nuance

Une commission d’examen indépendante estime corroborées par la science les revendications selon lesquelles les Shape-ups de Skechers tonifient les muscles, améliorent la posture et favorisent la perte de poids

Dans un développement connexe Skechers a annoncé de plus que l’office des brevets et marques de commerce des États-Unisa délivré cette semaine à Skechers un brevet d’utilité concernant la technologie exclusive de semelle intercalaire de ses Shape-ups, c.-à-d. pour la partie de la chaussure qui est la clé pour relayer les bienfaits de fitness aux utilisateurs, notamment le « renforcement et la tonification des muscles, une meilleure posture, une meilleure santé cardiovasculaire, la diminution des sollicitations sur les articulations et une meilleure circulation. » (U.S. Patent No. 7,779,557).

La commission déclare que les revendications publicitaires concernant les Shape-ups sont exactes, véridiques et « établies avec un sens certain de la responsabilité sociale à l’égard des consommateurs et de la société ».

L’office des brevets et marques de commerce des États-Unis délivre à Skechers un brevet d’utilité pour la technologie exclusive de semelle intercalaire des Shape-ups

SKECHERS USA, Inc. (NYSE : SKX), a annoncé aujourd’hui qu’une commission d’examen indépendante s’était prononcée sur le fait que les revendications publicitaires des Shape-ups de Skechers étaient exactes, véridiques et « établies avec un sens certain de la responsabilité sociale à l’égard des consommateurs et de la société. »

Dans un développement connexe Skechers a annoncé de plus que l’office des brevets et marques de commerce des États-Unisa délivré cette semaine à Skechers un brevet d’utilité concernant la technologie exclusive de semelle intercalaire de ses Shape-ups, c.-à-d. pour la partie de la chaussure qui est la clé pour relayer les bienfaits de fitness aux utilisateurs, notamment le « renforcement et la tonification des muscles, une meilleure posture, une meilleure santé cardiovasculaire, la diminution des sollicitations sur les articulations et une meilleure circulation. » (U.S. Patent No. 7,779,557).

Le 10 août 2010, l’autorité néo-zélandaise des normes publicitaires ASA a statué que « les revendications émises dans la publicité des [Shape-ups] concernant le tonus musculaire, la posture et la perte de poids ont été corroborées par [Skechers] et ne sont donc pas de nature à tromper le consommateur. »

Voici la deuxième fois en quelques mois que des commissions indépendantes émettent des avis favorables concernant les revendications selon lesquelles les Shape-ups tonifient les muscles, améliorent la posture et favorisent la perte de poids. Auparavant cette année, la commission australienne de résolution des plaintes relatives aux produits thérapeutiques (CRP) a rejeté les plaintes de deux concurrents de Skechers qui affirmaient que les Shape-ups ne procurent pas les bienfaits de la perte de poids, de la tonification des muscles et n’améliorent pas la posture.

La CRP australienne a statué que Skechers « a fourni un corps considérable de preuves à l’appui des revendications » selon lesquelles les Shape-ups favorisent la perte de poids, tonifient les muscles et améliorent la posture et que les concurrents de Skechers n’avaient pas apporté d’argument ni de preuve de nature à réfuter les revendications de Skechers.

« Nous ne sommes absolument pas surpris de ces décisions que nous estimons confirmer ce que nous avons toujours prétendu – que les faits et preuves scientifiques corroborent les revendications de Skechers et sont en grande partie responsables du succès des Shape-ups », a déclaré Leonard Armato, président de la division Fitness de Skechers.

Dans sa décision la plus récente, l’ASA néo-zélandaise a examiné quatre études distinctes portant sur les Shape-ups, deux menées par le Dr Steven Gautreau, docteur en chiropraxie, une par un grand hôpital de Californie du Sud et une autre par l’université Juntendo au Japon. L’ASA a également examiné un rapport établi par Kendle Pty. Ltd., un organisme de recherche en biopharmacie qui a évalué indépendamment les revendications concernant les Shape-ups et les quatre études qui ont servi à étayer ces revendications.

« Au cours de ces dernières semaines les Shape-ups ont fait l’objet d’un rapport dénué de tout fondement scientifique se donnant le nom d’ « étude » et contestant nos revendications publicitaires relatives aux Shape-ups sans apporter la moindre donnée brute », a déclaré Leonard Armato. « Le rapport a également été cité dans une couverture de presse trompeuse et biaisée. Ces décisions récentes répondent pleinement aux critiques. Si nous nous faisons une obligation de répondre aux plaintes déposées à l’avenir, nous défendrons mordicus l’intégrité de ce grand produit à l’égard des plaintes sans fondement et des attaques pseudo-scientifiques. »

Leonard Armato a encore précisé : « Les revendications publicitaires concernant les Shape-ups sont corroborées par des essais scientifiques solides, mais la meilleure preuve réside dans la popularité même de la chaussure. Skechers a reçu littéralement des milliers de témoignages spontanés de clients faisant l’éloge des Shape-ups et déclarant avoir bien constaté les bienfaits revendiqués. »

À partir de son siège de Manhattan Beach en Californie, SKECHERS USA, Inc., conçoit, développe et commercialise une gamme variée de chaussures pour hommes, femmes et enfants sous la marque SKECHERS, ainsi que sous différentes marques spécifiques. Les chaussures SKECHERS sont distribuées aux États-Unis dans les grands magasins et boutiques spécialisées, les boutiques de détail en propre de SKECHERS et son site Web d’e-commerce, dans plus de 100 pays et territoires par le réseau mondial de distributeurs et de filiales de la société au Canada, Brésil, Chili et en Europe; ainsi que par des coentreprises en Asie.

Le présent communiqué est susceptible de contenir des déclarations de nature prévisionnelle effectuées au sens des principes de sauvegarde du Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les déclarations prévisionnelles comprennent, non limitativement, toute déclaration prédisant, prévoyant, indiquant ou simplement annonçant des résultats, performances ou réalisations futurs, et sont identifiées par l’usage de termes de nature prévisionnelle comme « croire », « anticiper », « attendre », « estimer », « entendre », « programmer », « projeter », « sera », « continuera », « se traduira par », « devrait », « peut », « pourrait » ou des variantes de ces termes ayant des significations analogues. Ces déclarations sont tributaires de risques et d’incertitudes susceptibles de faire que les résultats effectifs s’écartent sensiblement de ceux projetés dans ces déclarations prévisionnelles. Les facteurs de nature à entraîner ou à contribuer à ces différences incluent la conjoncture politique, économique et de marché générale internationale, nationale et locale, notamment le ralentissement économique global, la poursuite de la crise financière et l’instabilité des marchés, l’entrée sur le marché de chaussures de performance extrêmement concurrentielles, le maintien, la gestion et la prévision des coûts et des stocks adéquats, la perte de clients importants, la baisse de la demande des grands distributeurs et l’annulation de commandes par suite de popularité insuffisante de modèles et/ou de catégories de produits particuliers, le maintien d’une image de marque et l’intensité de la concurrence entre revendeurs de chaussures, l’anticipation, la détermination, l’interprétation ou la prévision des évolutions des tendances de la mode, la demande des consommateurs pour les produits et les différents facteurs de marché décrits ci-dessus, les ventes pendant les saisons de vente du printemps, de la rentrée et des vacances, ainsi que d’autres facteurs présentés ou intégrés par renvoi au formulaire Form 10-K de la société pour l’exercice clos le 31 décembre 2009 et le formulaire Form 10-Q de la société pour le trimestre clos le 30 juin 2010. Les risques cités ici ne sont pas exhaustifs. La société est présente dans un environnement très concurrentiel en évolution rapide. De nouveaux risques émergent de temps à autre, et la société n’est pas en mesure de prédire tous ces facteurs de risque, de même que la société n’est pas en mesure d’évaluer les répercussions sur l’activité de tous ces facteurs de risque, ni la mesure dans laquelle un ou plusieurs facteurs sont susceptibles d’entraîner des écarts considérables entre les résultats effectifs et les déclarations prévisionnelles. Compte tenu de ces risques et incertitudes, vous êtes invité à ne pas accorder de confiance excessive aux déclarations prévisionnelles en tant que prédiction de résultats effectifs. Les résultats annoncés ne doivent pas non plus être considérés comme une indication de performance future.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

Sitrick And CompanyTony Knight, 310-788-2850

© 2010 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Posture , Muscles , Science , Commerce , Brevets , Technologie , Articulations , Santé , Nature , Chaussures , Perte de poids , Risque , Prévision , Californie , Traduction , Temps , Saisons , Responsabilité sociale , Réseau , Recherche , Tonus musculaire , Vacances , Langue , Politique , Jurisprudence , Japon , Hommes , Femmes , Facteurs de risque , Europe , Essais , Environnement , Confiance , Chili , Canada , Brésil , Biopharmacie , Asie

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +