nuance

Tamiflu efficace dans le traitement et la prévention de la grippe chez les enfants d'un an et plus - De nouvelles formulations simplifient son administration

BÂLE, Suisse, November 15 /PRNewswire/ -- Selon de nouvelles données présentées à l'occasion du congrès de la Société mondiale des maladies infectieuses pédiatriques (World Society for Pediatric Infectious Disease (WISPID), qui se tient à Bangkok du 15 au 18 novembre, Tamiflu (oseltamivir) réduit significativement la gravité et la durée des symptômes de la maladie chez les enfants âgés d'un an et plus, notamment s'il est administré dans les 24 heures suivant l'apparition des symptômes. L'antiviral Tamiflu a également permis une réduction de l'incidence des infections des voies respiratoires, des infections auriculaires et de l'utilisation d'antibiotiques. En outre, des capsules de Tamiflu (oseltamivir) plus petites (« taille enfant »), dosées à 30 mg et à 45 mg, seront mises à la disposition des patients au cours de cette saison grippale, et permettront ainsi une administration des doses plus facile et plus pratique pour les parents.

« Les enfants, qui disposent d'une immunité préexistante limitée, passent beaucoup de temps en collectivité et partagent aisément les germes dont ils sont porteurs, représentent de ce fait un important vecteur de la grippe. Il est rassurant de savoir que l'oseltamivir peut être utilisé pour la prise en charge de la grippe chez les enfants dès l'âge d'un an », commente le Dr Keith Reisinger, de Primary Physicians Research, Pittsburgh (état de Philadelphie, États-Unis). « L'Australie a connu cette année une saison grippale particulièrement sévère qui a fait six victimes chez les enfants, et nous suivons actuellement la souche prédominante A(H3) en circulation en Australie en 2007 afin de déterminer si elle aura le même effet dans l'hémisphère nord lorsque la grippe s'y déclarera ».

Administré dans les 48 heures suivant la survenue des symptômes, Tamiflu réduit la sévérité des symptômes grippaux de près d'un tiers (29%) et la durée de la maladie d'un quart (26%) par rapport au placebo (1). Les nouvelles données présentées à l'occasion du congrès ont mis en évidence que lorsqu'il était administré dans les 24 heures suivant l'apparition des symptômes, Tamiflu permettait de réduire de moitié (52%) la sévérité des symptômes grippaux, et d'un tiers (34%) la durée de la maladie par rapport au placebo (2). En outre, en cas d'administration du traitement dans les 24 heures suivant la survenue des symptômes, une réduction de 55% des infections auriculaires sévères (otite moyenne) a été observée chez les patients traités par Tamiflu par rapport aux patients ayant reçu le placebo (2). L'administration de Tamiflu à titre préventif a permis de réduire de 55% l'incidence des infections grippales secondaires (3). Dans le cadre des études réalisées, Tamiflu s'est montré bien toléré et n'a pas entraîné d'augmentation du risque d'événements neuropsychiatriques indésirables (4).

Les nouvelles capsules plus faiblement dosées qui seront disponibles aux États-Unis et en Europe au cours de cette saison grippale offrent une alternative pratique pour le traitement et la prévention de la grippe de type A et B chez les enfants d'un an et plus. De plus, les capsules plus faiblement dosées présentent une durée de conservation supérieure à celle de la suspension déjà homologuée (cinq ans au lieu de deux ans), ce qui permettra ainsi aux gouvernements d'optimiser la gestion des stocks constitués en vue d'une éventuelle pandémie.

À propos de Tamiflu

Tamiflu, inhibiteur de la neuraminidase administré par voie orale, a été conçu pour agir contre tous les virus grippaux cliniquement significatifs. Son action repose sur l'inhibition de l'action de la neuraminidase, une enzyme présente à la surface du virus. Lorsque la neuraminidase est inhibée, le virus ne peut pas se propager et infecter d'autres cellules de l'organisme. Tamiflu est le seul membre de la classe thérapeutique des inhibiteurs de la neuraminidase approuvé pour le traitement et la prévention de la grippe chez les enfants âgés de 1 à 5 ans.

Impact de la grippe sur les enfants

La grippe est particulièrement dangereuse pour les groupes de population les plus vulnérables, ce qui inclut notamment les jeunes enfants et les nourrissons. Elle entraîne un risque d'hospitalisation plus important chez les enfants de moins de deux ans ainsi que chez les personnes de plus de 65 ans. On estime que le risque de contracter la grippe est trois fois plus élevé chez l'enfant : en effet, un adulte sur dix, en moyenne, souffre de la grippe chaque année, contre un enfant sur trois. Les enfants étant plus gravement touchés par la grippe saisonnière que les adultes, les besoins en traitements anti-grippe pédiatriques sont particulièrement importants.

Soutien de Roche aux gouvernements constituant des stocks en vue d'une éventuelle pandémie

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a souligné que la constitution précoce de stocks d'antiviraux constituait à ce jour la seule façon de garantir un approvisionnement suffisant en cas de pandémie. Roche travaille en étroite collaboration avec l'OMS et les gouvernements nationaux afin de sensibiliser ces derniers à l'importance que revêt la constitution de tels stocks en cas de pandémie. Roche a reçu et honoré des commandes de Tamiflu provenant de plus de 80 pays soucieux de se prémunir d'une éventuelle pandémie. L'ampleur de ces commandes, qui représentent un total de 215 millions de traitements, varie d'un pays à l'autre ; ainsi la France, la Finlande, l'Islande, l'Irlande, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Suisse et le Royaume-Uni constituent actuellement ou envisagent de constituer des stocks de Tamiflu permettant de couvrir les besoins de 20 à 40% de leurs populations respectives. À ce jour, rares sont les gouvernements qui ont constitué des stocks d'antiviraux spécialement formulés pour un usage pédiatrique. Roche a également fait don à l'OMS de 5,125 millions de boîtes de Tamiflu, afin de lui donner les moyens de répondre rapidement aux besoins internationaux et régionaux en cas de pandémie grippale.

Par ailleurs, l'OMS a récemment mis à jour ses recommandations relatives à la prise en charge clinique de l'infection à virus H5N1 chez l'homme : ces cas doivent être traités par Tamiflu, qui constitue le seul antiviral fortement recommandé pour le traitement des patients infectés par le virus H5N1.

Roche et Gilead

Tamiflu a été inventé par Gilead Sciences, qui a octroyé une licence à Roche en 1996. Roche et Gilead ont collaboré au développement clinique de Tamiflu, Roche ayant joué un rôle prépondérant dans la production, l'enregistrement et la commercialisation du produit. Selon les termes de l'accord liant les deux entreprises, modifié en novembre 2005, Gilead et Roche examinent conjointement la possibilité d'octroyer des licences secondaires pour la fourniture de l'oseltamivir en cas de pandémie. Afin d'assurer à Tamiflu un accès plus vaste, englobant tous les patients en ayant besoin, Gilead a accepté de renoncer à son droit relatif à l'obtention de l'intégralité des droits perçus sur les produits vendus dans le cadre de telles licences secondaires.

À propos de Roche

Roche, dont le siège se trouve à Bâle, en Suisse, est l'un des principaux groupes mondiaux de soins de santé orientés sur la recherche, avec pour pôles d'activité principaux les domaines pharmaceutique et diagnostique. En sa qualité de numéro un mondial des biotechnologies et de fournisseur de produits et services innovants axés sur la détection précoce, la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies, le groupe Roche oeuvre sur de nombreux fronts pour améliorer la santé et la qualité de vie des patients. Chef de file mondial dans le secteur des produits de diagnostic in vitro, Roche est également le plus important fournisseur de médicaments dans les domaines de l'oncologie et de la médecine de transplantation, et occupe une position de premier plan sur le marché de la virologie. Le groupe est également présent dans d'autres domaines thérapeutiques majeurs tels que les maladies auto-immunes, les inflammations, les troubles du métabolisme et les troubles du système nerveux central. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le groupe Roche, veuillez consulter son site Web à l'adresse suivante : http://www.roche.com.

Tous les noms de marque utilisés ou mentionnés dans le présent communiqué de presse sont protégés par la loi.

Informations complémentaires :

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Patients , Maladie , Capsules , Suisse , Enfant , Incidence , Parents , Virus , Santé , Risque , Placebo , Diagnostic , Australie , Rôle , Organisation mondiale de la santé , Personnes , Philadelphie , Qualité de vie , Recherche , Vie , Soins , Virologie , Système nerveux , Système nerveux central , Temps , Thérapeutique , Transplantation , Irlande , Antiviraux , Cellules , Don , Europe , France , Hospitalisation , Immunité , In vitro , Infection , Otite moyenne , Islande , Luxembourg , Médecine , Métabolisme , Noms , Norvège , Adulte , Otite

nuance

Pratique médicale: Les +