nuance

Chiffre d’affaires du Groupe Ipsen pour le premier semestre 2008, objectifs financiers pour l’année 2008 et mise à jour du pipeline de Recherche & Développement

Ipsen (Paris:IPN), a annoncé aujourd’hui son chiffre d’affaires pour le deuxième trimestre et le premier semestre 2008.

  • Accélération de la croissance du chiffre daffaires : +11,2% sur une base comparable(1), +7,4% publié(2)
  • Forte croissance des produits de médecine de spécialité : +13,3%
  • Croissance en dehors des principaux pays de lEurope de lOuest: +19,8%
  • Mise à jour des objectifs de ventes à périmètre constant pour lannée 2008

Regulatory News:

Ipsen (Paris:IPN), a annoncé aujourdhui son chiffre daffaires pour le deuxième trimestre et le premier semestre 2008.

Chiffre daffaires consolidé IFRS du deuxième trimestre et premier semestre 2008 (non audité)

           
(en million d'euros)Deuxième trimestrePremier semestre
 
20082007% écart20082007% écart
 

Croissance du Chiffre daffaires Groupe sur une base comparable (1)

+13,9%+11,2%
 
CHIFFRE D'AFFAIRES PAR ZONE GEOGRAPHIQUE
Principaux pays d'Europe de l'Ouest 146,4 144,2 1,5% 281,2 283,0 - 0,6%
Autres pays d'Europe 64,5 53,4 20,6% 124,6 106,1 17,4%
Reste du monde   47,6   38,8   22,7%   91,6   74,1   23,7%
Chiffre d'affaires Groupe2   258,5   236,5   9,3%   497,4   463,2   7,4%
 
CHIFFRE D'AFFAIRES PAR DOMAINE THERAPEUTIQUE
Médecine de spécialité 145,2 124,1 17,0% 278,1 245,3 13,4%
Médecine générale 103,4 105,1 - 1,7% 197,8 201,9 - 2,0%
Chiffre d'affaires total médicaments248,5229,38,4%475,9447,26,4%
Activités liées aux médicaments   10,0   7,2   38,2%   21,5   16,0   34,5%
Chiffre d'affaires Groupe2   258,5   236,5   9,3%   497,4   463,2   7,4%
 

NOTE 1. Croissance du chiffre daffaires Groupe sur une base comparable correspond à la croissance du chiffre daffaires Groupe à taux de change constant, et excluant les ventes de Ginkor Fort ®, qui a été cédé le 1er Janvier 2008.

NOTE 2. Le chiffre daffaires en 2007 comprend lintégralité des ventes de Ginkor Fort®, alors quen 2008, il comprend principalement les ventes de produits finis à GTF.

Commentant la performance du premier semestre 2008, Jean-Luc Bélingard, Président du Groupe Ipsen a déclaré: « La performance dIpsen au premier semestre 2008 démontre une nouvelle fois la solidité de notre activité de médecine de spécialité, moteur de la croissance du Groupe, et illustre la capacité dIpsen à progresser dans un environnement macro-économique difficile ». Jean-Luc Bélingard a ajouté : «Les transactions annoncées en juin dernier pour lAmérique du Nord continuent de progresser selon nos plans, et, nous sommes confiants dans les perspectives de croissance accélérée offertes par notre arrivée sur le plus vaste marché pharmaceutique mondial avec des produits efficaces et à valeur thérapeutique éprouvée.»

Revue du chiffre daffaires du premier semestre 2008

Les ventes consolidées du Groupe ont atteint 497,4 millions deuros pour le premier semestre 2008, en hausse de 7,4% par rapport à la même période lannée dernière. Le chiffre daffaires du Groupe sur une base comparable (hors ventes de Ginkor Fort®, cédé le 1er Janvier 2008, et à taux de change constant) a fortement progressé de 11,2% dune année sur lautre.

Cette croissance a été tirée par la performance des produits des domaines de lendocrinologie et des désordres neuromusculaires, en hausse de 20,3% et 19,5% respectivement sur la période, ainsi que par la bonne performance des produits de gastroentérologie, en hausse de 10,3% dune année sur lautre et par la croissance soutenue de Decapeptyl®.

Les ventes dans les Principaux Pays dEurope de lOuest se sont élevées à 281,2 millions deuros, en baisse de 0,6% dune année sur lautre. Hors ventes de Ginkor Fort®, le chiffre daffaires a cru de 3,0% sur la période reflétant une bonne performance de tous les produits du Groupe dans la zone, excepté de Tanakan® en France, dont le prix a été réduit de 10% le 1er juillet 2007 et dont lenvironnement concurrentiel a été renforcé. Les ventes dans les Principaux Pays dEurope de lOuest ont représenté 56,5% des ventes du Groupe, comparé à 61,6% un an auparavant.

Les ventes générées dans les autres pays dEurope se sont élevées à 124,6 millions deuros, en croissance de 17,4% sur la période, grâce à de fortes croissances de Decapeptyl®, Dysport®, Tanakan® et Smecta® dans les pays dEurope de lEst, ainsi que de Tanakan® et Dysport® en Russie. Les ventes dans les autres pays dEurope ont représenté 25,0% des ventes consolidées du Groupe contre 22,9% un an plus tôt.

Le chiffre daffaires généré dans le Reste du Monde a atteint 91,6 millions deuros, en hausse de 23,7% dune année sur lautre, grâce à une forte croissance de Decapeptyl®, Smecta® et Forlax® en Chine, de Dysport® au Brésil, et de Somatuline® aux Etats-Unis. Au cours de cette même période, les ventes dans le Reste du Monde ont représenté 18,4% des ventes consolidées du Groupe, contre 16,0% un an plus tôt.

Objectifs pour lannée 2008

Dans le contexte de sa solide performance du premier semestre 2008, le Groupe vise désormais en 2008 avant effet des transactions annoncées le 5 juin 2008 (« standalone ») la fourchette haute de ses objectifs de ventes, tels que publiés le 27 février 2008, à savoir une croissance du chiffre daffaires sur une base comparable (à taux de change constant, et excluant les ventes de Ginkor Fort® en 2007 et 2008) comprise entre 6,5 et 7,5% et une croissance publiée comprise entre 3,2 et 4,2%. Ces objectifs sont établis hors effet des opérations futures de croissance externe, notamment celle de Tercica Inc. et Ipsen Pharmaceuticals Inc., qui pourraient venir modifier ces paramètres.

Comme annoncé le 5 juin dernier, pour lensemble de lannée 2009, selon les informations actuellement disponibles et en faisant lhypothèse de la réalisation de sa transaction avec Tercica, Ipsen sest fixé pour objectif de faire croître son chiffre daffaires total net de 12,0% à 14,0% à taux de change constant, par rapport à ses objectifs 2008 « standalone ».

Mise à jour sur le pipeline de R&D

Ipsen a annoncé aujourdhui que son partenaire Roche a fait entrer lantidiabétique expérimental taspoglutide - analogue duGLP-1 humain avec une forme retardà administration hebdomadaire - en phase III dessais cliniques. Lannonce rendue publique aujourdhui a entrainé le paiement dune redevance de 6,7 millions deuros au profit dIpsen. En 2006, Roche a exercé son droit doption portant sur lacquisition de la licence du taspoglutide dIpsen et a acquis les droits exclusifs de développement et de commercialisation de cette molécule dans le monde entier, sauf au Japon où ces droits sont partagés avec Teijin et en France où Ipsen peut faire valoir ses droits de co-marketing.

Tercica Inc., partenaire dIpsen, a annoncé aujourdhui avoir rencontré le 15 juillet dernier la FDA au sujet du programme de développement de Somatuline® Depotpour le traitement des syndromescarcinoïdes, causés par certaines tumeurs neuroendocrines (Neuroendocrine tumours, NET). Sur la base du retour de la FDA sur ce sujet, Tercica Inc. entend initier un essai clinique de Phase III dans cette indication aux Etats-Unis avant la fin de lannée 2008. Sur la base destimations récentes, Tercica Inc. estime que le marché des analogues de la somatostatine dans cette indication aux Etats-Unis est significativement plus important que celui de lacromégalie.

Tercica Inc., partenaire dIpsen, a annoncé aujourdhui avoir rencontré les autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA) le 30 juillet 2008 au sujet des données preliminaires de létude clinique en phase IIIb (MS 301), évaluant lusage dIncrelex® pour les patients souffrant de déficit primaire en IGF-1 (« PIGFD »), une forme moins sévère et avec une prévalence plus élevée que la déficit en IGF-1. Ces données préliminaires suggèrent que létude remplira son critère primaire principal - une vitesse de croissance statistiquement significative lors de la première année, comparée à un groupe dobservation. De plus, aucun nouveau problème dinnocuité na été identifié lors de létude. Afin dobtenir lapprobation pour cette indication élargie, lAgence américaine a demandé à Tercica Inc. des données supplémentaires sur une période plus longue. Sur la base de cette demande, Tercica inc. réexamine sa stratégie réglementaire pour Increlex® pour les formes moins sévères de la maladie.

A propos d'Ipsen

Ipsen est un groupe pharmaceutique international spécialisé, tourné vers linnovation, qui commercialise actuellement plus de 20 médicaments et rassemble près de 4 000 collaborateurs dans le monde. Sa stratégie de développement repose sur une complémentarité entre les produits de spécialité, moteurs de sa croissance, issus des domaines thérapeutiques quil cible (oncologie, endocrinologie et désordres neuromusculaires), et les produits de médecine générale qui contribuent notamment au financement de sa recherche. La localisation de ses quatre centres de Recherche et Développement (Paris, Boston, Barcelone, Londres) et sa plate-forme dingénierie des peptides et des protéines lui permettent dêtre en relation avec les meilleures équipes universitaires et daccéder à un personnel de grande qualité. Plus de 700 personnes sont affectées aux activités de R&D, avec pour mission la découverte et le développement de médicaments innovants au service des patients. Cette stratégie est également soutenue par une politique active de partenariats. En 2007, les dépenses de R&D ont atteint environ 185 millions deuros, soit plus de 20 % du chiffre daffaires consolidé, qui sest élevé à 920,5 millions deuros. Le produit des activités ordinaires sest établi à 993,8 millions deuros au terme du même exercice. Les actions Ipsen sont négociées sur le compartiment A dEuronext Paris (mnémonique : IPN, code ISIN : FR0010259150). Ipsen est membre du SRD (« Service de Règlement Différé ») et fait partie du SBF 120. Le site Internet d'Ipsen est www.ipsen.com.

Avertissement

Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus ou non, et d'éléments aléatoires qui peuvent entraîner une divergence significative entre les résultats, performance ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. En outre, le processus de recherche et développement comprend plusieurs étapes et lors de chaque étape, le risque est important que le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et quil soit conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes significatives. Ainsi, afin de développer un produit viable sur le plan commercial, le Groupe doit démontrer, par le biais dessais précliniques puis cliniques, que les molécules sont efficaces et non dangereuses pour les êtres humains. Ainsi, le Groupe ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais précliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné, ou que les autorités réglementaires se satisferont des données et informations présentées par le Groupe. Par ailleurs, les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors déventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier ces paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe et dépendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire à lavenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non pas exclusivement de données historiques. Les résultats réels pourraient savérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes. Sous réserve des dispositions légales en vigueur, Ipsen ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient sur les évènements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces déclarations sont basées. L'activité d'Ipsen est soumise à des facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d'information enregistrés auprès de l'Autorité des marchés financiers.

ANNEXES

Facteurs de risque

Le Groupe exerce son activité dans un environnement qui connaît une évolution rapide et fait naître pour le Groupe de nombreux risques dont certains échappent à son contrôle. Les risques et incertitudes présentés ci-dessous ne sont pas les seuls auxquels le Groupe doit faire face et le lecteur est invité à prendre connaissance du Document de Référence 2007 du Groupe, disponible sur son site web (www.ipsen.com).

  • Le Groupe dépend de la fixation du prix des médicaments et est exposé au possible retrait de certains médicaments de la liste des produits remboursables par les gouvernements et par les autorités réglementaires compétentes des pays où le Groupe opère.
  • De nombreux produits que le Groupe développe sont encore aux tous premiers stades de développement et le Groupe ne peut être certain que ces produits seront homologués par les autorités réglementaires compétentes ni que leur commercialisation sera couronnée de succès.
  • Le Groupe dépend de tiers pour développer et commercialiser certains de ses produits, ce qui génère ou est susceptible de générer dimportantes redevances à son profit, mais ces tiers pourraient avoir des comportements portant préjudice aux activités du Groupe.
  • Les concurrents du Groupe pourraient contrefaire ses brevets ou les contourner par des innovations dans la conception. Pour empêcher la contrefaçon, le Groupe peut engager des poursuites en contrefaçon qui sont onéreuses et consommatrices de temps. Il est difficile de contrôler lusage non autorisé des droits de propriété intellectuelle du Groupe et celui-ci pourrait ne pas être en mesure dempêcher lappropriation illicite de ses droits de propriété intellectuelle.
  • Le Groupe doit faire face ou est susceptible davoir à faire face à la concurrence (i) des produits génériques, (ii) de produits qui, bien que nétant pas strictement identiques aux produits du Groupe ou nayant pas démontré leur bioéquivalence, ont obtenu ou sont susceptibles dobtenir une autorisation de mise sur le marché pour des indications similaires à celles des produits du Groupe en vertu de la procédure réglementaire dite par référence bibliographique (usage médical bien établi) et ce avant lexpiration des brevets couvrant les produits quil exploite, notamment Tanakan® et (iii) des produits vendus pour des usages non autorisés à lexpiration de la période de protection dont bénéficient les produits du Groupe et ceux de ses concurrents en vertu du droit des brevets. Une telle éventualité pourrait entraîner pour le Groupe une perte de part de marché qui pourrait affecter le maintien de son niveau actuel de croissance de chiffre daffaires ou de rentabilité. Pour éviter une telle éventualité ou en diminuer les conséquences, le Groupe pourrait initier des actions judiciaires à lencontre des contrefacteurs à leffet de protéger ses droits.
  • À lissue de la transaction signée en octobre 2006 avec Tercica Inc., société cotée sur le Nasdaq, le Groupe a inscrit à lactif de son bilan des immobilisations financières constituées par la composante optionnelle des obligations convertibles et un warrant émis par Tercica Inc., qui ont été enregistrées à leur juste valeur au 31 décembre 2007 en application de la norme IAS 39. Cette juste valeur résulte de la meilleure estimation faite par le Groupe sur la base des informations existantes dont il a connaissance. Néanmoins, étant donné la spécificité du profil de la société Tercica Inc., les critères utilisés pour valoriser ces options sont fortement dépendants des éléments suivants : manque de liquidité, absence de référence de marché pour la dette, absence de référence de marché pour déterminer la volatilité de Tercica Inc.. Dans ce cadre, le Groupe ne peut pas garantir que la valorisation de ces immobilisations financières ne sera pas soumise à des variations inattendues et significatives. De surcroît, compte tenu notamment de la mise en place de ces instruments financiers dérivés dans le cadre dune transaction globale, le Groupe ne peut garantir que les valeurs auxquelles ces actifs ont été enregistrés dans les livres du Groupe correspondent à ce que des tiers seraient prêts à payer pour acquérir des actifs financiers de cette nature. Le Groupe devra mettre à jour lestimation de ces actifs financiers lors de chaque clôture de ses comptes, sur la base des critères qui seront alors disponibles, ce qui pourrait le conduire à constater dimportantes variations de valeurs (pertes ou profits) sur ces actifs.

Faits marquants du premier semestre 2008

Au cours du premier semestre 2008, les faits marquants liés au développement incluent :

  • Le 10 juin 2008, Ipsen a annoncé que le taspoglutide, antidiabétique expérimental de Roche et Ipsen, sest avéré généralement bien toléré et efficace chez des patients avec diabète de type 2, entraînant une amélioration significative du contrôle de la glycémie et une perte de poids après seulement huit semaines de traitement.
  • Le 5 juin 2008, Ipsen déploie une présence commerciale directe en Amérique du Nord. Dans le domaine de lendocrinologie, Ipsen a conclu un accord définitif de fusion pour acquérir lensemble des actions en circulation de Tercica Inc. que le Groupe ne détient pas encore à un prix de 9,0 dollars par action payable en numéraire. Dans le domaine des désordres neuromusculaires, le Groupe Ipsen a conclu un accord avec Vernalis Ltd visant à acquérir sa filiale commerciale américaine, future plateforme dIpsen pour le lancement de Dysport®, ainsi que les droits de développement et de commercialisation relatifs à Apokyn®. Dans le domaine de lhématologie, Ipsen a conclu avec Octagen un accord dachat concernant lensemble des actifs relatifs à OBI-1, afin dacquérir le contrôle total de son développement futur
  • Le 19 mai 2008, Ipsen et Medicis ont annoncé que la FDA a accepté le dépôt de la demande de mise sur le marché de Reloxin® (toxine botulique de type A) aux Etats-Unis en médecine esthétique (rides de la glabelle).
  • Le 5 mai 2008, Ipsen a annoncé que la Commission Européenne vient daccorder lautorisation de mise sur le marché dAdenuric® (febuxostat) pour le traitement de lhyperuricémie chronique chez les patients souffrant de goutte.
  • Le 17 mars 2008, Medecis et Ipsen ont annoncé quIpsen a déposé une demande dautorisation de mise sur le marché de produit biologique (Biologics License Application, BLA) pour la toxine botulique de type A, Reloxin®, dans les indications esthétiques (rides de la glabelle) auprès du département en charge des produits dentaires et de dermatologie au sein du centre pour lévaluation des drogues et la recherche (Center for Drug Evaluation and Research, CDER) des autorités réglementaires américaines (Food and Drug Administration, FDA).
  • Le 25 février 2008, Ipsen a annoncé que GTx Inc., a présenté les résultats de la première étude de phase III sur Acapodene® (citrate de torémifène 80 mg), dont Ipsen a pris en licence les droits européens en septembre 2006. Cette étude a permis dévaluer lefficacité et la tolérance du citrate de torémifène 80 mg en prise quotidienne, sur les effets secondaires multiples liés à lhormonothérapie anti-androgénique (androgen deprivation therapy, ADT) chez les patients présentant un cancer de la prostate à un stade avancé. Sur la base de ces résultats positifs, Ipsen prévoit de soumettre une demande dautorisation de mise sur le marché dans lUnion Européenne avant la fin de lannée 2008.
  • Le 21 février 2008, Ipsen a annoncé que le Comité des médicaments humains (Committee for Medicinal Products for Human Use, CHMP) de lAgence Européenne du Médicament (EMEA) a délivré une opinion favorable pour Adenuric® (febuxostat) comprimés 80 mg et 120 mg pour le traitement de lhyperuricémie chronique chez les patients souffrant de goutte, et a recommandé sa mise sur le marché.
  • Le 12 février 2008, Ipsen a annoncé que son partenaire Debiopharm a présenté les résultats dune étude de phase III sur sa nouvelle formulation 6 mois de Décapeptyl®, agoniste de la LHRH (luteinizing hormone releasing hormone) dans le traitement du cancer avancé de la prostate. Les résultats présentés montrent une efficacité et une tolérance similaires aux formulations de triptoréline 1 et 3 mois déjà commercialisées.
  • Le 31 janvier 2008, Ipsen a annoncé que lagence réglementaire américaine, la Food and Drug Administration (FDA), a accepté le dépôt de sa demande dautorisation de mise sur le marché (Biologics License Application, ou BLA) pour Dysport® aux Etats-Unis, pour le traitement des patients souffrant de dystonie cervicale.
  • Le 15 juin 2007, une baisse de prix de 10% sur Tanakan® en France a été publiée au Journal Officiel.

Comparaison des ventes consolidées des deuxièmes trimestres et premiers semestres de 2008 et 2007 :

Répartition géographique du chiffre daffaires

Pour les deuxièmes trimestres et premiers semestres 2008 et 2007, la répartition géographique du chiffre daffaires du Groupe se présente comme suit :

  2ème trimestre   1er semestre
       
(en milliers d'euros)20082007% variation20082007% variation
 
France 87 642 92 801 - 5,6% 163 400 177 594 - 8,0%
Espagne 15 049 14 080 6,9% 29 755 28 089 5,9%
Italie 18 627 15 557 19,7% 36 670 34 115 7,5%
Allemagne 13 927 11 432 21,8% 30 013 23 118 29,8%
Royaume-Uni 11 161 10 325 8,1% 21 378 20 106 6,3%
Principaux pays d'Europe de l'Ouest146 406144 1941,5%281 217283 022- 0,6%
 
Autres pays d'Europe64 45553 43320,6%124 578106 09017,4%
 
Asie 21 784 20 250 7,6% 46 146 41 116 12,2%
Amérique du Nord 932 n.s.n.s. 2 058 n.s.n.s.
Autres pays du reste du monde 24 931 18 594 34,1% 43 373 32 984 31,5%
Reste du monde47 64838 84322,7%91 57774 05223,7%
 
Chiffre d'affaires Groupe258 508236 4719,3%497 371463 1647,4%

Au deuxième trimestre 2008, les ventes dans les Principaux Pays dEurope de lOuest se sont élevées à 146,4 millions deuros, en hausse de 1,5% sur la période (deuxième trimestre 2007, 144,2 millions deuros). Au cours du premier semestre 2008, les ventes dans les Principaux Pays dEurope de lOuest se sont élevées à 281,2 millions deuros, en retrait de 0,6% sur la période (premier semestre 2007, 283,0 millions deuros). Le chiffre daffaires du Groupe hors Ginkor Fort® a progressé de 3,0% sur la période, grâce à une croissance à deux chiffres en Allemagne, en dépit dun impact change négatif au Royaume-Uni (où la croissance à taux de change constant a atteint environ 30%), et dune baisse des ventes de Tanakan® en France, suite à la baisse de prix de 10% mise en place au 1er juillet 2007, ainsi quau durcissement de lenvironnement concurrentiel. Les ventes dans cette région ont représenté 56,5% des ventes totales du premier semestre 2008, comparées à 61,6% un an plus tôt.

France Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 87,6 millions deuros, en retrait de 5,6% sur la période (deuxième trimestre 2007, 92,8 millions deuros). Au cours du premier semestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 163,4 millions deuros, en retrait de 8,0% sur la période (premier semestre 2007, 177,6 millions deuros), alimenté par des bonnes perfomances notamment de NutropinAq®, Nisis® & Nisisco® et Dysport®, affichant des croissances à deux chiffres sur la période. Ces bonnes performances ont été plus que compensées par la cession des droits relatifs à Ginkor Fort® pour la France, Monaco et lAndorre à compter du 1er janvier 2008 et par la baisse de prix de Tanakan®. Le poids des ventes consolidées en France représente 32,9% des ventes totales du Groupe au premier semestre 2008, contre 38,3% un an plus tôt.

 

Espagne Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 15,0 millions deuros, en hausse de 6,9% sur la période (deuxième trimestre 2007, 14,1 millions deuros). Au cours du premier semestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 29,8 millions deuros, en hausse de 5,9% sur la période (premier semestre 2007, 28,1 millions deuros) grâce à une forte croissance des ventes de Somatuline® et NutropinAq®, en dépit dun environnement concurrentiel renforcé pour Décapeptyl®. Le poids de lEspagne dans les ventes consolidées du Groupe est resté stable à environ 6% des ventes totales du groupe.

 

Italie Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 18,6 millions deuros, en hausse de 19,7% sur la période (deuxième trimestre 2007, 15,6 millions deuros), du fait notamment dune forte croissance des ventes de Decapeptyl®, Somatuline® et NutropinAq®. Au cours du premier semestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 36,7 millions deuros, en hausse de 7,5% sur la période (premier semestre 2007, 34,1 millions deuros) alimenté par une forte croissance de NutropinAq®, Decapeptyl® et Somatuline®, influencée notamment par le stockage saisonnier des hôpitaux sur la première partie de lannée.

 

Allemagne Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 13,9 millions deuros, en hausse de 21,8% sur la période (deuxième trimestre 2007, 11,4 millions deuros) grâce à une forte croissance des ventes de Somatuline®, qui ont pratiquement doublé sur la période, ainsi quà une croissance à deux chiffres de Decapeptyl®. Au cours du premier semestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 30,0 millions deuros, en hausse de 29,8% sur la période (premier semestre 2007, 23,1 millions deuros) grâce à de fortes croissances des ventes de Decapeptyl®, Somatuline® et Dysport®. Le poids de lAllemagne dans le chiffre daffaires consolidé du Groupe atteint 6,0% contre 5,0% un an plus tôt.

 

Royaume-Uni Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 11,2 millions deuros, en hausse de 8,1% sur la période (deuxième trimestre 2007, 10,3 millions deuros), grâce à une forte croissance de lensemble des produits de spécialité, en dépit dun impact change négatif. Ainsi, à taux de change constant, le chiffre daffaires du Royaume-Uni a cru denviron 30% sur la période. Au cours du premier semestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 21,4 millions deuros, en progression de 6,3% sur la période (premier semestre 2007, 20,1 millions deuros) ou 19,2% à taux de change constant, grâce à de fortes ventes de Decapeptyl® et NutropinAq®.

Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires généré dans les autres pays dEurope a atteint 64,5 millions deuros, en hausse de 20,6% sur la période (deuxième trimestre 2007, 53,4 millions deuros). Au cours du premier semestre 2008, les ventes générées dans les autres pays dEurope ont atteint 124,6 millions deuros, en hausse de 17,4% sur la période (premier semestre 2007, 106,1 millions deuros), soutenues par une forte croissance des ventes de Tanakan® et Dysport® en Russie, ainsi que de Decapeptyl®, Dysport®, Tanakan® et Smecta® dans les pays dEurope de lEst. Au cours de la même période, les ventes dans cette région représentaient 25,0% des ventes totales consolidées du Groupe, contre 22,9% un an plus tôt.

Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires dans le Reste du Monde a atteint 47,6 millions deuros, en hausse de 22,7% sur la période (deuxième trimestre 2007, 38,8 millions deuros). Au cours du premier semestre 2008, les ventes générées dans le Reste du Monde ont atteint 91,6 millions deuros, en hausse de 23,7% sur la période (premier semestre 2007, 74,1 millions deuros), favorisées par une bonne performance de Dysport® au Brésil et de Decapeptyl®, Smecta®, et Forlax® en Chine, ainsi que de Somatuline® aux Etats-Unis. Au cours de cette même période, les ventes dans cette région ont représenté 18,4% des ventes totales consolidées du Groupe, contre 16,0% un an plus tôt.

Ventes par domaines thérapeutiques et par produits

Le tableau suivant présente le chiffre daffaires par domaines thérapeutiques pour les deuxièmes trimestres et premiers semestres de 2008 et 2007:

    2ème trimestre   1er semestre
   
(en milliers d'euros)20082007% variation20082007% variation
 
Oncologie 64 882 57 057 13,7% 125 682 118 202 6,3%
dontDecapeptyl® (1)64 87957 05113,7%125 677118 1866,3%
Endocrinologie 39 957 32 006 24,8% 76 420 63 527 20,3%
dontSomatuline® (1)31 00525 60821,1%59 40750 82416,9%
NutropinAq® (1)8 0185 79538,4%15 21511 53731,9%
Increlex®(1)403n.s.673n.s.
Désordres neuro-musculaires 40 343 35 048 15,1% 75 971 63 567 19,5%
    Dysport® (1)   40 343   35 04815,1%   75 971   63 56719,5%
Médecine de spécialité   145 181   124 11117,0%   278 073   245 29613,4%
 
Gastro-entérologie 49 066 44 214 11,0% 95 687 86 751 10,3%
dontSmecta®25 82122 15616,5%50 39445 01911,9%
Forlax®13 41913 4200,0%26 90425 3176,3%
Troubles cognitifs 28 291 33 092 - 14,5% 54 860 64 115 - 14,4%
dontTanakan®28 29133 092- 14,5%54 86064 115- 14,4%

Cardio-vasculaire

22 920 25 938 - 11,6% 41 051 48 171 - 14,8%
dontNisis® et Nisisco®15 86113 20520,1%28 48625 00613,9%
Ginkor Fort®5 43811 772- 53,8%9 86020 170- 51,1%
Autres Médicaments 3 082 1 901 62,2% 6 240 2 872 117,2%
dont   Adrovance   2 257   1 18490,7%   4 228   1 184257,2%
Médecine générale   103 359   105 146- 1,7%   197 838   201 910- 2,0%
 
Chiffre d'affaires total médicaments248 540229 2578,4%475 911447 2066,4%
Activités liées aux médicaments9 9677 21438,2%21 46015 95834,5%
Chiffre d'affaires Groupe258 508236 4719,3%497 371463 1647,4%
(1) produits à base de peptides ou de protéines

Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires des produits de médecine de spécialité a atteint 145.2 millions deuros, en hausse de 17.0% sur la période (deuxième trimestre 2007, 124,1 millions deuros). Au cours du premier semestre de lannée 2008, les ventes de produits de médecine de spécialité ont atteint 278.1 millions deuros, en hausse de 13,4% sur la période, légèrement améliorée par des effets saisonniers de stockage en Chine, en Russie et au Brésil. Les ventes de médecine de spécialité ont représenté 56.5% des ventes consolidées du Groupe, contre 53,0% un an plus tôt.

  • En oncologie, les ventes de Décapeptyl®ont atteint 64,9 millions deuros au deuxième trimestre 2008, soit une progression de 13,7% sur la période, reflétant une bonne performance continue, une forte croissance en Algérie, ainsi que certains effets de stockage en Chine. Au cours du premier semestre 2008, les ventes de Décapeptyl® ont affiché une croissance de 6,3%, alimentées par un niveau de ventes élevé en Chine, en Russie, en Italie et au Royaume-Uni, en dépit dun certain ralentissement au Moyen-Orient, en France et en Espagne.
  • En endocrinologie, le chiffre daffaires a atteint 40.0 millions deuros au deuxième trimestre 2008, en hausse de 24.8% sur la période (deuxième trimestre 2007, 32,0 millions deuros), tiré par la croissance des ventes de Somatuline® et NutropinAq® sur tous les marchés. Au cours du premier semestre 2008, les ventes en endocrinologie représentaient 15,4% des ventes totales du Groupe contre 13,7% un an plus tôt.

Somatuline®  Au cours du deuxième trimestre 2008, les ventes ont atteint 31.0 millions deuros, en progression de 21.1% sur la période (deuxième trimestre 2007, 25,8 millions deuros). Au cours du premier semestre 2008, les ventes de Somatuline® se sont élevées à 59,4 millions deuros, en progression de 16,9% sur la période, grâce à une forte croissance des ventes en Allemagne, en Espagne, en Scandinavie, en Belgique et en Australie et au lancement réussi de Somatuline® Depot aux Etats-Unis dont le Groupe a enregistré des ventes à Tercica Inc. sur la période pour un montant total de 2.1 millions deuros.

 

NutropinAq® Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 8,0 millions deuros, en hausse de 38,4% sur la période (deuxième trimestre 2007, 5,7 millions deuros). Au cours du premier semestre 2008, les ventes de NutropinAq® se sont élevées à 15,2 millions deuros, en progression de 31,9% sur la période grâce à une croissance soutenue dans tous les pays et plus particulièrement en Italie, France, Espagne et en Roumanie.

 

Increlex® Au cours du deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires dIncrelex® a atteint 0,4 millions deuros. Increlex® a été lancé en Allemagne, en Autriche, au Royaume-Uni, en Hongrie et en République Tchèque fin 2007 puis en France, en Espagne et en Pologne en Avril 2008 ainsi quen Italie en Mai 2008. Au cours du premier semestre 2008, le chiffre daffaires dIncrelex® a atteint 0,7 millions deuros.

  • Dans le domaine des désordres neuromusculaires, les ventes de Dysport®ont atteint 40,3 millions deuros au deuxième trimestre 2008, en hausse de 15,1% sur la période (deuxième trimestre 2007, 35,0 millions deuros), reflétant de fortes ventes, notamment en Russie, et certains effets de stockage au Brésil. Au cours du premier semestre 2008, les ventes de Dysport® se sont élevées à 76,0 millions deuros, en hausse de 19,5% sur la période grâce à une forte croissance en Russie, en Grèce, en France et en Belgique et également par le démarrage en début dannée de laccord de promotion avec Galderma pour les indications esthétiques au Brésil.

Au deuxième trimestre 2008, les ventes de produits de Médecine générale ont atteint 103,4 millions deuros, en retrait de 1,7% sur la période (deuxième trimestre 2007, 105,1 millions deuros). Au cours du premier semestre 2008, les ventes de produits de Médecine générale ont atteint 197,8 millions deuros, en retrait de 2,0% sur la période (premier semestre 2007, 201,9 millions deuros), représentant 39,8% des ventes consolidées du Groupe, contre 43,6% un an plus tôt. La solide croissance des ventes en gastro-entérologie (en hausse de 10,3% par rapport à lannée précédente) et limpact favorable du lancement dAdrovance (4,2 millions deuros de chiffre daffaires en 2008) ne compensent pas le recul des ventes en France, lié principalement au désinvestissement de Ginkor Fort® à compter du 1er Janvier 2008 et à une performance négative de Tanakan®en France.

  • En gastro-entérologie, le chiffre daffaires sest élevé à 49,1 millions deuros, en hausse de 11,0% sur la période (deuxième trimestre 2007, 44,2 millions deuros).

Smecta® Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires sest élevé à 25,8 millions deuros, en hausse de 16,5% sur la période (deuxième trimestre 2007, 22,2 millions deuros), avec de fortes ventes en Russie, en partie du à une augmentation des stocks. Au premier semestre 2008, les ventes de Smecta® se sont élevées à 50,4 millions deuros, en hausse de 11,9%. Les ventes de Smecta® hors de France ont représenté 74,1% du chiffre daffaires total du produit au cours du premier semestre 2008, contre 72,0% un an plus tôt.

 

Forlax® Au deuxième trimestre 2008, les ventes ont atteint 13,4 millions deuros, stables sur la période comparé à un référentiel élevé en 2007. Au premier semestre 2008, le chiffre daffaires de Forlax® sest élevé à 26,9 millions deuros, en hausse de 6,3% sur la période. Les ventes de Forlax® en France représentaient 74,3% du chiffre daffaires total du produit au cours du premier semestre 2008 contre 75,4% lannée précédente.

  • Dans le domaine du traitement des troubles cognitifs, le chiffre daffaires de Tanakan®sest élevé à 28,3 millions deuros au deuxième trimestre 2008, en recul de 14,5% dune année sur lautre (deuxième trimestre 2007, 33,1 millions deuros). Cette baisse résulte à la fois dune baisse de prix décidée par le Comité Économique des Produits de Santé de 10% applicable depuis le 1er juillet 2007 et dune concurrence accrue suite au lancement dun nouveau produit à base de Ginkgo biloba en France. Au cours du premier semestre 2008, les ventes de Tanakan® se sont élevées à 54,9 millions deuros, en retrait de 14,4% sur la période et ce malgré une croissance solide de 13.5% hors de France. Les ventes de Tanakan® en France représentaient 55,7% des ventes totales du produit au 30 juin 2008 contre 66,6% un an plus tôt.
  • Dans le domaine cardio-vasculaire, le chiffre daffaires a atteint 22,9 millions deuros au deuxième trimestre 2008, en retrait de 11,6% sur la période (deuxième trimestre 2007, 25,9 millions deuros). Au cours du premier semestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 41,1 millions deuros, en repli de 14,8% sur la période, principalement lié au désinvestissement de Ginkor Fort® à compter de janvier 2008.

Nisis® et Nisisco® -- Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires a atteint 15,9 millions deuros en hausse de 20,1% sur la période (deuxième trimestre 2007, 13,2 millions deuros). Au premier semestre 2008, les ventes ont atteint 28,5 millions deuros, en hausse de 13,9% sur la période.

 

Ginkor Fort® -- Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires de Ginkor Fort® a atteint 5,4 millions deuros, en retrait de 53,8% sur la période (deuxième trimestre 2007, 11,8 millions deuros). Au premier semestre 2008, le chiffre daffaires de 9,9 millions deuros reflète la constitution de stock de Ginkor Fort® par le Groupe GTF dans le domaine de la médication familiale.

  • Les autres produits de médecine générale ont généré un chiffre daffaires de 3,1 millions deuros au deuxième trimestre, contre 1,9 millions deuros lannée précédente grâce aux ventes, en France, dAdrovanceà partir davril 2007, générant 2,3 millions deuros de ventes sur le trimestre 2008. Au cours du premier semestre 2008, le chiffre daffaires des autres produits de médecine générale a atteint 6,2 millions deuros, avec des ventes dAdrovance atteignant 4,2 millions deuros.

Au deuxième trimestre 2008, le chiffre daffaires de lactivité liée aux medicaments(vente de principes actifs et de matières premières) a atteint 10,0 millions deuros, en progression de 38,2%. Au premier semestre 2008, le chiffre daffaires de lactivité liée aux médicaments sest élevé à 21,5 millions deuros, en hausse de 34,5% sur la période. La croissance a été principalement alimentée par de fortes ventes saisonnières dextrait de Ginkgo biloba en Allemagne et de ventes dautres principes actifs en Suisse.

CONTACT:

IpsenDidier VéronDirecteur des Affaires Publiques et de la CommunicationTél.: +33 (0)1 44 30 42 38Fax: +33 (0)1 44 30 42 04e-mail: didier.veron@ipsen.comouDavid SchilanskyDirecteur des Relations InvestisseursTél.: +33 (0)1 44 30 43 88Fax: +33 (0)1 44 30 43 21e-mail: david.schilansky@ipsen.com

© 2008 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Objectifs , Recherche , Croissance , France , Médecine , Patients , Russie , Allemagne , Espagne , Chine , Brésil , Italie , Endocrinologie , Médecine générale , Brevets , Face , Essais , Environnement , Éléments , Amérique du Nord , Paris , Troubles cognitifs , Belgique , Peptides , Connaissance , Europe , Propriété , Propriété intellectuelle , Prostate , Ginkgo biloba , Protéines , Goutte , Tumeurs neuroendocrines , Algérie , Pologne , Politique , Perte de poids , Thérapeutique , Personnes , Prévalence , Tumeurs de la prostate , République tchèque , Tumeurs , Risque , Roumanie , Santé , Scandinavie , Somatostatine , Suisse , Temps

nuance

Industries pharmaceutiques et du matériel médical: Les +