nuance

Une nouvelle étude analyse l'utilité du Masimo PVi® dans le cadre de la gestion ciblée des fluides chez des patients subissant une chirurgie colorectale

illustrationMasimo (NASDAQ : MASI) a annoncé aujourd'hui les résultats d'une étude récemment publiée dans laquelle les chercheurs de l'Université Kocaeli en Turquie ont comparé la performance de la gestion des fluides traditionnelle (Conventional Fluid Management, CFM) à la gestion ciblée des fluides (Goal-Directed Fluid Management, GDFM) en utilisant Masimo PVi® (indice de variabilité pléthysmographique mesuré de manière non invasive et continue en utilisant les capteurs d'oxymétrie de pouls SET®) sur des patients subissant une chirurgie colorectale élective. Les points de comparaison principaux étaient la quantité de cristalloïdes administrée et les niveaux de créatinine sérique et de lactate dans le sang pendant la période peropératoire.1

Dans l'étude, le Dr Cesur et ses collègues, notant l'importance de la gestion des fluides peropératoire en termes de complications et de perfusion d'organes postopératoire, ont cherché à comparer les effets de la CFM (axés sur l'évaluation clinique et la fréquence cardiaque, la tension artérielle et la pression veineuse centrale mesurée de manière invasive) avec ceux de la GDFM (axés sur l'évaluation clinique et la surveillance Masimo PVi non invasive). Ils ont recruté 70 patients adultes atteints d'ASA de type I-II subissant une intervention tumorale colorectale élective, qui étaient randomisés en groupes CFM et GDFM. L'indice PVi était mesuré en utilisant le co-oxymètre de pouls Masimo Radical-7® Pulse CO-Oximeter® avec un logiciel version 7.0.3.3 et des capteurs SET®. Dans le groupe CFM, une solution de NaCl a été administrée au taux de 4-8 ml/kg/h ; lorsque la tension artérielle moyenne (MAP) tombait en dessous de 65 mmHg ou de 30 % par rapport à la MAP initiale, ils ont augmenté la vitesse de perfusion, démarré un colloïde et administré de l'éphédrine. Dans le groupe GDFM, la même solution était administrée au taux de 2 ml/kg/h ; si l'indice PVi passait au dessus de 13 % pendant plus de 5 minutes, ils ont administré un colloïde puis de l'éphédrine. Les traitements dans les deux groupes ont été poursuivis jusqu'à la restauration du seuil de prétraitement de chaque protocole.

Les chercheurs ont découvert que l'administration peropératoire de cristalloïdes, le débit urinaire et le bilan des fluides en fin de chirurgie étaient sensiblement plus faibles dans le groupe GDFM (PVi) :

Caractéristiques     Valeur médiane (valeurs au 25-75e percentile) : Groupe CFM       Valeur médiane (valeurs au 25-75e percentile) : Groupe GDFM (PVi)       Valeur p
Administration peropératoire de cristalloïdes     1946 ml (1500-2500 ml)       900 ml (800-1060 ml)       < 0,001
Débit urinaire     400 ml (250-600 ml)       300 ml (200-400 ml)       0,018
Bilan des fluides en fin de chirurgie     1400 ml (960-2250 ml)       620 ml (410-1000 ml)       < 0,001
                       

Les durées d'anesthésie et de l'intervention chirurgicale, ainsi que des volumes de saignement peropératoire et de colloïdes administrés, étaient similaires. La longueur du séjour hospitalier s’est avérée similaire entre les deux groupes.

Les chercheurs ont relevé qu’une limitation de l'étude était d'avoir choisi le nombre de sujets en fonction des besoins de leur objectif principal, la comparaison du volume des fluides peropératoire entre les deux protocoles, de sorte qu'ils n'auraient pas évalué suffisamment de sujets pour pouvoir comparer efficacement les résultats secondaires tels que la durée du séjour : « Nous avons déterminé que l'objectif principal de cette étude était la quantité de volume des fluides peropératoire et nous avons établi que 35 patients étaient nécessaires dans chaque groupe ; si les complications postopératoires, la durée du séjour hospitalier [, étaient] l'objectif principal, nos chiffres [dans] chaque groupe auraient peut-être été différents. »

@MasimoInnovates | #Masimo

Références

  1. Cesur S, Cardakozu T, Alparslan K, Turkyilmaz N, and Yavuz O. Comparison of conventional fluid management with PVI-based goal-directed fluid management in elective colorectal surgery. J Clin Mon. 14 juin 2018. https://doi.org/10.1007/s10877-018-0163-y

À propos de Masimo

Masimo (NASDAQ : MASI) est le leader mondial des technologies de surveillance non invasives novatrices. Notre mission vise à améliorer les résultats thérapeutiques pour les patients et à réduire le coût des soins. En 1995, la société a lancé l’oxymétrie de pouls Masimo SET® Measure-through Motion and Low Perfusion™, qui, dans plusieurs études, s’est avérée capable de réduire considérablement les fausses alertes et de surveiller avec précision les alertes réelles. Il a également été démontré que le SET® de Masimo permettait aux médecins de réduire la rétinopathie sévère de la prématurité chez les nouveau-nés,1 d’améliorer le dépistage de la CCC chez les nouveau-nés2, et, lorsqu’il est utilisé pour un suivi continu avec le Patient SafetyNet™* de Masimo dans les salles post-chirurgicales, de réduire les activations et les coûts d’intervention rapide3,4,5. On estime que le SET® de Masimo est utilisé chez plus de 100 millions de patients dans les principaux hôpitaux et autres établissements de soins de santé à travers le monde6. C’est le premier capteur d’oxymétrie de pouls dans 17 des 20 meilleurs hôpitaux listés dans le U.S. News and World Report Best Hospitals Honor Roll de 2017-2018.7. En 2005, Masimo a lancé la technologie de Co-oxymétrie de pouls rainbow®, qui permet la surveillance non invasive et en continu des constituants sanguins qui nécessitaient auparavant des procédures invasives pour être mesurés, notamment l’hémoglobine totale (SpHb®), la teneur en oxygène (SpOC™), la carboxyhémoglobine (SpCO®), la méthémoglobine (SpMet®), l’indice de variabilité de la pléth (PVi®), et plus récemment, l’indice de réserve en oxygène (Oxygen Reserve Index, ORi™), en plus de la SpO2, du rythme cardiaque et de l’indice de perfusion (Pi). En 2014, Masimo a introduit Root®, une plateforme intuitive de connectivité et de suivi des patients, dotée de l’interface Masimo Open Connect® (MOC-9®) qui permet à d’autres sociétés d’ajouter à Root de nouvelles fonctionnalités et capacités de mesure. Masimo joue également un rôle actif de leader en matière de santé mobile avec des produits, tels que le moniteur vestimentaire de patient Radius-7®, l’oxymètre de pouls pour smartphones iSpO2® et l’oxymètre de pouls du bout des doigts MightySat™. Un complément d’information sur Masimo et ses produits est disponible sur www.masimo.com. Les études cliniques publiées sur les produits Masimo sont disponibles sur http://www.masimo.com/evidence/featured-studies/feature/.

L’ORi n’a pas obtenu l’autorisation 510(k) de la FDA et n’est pas en vente aux États-Unis.

*L’utilisation de la marque de commerce Patient SafetyNet est sous licence de l’University HealthSystem Consortium.

Références

  1. Castillo A et al. Prevention of Retinopathy of Prematurity in Preterm Infants through Changes in Clinical Practice and SpO2 Technology. Acta Paediatr. Fév. 2011 ; 100(2):188-92.
  2. de-Wahl Granelli A et al. Impact of pulse oximetry screening on the detection of duct dependent congenital heart disease: a Swedish prospective screening study in 39,821 newborns. BMJ. 2009 ; 8 Janv. ; 338.
  3. Taenzer AH et al. Impact of Pulse Oximetry Surveillance on Rescue Events and Intensive Care Unit Transfers: A Before-And-After Concurrence Study. Anesthesiology. 2010 ; 112(2):282-287.
  4. Taenzer AH et al. Postoperative Monitoring – The Dartmouth Experience. Anesthesia Patient Safety Foundation Newsletter. Printemps-été 2012.
  5. McGrath SP et al. Surveillance Monitoring Management for General Care Units: Strategy, Design, and Implementation. The Joint Commission Journal on Quality and Patient Safety. Juil. 2016 ; 42(7):293-302.
  6. Estimation : Données d’archives Masimo.
  7. http://health.usnews.com/health-care/best-hospitals/articles/best-hospitals-honor-roll-and-overview.

Déclarations prévisionnelles

Ce communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles, au sens de l’article 27A de loi Securities Act de 1933, de l’article 21E de la loi Securities Exchange Act de 1934 et de la loi Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Ces déclarations prévisionnelles comprennent, notamment, des déclarations concernant l'efficacité potentielle du PVi® de Masimo. Ces déclarations prévisionnelles sont fondées sur les attentes actuelles concernant des événements futurs qui nous concernent, et sont assujetties à des risques et à des incertitudes, tous difficiles à prédire et souvent indépendants de notre volonté, et susceptibles de faire varier sensiblement et négativement les résultats réels par rapport à ceux exprimés dans nos déclarations prévisionnelles en réponse à divers facteurs de risques, y compris, sans limitation : les risques liés à nos hypothèses concernant la répétabilité des résultats cliniques ; les risques liés à notre conviction que les technologies de mesure non invasives uniques de Masimo, y compris Masimo PVi, contribuent à des résultats cliniques positifs et à la sécurité des patients ; les risques liés à notre conviction que les avancées médicales révolutionnaires et non invasives de Masimo fournissent des solutions rentables et des avantages uniques ; ainsi que d’autres facteurs abordés dans la section « Risk Factors » de nos rapports les plus récents déposés auprès de la Commission des valeurs et des changes (Securities and Exchange Commission, SEC), disponibles à titre gratuit sur le site Web de la SEC à l’adresse www.sec.gov. Bien que nous estimions que les attentes reflétées dans nos déclarations prévisionnelles sont raisonnables, nous ignorons si ces attentes se révéleront exactes. Toutes les déclarations prévisionnelles contenues dans le présent communiqué de presse sont expressément visées dans leur intégralité par les avertissements précédents. Le lecteur est prié de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations prévisionnelles qui ne sont valables qu’à la date d’aujourd’hui. Nous déclinons toute obligation d’actualiser, de modifier ou de clarifier ces déclarations ou les « Facteurs de risque » figurant dans nos rapports les plus récents déposés auprès de la SEC, que ce soit en réponse à de nouvelles informations, des événements futurs ou pour toute autre raison, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l’exigent.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

 



CONTACT:

Masimo
Evan Lamb, 949-396-3376
elamb@masimo.com

 

© 2018 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Patients , Pouls , Oxymétrie , Turquie , Sang , Période peropératoire , Chirurgie colorectale , Créatinine , Perfusion , Éphédrine , Traduction , Soins , Santé , Oxygène , Hôpitaux , Restauration , Anesthésie , Durée du séjour , Technologie , Solutions , Sociétés , Sécurité , Index , Carboxyhémoglobine , Rythme cardiaque , Rôle , Médecins , Pression veineuse centrale , Pression veineuse , Pression , Joue , Colloïdes , Jurisprudence , Complications postopératoires , Langue , Logiciel , Méthémoglobine

nuance

Recherche scientifique: Les +