nuance

ERYTECH présentera de nouvelles données précliniques à l’occasion du 13ème congrès international des erreurs innées du métabolisme (ICIEM)

ERYTECH Pharma (Paris:ERYP) (ADR:EYRYY) (Euronext Paris - ERYP), société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, annonce que deux abstracts sur ses programmes précliniques, l’un avec erymethionase et l’autre avec eryminase, ont été acceptés en vue de la présentation de posters à l’occasion du 13ème congrès international des erreurs innées du métabolisme (ICIEM) qui aura lieu du 5 au 8 septembre 2017 à Rio De Janeiro, au Brésil.

  • Deux abstracts d’ERYTECH acceptés pour la présentation de posters
  • Les présentations mettent en exergue les données précliniques de l’utilisation de la plateforme technologique ERYCAPS® dans les maladies métaboliques

Regulatory News:

ERYTECH Pharma (Paris:ERYP) (ADR:EYRYY) (Euronext Paris - ERYP), société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, annonce que deux abstracts sur ses programmes précliniques, l’un avec erymethionase et l’autre avec eryminase, ont été acceptés en vue de la présentation de posters à l’occasion du 13ème congrès international des erreurs innées du métabolisme (ICIEM) qui aura lieu du 5 au 8 septembre 2017 à Rio De Janeiro, au Brésil.

Ces données seront présentées au congrès, dans le cadre de posters, par leur auteur principal, le Docteur Emmanuelle Dufour, Chef de projets R&D chez ERYTECH. Les résultats des études précliniques démontrent que l’encapsulation de certaines enzymes dans les globules rouges, a la capacité de réduire les métabolites toxiques. Il a ainsi été montré que :

  • eryminase, qui encapsule de l’arginine déiminase dans les globules rouges, réduit les taux d’arginine dans un modèle de déficit en arginase, et pourrait par conséquent jouer un rôle dans le traitement de l’hyperargininémie. Les travaux ont été menés dans le cadre de l’accord de recherche récemment annoncé avec la Queen’s University au Canada.
  • erymethionase, qui encapsule de la méthionine gamma-lyase dans les globules rouges, abaisse les niveaux d’homocystéine, ce qui lui confère un potentiel comme approche thérapeutique de l’homocystinurie. L'étude a été menée dans le cadre de l’accord de recherche récemment annoncé avec le Fox Chase Cancer Center (FCCC).

L’hyperargininémie et l’homocystinurie sont des maladies génétiques débilitantes rares, pour lesquelles les options thérapeutiques actuelles sont limitées.

La Société parrainera et participera en outre aux 2èmes rencontres internationales entre patients et experts de l’homocystinurie, qui auront lieu le lundi 4 septembre 2017 en amont du congrès ICIEM.

Vous trouverez ci-après les informations relatives aux deux posters :

Poster : ‘Eryminase, Arginine Deiminase-Encapsulated Red Blood Cells Effectively Lower Blood Arginine Levels in a Mouse Model of Inducible Hyperargininemia’

Poster :     #LBN14
Auteur principal :     Emmanuelle Dufour
Séance de posters/Section :     10. Désordres du cycle de l’urée
Date :     mercredi 6 septembre
Heure :     de 17h30 à 20h00 (heure locale)
       

Poster : ‘Erymethionase, Methioninase entrapped in Red Blood Cells: an innovative treatment approach for classical homocystinuria

Poster :     #314
Auteur principal :     Emmanuelle Dufour
Séance de posters/Section :     08. Désordres des acides aminés soufrés
Date :     mercredi 6 septembre
Heure :     de 17h30 à 20h00 (heure locale)
       

Les présentations des posters seront disponibles en ligne le 6 septembre 2017 sur le site Internet d’ERYTECH : www.erytech.com

À propos de l’homocystinurie

L’homocystinurie classique est une maladie génétique héréditaire rare due à un déficit de l’enzyme cystathionine bêta synthase (CBS), qui joue un rôle essentiel dans le métabolisme de la méthionine. Les patients étant incapables de métaboliser entièrement la méthionine, un acide aminé essentiel présent dans les aliments, l’homocystéine et la méthionine s’accumulent dans le sang et l’urine. Il existe un lien direct entre des taux élevés de ces deux acides aminés et la morbidité et la mortalité de cette maladie, souvent dès le jeune âge. Les principaux symptômes de la maladie sont une déficience intellectuelle grave, une luxation du cristallin, des thromboembolies, une ostéoporose, et des convulsions.

ERYTECH collabore avec le Fox Chase Cancer Center (FCCC) pour démontrer le potentiel de l’erymethionase d’ERYTECH pour réduire les taux d’homocystéine et de méthionine dans le modèle murin d’homocystinurie (souris déficientes en CBS) développé par le laboratoire du Professeur Warren Kruger au FCCC. Erymethionase encapsule l’enzyme méthionine gamma-lyase (MGL, méthioninase) dans des globules rouges grâce à la technologie de la plateforme propriétaire ERYCAPS d’ERYTECH, pour offrir une activité thérapeutique efficace et prolongée avec une toxicité réduite.

A propos de l’hyperargininémie

L’hyperargininémie, ou déficit en arginase, est une maladie héréditaire rare du cycle de l’urée. Elle est due à une mutation du gène codant pour l’arginase, responsable d’une accumulation de taux toxiques de l’acide aminé arginine dans le sang. Les symptômes, qui apparaissent généralement dans la petite enfance, sont une déficience intellectuelle, une rigidité musculaire et des convulsions. C’est une maladie invalidante et progressive pour laquelle les options thérapeutiques actuelles sont très limitées.

ERYTECH collabore avec la Queen’s University avec l’objectif de démontrer le potentiel d’eryminase pour réduire les taux d’arginine dans un modèle murin de déficit en arginase développé par le laboratoire du Professeur Colin Funk de la Queen’s University. Le produit candidat eryminase développé par ERYTECH est constitué de l’enzyme arginine déiminase encapsulée dans des globules rouges grâce à la technologie de la plateforme propriétaire ERYCAPS d’ERYTECH. ERYTECH estime que l’encapsulation de l’enzyme dans les globules rouges permettra de délivrer une activité thérapeutique efficace et prolongée avec une toxicité réduite.

À propos d’ERYTECH : www.erytech.com

Créée à Lyon en 2004, ERYTECH est une société biopharmaceutique au stade clinique qui développe des thérapies innovantes pour lutter contre des formes rares de cancers et des maladies orphelines. En s’appuyant sur sa plateforme propriétaire, ERYCAPS, qui utilise une nouvelle technologie permettant l’encapsulation de médicaments dans les globules rouges, ERYTECH a développé un portefeuille de produits candidats adressant des marchés avec de forts besoins médicaux.

La société s’est focalisée initialement sur le traitement des cancers du sang, notamment de la leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) et de la leucémie aiguë myéloïde (LAM), en privant les tumeurs des nutriments nécessaires à leur survie. ERYTECH poursuit les démarches d’homologation européenne pour la mise sur le marché de son produit candidat phare, eryaspase (aussi connu sous son nom commercial : GRASPA®), après avoir montré des résultats d’efficacité et de tolérance positifs lors de son étude clinique pivot européenne de phase II/III chez les enfants et les adultes en rechute d’une LAL ou atteints d’une LAL réfractaire. La société conduit également aux États-Unis une étude clinique de phase I avec eryaspase pour les adultes nouvellement diagnostiqués de la LAL, et en Europe une étude clinique de phase II évaluant GRASPA® en tant que traitement de première ligne pour les patients seniors atteints de LAM, chacun des deux traitements prodigués en combinaison de la chimiothérapie.

ERYTECH estime qu’eryaspase a le potentiel d’une approche thérapeutique pour les tumeurs solides. ERYTECH a conduit en France une étude clinique de Phase 1 et une étude clinique de Phase 2b en France avec eryaspase en traitement de seconde ligne chez des patients atteints de cancer métastatique du pancréas.

Eryaspase consiste en l’encapsulation d’une enzyme, la L-asparaginase, dans les globules rouges provenant de donneurs. La L-asparaginase détruit dans le plasma sanguin l’asparagine, un acide aminé essentiel à la survie et à la prolifération des cellules cancéreuses.

ERYTECH a obtenu la désignation de Médicament Orphelin par l’agence réglementaire américaine (FDA) et l’Agence Européenne des Médicaments pour son produit eryaspase pour le traitement de la LAL, la LAM et le cancer du pancréas. ERYTECH produit eryaspase sur son propre site de production déjà opérationnel et certifié GMP à Lyon, et dans un site de production clinique à Philadelphie, aux États-Unis. ERYTECH dispose pour eryaspase de partenariats de licence et de distribution en Europe pour la LAL et la LAM avec Orphan Europe (groupe Recordati), et en Israël pour la LAL avec TEVA, qui tous deux commercialiseront le médicament sous la marque GRASPA®.

En parallèle de eryaspase, ERYTECH développe d’autres produits candidats ciblant le métabolisme des cancers : erymethionase et eryminase, qui encapsulent respectivement de la methionine-γ-lyase and de l’arginine-deiminase dans les globules rouges. ERYTECH étend également l’utilisation de sa plateforme pour développer des immuno-thérapies en oncologie (ERYMMUNE) et des thérapies enzymatiques (ERYZYME).

ERYTECH est cotée sur le marché réglementé d’Euronext à Paris (Code ISIN : FR0011471135, mnémo : ERYP) et fait partie des indices CAC Healthcare, CAC Pharma & Bio, CAC Mid&Small, CAC All Tradable, EnterNext PEA-PME 150 et Next Biotech. Les actions ERYTECH sont éligibles en France au dispositif fiscal PEA-PME et sont cotées aux États-Unis sous forme d’ADR de niveau 1 sur le marché OTC (Mnémo : EYRYY).

Déclarations prospectives

Ce communiqué de presse contient des déclarations prospectives, des prévisions et des estimations à l’égard de la situation financière, des résultats des opérations, de la stratégie, des plans de développements cliniques et réglementaires, des objectifs et des futures performances d’ERYTECH, et du marché sur lequel elle opère. Certaines de ces déclarations, prévisions et estimations peuvent être reconnues par l’utilisation de mots tels que, sans limitation, « croit », « anticipe », « s’attend à », « projette », « planifie », « cherche », « estime », « peut », « veut » et « continue » et autres expressions similaires. Elles comprennent toutes les questions qui ne sont pas des faits historiques. De telles déclarations, prévisions et estimations sont fondées sur diverses hypothèses et des évaluations des risques, incertitudes et autres facteurs connus et inconnus, qui ont été jugés raisonnables quand ils ont été formulés mais qui peuvent ne pas se révéler corrects. Les événements réels sont difficiles à prédire et peuvent dépendre de facteurs qui sont hors du contrôle de la société. En ce qui concerne le portefeuille des produits candidats, il ne peut en aucun cas être garanti que ces candidats recevront les homologations réglementaires nécessaires ni qu’ils obtiendront un succès commercial. Par conséquent, les résultats réels peuvent s’avérer sensiblement différents des résultats, performances ou réalisations futurs anticipés tels qu’ils sont exprimés ou sous-entendus par ces déclarations, prévisions et estimations. Les documents déposés par ERYTECH Pharma auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (www.amf-france.org), également disponibles sur notre site internet (www.ERYTECH.com) décrivent ces risques et incertitudes. Compte tenu de ces incertitudes, aucune déclaration n’est faite quant à l’exactitude ou l’équité de ces déclarations prospectives, prévisions et estimations. En outre, les énoncés prospectifs, prévisions et estimations ne sont valables qu’à la date du présent communiqué. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces déclarations prospectives. ERYTECH décline toute obligation d’actualiser ces déclarations prospectives, prévisions ou estimations afin de refléter tout changement dans les attentes de la société à leur égard, ou tout changement dans les événements, conditions ou circonstances sur lesquels ces énoncés, prévisions ou estimations sont fondés, à l’exception de ce qui est requis par la législation.



CONTACT:

ERYTECH
Gil Beyen, 33 4 78 74 44 38
Président Directeur Général
ou
Eric Soyer, 33 4 78 74 44 38
Directeur Financier et Directeur des Opérations
investors@erytech.com
ou
The Ruth Group
Lee Roth, 1 646 536 7012
Relations Investisseurs
lroth@theruthgroup.com
ou
Kristen Thomas, 1 508 280 6592
Relations Presse
kthomas@theruthgroup.com
ou
NewCap
Julien Perez, 33 1 44 71 98 52
Relations Investisseurs
ou
Nicolas Merigeau, 33 1 44 71 98 52
Relations Presse
erytech@newcap.eu

© 2017 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Métabolisme , Erreurs innées du métabolisme , Paris , Programmes , Brésil , Méthionine , France , Maladie , Thérapeutique , Arginine , Patients , Technologie , Sang , Arginase , Europe , Recherche , Pancréas , Tumeurs , Rôle , Survie , Toxiques , Acides , Acides aminés , Asparaginase , Internet , Expressions , Aliments , Auteur , Canada , Cellules , Cristallin , Cystathionine , Enzymes , Plasma sanguin , Philadelphie , Législation , Génétique , Ostéoporose , Objectifs , Mutation , Mortalité , Morbidité , Israël , Joue , Médicament orphelin

nuance

Recherche scientifique: Les +