaboration et mise en place du projet personnalisé en collaboration avec l'équipe pluridisciplinaire
 prise en charge spécifique des comorbidités addictologiques et psychiatriques
 consultations de suivi des patients

Possibilité de participer à des enseignements et de la recherche (plusieurs projets en cours et à venir).
Participation aux astreintes du samedi matin et au tour de garde de psychiatrie, avec les autres psychiatres de l’établissement.

Possibilité de suivre une formation (DU addictologie).

Possibilité de logement sur place.


CARACTERISTIQUES DES FONCTIONS


Cliniques :

- Participer à l’organisation générale des unités de la filière avec l’équipe en concordance avec le projet médical de l’établissement.
- Evaluer à l’admission l’état clinique et psychopathologique des patients
- Evaluer en urgence les patients (présents sur la file active du praticien, ou sur celle d’une confrère si absent)
- Assurer le suivi régulier des patients de sa fille active
o Construire avec l’équipe un projet de soin personnalisé pour chaque patient.
o Instaurer un traitement pharmacologique et en assurer l’évaluation en efficacité et en tolérance.
- Porter une attention soutenue
o au risque suicidaire,
o aux comorbidités addictives,
o à la clinique spécifique des auteurs de violence sexuelle ou autres (aide à la reconnaissance des actes criminels ou délictuels, et mise en perspective, articulation du travail sur l’acte avec celui du sens, reconnaissance des fonctionnements pathologiques familiaux, mobilisation du déni psychique, gestion des émotions et reconstruction personnelle).
- Favoriser les liens institutionnels pour les fins de peine et les sortants.
- Assurer une dynamique d’équipe et une réflexion institutionnelle.
- Participer à la construction d’éventuels protocoles de soin et de qualité avec l’équipe puis les valider.
- Veiller à la bonne tenue des dossiers
- Collaborer avec l'ensemble des partenaires intra et extrahospitaliers, les acteurs sociaux, médico-sociaux et associatifs du territoire, au plus proche des besoins de la personne.
- Travail en réseau : travail avec les autres intervenants du milieu pénitentiaire dans le respect de la déontologie de chacun, partenariat avec la FIH, avec l’ANPAA 80, le réseau ville-hôpital et le mail,


Permanence des soins
- Participer aux astreintes de psychiatrie des Pôles de psychiatrie adulte les samedis matins, (environ 1 astreintes / mois). Ces astreintes se prennent sur place sur le site de l’EPSM de la Somme.
- Participer, sauf dérogation médicale, aux gardes de psychiatrie adulte du territoire amiénois. Ces gardes se prennent à l’UAO sur le site de l’EPSM de la Somme et peuvent nécessiter un déplacement pour avis psychiatrique aux urgences du CHU. (Environ 2 gardes / mois).

Enseignement/Formation :
- Participer à l’encadrement des internes.
- Assurer une formation théorique et pratique « au lit du malade ».

Recherche :
- Participer à la mise en place d’une politique de recherche et des protocoles de recherche en concordance avec le projet des unités.

Institutionnelles :
- Participer aux réunions institutionnelles des unités, de la filière et du pôle.
- S’impliquer dans les projets de la filière et du pôle

Dynamique qualité et sécurité
- Participer à la dynamique qualité et sécurité de l’établissement


COMPETENCES COMPLEMENTAIRES SOUHAITEES
- Psychothérapie individuelle ou de groupe
- Intérêt potentiel pour l’ethnopsychiatrie, pour la construction de projet de recherche
- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire.
- Intérêt pour le travail de lien avec différents partenaires
- Compétences et expérience appréciées dans les domaines
o de l’évaluation du risque suicidaire
o du repérage des signes de décompensation chez l’adulte jeune
- Attitude empathique et sécurisante
- Esprit d’initiative et de responsabilité, rigueur, disponibilité, assiduité, ponctualité, loyauté et respect mutuel

STATUT DE RECRUTEMENT
▪ Praticien Hospitalier à temps plein – psychiatrie (titulaire d’un diplôme de médecin avec numéro RPPS et inscrit au conseil de l’Ordre des Médecins en tant que médecin psychiatre ou en voie de l’être), soit 10 demi-journées hebdomadaires, ou à temps partiel (à définir)
▪ Possibilité d’indemnité sectorielle et de liaison.
▪ Possibilité d’une à deux demies journées d’Activité d’Intérêt Général (si temps plein)

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 15h04
Date limite des candidatures : vendredi 03 décembre 2021

Annonce n°2002 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - Médecin vasculaire (inscrit à l'Ordre) (CENTRE HOSPITALIER JACQUES LACARIN VICHY)

Inscription à l’Ordre des médecins français exigée
Statuts recherchés : assistant spécialiste ou praticien hospitalier


Etablissement

Centre hospitalier de Vichy
Boulevard Denière
03 207 VICHY

Le Centre hospitalier est organisé en 9 pôles d’activité, dont 5 pôles cliniques, 1 pôle médicotechnique et 3 pôles administratifs. Il constitue une communauté de plus 1 700 personnes dont 172 praticiens.

841 lits et environ 33 000 passages / an aux urgences.

Toutes les spécialités médicales et médico-chirurgicales sont présentes sur le site. Grâce à sa forte activité et son offre de soins, il compte parmi les principaux établissements publics de santé d’Auvergne.

Les pôles cliniques sont les suivants :
- Pôle chirurgical
- Pôle médical 1 (Urgences / SMUR / UHCD, cardiologie, neurologie, réanimation, pneumologie, addictologie, centre de prélèvement d’organes)
- Pôle médical 2 (médecine vasculaire, maladies métaboliques / dialyse, médecine interne, rhumatologie, oncologie, UTEP, HAD, CeGIDD)
- Pôle femme-enfant
- Pôle réadaptation et gériatrie
- Pôle psychiatrie

Le plateau technique est complet avec un laboratoire, une pharmacie centrale et un grand service de radiologie : 2 IRM, 2 scanners, 3 salles d’échographie et de salles de radiologie conventionnelle.

Une équipe de 2 chirurgiens vasculaires temps plein est présente sur le CH Vichy.


Le poste et le service

Localisation
Bâtiment médico-chirurgical du Centre hospitalier
Le plateau technique de médecine vasculaire comprend 3 salles de consultation équipées d’un échographe Philips Epiq 5 ou 7, 1 salle de capillaroscopie, 1 salle de pansement, 1 salle en secteur opératoire pour l’ablation thermique des varices équipée d’une échographe Philips Epiq 7. Accès à un plateau de test de marche sur tapis roulant.

Principales pathologies traitées dans le service
• Artériopathie oblitérante des membres inférieurs/carotidiennes
• Maladie thrombo-embolique veineuse
• Varices et insuffisance veineuse chronique
• Lymphœdème possibilité d’hospitalisation à la semaine pour drainage lymphatique manuel.
• Abords vasculaires de dialyse
• Ulcères de jambe d’étiologie vasculaire

Principaux gestes techniques pratiqués
• Exploration écho-dopplers, capillaroscopie et test de marche sur tapis roulant
• Sclérose à la mousse des varices écho-guidée ou non
• Ablation thermique des varices par laser endoveineux / par radiofréquence
• Greffe de peau en pastilles

Activité
5400 actes d’écho-dopplers en 2018
422 actes d’ablation thermique des varices en 2019

Le Centre hospitalier de Vichy a été classée 3 années consécutives dans le top 10 en ce qui concerne le traitement des varices par le magazine Le Point !


Profil recherché

• Diplôme d’Etat de Docteur en médecine
• DES ou DESC de médecine vasculaire ou capacité d’Angiologie
• Ancien interne des hôpitaux
• Rigueur et sens de l’organisation
• Sens de la communication et de l’encadrement
• Compétences informatiques
• Capacité d’intégration au sein d’une équipe


Divers

• Projet de construction de nouveaux bâtiments en 3 phases :
- Bâtiment médicotechnique dont l’ouverture est fixée en 2028
- Bâtiment d’hospitalisation-urgences dont l’ouverture est fixée en 2031
- Bâtiment d’imagerie dont l’ouverture est fixée en 2034
• Crèche hospitalière
• 2 attachés de recherche clinique sur l’établissement, en lien avec le CHU pour développer les activités de recherche


Les « petits plus » de la ville de Vichy

Sportive, gourmande, nature et tendance, c’est une ville qui a énormément à offrir. Vichy fait partie des villes les plus sportives de France (nombreux championnats, Iron Man, centre de préparation olympique 2024 dans 39 disciplines sportives).
Vichy possède, entre autres, un hippodrome, deux parcours de golf, un parc omnisports (27 disciplines pratiquées !) et un immense plan d’eau dont les rives ont été récemment aménagées.

Avec pas moins de 11 établissements classés au guide Michelin, Vichy est une ville gastronomique.
Culture, histoire et architecture, découvrez l’exceptionnel patrimoine vichyssois. Outre son inscription dans la liste des « grandes villes d’eaux d’Europe » de l’UNESCO en 2014, Vichy possède une cinquantaine d’édifices classés « monuments historiques » dont un opéra majestueux, à la programmation riche.

Ses parcs Napoléoniens, ses voies vertes praticables à Vélo, ses établissements thermaux et divers SPA vous assureront des moments de détente agréables.
Plus d’infos sur : www.vichy-destinations.fr

La ville de Vichy est située :
- à 1h de Clermont-Ferrand en voiture, 30 min en train ;
- à 2h de Lyon en voiture ou en train ;
- à 4h de Paris en voiture, 3h en train ;
- à 4h de la Méditerranée ;
- à 5h de l’Atlantique.
Le Centre hospitalier de Vichy est à proximité immédiate de la gare.

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 14h56
Date limite des candidatures : vendredi 31 décembre 2021

Annonce n°136477 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - Clinicien pour l'Unité d'Accueil et d'Orientation (UAO) du Pôle de Psychiatrie Générale (Etablissement public de santé mentale (EPSM) de la Somme Amiens)

L’Unité d’Accueil et d’Orientation (UAO) fait partie du pôle de psychiatrie générale
Les activités de psychiatre adultes sont partagées en 2 pôles (1 pôle de psychiatrie générale et 1 pôle filières et réhabilitation psycho-sociale) qui chacun assure des activités intersectorielles.

- Missions
o Fonction d’accueil et d’orientation : elle accueille des patients qui se présentent spontanément seuls ou accompagnés d’un proche, mais aussi des patients adressés par les pompiers, le SAMU, les urgences des établissements MCO, les médecins libéraux spécialisés ou non pour une évaluation de toute souffrance dont l’expression est à prévalence psychiatrique ou psychique. C’est dans cette unité que, bien souvent, le premier lien se noue avec le patient, alors que celui-ci est en crise ou en décompensation. Il est donc primordial que la question de l’accueil puisse continuer à se réfléchir, en toute sérénité. C’est donc tout à la fois un lieu d’accueil de l’individu en souffrance et aussi un lieu d’évaluation globale psychiatrique et de l’environnement du patient
o Fonction d’accueil de crise avec possibilité d’hospitalisation complète sur 4 lits : au-delà de l’accueil et de l’orientation, l’unité propose aussi un accueil de crise sur ses 4 lits, permettant ainsi un temps de pause au patient sans pour autant l’hospitaliser en pavillon
o Consultations relais programmées en attendant que les patients puissent être pris en charge en ambulatoire sur leur CMP ou en psychiatrie libérale selon leur choix
o Soutien téléphonique auprès de patients ayant déjà régulièrement fréquentés l’unité donc bien connus qui ne peuvent vivre hors des murs de l’hôpital qu’au prix de ce soutien pluri-quotidien assuré 24h/24, 7j /7
o Astreintes téléphoniques pour les patients pris en charge par les équipes de soins intensifs à domicile des pôles de psychiatrie adulte nord et sud
o Plateforme d’information sur l’ensemble du dispositif soignant du territoire
o Enfin, c’est à partir de l’UAO que s’organise la permanence des soins psychiatrique

- Fonctionnement de l’unité
o Située dans un pavillon autonome en périphérie dans l’enceinte de l'Etablissement public de santé mentale (EPSM) de la Somme
o Ouverte 24H/24H
o Activités organisée autour d’entretiens individuels et, si nécessaire, avec les proches et de 4 lits de crise en hospitalisation complète
o Accueille les patients à partir de 17 ans
o Psychiatres et internes de l’UAO présents du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30
o Gardes médicales organisées du lundi au vendredi de 18h30 à 8h30 et le week-end de 8h30 jusqu’à 8h30 le lendemain. Ces gardes sont assurées en collaboration par un psychiatre senior et un interne et se prennent à l’UAO.

- Composition de l’équipe
o 2,5 ETP de PH en psychiatrie, 2 internes de psychiatrie, 1 interne de médecine générale
o Un cadre de santé, 15 IDE, 1 AS, 4 ASHQ
o 0.5 secrétaire, 0,5 psychologue, 1 assistant social

SPECIALITE => Psychiatrie Adulte, inscription au conseil de l’ordre des médecins

POSITION DU PRATICIEN => Intégration dans l’équipe médicale du pôle de psychiatrie adulte nord comprenant 17 psychiatres titulaires dont 2,5 équivalent temps plein réservés pour l’UAO.

CARACTERISTIQUES DES FONCTIONS
Cliniques :
- Accueillir et évaluer les patients en situation de crise
- Assurer des consultations relais le temps que les suivis sur les CMP ou en psychiatrie libérale puissent s’organiser
- Poser et organiser, lorsque c’est nécessaire, l’indication d’une hospitalisation libre voire sans consentement
- Assurer la prise en charge des patients hospitalisés dans les 4 lits de crise et organiser soit leur hospitalisation vers une unité d’entrée de secteur, soit leurs sorties en s’assurant de la mise en place d’un suivi
- Participer à l’organisation générale de l’unité avec l’équipe en concordance avec le projet médical de l’établissement
- Assurer une dynamique d’équipe et une réflexion institutionnelle.
- Participer à la construction d’éventuels protocoles de soin et de qualité avec l’équipe puis les valider
- Veiller à la bonne tenue des dossiers
- Participer aux astreintes de psychiatrie du Pôle nord les samedis matins (environ 1 astreinte / mois)
- Participation aux gardes de psychiatrie adulte du territoire amiénois. Ces gardes se prennent à l’UAO et peuvent nécessiter un déplacement pour avis psychiatrique aux urgences du CHU. (Environ 2 gardes / mois)
Enseignement/Formation :
- Encadrer les internes et les étudiants hospitaliers
- Assurer une formation théorique et pratique au lit du malade

Recherche : Participer à la mise en place d’une politique de recherche et des protocoles de recherche en concordance avec le projet de l’unité

Institutionnelles :
- Participer aux réunions institutionnelles de l’unité et du pôle
- Implication dans les projets du pôle

Dynamique qualité et sécurité : Participer à la dynamique qualité et sécurité de l’établissement

COMPETENCES COMPLEMENTAIRES SOUHAITEES

- Compétences et expérience appréciées dans les domaines de l’évaluation du risque suicidaire, de la gestion des urgences psychiatriques, des diagnostics et de l’organisation de la prise en charge des différentes maladies mentales et de la souffrance psychique
- Bonne connaissance de la législation en vigueur et notamment de règlementation et législation relative à l’hospitalisation sans consentement loi du 27 septembre 2013
- Capacités d’écoute des patients et des familles
- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire et pour le fonctionnement institutionnel
- Intérêt pour le travail de lien avec différents partenaires ; les services sectoriels, les psychiatres publics ou privés, les services sociaux
- Attitude empathique et sécurisante

STATUT DE RECRUTEMENT
▪ Praticien Hospitalier à temps plein, Praticien Hospitalier Contractuel (PHC 4ème + 10%), Assistants spécialistes, Praticiens Attachés Associés (PAE)
▪ 10 demi-journées hebdomadaires
▪ Possibilité d’indemnité sectorielle et de liaison
▪ Possibilité d’une à deux demies journées d’Activité d’Intérêt Général

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 15h20
Date limite des candidatures : vendredi 03 décembre 2021

Annonce n°3971 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - Praticien Hospitalier h/f temps plein - Unité Intersectorielle de Psychogériatrie (Etablissement public de santé mentale (EPSM) de la Somme Amiens)

CARACTERISTIQUES DE L’ETABLISSEMENT

▪ Etablissement Public de Santé Mentale de la Somme (ex Centre Hospitalier Philippe PINEL), route de Paris - 80044 AMIENS Cedex 1.

L’EPSM de la Somme est situé au sud d’Amiens, ville universitaire, à 1h15 de Paris et de Lille, accessible par autoroute, train et TGV. Seul établissement public de santé mentale du département, il partage avec les secteurs de psychiatrie des CHG d’Abbeville et de Péronne la prise en charge de la population de la Somme (571 879 habitants). Ainsi en 2015, l’EPSM de la somme accueillait 90 % de la file active psychiatrique des 3 établissements du département.

Depuis juin 2016, l’établissement est aussi membre du groupement hospitalier de territoire Somme Littoral Sud (GHT SLS), organisé autour du centre hospitalier régional universitaire d’Amiens (CHUA). Il en pilote les filières psychiatrie et santé mentale, addictologie et copilote la filière médecine des détenus.
Enfin, son activité depuis longtemps ancrée sur le territoire l’a conduit à développer des liens historiques avec de nombreux partenaires médicosociaux et sociaux. Ceux-ci trouvent une naturelle concrétisation dans le cadre de l’élaboration du PTSM de la Somme dont il assure le pilotage.

Implanté sur un vaste terrain de 34 hectares, l’EPSM de la somme est chargé de la prise en charge des maladies mentales dans les quatre secteurs adultes et les deux secteurs infanto-juvéniles, géographiques qui lui sont rattachés. Il assure les hospitalisations d’un cinquième secteur de psychiatrie adulte (en l’absence de structure d’hospitalisation propre au secteur psychiatrique de Montdidier) et l’ensemble des hospitalisations des adolescents du département.
Sa capacité est de 240 lits et de 134 places en extrahospitalier. Il s’agit d’un établissement qui emploie près de 1 000 équivalents temps plein (ETP) non médicaux et médicaux, et ses ressources avoisinent les 60 millions d’euros.
L’EPSM de la Somme est organisé autour de quatre pôles (1 pôle de psychiatrie générale, 1 pôle filières et réhabilitation psychosociale, 1 pôle de psychiatrie infanto-juvénile, 1 pôle médico-pharmaceutique) et sert de support à un institut de formation en soins infirmiers (IFSI).
Dans le cadre de la politique de sectorisation, de nombreuses structures de soins externes pour adultes ou enfants œuvrent au plus près de la population : hôpitaux de jour (HDJ), centres médico-psychologiques (CMP), centres d’accueil thérapeutiques à temps partiel (CATTP).
Au-delà de la dynamique de secteur, des parcours plus spécifiques ont été développés : addictologie (hospitalisation complète, HDJ, consultations et équipe de liaison et de soins en addictologie), psychiatrie de la personne âgée et psychogériatrie (hospitalisation complète, équipe de liaison, CMP et CATTP), anxiété – dépression – prévention du suicide (hospitalisation complète et accueil de jour), précarité (équipe mobile), réhabilitation psychosociale et enfin psychiatrie au sein de la maison d’arrêt (USMP- SMPR).
L’établissement met par ailleurs en œuvre un projet médical résolument tourné vers le développement de l'ambulatoire et les alternatives à l'hospitalisation favorisant la mobilité des équipes extra hospitalières et le développement d’équipes mobiles plus spécifiques comme les équipe mobile psychiatrique de soins intensifs à domicile (EMPSID), l’équipe de liaison vers les foyers de vie (ELFV), l’équipe mobile de soins psychiatriques pour personnes âgées (EMSPPA) et de psychogériatrie …, l’équipe opérationnelle pluri professionnelle pour les patients chroniques (EOPPC), l’équipe mobile psychiatrique de prévention et accès aux soins (EMPPAS), équipe de liaison de soins en addictologie (ELSA) et l’équipe mobile de pédopsychiatrie (EMP).
Au sein du pôle médico-pharmaceutique, il dispose aussi d’un service de médecine polyvalente (2 ETP de médecins généralistes), d’une pharmacie à usage interne et d’un département d’information médicale et de la recherche.
Enfin, la formation des équipes médicales et paramédicales, ainsi que le déploiement de travaux de recherche médicale et para médicale constituent des priorités institutionnelles réaffirmées dans le projet médical 2018-2022.



PRESENTATION DU POLE FILIERES ET REHABILITATION
Le pôle filières et réhabilitation regroupe 4 filières et un dispositif de réhabilitation psychosociale 3R

- Filière psychiatrie de la personne âgée et psychogériatrie qui prend en charge la psychiatrie de la personne âgée et la psychogériatrie pour des patients de plus e 75 ans voir dès 65 ans en cas de comorbidité. Cette filière est constituée d’une unité d’hospitalisation complète de 20 lits qui acceptent les prises en charge quel que soit le mode d’hospitalisation, une équipe de liaison vers les EHPAD qui travaillent en collaboration avec une petite quarantaine d’EHPAD, un CMP et un CATTP en cours de développement. Il faut noter un travail coordonné avec la gériatrie par la présence d’une gériatre à mi-temps dans ma filière et à mi-temps en gériatrie au CHU.

- Filière anxiété – dépression – prévention du suicide centrée sur la prise en charge en hospitalisation complète puis sur l’accueil de jour de patients majeurs consentants pour une symptomatologie anxio dépressive avec ou sans idée suicidaire avec ou sans passage à l’acte auto agressif récents ou anciens.

- Filière de soins en addictologie qui permet une prise en charge de type « intégrée » des situations de fortes comorbidités psychiatriques et addictologiques. Il comprend une unité de cure de 16 lits d’hospitalisation complète, une ELSA, un CMP, un HDJ et le Réseau Ville-Hôpital.

- Filières de soins psychiatriques aux détenus constituée du ‘un centre de consultations, d’un CATTP et du secteur 80P01 qui renvoie au service médico-psychologique régional (SMPR). Le CHPP assume la responsabilité du Dispositif de Soins Psychiatriques (DSP) avec une unité basée dans les locaux de la maison d’arrêt d’Amiens.

- Le Dispositif de Réhabilitation 3R pour réhabilitation psychosocial, réadaptions, remédiation cognitive. Ce dispositif permet des prises en charge en individuel ou en groupe, au cours d’une hospitalisation ou en ambulatoire. Il assure un temps d’évaluation personnalisée par une équipe pluri professionnelle dont une neuropsychologue et une psychiatre avant une orientation vers la prise en charge la plus adaptée qui comprend un programme d’éducation thérapeutique validé par l’ARS. Les familles sont aussi accueillies et peuvent intégrer le programme Profamille.



# RECRUTEMENT D’UN PSYCHIATRE SUR UN POSTE DE PH TEMPS PLEIN POUR LA FILIERE PSYCHIATRIE DE LA PERSONNE AGEE ET PSYCHOGERIATRIE


CARACTERISTIQUES COMPLEMENTAIRES CONCERNANT DE L’UNITE d’Hospitalisation Complètes de PSYCHOGERIATRIE
- Structure
o Hospitalisation complète (20 lits),
o soins soutenus et de courte durée
o admissions en post urgences immédiate ou programmées,
o soins libres ou sans consentement
o à partir de 75 ans et , sur dérogation de 65 ans
o unité non sectorisée
- Indications
o Population âgée de plus de 65 ans présentant des troubles psychiatriques et des troubles liés au vieillissement dans une phase aigüe et nécessitant parfois un accompagnement et une préparation à l’installation en maison de retraite ou retour à domicile avec aide ou non.
o Travail en réseau avec l’EMSPPA, le CMP et le CATTP
- Contre-indications
o Etat somatique non compatible avec une prise en charge en milieu psychiatrique
o Altération de la vigilance secondaire à une cause organique
o Patient dont l’état psychique nécessite une prise en charge temporaire en chambre d’isolement /troubles majeurs du comportement (agitation …)
- Composition de l’équipe
o 1.7 ETP de PH en psychiatrie, 0.5 ETP en gériatrie, 2 internes de psychiatrie selon les semestres
o Un cadre de santé, 16 IDE, 4 AS,
o 0.4 ETP psychologue, 0.8 ETP assistant social, 0.8 ETP ergothérapie


CARACTERISTIQUES COMPLEMENTAIRES CONCERNANT DE L’EQUIPE MOBILE DE SOINS PSYCHIATRIQUES POUR PERSONNES AGEES
- Structure
o Equipe mobile constituée de 0,2 ETP de cadre de santé, 4,8 ETP d’IDE, 0,3 ETP de psychiatre
- Objectifs généraux
o Maintenir la personne âgée au niveau de son lieu de vie institutionnel
o Constituer une équipe-ressource, sur un territoire donné, pour l’ensemble des acteurs concernés par la prise en charge des troubles comportementaux des personnes âgées de plus de 65 ans en institution
o Favoriser la synergie des acteurs et la mise en œuvre de prises en charge globales pluri-professionnelles
o S’inscrire dans le maillage régional de prise en charge de la personne âgée
o Développer chez ces professionnels une culture commune de prise en charge psychiatrique des troubles comportementaux des personnes âgées de plus de 65 ans
- Lieux d’intervention
o L’EPSM a conventionné avec 35 EHPAD du territoire essentiellement situés sur la moitié est du département de la Somme
o L’EMSPPA est amené à intervenir en semi urgence à la demande des équipes des EHPAD sous conventionnement, le plus souvent sur appel des médecins traitants des résidents et /ou des médecins coordinateurs
-



SPECIALITE

Psychiatrie Adulte, inscription au conseil de l’ordre des médecins





POSITION DU PRATICIEN


- Intégration dans l’équipe médicale du pôle filières et réhabilitation comprenant 10 psychiatres titulaires dont 1.7 équivalent temps plein réservés pour la psychiatrie de la personne âgée et la psychogériatrie.




CARACTERISTIQUES DES FONCTIONS



Cliniques :
- Au niveau de l’unité d’hospitalisation complète
- Participer à l’organisation générale de l’unité d’hospitalisation complète avec l’équipe en concordance avec le projet médical de l’établissement.
- Interroger et si besoin réaménager avec l’équipe les règles de vie de l’unité en concordance avec le règlement intérieur de l’établissement.
- Assurer une dynamique d’équipe et une réflexion institutionnelle.
- Participer à la construction d’éventuels protocoles de soin et de qualité avec l’équipe puis les valider.
- Evaluer, à l’admission et régulièrement au cours de l’hospitalisation, l’état clinique et psychopathologique de chaque patient.
- Construire avec l’équipe un projet de soin personnalisé pour chaque patient.
- Instaurer un traitement pharmacologique et en assurer l’évaluation en efficacité et en tolérance.
- Evaluer régulièrement l’évolution de l’état clinique et psychopathologique du patient en réunion pluri professionnelle dite « réunion du matin » et réunion de synthèse.
- Assurer des modalités de prises en charge plus spécifiques en fonction de la formation de chacun.
- Travailler en collaboration avec la gériatre de l’unité
- Participer à la mise en forme des conditions de sortie du patient, assurer d’éventuelles consultations relais en attendant une prise en charge effective sur les CMP ou auprès des confrères libéraux le cas échéant.
- Veiller à la bonne tenue des dossiers
- Au niveau de l’EMSPPA
- Apporter une expertise dans les troubles psychiatriques et psycho-comportementaux des sujets âgés
- Evaluer une situation de crise dans l’environnement habituel de la personne âgée
- Répondre rapidement afin de limiter le recours à l’hospitalisation en urgence
- Créer des liens entre les différents partenaires intervenant auprès des sujets âgés
- Apporter une aide et un soutien par le biais de formations dispensées auprès des professionnels

- Possibilité d’effectuer des consultations au niveau du CMP psychiatrie de la personne âgée – psychogériatrie

- De façon général :
- Participer aux astreintes de psychiatrie des Pôles de psychiatrie adulte les samedis matins, (environ 1 astreintes / 2 mois).
- Participation, sauf avis médical, aux gardes de psychiatrie adulte du territoire amiénois. Ces gardes se prennent à l’UAO et peuvent nécessiter un déplacement pour avis psychiatrique aux urgences du CHU. (Environ 2 gardes / mois).
- En fonction du profil et des attentes du candidat, des missions entre différents modes d’exercice pourront être proposées (activité ambulatoire en CMP par exemple)


Enseignement/Formation :
- Encadrer les internes et les étudiants hospitaliers.
- Assurer une formation théorique et pratique au lit du malade.

Recherche :
- Participer à la mise en place d’une politique de recherche et des protocoles de recherche en concordance avec le projet des unités.

Institutionnelles :
- Participer aux réunions institutionnelles des unités et du pôle.
- Implication dans les projets du pôle

Dynamique qualité et sécurité
- Participer à la dynamique qualité et sécurité de l’établissement





COMPETENCES COMPLEMENTAIRES SOUHAITEES


- Capacités d’écoute des patients et des familles
- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire.
- Intérêt pour le travail de lien avec différents partenaires : les services sectoriels, les psychiatres publics ou privés, les services médicosociaux et sociaux.
- Compétences et expérience appréciées dans les domaines de l’évaluation des troubles psychiatriques de la personne âgée et des éventuelles co morbidités.
- Attitude empathique et sécurisante
- Compétence de manager participatif et dynamique
- Esprit d’initiative et de responsabilité, rigueur, disponibilité, assiduité, ponctualité, loyauté et respect mutuel




STATUT DE RECRUTEMENT


▪ Praticien Hospitalier à temps plein – psychiatrie.
▪ 10 demi-journées hebdomadaires.
▪ Possibilité d’indemnité sectorielle et de liaison.
▪ Possibilité d’une à deux demies journées d’Activité d’Intérêt Général.

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 15h19
Date limite des candidatures : vendredi 03 décembre 2021

Annonce n°1535 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

25/11/2021 - Médecin pédiatre H/F (50%) (Foyer Départemental de l'Enfance du Bas-Rhin STRASBOURG)

Le Foyer Départemental de l'Enfance recrute un/e pédiatre H/F à temps partiel (50%).

A ce titre, la mission principale en qualité de médecin référent du programme PEGASE est le suivi de la santé des enfants confiés en établissements et en famille d’accueil inclus dans le programme. Il pourra s’appuyer sur les compétences du Pôle Santé du FDE pour réaliser ses missions.

Pour cela, le médecin référent devra :
• Coordonner et suivre le parcours de santé des enfants confiés au sein du programme PEGASE (bilan systématique et prise en charge des besoins spécifiques...),
• Contribuer à l’identification des différents professionnels intervenant dans leur domaine pour orienter les enfants pour des bilans systématiques ( pour les enfants hors du FDE) ou pour des bilans complémentaires ( psychologues, psychomotrice, orthophoniste, …)
• Apporter un conseil technique aux personnels du Pole Santé
• Entretenir un partenariat étroit avec le service départemental de Protection maternelle et infantile
• Participer à l’activité du Pôle santé pour des conseils ou des consultations


Profil recherché

• Docteur en médecine obligatoire avec expérience en santé de l’enfant souhaitée.
• Connaissance du cadre général de la DASE, du FDE et des missions de la CeA.
• Connaissance du programme PEGASE.
• Formation continue : notamment mise à jour des connaissances techniques et médicales.
• Posséder des capacités d’analyse et de synthèse.
• Gestion des priorités.
• Organisation.
• Sens de la communication et du contact.
• Sens du travail en équipe et du partenariat.
• Disponibilité.
• Diplomatie, sens de l’ouverture.
• Capacité à travailler en réseau


Statut et particularités liées au poste

• Recrutement statutaire, par voie contractuelle, ou par voie de détachement
• Poste à mi-temps (50%)
• Résidence administrative située à STRASBOURG avec quelques déplacements à prévoir.


Ouvert aux candidats éligibles au cumul emploi-retraite.

Rémunération selon grille de la fonction publique hospitalière

(Pour postuler à cette offre vous devez être titulaire d'un diplôme de médecine)

Annonce déposée le jeudi 25 novembre 2021 à 17h10
Date limite des candidatures : vendredi 31 décembre 2021

Annonce n°136480 publiée le 25/11/2021 par un
établissement de santé

nuance

Voir plus