nuance

SICPA ET LE BATAILLON DE MARINS-POMPIERS DE MARSEILLE EXPERIMENTENT UN DISPOSITIF INNOVANT DE DÉTECTION D'AGENTS PATHOGÈNES DANS LES EAUX USÉES DES AVIONS

Avec ce dispositif, les autorités peuvent disposer d'un outil robuste d'aide à la décision pour renforcer leur lutte contre la pandémie de COVID-19 et de futurs risques sanitaires.

 

LAUSANNE, Suisse, 6 mai 2022 /PRNewswire/ -- La société suisse SICPA, acteur mondial de référence en matière de technologies d'identification, de traçabilité et d'authentification, et le bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM), unité innovante en matière de bio-défense, ont élaboré une solution technologique novatrice, basée sur l'analyse des eaux usées des avions, pour aider les autorités à gérer le risque d'importation d'agents pathogènes sur leur territoire. Les données épidémiologiques collectées leur offrent une vision précise des dynamiques épidémiques.

 

Après des tests très concluants menés à l'aéroport Marseille-Provence (France) sur la détection du SARS-CoV-2 et de ses variants depuis quelques mois, l'efficacité du dispositif est également confirmée sur d'autres pathogènes et à grande échelle depuis le début du mois d'avril dans la région du Golfe Arabique, avec plus de cent cinquante avions testés à ce jour à leur arrivée par SICPA, sous la supervision des autorités de santé compétentes. Il permet en effet de détecter en quasi-temps réel la présence d'agents pathogènes parmi un ensemble de passagers entrant sur un territoire donné, sans que ceci ne nécessite de connaître leur identité.

Un dispositif de veille efficace et non invasif pour anticiper et gérer les risques sanitaires

Les gouvernements et autorités sanitaires disposent désormais d'un outil de prévention et d'anticipation particulièrement efficace contre de tels risques sanitaires. Ce système apporte une fiabilité bienvenue pour la surveillance du virus, dans un contexte où l'OMS relève une récente réduction des tests, parfois au profit des tests à domicile dont les résultats ne sont pas communiqués aux autorités de santé1.

L'analyse des eaux usées des avions présente l'avantage d'être collective, non invasive, confidentielle et de détecter à des stades précoces différents agents pathogènes chez des personnes qui n'auraient pas encore été révélées positives notamment lors du test individuel requis pour embarquer. 

« La raison d'être de SICPA est de permettre la confiance. Nous proposons ainsi aux gouvernements des solutions de traçabilité sécurisées et de gestion des risques sanitaires pour optimiser leurs systèmes de réponse », indique Arnaud Bernaert, Directeur de la division Health Security Solutions chez SICPA. « La solution de pointe développée en partenariat avec le BMPM est un des modules d'acquisition de données permettant aux gouvernements de construire leur propre observatoire épidémiologique aux fins de surveiller les menaces émergentes et le développement d'épidémies et de pandémies, et d'anticiper et de gérer les risques sanitaires sans perturber inutilement le quotidien des citoyens, un défi particulièrement mis en évidence durant la pandémie de COVID-19. Rapidement déployable à grande échelle, elle est désormais disponible à tout Etat intéressé. »

« Le bataillon de marins-pompiers de Marseille est aux avant-postes depuis 2020 dans la lutte contre la COVID-19 avec l'analyse des eaux usées » ajoute son commandant, le vice-amiral Patrick Augier. « C'est un moyen efficace précurseur qui a fait ses preuves à de nombreuses reprises et dans différents contextes. Il est un outil indispensable dans la lutte contre la pandémie à Marseille et dans plusieurs villes françaises. Aujourd'hui nous sommes fiers qu'il puisse servir à la protection d'autres pays et d'autres populations. »

Fort de son expérience de plus de 40 000 prélèvements dans les eaux usées des communautés urbaines en France depuis le début de la pandémie de COVID-19, le BMPM a développé un protocole de collecte pour tous les types d'avions, commerciaux ou privés, dès leur arrivée dans les aéroports. Les analyses réalisées sur place par des équipes spécialement formées permettent de déceler très rapidement la présence d'un pathogène à bord, parmi les passagers et l'équipage d'un vol. En moins de 2 heures, les mutations du SARS-CoV-2 sont identifiées et quantifiées, permettant de caractériser la nature de la menace. La solution permet donc d'identifier directement des variants tels que Delta et Omicron, ainsi que d'autres pathogènes respiratoires (notamment Influenza). De plus, elle est constamment adaptée à l'évolution de la menace, grâce à une collaboration avec le Groupement d'Intérêt Scientifique EDEM Solutions, qui dispose d'une capacité industrielle d'adaptation des sondes de détection aux nouveaux variants en quelques semaines, dès que leur séquence génomique est connue.

Suivre la circulation des agents pathogènes pour mieux protéger les populations

Les résultats des analyses sont immédiatement restitués aux autorités, sous forme de tableaux de bord analytiques développés par SICPA et corrélés avec des données statistiques et territoriales, leur permettant de suivre précisément l'évolution d'une épidémie, la circulation de nouveaux pathogènes, et ainsi de décider très rapidement des mesures à mettre en place pour protéger leur population et leur économie.

Cette solution robuste développée conjointement par SICPA et le BMPM, et commercialisée par SICPA auprès des gouvernements dans le monde entier, permet désormais de répondre de manière concrète à la recommandation émise par le European Centre for Disease Prevention and Control en novembre dernier, incitant les états membres à mettre en place des systèmes de veille sanitaire et d'aide à la décision. Sa pérennisation permettra de détecter précocement un panel toujours plus large de pathogènes dans le futur.

Contact Presse SICPA:                                                                                       
Remi Oudinot                                   
remi.oudinot@sicpa.com                                          
41 21 627 58 44                                                                        

Contact commercial SICPA:
Franck Chartier-Dumas
franck.chartier-dumas@sicpa.com 
33 6 42 26 87 69

Contact Presse BMPM:
communicationbmp@gmail.com 
33 6 32 87 13 54

A propos de SICPA

Leader sur le marché des encres de sécurité et principal fournisseur de solutions d'authentification, d'identification, de traçabilité et de sécurisation des chaînes d'approvisionnement, SICPA est un partenaire de confiance de longue date pour les gouvernements, les banques centrales, les imprimeurs de sécurité et l'industrie. Chaque jour, des gouvernements, des entreprises et des millions de citoyens s'appuient sur son expertise, qui allie des éléments de sécurités matériels et des technologies numériques, pour protéger l'intégrité et la valeur de leur monnaie, de leur identité personnelle, de leurs documents de valeur, de leur administration en ligne, ainsi que de leurs produits et marques. Fidèle à sa raison d'être visant à permettre la confiance grâce à une capacité d'innovation constante, SICPA a pour ambition de promouvoir globalement une économie de confiance, une économie où les transactions, les interactions et les produits dans les mondes physique et numérique sont basées sur des données protégées, infalsifiables et vérifiables.  

Fondée à Lausanne en 1927, SICPA, dont le siège social est en Suisse, est présente sur les cinq continents et emploie environ 3000 personnes. 

www.sicpa.com 

A propos du BMPM

Le BMPM est la plus grande unité de la Marine nationale avec plus de 2500 militaires et civils, hommes et femmes, luttant chaque jour contre la quasi-totalité des risques recensés par la sécurité civile à Marseille, deuxième ville de France. Le BMPM assure également la sécurité de l'aéroport de Marseille-Provence, d'Airbus Helicopters, ainsi que les navires à quai et en rade dans les bassins Est et Ouest du grand port maritime de Marseille (GPMM), premier port de France.

COMETE (Covid-19 Marseille Environmental Testing and Expertise) est une cellule d'experts du bataillon de marins-pompiers de Marseille, exerçant dans le domaine NRBCE, qui a pris forme au début de la crise sanitaire en 2020. Ils répondent à un besoin d'innovation au cœur de cette pandémie en développant notamment une technique de collecte et d'analyse des eaux usées qui est aujourd'hui un outil indispensable dans la lutte contre l'épidémie à Marseille. Ce réseau d'experts a formé de nombreuses personnes à l'utilisation de cette technique partout en France, il est intervenu sur de nombreux sites (aéroport, port, ephad, écoles, hôpitaux, lieux privés). En 2 ans, plus de 98656 tests de dépistage ont été réalisés, dont plus de 60 500 sur l'aéroport Marseille-Provence. Au total, plus de 44193 prélèvements (eaux usées et surfaciques) ont été effectués depuis le début de la pandémie.

www.marinspompiersdemarseille.com

[1] COVID-19, Ukraine & Other Global Health Issues Virtual Press conference transcript - 26 April 2022 (who.int)

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1810165/SICPA_SA.jpg
Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1810164/SICPA_SA_Logo.jpg

 

 

Descripteur MESH : Eaux usées , Pompiers , Lutte , Solutions , Sécurité , Confiance , Personnes , Économie , Suisse , Expertise , Pandémies , Épidémies , Statistiques , Hôpitaux , Tableaux , Ukraine , Population , Santé , Femmes , Industrie , Hommes , Nature , Navires , Membres , Aéroports , Physique , Génomique , Villes , Temps , Risque , Éléments , Virus , Réseau

nuance

Epidémiologie: Les +