nuance

Une étude clinique publiée dans Neurology montre que la thérapie non invasive de stimulation du nerf vague d’electroCore est efficace pour traiter l’algie vasculaire de la face

Cette étude sur l’algie vasculaire de la face, considérée comme l’une des maladies les plus douloureuses connues dans les sciences médicales, a été menée sous la conduite du professeur Peter Goadsby1 et réalisée au Royal Free Hospital de Londres et au Beaumont Hospital de Dublin.

  • En traitement préventif, la fréquence moyenne des attaques est réduite, passant de 4,5 attaques par 24 heures à seulement 2,6 après traitement

Selon une étude sur douze mois menée en mode ouvert et publiée dans le numéro de mars de la revue Neurology, la thérapie non invasive de stimulation du nerf vague (nVNS) d’electroCore, gammaCore, est pratique et efficace en tant que traitement aigu et préventif de l’algie vasculaire de la face. Soixante-dix-neuf pour cent des patients ayant pris part à l’essai (15 sur 19) ont fait part d’une amélioration globale de leur état de santé.

Cette étude sur l’algie vasculaire de la face, considérée comme l’une des maladies les plus douloureuses connues dans les sciences médicales, a été menée sous la conduite du professeur Peter Goadsby1 et réalisée au Royal Free Hospital de Londres et au Beaumont Hospital de Dublin.

Sur les 25 patients recrutés, 19 patients ont participé à l’étude, dont 11 étaient atteints d’algie vasculaire de la face chronique et 8 en étaient atteints sous une forme épisodique. Sept patients du groupe chronique étaient réfractaires aux traitements, n'ayant manifesté aucune réponse à au moins cinq traitements préventifs antérieurs. Sur l’ensemble des attaques aiguës traitées, 47 % ont été enrayées en un temps moyen de 11 minutes. Dix patients ont pu réduire de 55 % leur recours intensif à l’oxygène à haut débit, dont neuf ont également réduit de 48 % leur utilisation d’un triptan. L’utilisation préventive du dispositif gammaCore s’est traduite par une réduction substantielle de la fréquence moyenne des attaques, passant de 4,5 attaques par 24 heures à seulement 2,6 attaques après traitement.

Le professeur Peter Goadsby, contributeur principal de l’article, commente : « L’algie vasculaire de la face est une maladie atroce, extrêmement douloureuse et invalidante et dont la prise en charge peut s'avérer très complexe. Eu égard au besoin insatisfait en terme de traitement sûr et efficace, les résultats obtenus sur ces patients grâce à une telle approche extrêmement prometteuse pour les développements à venir nous ont littéralement enthousiasmés. »

« Le traitement, que le patient peut s’administrer lui-même à domicile pendant 120 secondes, consiste à appliquer le dispositif portatif de petite taille gammaCore sur la peau du cou en le positionnant au-dessus du nerf vague. Dans cette étude, les patients ont exécuté deux ou trois séances de stimulation de 120 secondes deux fois par jour (matin et soir), et les attaques aiguës ont été traitées en réalisant jusqu’à six stimulations au début de la crise. Les patients n’ont manifesté aucune réaction indésirable grave. »

JP Errico, fondateur et directeur général d’electroCore, a déclaré : « Le succès de cette étude innovante a permis de déboucher sur notre essai randomisé à grande échelle, l’essai PREVA2, présenté lors de l’assemblée International Headache (EHMTIC) de septembre 2014. Les résultats de cette étude ont révélé une efficacité comparable pour le traitement et la prévention de l’algie vasculaire de la face. Les résultats complets de l’essai PREVA seront publiés sous peu. »

« Les nombreux essais cliniques que nous avons entrepris ont confirmé l’efficacité de notre dispositif portatif de stimulation du nerf vague gammaCore pour prévenir et traiter l’algie vasculaire de la face. »

gammaCore, actuellement en attente d'homologation par la FDA pour le traitement et la prévention de l’algie vasculaire de la face, a déjà été approuvé pour le traitement aigu et/ou prophylactique de l’algie vasculaire de la face, de la migraine et de la céphalée par surconsommation de médicaments en UE, en Afrique du Sud, en Inde, en Nouvelle-Zélande, en Australie, en Colombie, au Brésil, en Malaisie et au Canada.

electroCore, basée dans le New Jersey, se consacre au développement de thérapies non invasives de stimulation du nerf vague (nVNS) autoadministrées pour le traitement de nombreuses maladies en neurologie, en psychiatrie, en gastroentérologie et dans le domaine des maladies respiratoires. Initialement, la société est spécialisée dans le traitement des céphalées primaires (migraine et algie vasculaire de la face) et des comorbidités chroniques associées à la motilité gastrique, aux troubles psychiatriques, aux troubles du sommeil et à la douleur, qui entraînent des coûts directs et indirects disproportionnés pour les systèmes de santé et la société en général.

electroCore a pu récolter plus de 80 millions de $ auprès d’investisseurs, dont le fonds Global Healthcare Innovation de Merck.

http://www.electrocoremedical.com/

Références :

1 Directeur du NIHR-Wellcome Trust, King’s Clinical Research Facility, professeur de neurologie au King’s College de Londres et professeur au département de neurologie de l’université de Californie, San Francisco.

2 L’essai randomisé PREVA est l'essai le plus important jamais réalisé sur l’algie vasculaire de la face, mené sur dix sites dans toute l’Europe avec un panel de 97 patients recrutés.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

 



CONTACT:

Vane Percy & Roberts
Simon Vane Percy
(T) 44 (0) 1737 821890
(e) simon@vanepercy.com

© 2015 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Nerf vague , Stimulation du nerf vague , Face , Londres , Patients , Neurologie , Traduction , Santé , Migraines , Peau , Malaisie , Mars , New Jersey , Troubles du sommeil , Psychiatrie , San Francisco , Sommeil , Temps , Afrique , Cou , Algie vasculaire de la face , Australie , Brésil , Californie , Canada , Céphalée , Céphalées , Colombie , Maladie , Douleur , Essais , État de santé , Gastroentérologie , Inde , Jurisprudence , Langue

nuance

Pratique médicale: Les +