nuance

Raptor Pharmaceuticals passe un accord de collaboration avec l'Université de Californie à San Diego pour le traitement des hépatopathies

NOVATO, Californie, July 16 /PRNewswire/ -- Raptor Pharmaceuticals Corp. (« Raptor » ou la « société ») (OTC Bulletin Board : RPTP) a annoncé aujourd'hui l'entrée en vigueur d'un accord de collaboration (l'« accord ») avec la Université de Californie à San Diego (« UCSD »), lequel comprend un essai clinique de phase 2a destiné à évaluer une préparation à action retardée de bitartrate de cystéamine (cystéamine) pour le traitement d'adolescents souffrant de stéatohépatite non alcoolique. La stéatohépatite non alcoolique est une forme progressive d'hépatopathie représentant environ 10 % des nouveaux cas de maladie hépatique chronique et est considérée comme l'une des principales causes de cirrhose hépatique aux Etats-Unis.

En vertu des termes de l'accord, les chercheurs cliniques de l'UCSD réaliseront une étude de phase 2a dans le Centre de recherche clinique générale de l'Université et Raptor sera responsable du financement et de la fourniture clinique de cystéamine. En mars 2008, Raptor a acquis une licence mondiale exclusive pour certains droits de propriété intellectuelle et de développement de l'UCSD concernant l'utilisation de la cystéamine en tant que traitement potentiel de la stéatohépatite non alcoolique.

Une formule à action rapide de la cystéamine est actuellement autorisée à la vente par la FDA américaine (Food and Drug Administration) pour le traitement de la cystinose néphropathique, une maladie lysosomale génétique rare. Raptor développe actuellement DR Cysteamine, une formule à action retardée exclusive de la cystéamine, conçue pour améliorer la biodisponibilité et potentiellement réduire les effets secondaires associés à la formule actuellement commercialisée.

Ted Daley, président de la division clinique de Raptor, a déclaré : « Nous sommes enchantés par cet accord et à l'idée de collaborer avec UCSD, une des meilleures universités de recherche des Etats-Unis. Les chercheurs cliniques de l'Université possèdent à la fois l'expertise spécifique nécessaire au traitement des patients atteints de stéatohépatite non alcoolique et une vaste expérience avec la cystéamine. C'est une véritable chance pour nous de travailler avec cette équipe pour étudier le potentiel de notre médicament candidat en tant que traitement de cette hépatopathie courante. La stéatohépatite non alcoolique représente un important besoin médical non satisfait et qui ne bénéficie à l'heure actuelle d'aucun traitement en dehors de régimes alimentaires et d'exercice. Si cet essai initial donne des résultats prometteurs, nous continuerons le développement d'un dosage adapté de notre formulation exclusive de DR Cysteamine pour les patients souffrant de stéatohépatite non alcoolique. »

On estime à 2 à 5 % le pourcentage de la population américaine affecté par la stéatohépatite non alcoolique. Tout en étant couramment dépistée chez les adultes et les enfants obèses, avec et sans profil de diabète insulinorésistant et de lipides sériques anormaux, la stéatohépatite non alcoolique peut aussi se manifester chez les personnes dont le poids est normal. Bien que la plupart des personnes souffrant de cette maladie se sentent en bonne santé et ne présentent aucun signe extérieur d'hépatopathie, la stéatohépatite non alcoolique provoque des lésions du foie et peut potentiellement provoquer une cirrhose et une insuffisance hépatique. Dans les cas les plus graves, la nature progressive de la stéatohépatite non alcoolique peut nécessiter une greffe du foie des patients touchés.

Ranjan Dohil, professeur de pédiatrie à l'UCSD, a commenté : « La possibilité que DR Cysteamine devienne un traitement de la stéatohépatite non alcoolique pourrait représenter un progrès potentiellement décisif pour ces patients. Notre collaboration avec Raptor nous permet de réaliser cet essai clinique en tirant profit à la fois des ressources et des capacités scientifiques de l'Université et du soutien considérable de Raptor en matière de financement, de fourniture de médicament et de son expertise en formulation. »

A propos de la cystéamine et de DR Cysteamine

La vente de la cystéamine est autorisée par la FDA et l'Agence européenne des médicaments (EMEA) pour le traitement de la cystinose néphropathique, une maladie lysosomale génétique rare. DR Cysteamine est une formulation orale améliorée et à enrobage entérique de cystéamine. Comparée à la formulation de cystéamine actuellement commercialisée, DR Cysteamine pourrait permettre de réduire la fréquence des doses, d'améliorer l'observance et d'atténuer les effets secondaires gastro-intestinaux tels que la nausée et les vomissements.

Raptor a obtenu un brevet mondial exclusif pour DR Cysteamine ainsi qu'une désignation de médicament orphelin de la FDA pour DR Cysteamine utilisé dans le traitement de la cystinose néphropathique, suite à sa fusion en décembre 2007 avec Encode Pharmaceuticals. En mars 2008, Raptor a acquis un brevet mondial exclusif de propriété intellectuelle et les droits de développement pour l'utilisation de la cystéamine et de DR Cysteamine dans le traitement de la stéatohépatite non alcoolique. La société prévoit d'initier un essai clinique de phase 2a en collaboration avec l'Université de Californie à San Diego (« UCSD ») afin d'évaluer le potentiel thérapeutique de la cystéamine pour les patients souffrant de stéatohépatite non alcoolique. En mai 2008, Raptor a obtenu de la FDA la désignation de médicament orphelin pour DR Cysteamine dans le traitement de la maladie de Huntington.

A propos de Raptor Pharmaceuticals Corp.

Raptor Pharmaceuticals Corp. (« Raptor ») est une société biopharmaceutique de phase de développement qui tire parti des nouvelles plates-formes de ciblage de médicaments et des reformulations médicamenteuses pour améliorer les résultats de traitement chez les patients atteints de troubles hépatiques, de maladies infectieuses et de cancer ou pour traiter diverses maladies orphelines. La division clinique de Raptor a pour mission de faire passer les produits candidats internes et sous licence du stade clinique à l'autorisation de commercialisation et à la commercialisation. Elle mène actuellement des essais cliniques auprès de patients souffrant de déficit en aldéhyde déshydrogénase (« ALDH2 »), dans le cadre de son programme Convivia(TM), ainsi que de patients atteints de cystinose néphropathique, dans le cadre de son programme DR Cysteamine. La division pré-clinique de Raptor se consacre à la bioingénierie de nouveaux médicaments candidats et de nouvelles plates-formes de ciblage de médicaments tirés des protéines associées au récepteur (RAP - receptor-associated protein) et des protéines liées pour le traitement du cancer, des troubles neurodégénératifs et des maladies infectieuses. Les programmes pré-cliniques de Raptor comprennent HepTide(TM), WntTide(TM) et NeuroTrans(TM).

Pour des renseignements complémentaires, veuillez consulter www.raptorpharma.com.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent document contient des énoncés prospectifs tels que définis par le « Private Securities Litigation Reform Act » de 1995. Ces énoncés ont trait aux évènements futurs ou à nos résultats futurs d'exploitation ou notre performance financière future, y compris mais sans limitation les déclarations suivantes : la capacité de Raptor à développer DR Cysteamine afin d'améliorer la biodisponibilité et réduire la fréquence du dosage, la capacité de Raptor à développer DR Cysteamine pour le traitement de la cystinose, la capacité de Raptor à développer un dosage approprié de DR Cysteamine pour les patients souffrant de stéatohépatite non alcoolique et la capacité de Raptor à formuler et à fabriquer DR Cysteamine en quantités cliniques pour soutenir des essais cliniques. Ces énoncés ne sont que des prédictions et font intervenir des risques connus et inconnus, des incertitudes ainsi que d'autres facteurs susceptibles d'engendrer des résultats réels qui s'écartent substantiellement de ceux envisagés par lesdits énoncés prospectifs. Les facteurs pouvant influencer les énoncés prospectifs de la société de façon importante ou les empêcher de se concrétiser comprennent l'échec potentiel de la société à mettre au point ou à acquérir des produits ; la possibilité que sa technologie ne soit pas validée au fil des progrès réalisés par la société, et le risque que ses méthodes ne soient pas approuvées par la communauté scientifique ; la possibilité que la société ne soit pas en mesure d'attirer ou de garder des employés importants dont les connaissances sont essentielles au développement de ses produits ; le risque que des difficultés scientifiques imprévues se présentent dans les activités de la société ; la possibilité que les brevets de la société ne soient pas suffisamment complets pour protéger les aspects essentiels de sa technologie ; le risque que des concurrents inventent de meilleures technologies ; la possibilité que les produits de la société ne fonctionnent pas aussi bien que ce qui était espéré ou, pire encore, que les produits de la société puissent causer du tort à ceux qui les reçoivent ; ainsi que la possibilité que la société ne soit pas en mesure de réunir suffisamment de fonds pour le développement ou les fonds de roulement lorsque nécessaire. De même, les produits de la société pourraient ne jamais être développés et être utilisés, et même si cela était le cas, ils pourraient ne pas être approuvés pour la commercialisation auprès du grand public. La société met en garde le lecteur afin que celui-ci ne se fie pas de façon excessive à ces énoncés prospectifs, quels qu'ils soient. Ceux-ci ne sont valides qu'à la date de leur formulation. Certains des risques, incertitudes et autres facteurs sont décrits de façon plus détaillée dans les documents déposés périodiquement par la société auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC »), que nous vous recommandons fortement de lire et de prendre en compte, y compris la déclaration d'enregistrement de la société sur formulaire SB-2, dans sa version modifiée, qui a pris effet le 10 juillet 2006, le rapport annuel de la société sur formulaire 10-KSB soumis à la SEC le 14 novembre 2007 et notre formulaire 10-QSB soumis à la SEC le 9 juillet 2008. Tous ces documents sont disponibles gratuitement en consultant le site Internet de la SEC http://www.sec.gov. Tout énoncé prospectif ultérieur, écrit ou oral, attribuable à la société ou à des personnes agissant en son nom, doit être expressément et intégralement considéré avec les mêmes précautions que celles mises en avant dans les rapports déposés auprès de la SEC. Nous nous dégageons expressément de toute obligation de mettre à jour tout énoncé prospectif.

Pour plus de renseignements veuillez contacter :

Site Web : http://www.raptorpharma.com

©2008 - PR Newswire - Touts droits réservés

Descripteur MESH : Californie , Essai clinique , Patients , Personnes , Maladie , Risque , Cystinose , Expertise , Foie , Technologie , Essais , Mars , Recherche , Propriété intellectuelle , Propriété , Programmes , Santé , Nature , Universités , Population , Pédiatrie , Nausée , Biodisponibilité , Médicament orphelin , Lipides , Insuffisance hépatique , Génétique , Bioingénierie

nuance

Actualités professionnelles: Les +