nuance

Cancer : l’IPC lance une étude visant à évaluer l’efficacité de l’IPH5301, un anticorps anti-CD73 dans le traitement des tumeurs solides

illustrationDans le cadre d’un partenariat avec la société Innate Pharma et le réseau Oncodistinct, l’Institut Paoli-Calmettes, labellisé Centre d’essais de phases précoces (CLIP2) par l’INCa (Institut national du cancer) en 2010, a mis en place une étude de première administration à l’homme visant à proposer un anticorps anti-CD73 innovant, IPH5301 d’Innate Pharma, à des patients atteints de cancers avancés.

Le CD73 est une protéine membranaire se trouvant à la surface de certaines cellules du microenvironnement tumoral. Il est surexprimé dans plusieurs types de cancers et son expression a été corrélée à un pronostic défavorable dans plusieurs cancers. Le CD73 participe à l’immunosuppression du microenvironnement de la tumeur et joue donc un rôle négatif en inhibant la réponse immunitaire de l’organisme contre la maladie.

Un traitement ciblant CD73 pourrait donc contrer l’échappement des tumeurs au système immunitaire et ainsi améliorer le résultat du traitement standard.

L’étude intitulée « Étude de première administration à l’homme de l’anti-CD73, IPH5301 seul ou en combinaison avec la chimiothérapie et le trastuzumab chez des patients ayant des tumeurs solides avancées » (CHANCES-Oncodistinct 011) promue par l’IPC a pour objectif d’évaluer la sécurité d’administration de différentes doses de ce nouveau médicament :

– d’abord seul (dans les cancers du sein, les cancers gynécologiques, digestifs et pulmonaires)

– puis en association avec une combinaison utilisée dans la prise en charge standard de certains cancers gastriques et du sein : paclitaxel (une chimiothérapie) — trastuzumab (un anticorps monoclonal ciblant le récepteur HER2, surexprimé dans certains sous-types de cancers).

L’étude permettra ainsi de déterminer la dose recommandée d’IPH5301 administré seul ou en combinaison et d’avoir des données d’efficacité préliminaires en vue de son utilisation future dans le cadre d’autres essais cliniques.

L’étude, dont l’investigateur principal et coordonnateur est le Professeur Anthony GONÇALVES, a été ouverte aux inclusions en décembre 2021 et le premier patient a été traité à l’IPC le 22 février 2022.

Elle sera ensuite proposée à d’autres patients en France et, dans un second temps, en Belgique à l’Institut Jules Bordet de Bruxelles, dans le cadre du réseau européen académique dédié à la recherche clinique en oncologie « Oncodistinct ».

Pour plus d’info sur l’essai : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT05143970

À propos d’Innate Pharma

Innate Pharma S.A. est une société de biotechnologies au stade clinique, spécialisée en immuno-oncologie et dédiée à l’amélioration du traitement des cancers grâce à des anticorps thérapeutiques innovants exploitant le système immunitaire.

Le large portefeuille d’anticorps d’Innate Pharma inclut plusieurs candidats potentiellement « first-in-class » aux stades clinique et préclinique dans des cancers où le besoin médical est important.

Innate Pharma est pionnière dans la compréhension de la biologie des cellules NK et a développé son expertise dans le microenvironnement tumoral et les antigènes tumoraux, ainsi que dans l’ingénierie des anticorps. Son approche innovante lui a permis de construire un portefeuille propriétaire diversifié et de nouer des alliances avec des sociétés leaders de la biopharmacie comme Bristol-Myers Squibb, Novo Nordisk A/S ou Sanofi ainsi qu’un partenariat multi-produits avec AstraZeneca. Basée à Marseille, avec une filiale à Rockville (Maryland, États-Unis), Innate Pharma est cotée en bourse sur Euronext Paris et sur Nasdaq aux États-Unis.

Retrouvez Innate Pharma sur www.innate-pharma.com

À propos d’Oncodistinct

Oncodistinct est un réseau de recherche clinique multidisciplinaire initié en novembre 2015 pour répondre aux défis actuels en recherche clinique et en oncologie. Son objectif est de proposer des études cliniques innovantes et d’accélérer le développement des médicaments anticancéreux dans les tumeurs solides, en particulier dans les situations où les besoins médicaux sont non satisfaits (peu ou pas de standards thérapeutiques et peu d’études cliniques dans le domaine), pour améliorer le devenir du patient.

Le réseau regroupe actuellement 28 centres du cancer et hôpitaux universitaires européens, dotés d’une expertise en oncologie et en recherche clinique. Le réseau est construit sur des collaborations étroites entre oncologue, spécialistes d’organes, radiothérapeutes, scientifiques de chaque centre avec des expertises larges et les firmes pharmaceutiques.

Pour plus d’informations : https://www.oncodistinct.net/

À propos de l’IPC

Certifié par la Haute Autorité de Santé (HAS) en 2021 avec mention Haute Qualité de soins, le plus haut niveau de certification, et accrédité Comprehensive Cancer Center par l’OECI l’Organisation of European Cancer Institutes) en juin 2019, l’Institut Paoli-Calmettes est membre du réseau Unicancer. L’IPC rassemble 1 800 personnels médicaux et non médicaux, engagés dans la prise en charge globale de l’ensemble des pathologies cancéreuses : recherche, soins médicaux et de support, enseignement et formation. L’IPC a réalisé plus de 100 000 consultations et accueilli près de 11 000 nouveaux patients en 2020. La prise en charge à l’IPC s’effectue exclusivement sur la base des tarifs de la sécurité sociale, et les dépassements d’honoraires ne sont pas pratiqués dans l’établissement. L’IPC a établi des coopérations avec une vingtaine d’établissements de santé de la région. L’IPC est membre fondateur d’Oncodistinct, dont le siège se trouve à l’Institut Jules Bordet, à Bruxelles

Pour plus d’informations : www.institutpaolicalmettes.fr

Crédit photo : DepositPhotos

Descripteur MESH : Tumeurs , Anticorps , Réseau , Patients , Recherche , Cellules , Expertise , Soins , Santé , Sécurité , Système immunitaire , Essais , Maryland , Sociétés , Sécurité sociale , Hôpitaux , Hôpitaux universitaires , Paris , Belgique , Joue , France , Enseignement , Biopharmacie , Biologie , Microenvironnement de la tumeur , Temps , Association , Compréhension , Rôle , Pronostic , Antigènes , Paclitaxel , Maladie

nuance

Recherche scientifique: Les +