nuance

Étude évaluant les microsphères SIR-Spheres® utilisées chez les patientes souffrant d'un cancer au sein avec métastases ; ces microsphères ont été présentées à l'assemblée annuelle 2011 de l'American Society of Clinical Oncology

Cette étude a observé 49 patientes sous traitement du cancer du sein souffrant de métastases au foie. Toutes les patientes remplissant les conditions requises ont été traitées par radio-embolisation à l'aide de SIR-Spheres (microsphères de résine Yttrium-09), et des examens de suivi par tomographie assistée par ordinateur (CT) et tépographie (PET) ont été programmés toutes les huit et toutes les douze semaines.

Sirtex, l'un des premiers développeurs et fabricants de thérapies ciblées et innovantes contre le cancer du sein, a annoncé aujourd'hui les résultats d'une étude sur cinq ans évaluant la tolérabilité, l'efficacité et les taux de survie de la radiothérapie interne sélective (Selective Internal Radiation Therapy (SIRT)), également désignée par radio-embolisation, utilisant des microspères SIR-Spheres® auprès des patientes atteintes d'un cancer du sein et souffrant de métastases au foie, qui sont réfractaires à la chimiothérapie. Cette étude a été menée par le docteur Roberto Cianni, radiologue d'intervention à l'hôpital Santa Maria Goretti de Latina, Italie.

Cette étude a observé 49 patientes sous traitement du cancer du sein souffrant de métastases au foie. Toutes les patientes remplissant les conditions requises ont été traitées par radio-embolisation à l'aide de SIR-Spheres (microsphères de résine Yttrium-09), et des examens de suivi par tomographie assistée par ordinateur (CT) et tépographie (PET) ont été programmés toutes les huit et toutes les douze semaines.

En se basant sur les critères d'évaluation de réponses dans les tumeurs solides (Response Evaluation Criteria in Solid Tumors - RECIST), les chercheurs ont noté une réponse complète/partielle (CR/PR) chez 24 patientes (49 %), une maladie stable (SD) chez 17 patientes (35 %), et une maladie progressive (PD) chez huit patientes. Le taux de réussite technique et l'efficacité, évalués à trois mois, ont été respectivement de 98 et 80 %. Les effets secondaires classés selon les critères terminologiques communs concernant les effets indésirables ont été représentés par une défaillance hépatique de niveau 4, une gastrite de niveau 2 et une cholécystite de niveau 2. Le temps moyen de survie et le temps de survie sans progression calculés ont été respectivement de 364 jours (11,8 mois) et de 279 jours (9,3 mois).

« Notre premier objectif a été de permettre de contrôler la maladie sur une période prolongée pour les patientes atteintes d'un cancer du sein avec métastases dominantes au niveau du foie, réfractaire à la chimiothérapie, pour lequel il existe peu d'alternatives de traitement » a déclaré le docteur Cianni. « Les résultats de notre étude avec les SIR-SPheres sont très encourageants, 84 % des patientes expérimentant une stabilisation de leur maladie ou une réduction de leur tumeur et une période prolongée de contrôle de la maladie. Le traitement a également été bien toléré, ce qui est un aspect important pour les patientes. »

Les chercheurs en ont conclu que la radio-embolisation à l'aide de microsphères SIR-Spheres est efficace et bien tolérée par les patientes souffrant d'un cancer du sein avec des métastases au foie. La réaction à la thérapie a été démontrée par la réduction de la taille et de l'activité de la tumeur.

« Le cancer du sein reste une maladie grave et qui affecte plus de 200 000 femmes aux États-Unis et 450 000 en Europe » a déclaré Nigel Lange, PDG de Sirex Medical Europe GmbH. « Malheureusement, passé un certain stade, le cancer du sein s'étend au foie chez une femme sur quatre et est une cause majeure de morbidité et de mortalité. Les résultats de cette étude sont très prometteurs, surtout si l'on considère que les patientes avaient subi des traitements lourds auparavant et ne réagissaient plus à la chimiothérapie. »

À propos de la radiothérapie sélective (Selective Internal Radiation Therapy) par microsphères SIR-Spheres

La radiothérapie interne sélective (Selective Internal Radiation Therapy - SIRT), également désignée par radio-embolisation, est un nouveau traitement du cancer du foie non opérable, par des rayons à haute dose parvenant directement sur le site des tumeurs. Selon ce traitement très peu effractif, des millions de microsphères SIR-Spheres radioactives sont infusées par un cathéter dans le foie, où elles atteignent sélectivement les tumeurs du foie avec une dose de radiation jusqu'à 40 fois supérieure à celle de la radiothérapie classique, tout en épargnant les tissus sains.

Les essais cliniques ont confirmé que les patientes atteintes d'un cancer du foie ont des taux de réaction plus élevés qu'avec les autres formes de traitement, ce qui entraîne une plus grande espérance de vie, des périodes plus longues sans activité tumorale et une meilleure qualité de vie. La méthode SIRT a prouvé qu'elle réduisait davantage les tumeurs du foie que la chimiothérapie seule.

Fabriquées par Sirtex, les microsphères SIR-Spheres sont la seule radiothérapie par microsphères approuvée par la FDA pour le traitement des métastases au foie. Plus de 18 000 traitements dans le monde ont été pratiqués à ce jour à l'aide de microspères SIR-Spheres.

L'emploi des microsphères SIR-Spheres est approuvé en Australie, en Union Européenne (sous la marque CE), en Nouvelle Zélande, en Suisse, en Turquie et dans plusieurs autres pays pour le traitement des tumeurs du foie sans résection possible. Les microsphères SIR-Spheres sont également indiquées aux États-Unis pour le traitement des tumeurs au foie métastatiques sans résection provenant d'un cancer colorectal primitif en combinaison avec une chimiothérapie par les artères intra-hépathique basée sur la floxudiridine. Les informations concernant d'autres états de santé ou agents combinés avec ce dispositif, présentées dans des articles revus par des pairs ou lors de réunions médicales, peuvent différer des indications approuvées aux États-Unis et portées sur l'étiquette du produit.

SIR-Spheres® est une marque déposée de Sirtex SIR-Spheres Pty Ltd

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

Fleishman-Hillard au nom de SirtexKassidie Blackstock, 919-457-0749Kassidie.Blackstock@fleishman.com

© 2011 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Microsphères , Foie , Tumeurs du sein , Radio , Tomographie , Yttrium , Tumeurs , Maladie , Radiothérapie , Survie , Temps , Vie , Traduction , Europe , Tumeurs du foie , Tissus , Turquie , Taux de survie , Mortalité , Union européenne , Suisse , Santé , Qualité de vie , Artères , Morbidité , Maladie grave , Langue , Jurisprudence , Italie , Gastrite , Femmes , Essais , Espérance de vie , Emploi , Dose de radiation , Défaillance hépatique , Cholécystite , Australie

nuance

Recherche scientifique: Les +