nuance

Fondation Ipsen : « Biologie de la cognition »

Grâce aux neurosciences modernes et à l’utilisation de techniques nouvelles telles que l’imagerie cérébrale, il est à présent possible de comprendre les processus cognitifs de manière plus objective. L’étude de la cognition est actuellement l’une des sciences les plus dynamiques. La réunion a abordé cinq domaines émergents de la biologie de la cognition : l’apprentissage, la mémoire et la peur ; la perception et l’attention ; la récompense et la prise de décision ; le language et la cognition sociale. Elle a rassemblé des chercheurs spécialistes des sciences cognitives, de la psychologie cognitive, des neurosciences moléculaires et cellulaires, de la génétique, et de la neuroéthologie. Le but était de stimuler les échanges entre scientifiques travaillant sur différents aspects de la cognition chez les humains, les primates non humains et d’autres modèles et de définir des thèmes communs autour de questions émergentes. Le succès des réunions repose sur l’excellence des orateurs issus d’horizons divers : Erie Boorman (University of Oxford, UK), Colin Camerer (California Institute of Technology, USA), Andrea Caria (Eberhard Karls University of Tübingen, Allemagne), Stanislas Dehaene (INSERM-CEA, France), Robert Desimone (Massachusetts Institute of Technology, USA), Jon Driver (University College London, UK), Yadin Dudai (Weizmann Institute, USA), Michael Fanselow (University of California at Los Angeles, USA), Russell Fernald (Stanford University, USA), Simon Fisher (University of Oxford, UK), Angela Friederici (Max Planck Institute Leipzig, Deutschland), Chris Frith (University College London, UK), Christian Keysers (University Medical Center Groningen, NL), Fabian Klostermann (Charité - University Medicine Berlin, Allemagne), Dean Mobbs (University of Cambridge, UK), Tony Movshon (New York University, USA), Isabelle Peretz (University of Montreal, Canada), Marcus Raichle (Washington University School of Medicine, USA), Trevor Robbins (University of Cambridge, UK), Wolfram Schultz (University of Cambridge, UK), Michael Shadlen (University of Washington, USA), Angela Sirigu (CNC-CNRS, France), Wendy Suzuki (New York University, USA) and Chris Thompson (Freie Universität Berlin, Allemagne).

Seconde réunion de la série « Exciting Biologies », organisée conjointement par la Fondation Ipsen, Cell Press et le Massachusetts General Hospital

Dans le cadre de la série de réunions « Exciting Biologies », Cell Press, le Massachusetts General Hospital et la Fondation Ipsen se sont récemment associés pour proposer à la communauté scientifique des rencontres annuelles dont le but est de favoriser les interactions entre les scientifiques issus de disciplines convergentes autour de la recherche biomédicale. Après une première rencontre en 2007 à Evian,, la seconde réunion sest tenue à Chantilly (France) du 16 au 18 octobre derniers ; organisée par Kenneth R. Chien (Massachusetts General Hospital, USA), Emilie Marcus (Cell Press, USA), Katja Brose (Cell Press, USA), Elena Porro (Cell Press, USA) et Yves Christen (Fondation Ipsen, France). Ce symposium a eu pour thème un sujet particulièrement dactualité : la biologie de la cognition.

Grâce aux neurosciences modernes et à lutilisation de techniques nouvelles telles que limagerie cérébrale, il est à présent possible de comprendre les processus cognitifs de manière plus objective. Létude de la cognition est actuellement lune des sciences les plus dynamiques. La réunion a abordé cinq domaines émergents de la biologie de la cognition : lapprentissage, la mémoire et la peur ; la perception et lattention ; la récompense et la prise de décision ; le language et la cognition sociale. Elle a rassemblé des chercheurs spécialistes des sciences cognitives, de la psychologie cognitive, des neurosciences moléculaires et cellulaires, de la génétique, et de la neuroéthologie. Le but était de stimuler les échanges entre scientifiques travaillant sur différents aspects de la cognition chez les humains, les primates non humains et dautres modèles et de définir des thèmes communs autour de questions émergentes. Le succès des réunions repose sur lexcellence des orateurs issus dhorizons divers : Erie Boorman (University of Oxford, UK), Colin Camerer (California Institute of Technology, USA), Andrea Caria (Eberhard Karls University of Tübingen, Allemagne), Stanislas Dehaene (INSERM-CEA, France), Robert Desimone (Massachusetts Institute of Technology, USA), Jon Driver (University College London, UK), Yadin Dudai (Weizmann Institute, USA), Michael Fanselow (University of California at Los Angeles, USA), Russell Fernald (Stanford University, USA), Simon Fisher (University of Oxford, UK), Angela Friederici (Max Planck Institute Leipzig, Deutschland), Chris Frith (University College London, UK), Christian Keysers (University Medical Center Groningen, NL), Fabian Klostermann (Charité - University Medicine Berlin, Allemagne), Dean Mobbs (University of Cambridge, UK), Tony Movshon (New York University, USA), Isabelle Peretz (University of Montreal, Canada), Marcus Raichle (Washington University School of Medicine, USA), Trevor Robbins (University of Cambridge, UK), Wolfram Schultz (University of Cambridge, UK), Michael Shadlen (University of Washington, USA), Angela Sirigu (CNC-CNRS, France), Wendy Suzuki (New York University, USA) and Chris Thompson (Freie Universität Berlin, Allemagne).

La Fondation Ipsen

Créée en 1983 sous l'égide de la Fondation de France, La Fondation Ipsen a pour vocation de contribuer au développement et à la diffusion des connaissances scientifiques. Inscrite dans la durée, l'action de La Fondation Ipsen vise à favoriser les interactions entre chercheurs et cliniciens, échanges indispensables en raison de l'extrême spécialisation de ces professions. L'ambition de La Fondation Ipsen n'est pas de proposer des connaissances définitives, mais d'initier une réflexion sur les grands enjeux scientifiques des années à venir. La Fondation Ipsen a développé un important réseau international d'experts scientifiques quelle réunit régulièrement dans le cadre de Colloques Médecine et Recherche, consacrées à six grands thèmes: la maladie d'Alzheimer, les neurosciences, la longévité, l'endocrinologie, l'arbre vasculaire et le cancer. En 2007, La Fondation Ipsen a initié trois nouvelles séries de réunions en partenariat: dune part avec le Salk Institute et la revue Nature sur le thème de la complexité biologique; deuxièmement, avec la revue Nature sur le thème « Emergence et Convergence »; et troisièmement, avec la revue Cell et le Massachusetts General Hospital sur le thème « Exciting Biology ». Depuis sa création, La Fondation Ipsen a organisé plus de 100 conférences internationales, publié 67 ouvrages chez des éditeurs de renom et près de 200 numéros de Alzheimer Actualités. Elle a également attribué plus dune centaine de prix et bourses.

Cell Press

Cell Press (Groupe Elsevier) a pour objectif de promouvoir la communication scientifique par la publication de travaux de recherche dexcellence. Chacun de ses titres est considéré comme essentiel par la communauté scientifique quelle sert. Les principaux titres du Groupe Cell Press incluent le titre majeur Cell, ainsi que Neuron, Immunity, MolecularCell, DevelopmentalCell, CancerCell, CurrentBiology, Structure, Chemistry& Biology, CellMetabolism, CellHost & Microbe, CellStem Cell et plus récemment (2008) TheAmericanJournal of HumanGenetics. Autres nouveautés du Groupe Cell Press : les quatorze revues bibliographiques Trends, notamment Trends in Cell Biology et Trends in Neuroscience. Alors quelle présente des publications et développe son contenu en ligne pour satisfaire un lectorat croissant, la mission de la collection Cell Press reste la publication et le développement de journaux très largement diffusés - qui affichent la rigueur intellectuelle la plus stricte et sassurent la confiance de la communauté scientifique. Pour davantage dinformations, consulter http://www.cellpress.com

Le Massachusetts General Hospital

Le Massachusetts General Hospital, situé à Boston, est lun des plus anciens établissements hospitaliers des États-Unis et le plus vaste de la Nouvelle-Angleterre. Il est systématiquement classé parmi les meilleurs du pays par le USNews and World Report. Le Massachusetts General Hospital, au service des patients et des familles, a pour objectif dadministrer les meilleurs soins de santé dans un environnement sain et compatissant, de faire progresser ces soins parallèlement aux progrès dune recherche innovante et de la formation, et daméliorer la santé et le bien-être des diverses communautés pour lesquelles il travaille. Pour davantage dinformations, consulter http://www.massgeneral.org/

CONTACT:

Isabelle de Segonzac, Image SeptE-mail : isegonzac@image7.frTél. : +33 (0)1 53 70 74 70

© 2008 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Cognition , Allemagne , France , Neurosciences , Washington , New York , Berlin , Réunion , Massachusetts , Biologie , Canada , Perception , Primates , Mémoire , Psychologie , Los Angeles , Génétique , Récompense , Recherche , Maladie d'Alzheimer , Santé , Soins , Recherche biomédicale , Publications , Réseau , Professions , Spécialisation , Actualités , Patients , Angleterre , Médecine , Maladie , Longévité , Journaux , Environnement , Endocrinologie , Diffusion , Confiance , Conférences , Communication , Boston

nuance

Actualités professionnelles: Les +