nuance

De nouvelles recherches révèlent de mauvaises pratiques de lavage des mains

Au cours de ce sondage, commandé en l'honneur de la Journée mondiale du lavage des mains de cette année, qui se tiendra le 15 octobre, près de 3000 adultes américains et canadiens et étudiants américains ont été questionnés par IBOPE Zogby International pour déterminer leurs pratiques de lavage des mains, ainsi que leurs attentes concernant les commerces qu'ils fréquentent.

La marque Tork de SCA publie un sondage portant sur des adultes d'Amérique du Nord et des étudiants américains pour la Journée mondiale du lavage des mains

Dans le cadre de son leadership continu en pratiques efficaces de lavage des mains, SCA, la société d'hygiène mondiale qui fabrique la marque TorkMD de produits en papier pour usage hors du domicile, a examiné de près les pratiques hygiéniques de lavage des mains de consommateurs d'Amérique du Nord et d'étudiants américains dans un nouveau sondage.

Au cours de ce sondage, commandé en l'honneur de la Journée mondiale du lavage des mains de cette année, qui se tiendra le 15 octobre, près de 3000 adultes américains et canadiens et étudiants américains ont été questionnés par IBOPE Zogby International pour déterminer leurs pratiques de lavage des mains, ainsi que leurs attentes concernant les commerces qu'ils fréquentent.

Bien que les personnes interrogées exercent des soins particuliers dans certaines situations d'hygiène, certaines mauvaises habitudes dominent :

  • 40 % des adultes américains et 53 % des adultes canadiens ont déclaré que parfois ils n'utilisaient pas de savon pour se laver les mains
  • Près d'un quart des adultes américains et canadiens ne se lavent pas les mains après avoir éternué ou toussé
  • Près de 60 % des étudiants américains ne se lavaient jamais, ou rarement, les mains avant de manger à la cafétéria universitaire
  • Près de la moitié des adultes américains et canadiens ne se lavent pas les mains après avoir manipulé de l'argent
  • Moins de 55 % des adultes américains et canadiens ont indiqué qu'ils se lavaient les mains après des activités telles que la visite d'un gymnase ou l'utilisation de transports en commun
  • Moins d'un adulte américain et canadien sur cinq se lave les mains après avoir utilisé son ordinateur au travail, et moins de 25 % des étudiants américains admettent adopter la même pratique sur le campus

« Il faut que les gens pensent continuellement à se laver les mains pendant la journée », a déclaré Donna Duberg, membre du Tork Green Hygiene CouncilMC (TGHC) et professeure adjointe en sciences de laboratoire clinique de l'Université Saint Louis. « Le simple fait d'être conscient des risques liés à une mauvaise hygiène peut faire une grande différence dans l'attention que porte une personne ou un commerce au lavage des mains, ainsi qu'à la santé et au bien-être en général ».

Le savon est essentiel

Bien que l'on puisse présumer l'utilisation de savon pour se laver les mains, nombreux sont les Nord Américains qui ne le font pas. « Le savon est ce qui permet de détruire les bactéries quand on se lave les mains », a ajouté le Dr. Allison Aiello, membre du TGHC et professeure adjointe de la Faculté de santé publique de l'Université du Michigan. « Pour que le lavage des mains soit efficace pour prévenir la propagation des microbes, il faut toujours utiliser du savon ordinaire ».

Les serviettes en papier sont efficaces et préférées

Un séchage approfondi des mains joue également un rôle dans un lavage efficace des mains, car les recherches de SCA indiquent que des mains humides propagent 500 fois plus de microbes que des mains sèches. Quand ils utilisent un sécheur à air chaud, plus de 65 % des adultes américains et canadiens ne continuent jamais, ou seulement parfois, d'utiliser le sécheur jusqu'à ce que leurs mains soient complètement sèches. Quant aux méthodes de séchage, les consommateurs américains et canadiens indiquaient une préférence très marquée pour les serviettes en papier, et plus de 70 % préféraient cette méthode de séchage dans les lieux de restauration, les bureaux et les établissements de santé. En fait, plus de 50 % ont indiqué qu'ils avaient évité d'utiliser des sécheurs à air chaud dans des toilettes publiques parce qu'ils prenaient trop de temps pour sécher les mains ou parce qu'ils ne les séchaient pas complètement.

Perceptions sur le lavage des mains hors du domicile

Les recherches ont également indiqué que les consommateurs s'attendaient à ce que les commerces qu'ils fréquentent soient au courant des pratiques et des facilités de lavage des mains – tant pour les employés que pour les clients. Perspectives spécifiques :

  • Plus de 80 % des adultes américains et canadiens éviteraient un restaurant dont les toilettes sont sales
  • Plus de 70 % des adultes américains et 66 % des adultes canadiens éviteraient un centre de soins de santé ou un bureau s'ils trouvaient que leurs toilettes sont sales
  • Près d'un quart des adultes américains et canadiens pensent que leur bureau ou lieu de travail n'encourage pas suffisamment les employés à se laver les mains – et près d'un étudiant américain sur quatre était du même avis en ce qui concernait les installations de son campus
  • Près de 90 % des adultes américains et canadiens auraient une moins bonne opinion des conditions d'un restaurant s'ils ne disposaient pas de moyens adéquats pour se laver les mains
  • Les étudiants américains étaient les plus susceptibles de se laver les mains après une visite au gymnase ou dans un centre de santé (73 %) et après avoir utilisé leur téléphone cellulaire (près de 17 %) que tout autre groupe questionné

« Le lavage des mains continue d'être l'une des mesures les plus importantes que nous pouvons adopter pour éviter de propager des microbes et des infections aux autres, dans notre vie personnelle aussi bien que professionnelle », a indiqué Mme Duberg. « Il est essentiel de veiller à ce qu'une éducation régulière sur le lavage des mains soit offerte et que les fournitures sur place soient facilement accessibles et adéquatement stockées pour fidéliser les clients et contrôler les infections dans n'importe quel commerce ou n'importe quelle installation ». Mme Duberg encourage également les commerces à fournir des postes de désinfection des mains, promouvant ainsi l'hygiène des mains en dehors des toilettes et démontrant leur engagement envers la santé des clients.

Dans le cadre de ses efforts continus visant à sensibiliser les gens sur les pratiques adéquates d'hygiène des mains, la marque Tork de SCA propose des affiches de lavage des mains téléchargeables sur le site http://www.torkusa.com/hygiene1/hygiene-posters/.

Pour en savoir plus sur le sondage, ou obtenir des conseils experts sur la mise en œuvre de pratiques adéquates de lavage des mains dans votre commerce ou dans votre installation, visitez www.torkusa.com ou www.fr.tork.ca.

À propos de Tork

La marque Tork offre une gamme complète de produits et services pour l’hygiène et le nettoyage des toilettes de bureau, les soins de santé, l’industrie et la restauration. Grâce à sa connaissance des clients et son expertise particulière en hygiène et en durabilité, la société Tork est devenue un leader dans plusieurs segments de marché et un partenaire de choix pour les commerces de plus de 80 pays. Tork est une marque mondiale qui fait partie du portefeuille de produits hygiéniques de SCA. Pour obtenir des informations sur les nouveautés et les innovations Tork, veuillez consulter : www.torkusa.com ou www.fr.tork.ca.

Á propos de SCA en Amérique du Nord

La division de papier absorbant de SCA en Amérique du Nord est l’un des trois plus grands fabricants de produits en papier pour usage hors du domicile de tout le continent, offrant notamment des serviettes de tables, des papiers-mouchoirs, des serviettes à mains, des chiffons industriels, des distributeurs et des savons utilisés dans des environnements commerciaux tels que les restaurants, les immeubles de bureaux, les écoles et les établissements de santé. Les produits TorkMD sont fabriqués avec des matériaux entièrement recyclés. Chaque année, SCA recycle en moyenne plus de 750 000 tonnes de papier, dont plus de 60 % proviennent de déchets post-consommation. Premier fabricant américain de produits en papier ayant reçu la certification EcoLogoMC, SCA a également obtenu une certification Green SealMC pour plusieurs de ses produits L’entreprise a plus de 2200 employés aux États-Unis et au Canada. Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.torkusa.com or www.fr.tork.ca.

À propos de SCA

SCA est une entreprise mondiale de produits d’hygiène et de papier qui développe et fabrique des produits de soins personnels, des papiers-mouchoirs, des solutions d’emballage, du papier à publication et des produits en bois massif. Ces produits sont vendus dans plus de 100 pays. SCA exploite plusieurs marques très réputées, y compris les marques mondiales TENA et Tork. En 2010, son chiffre d’affaires s’est élevé à 15 milliards USD. SCA emploie actuellement 45 000 personnes. Pour de plus amples informations sur SCA, veuillez consulter www.sca.com.

À propos de IBOPE Zogby International

IBOPE Zogby International est une firme d'étude de marché et de sondage d'opinion publique mondiale non-partisane de premier plan qui fournit des résultats précis en temps opportun ainsi que des analyses et des perspectives approfondies. IBOPE Zogby International collabore avec des experts de la question dans une large gamme de domaines tels que les soins de santé, la technologie, la finance, l'assurance, l'énergie, l'agriculture, les affaires publiques, et les médias qui offrent des analyses introspectives et un service exceptionnel à des clients répartis dans le monde entier. Les experts d'IBOPE Zogby International analysent les données et travaillent avec les clients pour développer et mettre en œuvre de nouvelles stratégies, et offrir des solutions personnalisées et attrayantes aux défis auxquels font face nos clients. La société IBOPE Zogby International a été formée en janvier 2010 suite à l'acquisition de Zogby International par IBOPE Inteligencia du Brésil, une filiale du Groupe IBOPE. Veuillez consulter www.ibopezogby.com pour en savoir plus sur IBOPE Zogby International.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

Bryce Huguenin, Cramer-Krasselt312 616-8396 OU bhuguenin@c-k.com

© 2011 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Étudiants , Santé , Papier , Hygiène , Soins , Commerce , Personnes , Restauration , Établissements de santé , Restaurant , Solutions , Temps , Traduction , Amérique du Nord , Air , Travail , Précis , Savons , Opinion publique , Michigan , Méthodes , Rôle , Santé publique , Jurisprudence , Technologie , Téléphone , Téléphone cellulaire , Toilettes publiques , Transports , Vie , Désinfection , Affiches , Agriculture , Argent , Assurance , Attention , Bactéries , Bois , Brésil , Canada , Connaissance , Déchets , Lieu de travail , Désinfection des mains , Éducation , Expertise , Face , Habitudes , Hygiène des mains , Joue

nuance

Pratique médicale: Les +