nuance

Une vieille histoire...

De nombreux pays connaissent actuellement une considérable augmentation du pourcentage de personnes âgées dans leur population. L'espérance de vie est plus élevée qu'elle ne l'a jamais été auparavant. Quel est donc le secret de cette longévité ? Et surtout comment pouvons-nous non seulement prolonger la vie, mais aussi préserver une excellente santé en dépit des années et du vieillissement ? Que ce soit du point de vue individuel ou socio-économique, il est aussi important d'ajouter de la vitalité aux années que des années à la vie.

De nombreuses évolutions physiques, mentales, sociales et environnementales accompagnent le vieillissement. Des problèmes physiologiques peuvent survenir concernant notamment la réduction des besoins alimentaires, divers troubles digestifs, l'affaiblissement du goût et de l'odorat ou encore les dysfonctionnements mentaux. Par ailleurs, certaines maladies ou dégradations chroniques comme l'arthrite, l'hypertension et les accidents vasculaires cérébraux, les maladies cardiaques, les problèmes respiratoires, le diabète, le cancer et l'ostéoporose peuvent affecter la qualité de vie d'une population vieillissante. De plus en plus, s'impose l'évidence que l'alimentation joue un rôle important dans la prédisposition aux maladies tout comme dans leur développement et leur évolution.

Le Professeur Christine Williams, qui enseigne la nutrition humaine au département Hugh Sinclair de l'Université britannique de Reading, affirme : " Comme nous vivons plus longtemps, il va falloir définir des besoins nutritionnels destinés à prévenir les maladies chroniques. La nutrition a également été très négligée dans les soins intensifs aux malades âgés ; dans tous les cas, de nouvelles recherches seront nécessaires pour mieux comprendre les besoins nutritionnels de la personne âgée ".

Comme nous vivons plus longtemps, il va falloir définir des besoins nutritionnels destinés à prévenir les maladies chroniques. La nutrition a également été très négligée dans les soins intensifs aux malades âgés ; dans tous les cas, de nouvelles recherches seront nécessaires pour mieux comprendre les besoins nutritionnels de la personne âgée

Une alimentation saine au cours de la jeunesse et de l'âge mûr préserve santé et bien-être, et favorise également le rétablissement des malades âgés. Que les personnes âgées vivent chez elles, à l'hôpital ou dans des maisons de retraite, la malnutrition s'associe à une augmentation de la mortalité, à une diminution de la résistance aux infections et à une dégradation de la qualité de vie.

Quel que soit notre âge, nous avons tous besoin des mêmes substances nutritives, mais les changements physiologiques qui accompagnent le vieillissement peuvent modifier les besoins de chacun. Il est généralement admis que les besoins énergétiques se réduisent avec l'âge et que l'appétit a tendance à diminuer. Un apport alimentaire étudié améliore bien sûr l'état nutritionnel, mais il entraîne aussi une meilleure réponse immunitaire ; il peut en outre améliorer le moral et la sensation de bien-être.

Des carences spécifiques en substances nutritives sont observées sur les vitamines B6 et B12, les folates, les vitamines D et le calcium. C'est ainsi qu'avec l'âge apparaît par exemple une baisse de l'efficacité de la transformation des substances nutritives essentielles : cela se traduit par une plus grande difficulté à synthétiser la vitamine D dans la peau et, pour l'intestin, une plus faible capacité d'absorption des substances nutritives. Des nutriments antioxydants (comme les vitamines C et E) ainsi que d'autres substances contenues dans les fruits et les légumes ont un effet protecteur bénéfique, diminuant en particulier le risque de certains cancers. Il est possible que les personnes âgées aient besoin d'ingérer une plus grande quantité de certains nutriments. Du fait du vieillissement de la population, il faudra sans aucun doute apporter des soins nutritionnels adéquats et adaptés aux personnes souffrant de maladies aiguës et chroniques.

Souvent, les problèmes que rencontrent les personnes âgées sont liés à une sous-alimentation mal diagnostiquée, à l'absence d'un dépistage nutritionnel ou encore à l'absence d'outils d'évaluation reconnus ou enfin à la prévalence de la sous-alimentation des patients lors de leur admission à l'hopital, qui a tendance à s'aggraver pendant la durée de l'hospitalisation. Des soins mieux adaptés aux personnes âgées et la fourniture des éléments nutritionnels nécessaires peuvent accélérer la guérison tout en réduisant les dépenses de santé.

Dans l'avenir, la science et la médecine n'auront pas seulement pour but d'allonger la durée de vie, mais également de réduire la perte de temps due aux maladies ou à l'incapacité. Vieillir en bonne santé est toujours difficile pour les pauvres ou les mal logés, mais un régime sain, de l'exercice et l'absence de tabagisme peuvent permettre à tous de réaliser leur potentiel et d'atteindre une santé optimale.

Références
1. Kay-Tee- Khaw. Healthy ageing. British Medical Journal, 315, 1090-1095, 1997 (numéro spécial sur le vieillissement).
2. Gariballa S.E. et Sinclair A.J. Nutrition, ageing and ill health. British Journal of Nutrition 80, 7-23, 1998.
3. Guigoz Y., Vellas B. et Gara P.J. Mini Nutritional Assessment. Dans Nutrition in the Elderly, Suppl. 2, p. 15-32 [BJ Vellas, Y Guigoz, PJ Garry et JL Albarede, responsables de la publication]. Paris : Serdi Publishing Company.

"EUFIC, Le Conseil Européen de l'Information Alimentaire" - Juillet1999

Références




Descripteur MESH : Histoire , Personnes , Nations Unies , Vie , Vieillissement , Santé , Soins , Vitamines , Population , Qualité de vie , Soins intensifs , Sensation , Conseil , Calcium , Prévalence , Retraite , Risque , Rôle , Arthrite , Science , Peau , Appétit , Tabagisme , Temps , Antioxydants , Accidents , Vitamine D , Absorption , Malnutrition , Espérance de vie , État nutritionnel , Goût , Diabète , Hospitalisation , Hypertension artérielle , Joue , Légumes , Longévité , Éléments , Médecine , Moral , Mortalité , Dépenses de santé , Odorat , Ostéoporose , Paris , Patients

nuance

Nutrition: Les +

PUBLICITE