nuance

Le VIDAZA® reçoit une approbation étendue de la FDA pour inclure l’espérance de vie globale pour le SMD à plus haut risque

« L’amélioration de l’espérance de vie globale décrite dans l’approbation étendue de la FDA pour le VIDAZA est extrêmement importante pour les patients souffrant de SMD à plus haut risque, un groupe de patients pour lequel les options sont limitées et dont l’espérance de vie moyenne est de 15 mois avec les traitements classiques, » a déclaré Pierre Fenaux, M.D., Ph.D., de l’Université de Paris et chercheur principal de l’étude clinique AZA-011. « Le VIDAZA est cependant également efficace pour une large palette de sous-groupes de SMD, y compris les patients AML, selon la classification de l’OMS, le sous-groupe le plus important de notre étude. »

 Cest le premier et le seul médicament qui permet de prolonger lespérance de vie des patients souffrant de SMD à plus haut risque

 Cest le premier médicament approuvé par la FDA pour le traitement de toutes les catégories de risque de SMD

 Cest le premier médicament à atteindre un taux dindépendance par rapport à la transfusion supérieur à 40 pourcent pour toutes les catégories de risque de SMD

 Cest le premier médicament pour le traitement du SMD approuvé pour de multiples voies dadministration (SC et IV)

Celgene Corporation (Nasdaq:CELG) a annoncé aujourd'hui que le VIDAZA (azacitidine) a reçu une approbation étendue du U.S. Food and Drug Administration (FDA) suite à laugmentation de lespérance de vie globale observée lors de létude AZA-001 chez les patients souffrant des syndromes myélodysplasiques à plus haut risque (SMD). Lapprobation étendue complète lautorisation de 2004 de la FDA pour le VIDAZA en tant que premier traitement approuvé aux États-unis pour le traitement des patients souffrant des cinq sous-types Français Américain Britannique (FAB) du SMD. VIDAZA est également le premier et le seul médicament qui démontre un prolongement statistiquement significatif et cliniquement pertinent de lespérance de vie chez les patients souffrant de SMD à plus haut risque.

« Lamélioration de lespérance de vie globale décrite dans lapprobation étendue de la FDA pour le VIDAZA est extrêmement importante pour les patients souffrant de SMD à plus haut risque, un groupe de patients pour lequel les options sont limitées et dont lespérance de vie moyenne est de 15 mois avec les traitements classiques, » a déclaré Pierre Fenaux, M.D., Ph.D., de lUniversité de Paris et chercheur principal de létude clinique AZA-011. « Le VIDAZA est cependant également efficace pour une large palette de sous-groupes de SMD, y compris les patients AML, selon la classification de lOMS, le sous-groupe le plus important de notre étude. »

Cette approbation est basée sur lamélioration significative de lespérance de vie observée lors de létude AZA-001 sur le VIDAZA. Celle-ci étant la plus grande étude internationale, de Phase III avec répartition au hasard, jamais effectuée sur le SMD à plus haut risque. Lespérance de vie moyenne pour les patients traités avec le VIDAZA lors de cette étude était de 2,4 mois en comparaison à une espérance de vie de 15 mois pour le traitements avec les soins conventionnels (CCR), ce qui démontre une amélioration au niveau de lespérance de vie de plus de 9 mois avec une valeur-p stratifiée de 0,0001 par test logarithmique par rangs. Le rapport de risque décrivant leffet de ce traitement est de 0,58 (intervalle de confiance de 95 pourcent de 0,43 à 0,77). Le prolongement de lespérance de vie a été observé dans les sous-groupes pertinents de patient y compris ceux de plus de 65 ans, mais également pour les groupes à mauvais pronostique tels que ceux souffrant de leucémie myéloïde aiguë (AML), selon la classification de lOMS, qui représentent 31 pourcent des patients participant à létude, et les patients avec une cytogénie à mauvais pronostique. Lors de cette étude, lespérance de vie à deux ans pour les patients souffrant de SMD à plus haut risque traités avec le VIDAZA a été presque doublée pour atteindre 50,8 pourcent comparé à 26,2 pourcent pour le groupe recevant le traitement de soins conventionnels (CCR). Les patients traités avec le VIDAZA ont reçu, en moyenne, un traitement pendant neuf cycles.

« Les données cliniques de cette étude contrôlée, à répartition aléatoire de Phase III, démontrent que les patients souffrant de SMD à plus haut risque traités avec le VIDAZA bénéficient dune amélioration significative au niveau de lespérance de vie, un paramètre important pour mesurer lefficacité dun médicament, » a déclaré Lewis Silverman, M.D., du Mount Sinai Medical Center à New York City. Dr. Silverman était lauteur principal et le chercheur responsable de la première étude pour lapprobation du VIDAZA (CALGB 9221) et également auteur et chercheur pour létude internationale AZA-001 portant sur lespérance de vie. « En outre, lefficacité et le profil dinnocuité du VIDAZA permet une thérapie à long terme chez les patients souffrant de SMD à plus haut risque, soulignant la possibilité de maintenir le traitement jusquà la progression de la maladie, optimisant ainsi les bienfaits pour lamélioration de lespérance de vie. »

Lors de létude AZA-001, les effets indésirables les plus souvent rapportés chez les patients souffrant du SMD à plus haut risque recevant le VIDAZA étaient la thrombocytopénie (69,7%), la neutropénie (65,7%) et lanémie (51,4%).

« La décision de la FDA fait suite à une amélioration sans précédent de lespérance de vie démontrée chez les patients souffrant de SMD à plus haut risque qui sont sous VIDAZA, » a déclaré Mohamad A. Hussein, M.D., responsable des activités médicales, département dhématologie de Celgene, anciennement le « H. Lee Moffitt Cancer Center and Research Institute ». « VIDAZA est un autre exemple de développement de nouvelles thérapies par Celgene pour les maladies du sang qui permettent aux patients de survivre des années, plutôt que quelques semaines ou quelques mois. La décision prise aujourdhui renforce la capacité de notre compagnie à rendre disponible le VIDAZA et nos autres thérapies aux patients à travers le monde. »

INFORMATIONS IMPORTANTES CONCERNANT LINNOCUITÉ

  • VIDAZA est contre-indiqué chez les patients présentant une hypersensibilité connue à lazacitidine ou au mannitol et chez les patients souffrant de tumeurs hépatiques malignes à un stade avancé.
  • Lors de létude 1 (étude contrôlée, ouverte, à répartition aléatoire tenue dans 53 sites aux États-unis), on a comparé lefficacité et linnocuité du VIDAZA en traitement sous-cutané plus un traitement symptomatique par rapport au traitement symptomatique seul (« contrôle ») chez les patient souffrant des cinq sous-types FAB des syndromes myélodysplasiques (SMD) et létude 2 (une étude multicentrique, ouverte, comportant un seul groupe de 72 patients souffrant de RAEB, RAEB-T, CMMoL ou AML), les effets indésirables les plus communément rapportés pour la voie sous-cutanée (SC) étaient la nausée (70,5%), lanémie (69,5%), la thrombocytopénie (65,5%), les vomissements (54,1%), la pyrexie (51.8%), la leucopénie (48,2%), la diarrhée (36,4%), lérythème au site dinjection (35,0%), la constipation (33,6%), la neutropénie (32,3%) et lecchymose (30.5%). Parmi les autres effets indésirables on peut citer les étourdissements (18,6%), les douleurs à la poitrine (16,4%), la neutropénie fébrile (16.4%), la myalgie (15,9%), une réaction au site dinjection (13,6%) et les malaises (10,9%). Lors de létude 3, les effets indésirables les plus rapportés par voie intraveineuse (IV) comprenaient également la pétéchi (45,8%), les faiblesses (35,4%), la rigidité (35,4%) et lhypokaliémie (31,3%).
  • Lors de létude 4 (létude sur lespérance de vie AZA-001), les effets indésirables les plus communément rapportés étaient la thrombocytopénie (69,7%), la neutropénie (65,7%), lanémie (51,4%), la constipation (50,3%), la nausée (48,0%), lérythème au site dinjection (42,9%) et la pyrexie (30,3%). Les effets indésirables de Grade 3/4 les plus communément rapportés étaient la neutropénie (61,1%), la thrombocytopénie (58,3%), la leucopénie (14,9%), lanémie (13,7%) et la neutropénie fébrile (12,6%).
  • Étant donné que le traitement avec le VIDAZA est associé à lanémie, la neutropénie et la thrombocytopénie, les paramètres sanguins doivent être analysés, en cas de besoin, afin de surveiller la réponse à la toxicité, mais au minimum, avant chaque cycle de dosage.
  • Lazacitidine est potentiellement hépatotoxique pour les patients souffrant d'atteinte grave au foie ; il faut donc prendre les précautions nécessaires pour les patients souffrant de maladies hépatiques. En outre, lazacitidine et ses métabolites sont en grande partie excrétés par les reins et le risque de réactions toxiques à ce médicament peut être plus grand chez les patients avec une fonction hépatique anormale. Il est préférable de surveiller la fonction rénale chez les patients âgés qui sont plus susceptibles davoir une fonction rénale diminuée.
  • Le VIDAZA peut être fatal lorsquil est administré à des femmes enceintes. Les femmes en âge de procréer doivent être informées des dangers potentiels au foetus. Il est déconseillé aux hommes d'engendrer un enfant pendant la durée de la prise du VIDAZA.
  • Les mères qui allaitent doivent arrêter lallaitement ou le médicament, en gardant à lesprit limportance du médicament pour la mère.

À propos de VIDAZA

En mai 2004, le VIDAZA est devenu le premier médicament approuvé par la FDA pour le traitement des patients atteints des syndromes myélodysplasiques (SMD). La FDA a approuvé le VIDAZA, premier né d´une nouvelle catégorie de médicaments appelée agents de déméthylation, pour le traitement des cinq sous-types de SMD, qui incluent les patients à faible risque et les patients à haut risque. Ces sous-types de SMD FAB comprennent, selon la classification Française Américaine Britannique (FAB) : l´anémie réfractaire (AR) ou l´anémie réfractaire avec sidéroblastes en couronne (ARSC) si elle est accompagnée de neutropénie ou de thrombocytopénie ou nécessite des transfusions ; l´anémie réfractaire avec excès de blastes (AREB), l´anémie réfractaire avec excès de blastes en transformation (AREB-T) et la leucémie myélomonocytaire chronique (LMMC).

À propos de lépigénétique

Le VIDAZA est un composé épigénétique qui pourrait exercé des effets antinéoplasiques en provoquant une hypométhylation de lADN et un effet cytotoxique direct sur les cellules hématopoïétiques de la moelle osseuse. La concentration de VIDAZA nécessaire pour l'inhibition maximale de la méthylation de l'ADN in-vitro nentraîne pas une inhibition de la synthèse protéique. Lhypométhylation peut restaurer la fonction normale des gènes cruciaux pour la différentiation et la prolifération. Les effets cytotoxiques du VIDAZA provoquent la mort des cellules en division rapide, y compris les cellules cancéreuses qui ne répondent plus aux mécanismes normaux de contrôle de la croissance. Les cellules non prolifératives sont insensibles au VIDAZA. Le VIDAZA a été approuvé pour ladministration intraveineuse en janvier 2007.

A propos des syndromes myélodysplastiques

Les syndromes myélodysplasiques (SMD) représentent un groupe de tumeurs malignes qui affectent environ 300.000 personnes à travers le monde. Les syndromes myélodysplasiques se manifestent lorsque les cellules sanguines restent dans un état de blastes dans la moelle épinière et ne se développent pas en cellules différenciées capables deffectuer leurs fonctions normales. À la longue, la moelle épinière est envahie de cellules blastiques et le développement des cellules normales s'arrête. Selon l'American Cancer Society, on détecte chaque année entre 10.000 et 20.000 nouveaux cas de SMD aux États-unis. Les patients souffrant de la forme de SMD à plus haut risque ont une espérance de vie moyenne denviron 6 à 12 mois. Les patients atteints de SMD dépendent souvent de transfusions sanguines afin de contrôler les symptômes de fatigue et danémie. À cause des transfusions fréquentes, ils peuvent développer une surcharge et/ou une toxicité due au fer qui met leur vie en danger, doù lurgence de nouvelles thérapies ciblant la cause de la maladie plutôt que le simple contrôle de ses symptômes.

À propos de Celgene

Celgene Corporation, dont le siège est à Summit, dans le New Jersey, est une entreprise pharmaceutique internationale intégrée spécialisée dans la découverte, le développement et la commercialisation de thérapies innovantes pour le traitement du cancer et des maladies inflammatoires au moyen de la régulation des gènes et des protéines. Pour plus d'informations, consultez le site Internet de la Société sur www.celgene.com.

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs qui sont soumis à des risques connus ou inconnus, des retards, des incertitudes et d'autres facteurs hors du contrôle de la société et susceptibles d'entraîner des écarts considérables entre les résultats, les performances ou les réalisations réelles de la société et les résultats, la performance et les autres attentes exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent les résultats des recherches et développement en cours ou à venir, les actions de la FDA et d'autres organismes réglementaires et d'autres facteurs décrits dans les rapports déposés par la société auprès de la Commission des valeurs mobilières tels que les rapports 10K, 10Q et 8K.

Le texte du communiqué issu dune traduction ne doit daucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue dorigine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

CONTACT:

Celgene CorporationDavid Gryska, 908-673-9059Vice-président exécutif et CFOOUBrian P. Gill, 908-673-9530Vice-président,Communications avec les entreprises

© 2008 Business Wire - Tous droits réservés

Descripteur MESH : Vie , Patients , Risque , Classification , Paris , Cellules , Neutropénie , Syndromes myélodysplasiques , Femmes , Maladie , Leucopénie , Nausée , Gènes , Espérance de vie , Soins , Constipation , Traduction , Tumeurs , Protéines , Leucémie myéloïde , Personnes , Sang , Organismes , New York , New Jersey , Toxiques , Mort , Moelle osseuse , Méthylation , Fer , Antinéoplasiques , Auteur , Azacitidine , Confiance , Croissance , Diarrhée , Enfant , Étude multicentrique , Fatigue , Femmes enceintes , Mères , Foetus , Foie , Hommes , Hypersensibilité , Internet , Jurisprudence , Langue , ADN , Mannitol

nuance

Médicaments: Les +